Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une "panne" a entraîné l’arrêt de Wall Street pendant plus de trois heures

Hier un évènement plutôt inhabituel s’est produit sur les marchés financiers. Le NYSE, une place de marché par laquelle passe environ 14 % des transactions boursières aux États-Unis, a dû fermer pendant environ 3h30, à cause d’un problème technique.

Dans le monde de la finance, la moindre milliseconde peut valoir énormément d’argent et hier, les traders en ont perdu quelques-unes. Le New York Stock Exchange (ou NYSE), l’une des plus grandes places de marché boursier aux États-Unis, a connu hier un important dysfonctionnement qui l’a obligée à fermer ses portes temporairement.

Un premier incident avait été signalé dans la matinée et annoncé comme résolu autour de 10h30. Celui-ci empêchait aux traders de recevoir les accusés de réception sur certains de leurs ordres. Une demie heure plus tard, la plateforme annonçait laconiquement qu’un problème technique avait été détecté, sans autre forme de précision.

À partir de 11h32, plus aucune transaction ne pouvait passer via cette plateforme. Les traders ont donc dû faire appel à d’autres places d’échanges comme le Nasdaq ou bien divers dark pools afin de passer leurs ordres sur les marchés. Le NYSE n’accueillant habituellement qu’environ 14 % du total des échanges boursiers effectués aux États-Unis, l’impact de cet incident est resté relativement limité. Les divers indices boursiers américains n’ont ainsi pas connu de variation significative pendant la durée de la panne. 3h30 plus tard, la situation est revenue à la normale.

Selon les déclarations de Tom Farley, le président de la plateforme, à nos confrères de Bloomberg, la panne aurait été causée par une mauvaise configuration de son système.

Son origine exacte n’a pas encore été déterminée, mais d’après les premiers éléments de l’enquête interne, le souci serait apparu au cours d’une mise à jour matérielle des serveurs utilisés par la plateforme. Ceux-ci sont en effet régulièrement gonflés afin de pouvoir accueillir un trafic toujours plus important, principalement généré par le trading à haute fréquence. La piste du piratage est donc écartée pour le moment, malgré des menaces proférées la veille par le groupe Anonymous.

 

À lire chez E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un petit Hack de test de nos amis Russes ou de nos amis Chinois ?

     

  • Et pourtant, la Terre continue de tourner.

    Essayons maintenant de fermer 100% des bourses définitivement, le résultat sera encore meilleur : plus d’air frais, moins de famines spéculatives, moins de bulles économiques, moins d’escrocs...

     

    • Le rêve quoi ? Mais suis pas sur que François et ces potes millionnaires soient d’accord avec notre rêve commun ;-(


    • Tiens, je m’attendais à ce que Max C. fasse ce commentaire en premier ! Tout à fait d’accord avec vous Grz. Je ne comprends même pas pourquoi ce truc existe (encore)...


    • Je suis là camarade, et oui, je rejoins les amoureux du monde sans bourses (enfin ça dépend de quelles bourses on parle ;)


    • Parce qu’il n’y a tout simplement personne pour le fermer...


    • pourquoi ça existe ?

      Ben dans un monde financier, la ou va l’argent va l’avenir.
      Puis ça permet de conserver ou jouer avec des accumulations, évidement quand on est en bas de l’échelle ça n’a que peu d’intérêt, ou alors quand c’est trop fort ça commence à être un sacré problème pour qui veux s’en extirper.


    • @ david : c’était surtout une réflexion rhétorique ;)
      @ Max C. : effectivement, il peut être bon de préciser de temps en temps :D


    • @david

      Ben dans un monde financier, la ou va l’argent va l’avenir.

      Sans vouloir t’agresser, ta phrase ne veut rien dire. L’avenir c’est le futur, et le futur n’est pas forcément tout rose. L’avenir c’est juste une question de temporalité, ça ne sous-entend en rien un principe de positivité.

