Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une semaine après sa démission, l’étau se resserre sur Kader Arif

Une semaine après la démission de Kader Arif, de nouvelles révélations accablantes touchent l’ancien ministre des Anciens combattants.

Mediapart révélait hier qu’AWF Musique (liquidée en mai 2014), une société du frère de Kader Arif, Aissa, aurait encaissé quelques 700 000 euros de François Hollande en 2011 pendant la primaire socialiste en travaillant d’abord pour son microparti, « Répondre à gauche », puis en 2012, lors de la présidentielle. En mars 2014, à un mois du premier tour, l’équipe de François Hollande aurait ensuite remercié cette société spécialisée dans la production de spectacle et la sonorisation, après des prestations, une trentaine, « marquées par une coupure d’électricité intempestive ou l’effondrement d’un pupitre » selon Mediapart. Or cette rupture prématurée de contrat se serait soldée par un « dédommagement », réglé par le PS après l’élection de François Hollande. L’ancien trésorier du PS, Régis Juanico, a confirmé « avoir décaissé 85 000 euros à ce titre ».

 

Soupçons de favoritisme

Le 21 novembre, Kader Arif avait dû présenter sa démission suite aux révélations de Mediapart quant à une perquisition, opérée par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF, le service de police judiciaire spécialisé dans la lutte anticorruption) dans ses bureaux le 6 novembre. Cette perquisition s’est déroulée dans le cadre d’une enquête ouverte en septembre à Toulouse sur des marchés passés par le Conseil régional de Midi-Pyrénées aux sociétés détenues par la famille de Kader Arif, AWF et AWF Musique. Ces sociétés se seraient ainsi vu attribuer de nombreux contrat pour le compte de la région : 242 prestations entre décembre 2009 et juillet 2014, c’est-à-dire une facture par semaine, avec un montant total de 2,046 millions d’euros.

Si Kader Arif n’a jamais été conseiller régional de Midi-Pyrénées, il est toutefois suspecté d’avoir aidé à l’attribution de ces marchés, ayant été élu dès 1999 à la tête de la puissante fédération de Haute-Garonne.

Voir aussi, sur E&R :

Découvrir l’envers du décors politique avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est vraiment degoutant.
    Je songe a toutes les entreprises meritantes a qui on a vole leur contrat
    en utilisant la corruption et autres formes de favoritisme.

     

    • Si vous saviez la corruption qui sévit à Toulouse du temps de la mandature de Cohen, ex-maire de Toulouse dont ses habitants n’ont pas voulu lui renouveler leur confiance en 2014 tant il y avait de favoritisme, d’appel d’offres biaisés, des rachats de terrain d’agriculteur à des prix frisant l’euro symbolique sans compter le harcèlement, le chantage local pour l’attribution de certaines place. M. Cohen est ami de Kader Arif, ami de Nuhland, notre béat de l’Elysée, dont la ville a fait venir en grande pompe netanyahu en 2012, une honte pour la ville de Toulouse, ses concitoyens, les Français d’avoir vu pareil humiliation et soumission à ce pays. En politique, tout s’entremêle, vous tirez la pelote et le fil des affaires se déroule devant vous.Pour l’instant Nulhand est protégé par les institutions mais je suis intimement convaincu qu’il est lié à une foultitude d’affaires pas très nettes (en Corrèze, son nom était citée déjà dans deux d’entre elles : la press nationale ne les a pas elayé : étrange, n’est-ce pas !), les autres arriveront tôt ou tard mais la nasse se referme peu à peu sur lui : Aquilino Morel, Cahuzac, Thevenoud, Arif...Voir la vidéo de E. Ratier.


  • "Mon ennemie c’est la finance" MDR ! même un cheval de bois lui mettrait un coup de sabot pour dire de telles conneries !! s’il y avait une justice dans ce pays flamby serai en ce moment dans la même cellule que le voyou à talonnettes !!!


  • Il a volé pour sa petite famille 2 millions d’euros, de quoi passer une belle retraite "au bled" . Bon vent . "Les Français sont racistes" .


  • Quand ce chef de bande va-t-il démissionner ? Quand allons-nous être débarrassés de ces gangsters imbéciles ? Jusqu’où ce Pays va-t-il être entraîné au cloaque par la clique maffieuse qui s’en est emparé ? Surtout, comment se fait-il qu’il y n’ait personne, dans la structure d’état qui intervienne afin de faire cesser cette catastrophe ?


  • Quand Mediapart dénoncera-t’il un escroc sioniste du même acabit que ce monsieur Arif, un peu de courage, quand même, monsieur Plenel !


  • La chance pour la France.

    Je sais je généralise !


  • La corruption a eu le temps de se répandre ... Aucun barrage ne lui a été faite. Puisqu’elle est au cœur même du fonctionnement de notre système. Corruption du lat. corruptio, pourrissement ...


  • #1043232

    Kader Arif, quel magnifique exemple d’intégration dans notre méritocratie républicaine .