Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vaccin Gardasil : vers un nouveau scandale sanitaire ? – Conférence de Nicole et Gérard Delépine à Nice

L’association Culture Populaire a reçu Nicole Delépine (pédiatre et oncologue) et Gérard Delépine (chirurgien, oncologue et statisticien) le 26 janvier 2019 à Nice pour une conférence intitulée « Vaccin Gardasil : vers un nouveau scandale sanitaire ? ».

 

Le Gardasil, vaccin contre le papillomavirus, a pour objectif officiel de diminuer la fréquence des cancers du col utérin dans les populations vaccinées. Pourtant ce cancer est rare (moins de 3000 par an en France, pour 1000 décès) et prévenu à plus de 80 % par le dépistage. Quand aucune urgence de santé publique n’existe, pourquoi les agences du médicament accordent-elles des autorisations à toute allure, comme s’il s’agissait de maladies gravissimes ?

Les études prouvent que contrairement aux espoirs et simulations statistiques, le nombre de cancers du col utérin a augmenté chez les populations vaccinées. Ainsi, en l’absence de prise de conscience rapide et mondiale, le Gardasil pourrait bien être le prochain scandale sanitaire, bien plus grave par son ampleur que ceux du Distilbène, du Vioxx, de la Dépakine ou encore du Médiator.

 

La conférence :

 

Les questions du public :

 

Nicole Delépine sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Je connais quelqu’un de vaccinée contre ce virus et qui a contracté le cancer du col de l’utérus dû au papillomavorus...

     

    Répondre à ce message

    • Il y a-t-il quelqu’un ou une équipe capable de faire une chronologie des scandales liées à l’industrie pharmaceutique cher E&R ?

      Ce serait très opportun de disposer d’une ligne chronologique reprenant :

      1. L’histoire de l’OMS et de ses conséquences sur le monde médical
      2. Les divers incidents médiatiques liés à ce monde
      3. Les problèmes d’affairisme
      4. Les divers traitements et vaccins qui posent soucis
      5. Les pseudo-pandémies en 2009 si je ne m’abuse pour la gripe H1N1

      Etc ...

      Cela peut apporter ensuite une analyse fondamentale pour constater s’il y a lieu de dire qu’il y a un processus en cours, et ce cepuis quand, concernant les scandales sanitaires liés à l’industrie pharmacologique, l’OMS, et les gouvernements ainsi que les instituts anti-nationales (au-lieu de supra-nationales).

      Bien à vous

       
    • Il y a plusieurs souches de papillomavirus, le vaccin de 1ère génération n’en protégeait pas contre beaucoup et l’actuel en protège contre beaucoup plus.

       
  • En les voyant, comment ne pas penser à Lydia et Claude Bourguignon !

     

    Répondre à ce message

  • L’essentielle de la clientèle médicale est composée de femmes et ce n’est pas pour rien que les gabarits qui servent de ministres le sont aussi. La cible étant d’innocents enfants. Il suffit de regarder les services pédiatriques, ils sont pleins à craquer, La vaccination a du bon, côté maladie auto-immune.
    Ah oui mais c’est vrai, une imposture de grande échelle ne peut exister car elle emploie beaucoup de monde. Bande de crétins, c’est justement sa seule condition d’existence.

     

    Répondre à ce message

  • Au risque de se faire taxer de "complotiste" (j’adooooore !) on dira qu’il n’y a pas 36 façons de contenir voire de diminuer la démographie galopante... déclencher une sorte de pandémie planquée sous une vaccination mondiale obligatoire multivalente.
    Un article bien fait à ce sujet dans le dernier numéro Nexus... édifiant.

    Transformer toute personne saine en malade potentiel est l’une des stratégies mondiales la plus efficace et lucrative. Je rappel qu’en 1995 la Fondation Gorbachev (savoir que Gorbi était un agent de l’Amérique dont l’élection servit à "moderniser" la Russie selon les plans du NOM qui sévit depuis plusieurs décennies) organisa une sorte de mini Davos où l’élite mondialiste dans tous les domaines clefs plancha sur la question : Quid du système économique libéral en 2020 ?.

    Les élites convoquées rendirent leur copie et annoncèrent en substance que le système économique occidental basé sur le libéralisme mondial pouvait continuer avec environ 15 % de la population mondiale, un % composé essentiellement de spécialistes, experts, chercheurs et... consommateurs suffisamment fortunés pour acheter les produits générés par cette économie.

    Question : que faire des 85 % restants composés largement de pauvres ou presque pauvres ??
    Réponse : Brezsinski reprit un programme pondu quelques années avant par la fine équipe de Kissinger et nommé le tittytainment (voir la fiche wickipédia). En clair, on inonda les masses de nouveaux jouets techniques (portables, jeux en ligne, divertissements très accessibles et pas chers...) pour les occuper. Le Disneyland mondial allait zombifier ces 85 % d’anonymes.

    Le plan de migration continue et massif allait aussi être mis en place, histoire de noyer les cultures locales et faire exploser tous les états-nations par l’intérieur. On y est.