      Non dans un monde financier, c’est une hyper-classe mondialiste qui jouis sur la misère des sédentaires. Je penses que le monde sans finance (telle qu’elle est à ce jour) est un monde normal, équilibré, et qui prospère localement comme ça l’a toujours été auparavant. La finance, c’est le carburant des mondialistes, et le poison des nations.

      Et ça n’a rien à voir avec la mondialisation au sens de processus naturel de rapprochement des peuples à travers l’évolution des technologies et la modernité. Ce sont deux choses totalement différentes qu’on essaye de rendre indissociable pour mieux faire passer la part négative.

      Et puis la finance, la finance, ça ne veut rien dire. Qui tient les cordons de la bourse, c’est la seule question valable. Et la seconde, quelles sont les familles qui ont toujours échappés aux crises et fait fructifier leur fortune et leur pouvoir durant les périodes de crises. Pas besoin de faire un dessin. En 1939 quand des businessman ruinés se jetaient des grattes ciel à New York, Rockefeller faisait construire à tour de bras. Et que dire des Rotschild, et leur légendaire arnaque à la bourse de Londres suite à la bataille de Waterloo en 1815. Ces gens là ont survolé le fils des évènements d’une main de marionnettistes.

      La finance c’est ces lascars, pas les dizaines de milliers de cocaïnomanes qui tapinent en tant que traders et pas quelques boursicoteux sur Internet, genre papy qui s’essaye à faire fructifier sa petite retraite et qui se réjoui comme le jouer compulsif qui n’a que les tickets à gratter comme espoir d’un jour pouvoir faire pareil que les richards qu’on lui montre sans cesse à la télévision.


  • J’entendais que c’était un problème de mise à jour, pendant cotation ? heu non
    Alors c’est un bug ou une piraterie (représailles chinoises au crack de Shangai ? alliés avec les russes, car le crack chinois n’est pas si anodin ?).
    Ou alors un des fusibles contre flash crack, mais dans ce cas les dark pools se seraient agitées, mais rien, enfin ces trucs obscurs on peut pas savoir

    Je vous laisse à vos conclusions.


  • Les bourses de valeurs, voilà des lieux que les terroristes pourraient cibler ! Malheureusement, on ne peut pas être terroriste et communiste !!!


  • Des répétitions pour le Grand Effondrement ?
    Je plaisante... ou pas.


  • Colosse au pied d’argile.


  • - La Bourse de New York fermée pendant près de 4 heures au pays de "time is money",
    - les Bourses de Chine,première puissance commerciale du monde,qui s’écroulent de 30% en 1 semaine,
    - la Grèce qui fait défaut et ses banques fermées pour (au moins) deux semaines,
    - l’Ukraine (néonazie) fait défaut en refusant de rembourser un prêt russe,
    - Porto-Rico qui appartient aux Etats-unis d’Amérique,vient de déclarer officiellement faillite...
    Tout va très bien Madame la Marquise...


  • En fait c’est moi, j’ai fait bugger le système bancaire et j’ai reçu un recommandé pour une mise en demeure sur un découvert non-autorisé de ... tenez vous bien ... 27€98 - et pas 27€98 en plus d’un découvert autorisé (je n’en ai pas), juste -27€98 en dessous de 0€. Je dois rendre les chéquiers que je n’ai déjà plus depuis des années, et la carte bancaire que je n’utilise plus depuis plus d’un an. Visiblement, je dois être trop peu rentable pour qu’on me foute dehors pour une somme si dérisoire et que j’aurais renfloué d’ici lundi.

    Honnêtement en sortant de la poste avec le recommandé, j’ai vu que c’était la banque, j’ai dis : ah merde. J’ai lu la mise en demeure, j’ai rigolé. Faut rigoler. Lundi ça va swinguer à la banque, je vais leur faire un cours de création monétaire et leur démontrer à quel point ils feraient bien d’arrêter de se prendre pour le Pape.

    Je fait ma petite "Grèce" à moi. Et Wall Street ne s’est pas remis de mon découvert.