    La vaccination forcée et mondialisée, soutenue par les labos multinationales et la désinformation sanitaire méthodique, fait partie du plan de réduction de la population mondiale. Gardasil aujourd’hui et demain à l’évidence des dizaines d’autres "vaccins" inventés et imposés par des lois iniques votées par des salopards apatrides, mondialistes, esclaves de l’oligarchie qui suit un plan mondial dont il est aujourd’hui quasi impossible de nier tant il est devenu visible et démontrable dans ses étapes.

    Reste à savoir, comme le rappelle la passionnante émission d’E&Rfm sur "Faits et Documents #2" avec Valérie Burgault : Est-ce que les Gilets Jaunes font partie du plan ?

     

    Répondre à ce message

    • Dans ce cas, on ferait la promotion de ce vaccin au Niger ou au Tchad. PAS dans nos sociétés médicalisées au taux de fécondité sous contrôle.
      D’ailleurs, faire augmenter le taux de mortalité dans ces pays serait le meilleur moyen de retarder leur transition démographique ! Espérance de vie et taux de fécondité sont inversement proportionnels.

       
  • Le plus triste c’est qu’aujourd’hui on sait deux choses que la médecine dite moderne feint d’ignorer :
    On connais le schéma général de la cause de quasiment tout les cancers.
    On sait très bien soigner le cancer et connaitre le terrain qui l’empêcheras d’arriver.

    Le cancer c’est une cellule qui recode sont ADN de manière anormal et qui part en vrille.
    D’habitude le système immunitaire arrive, et par le processus naturel phagocytose nourris le corps de toutes les cellules merdiques, toxine et de manière plus large tout ce qui ne fait pas partis du système normal du corps.
    Lorsqu’une personne à un cancer clinique et critique c’est donc que le système immunitaire n’a pas pus le manger.

    Il existe pleins de raisons à l’affaiblissement on l’arrêt du fonctionnement du système immunitaire :
    Vous avez mangé/été exposé à des trucs toxique pendant des années. Le corps à entassé les toxine, le système immunitaire est affaiblis et il ne sait plus faire sont travail car trop surchargé.
    Vous n’avez pas mangé de vitamine pendant trop d’années, le système immunitaire n’a plus la matière qu’il lui faut pour fonctionner normalement.
    Vous avez un inconscient autodestructeur, le psychés surdéterminant les fonctionnement biologique, ça peut stopper des fonctionnements normaux.
    Vous avez une alimentation basée sur les glucides, créant une acidose dans le corps. Comme dit dans la vidéo l’inflammation est un facteur présent dans la majorité des cancers. Lorsque le corps est remplis tout les jours avec du sucre, que le corps l’a déjà stocké de partout et en à trop, il ne sait plus le gérer, il est débordé, et donc les sucres rendent le terrain acide, donc crée un terrain inflammatoire. Alors qu’à l’inverse, un corps au ph basique va bloquer le cancer. Le terrain acide est tueur de système immunitaire.

    Alors du coups, ça veut dire qu’il existe des "traitement" qui sont naturellement gratuit :
    La première choses à faire en cas de cancer c’est d’arrêter de le provoquer. Passez au régime cétonique (qui exploite les bonnes graisses comme source d’énergie et plus les glucides). Car on sait qu’un cancer à besoin de glucides pour être en croissance. Donc un régime alimentaire sans glucides stoppe la croissance.
    Des jus de légumes. Il faut des vitamines en grande quantité pour que le système immunitaire ait à disposition ce dont il pourrait avoir besoin.
    Jeûner, évidement ; qui force l’auto-phagocytose et nettoie le corps de ce qui ne sert à rien.

     

    Répondre à ce message

    • Il ne faut pas oublier que si vous conseillez quelqu’un de suivre cette méthode et qu’il décède quand même ( cela peut toujours arriver) vous allez en prison.
      Si cette personne décède avec la chimio à l’hosto, c’est qu’il serait mort plus tôt sans chimio.
      Donc les dés sont pipés dés le départ dans ce combat pour la vérité.

       
  • Concernant les vaccinations, on ne peut que recommander les deux ouvrages de Michel GEORGET : surtout l’ouvrage, dont la couverture est verte, intitulé Vaccinations : les vérités indésirables = c’est une véritable bombe nucléaire scientifique. Par contre, pour les novices, je conseille de bien vous accrocher et de le lire à petite dose afin de s’approprier les notions de chaque élément du système immunitaire.
    Ainsi, cela vous permettra entre autres d’être armé intellectuellement en société et devant votre médecin : (questions à poser)
    1- Quid du typage HLA ? J’exige un typage en bonne et due forme afin de savoir si la vaccination me convient .
    2- Êtes-vous prêt à me signer un certificat attestant qu’aucune réaction anaphylactique se produira après injection ?
    3- Une réaction immunitaire élevée induite par un vaccin est-elle suffisante pour contrer la maladie qu’on cherche à éviter en induisant une immunité artificielle ? Dans le cas d’une réponse positive : pourquoi des gens vaccinés ayant eu une forte réaction immunitaire décèdent-ils de la maladie que la vaccination aurait dû vaincre ?

    Ces trois questions devraient faire réfléchir vos amis, qui ont encore une cervelle en état de marche ou bien faire en sorte que votre médecin vous demande d’aller vous faire voir....

     

    Répondre à ce message