     

    • Être dans la galère pour 25 euros c’est que ta situation est critique. Au lieu de parler de ton banquier qui n’y connaît rien tu devrais lui envoyer ton CV vu que tu maîtrises le sujet de la création monétaire. Ta carrière c’est la loose intégrale.


    • Je n’ai pas dit que ma situation était critique, j’ironise sur le ridicule de l’attaque nuance. Et quand je dis donner un cours de création monétaire, si tu t’imagines que je vais aller avec un paper-board c’est que tu ne comprends pas le second degré. C’est une façon de dire que je vais leur faire comprendre que leur système de domination ne repose sur rien, que de la paperasse et du vent. Une façon de dire que je ne vais pas y aller la queue entre les pattes et me laisser emmerder sans réagir. Je ne me moque pas du peuple grec loin de là. Mais je vais être honnête. S’il faut passer par des électrochoc pour que les peuples réalisent ce qu’est cette arnaque financiaro-européenne, alors oui, je me réjouis de la déliquescence de l’UE. Je la laisse aux winner.


  • Pour jouer au tennis ,il faut être deux
    Au tennis est tout autre sport ,le meilleur gagne
    Si il n y a qu’un ou pas de joueur ,le match est ajourné , annulé ou bien le seul joueur est déclaré vainqueur par forfait

    Ce que je veut dire c’est que la panne a été prémédité
    Elle permet d’éviter des pertes au cas ou il ait une jonction entre les places financières européennes et chinoises (juguler la contagion)
    Cela permet aussi de limiter les conséquences de l’allocution de Tsipras aux parlement européen

    Pour palier à la crise financière à venir en Chine ,cette dernière pourrait vendre ces bons du trésor américain ,ces liquidités servirons à payer les fonctionnaires chinois ainsi cela limitera la crise


  • Cela va permettre au PQ americain de racheter l’ensemble des entreprises mondialement a bas cout. The Magic Roundabout !
    Les actes de ventes ont ete stoppes, pas les actes d’achat.


  • ils ont eus le temps de faire des megas rails de cocaine , en suant d’impatience !
    comme dit plus haut la terre tourne tjrs et ces gratteurs se sont retrouvés face au vide de leur vie "avide".


  • #1224578

    Une panne a entrainé la fermeture de tous les DAB jusqu’à ce que... le citoyen comprenne qu’il est définitivement pris pour un con !

     

    • On a obligé mon père à prendre un compte en banque lorsqu’il était jeune menuisier chez Stein Industrie, il est né en 1937, il devait avoir 20/25 ans à l’époque, ça nous ramène vers les années 55/60. Ils ont forcé la main des ouvriers pour qu’ils plongent dans l’arnaque alors que la paye avant se faisait en direct, en liquide, et parfois à la quinzaine. Les gens vivaient avoir leur salaire, ni plus, ni moins et ça fonctionnait bien comme ça.

      Mais ces enfoirés ont pris la confiance, après avoir absorbé le pouvoir et la création monétaire.

      C’est exactement la même chose avec les supermarché, dans les années 60/70, des grandes surfaces flambant neuves, des rayons achalandés, des prix défiant toute concurrence. Le client traité comme un roi. Bref, tout le monde a plongé. Qu’en reste-t-il un demi-siècle plus tard, des magasins avec de moins en moins de monde, un 1/4 de caddie pour 150€ alors qu’il y a 20 ans tu partais avec 2 caddies pour 1000 francs (équivalent). Tu dois en plus te coltiner les palettes dans chaque rayon parce qu’ils ne prennent même plus la peine de payer des employés "de nuit" pour remplir les rayons avant l’ouverture. Les rayonnages sont obsolètes, dégueulasses, vieillissants, les étiquetages complètement à la ramasse. On dirait un truc en fin de vie, les derniers soubresauts d’une arnaque qui n’a que trop duré.

      Digression sur les supermarchés parce que les banques pour moi c’est la même image que j’en ai. Le "charme" qui a agit durant les premiers temps sur des hordes de consommateurs c’est fini. On vie a une époque où il y a des gens qui craignent plus leur banquier que le curé ou l’autorité religieuse du village. Le pouvoir de fichage à la Banque de France est un instrument de terreur sur des familles qui traversent parfois des passes difficiles. Et je ne te parles pas de familles de gloglos qui turbinent au crédit à la consommation et à l’hyper-endettement. Non juste des gens qui vivent modestement et qui se chient dessus en cas d’attaque de la banque.

      J’ai toujours détesté le pognon et l’arrogante domination des banquiers. La dernière fois qu’un banquier m’a téléphoné pour me mettre la pression, je lui ai retourné le cerveau et la conversation a tourné sur la remise en cause du système bancaire. Le mec se défendait très bien, et c’est uniquement à la fin de la conversation plutôt courtoise mais musclée que j’ai appris que c’était le patron de la banque. Et je peux vous dire que les mecs sont briefés sur les sujets, c’est certain.


    • #1225078

      @ MaxC

      Il est certain que les jeunes générations qui vont devoir réapprendre le réel ne sont pas au bout de leurs peines, quand elles vont s’apercevoir que leur dernière tablette n’est pas en capacité de les nourrir, leur nouvelle angoisse existentielle risque de se manifester de manière très violente ! Pas certain que leur application "comment rester zen en période de crise" leur soit très utile...


    • Exactement, et les banques n’aiment pas particulièrement les gens qui finalement vont dans le sens de la décroissance. Note tout de même qu’il y a des restrictions qui sont apparus il y a quelques années sur les jardins communaux. Et globalement sur le potager privé. J’avais entendu dire qu’on ne pourrait plus à terme cultiver nous même des terrains même privés. Je ne sais pas où ça en est, mais c’est peut être encore à venir. Ils doivent le sentir passer banques/supermarchés/etc ... Ce qui est dommage c’est que des gens se rabattent sur les trucs allemands du style Aldi ou équivalent. L’effet inverse du cas bio - avant on mangeait bio parce tout était (normalement) naturel. L’agro-alimentaire a tué le bio et l’a réinventé sous forme de rayons pour bobos où ils casquent 2 à 3x le prix pour avoir ce qu’on avait avant à bas prix.


  • Apparemment ils ont installer Windows 10 sur les serveurs du NYSE

     

    • Je viens de passer quelques heures à me bricoler un gnome-shell au poil. C’est sans doute pourquoi j’ai ri franchement à la lecture de ce commentaire. Comme j’étais pris de court, j’ai acheté un ordinateur premier prix avec Widaube 8.1 dedans sans chercher de machines vierges de licences. Par acquis de conscience, et parce que j’avais la flemme de bidouiller proprement, j’ai essayé de m’en servir environ 4 jours.

      Rien à faire. Ils ont progressé, mais le concept est tellement opposé aux usages du monde libre que je n’ai pas tenu.


  • Vous oubliez beaucoup de détails...
    les troubles étaient largement plus étendus et ont touchés american airlines nottement, clouée au sol.

     

  • Y’en a des coïncidences dans le monde du fric, ces jours ! New York, la Chine, la Grèce, l’Ukraine...

    Ou bien serait-ce un peu comme en astrologie, un alignement de corps célestes qui nous font signe ?


  • J’y crois pas une seconde à cette panne qui tombe comme par hasard avec la dégringolade de la bourse chinoise ....


  • Ce bug est surement du à la seconde ajoutée le 30 juin . 1 seconde en micro trading c’est a peu près 1000 transactions financières. Si on décale le temps d’1 seconde, il y a 1000 transactions désynchronisées qui se baladent dans les tuyaux (le réseau). Et vu que tous le monde n’a pas remis à la seconde près son ordinateur de micro-trading à la bonne heure (à la seconde près) en même temps, il y a eu, comme on dirait dans le jargon informatique, des loupées, des coquilles, des grumeaux..


  • le hacking d’état = la panne !


Afficher les commentaires suivants