Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La République à l’agonie – Conférence de Marion Sigaut, Youssef Hindi et Pierre-Antoine Plaquevent à Nice

L’association Culture Populaire a reçu Marion Sigaut, Youssef Hindi et Pierre-Antoine Plaquevent le 2 février 2019 à Nice pour une conférence intitulée « La République à l’agonie, deux siècles d’imposture et de crises chroniques ».

 

L’intervention de Marion Sigaut :

 

L’intervention de Youssef Hindi :

 

L’intervention de Pierre-Antoine Plaquevent :

 

Les questions du public :

 

 






Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La proposition de Youssef Hindi pour un retour à la monarchie de droit divin est envisageable uniquement si les français reprennent conscience de l’éternité de l’âme, bienheureuse ou malheureuse et des plans mondialistes lucifériens. Plan Pike-Mazzini, le marranisme, les sabbatéo-frankistes, le réseau Rampolla, du luciférien Rudolf Steiner
    à l’un de ses disciples ; l’antipape anthroposophe Jean-Paul II, de Blavastky à Ghandi, de Luther à Bergoglio etc etc...
    Tous oeuvrent pour la damnation du plus grand nombre. C’est surtout ça que les français doivent comprendre.
    Une procession mariale ou du Saint-Sacrement avec des milliers de français aux quatre coins de la France fera 100 fois plus de mal à Satan et tous ses satellites républicains que n’importe quel révolte !
    D’ailleurs du moment qu’il n’y a pas contre-révolution catholique-royaliste ça fera toujours leurs affaires puisqu’en variante de l’ordo ab chaos, ils ont aussi le solve&coagula ( dissous&reconstruis). Tant que la damnation est au bout, pour les très hauts gradés, c’est tout ce qui compte.

     

    Répondre à ce message

    • J’ai quelques doutes sur les raccourcis qie vous prenez et sur les solutions que vous prônez. " Prennent conscience l éternité de l âme " ... Ce genre de grandes phrases qui ne veut rien dire. Vous voulez peut être parler du retour d’un enseignement qui verticalise, une spiritualité. Mais il y a grande différence entre être éduqué des choses spirituelles et " connaitre l immortalité de l’âme " qui a surtout le mérite d etre une grande phrase qui se regarde sonner grand.

      Ensuite vous parlez de personnages dont la plupart des gens du peuple se foutent et dont l’étude est à 1000 lieues de leurs besoins d’aujourd’hui. Croyez vous que parce que les gens vont comprendre la connexion en Blavatsky et Gandhi ou comprendre Steiner qu’ils vont lutter dans le réel du 21e siècle ?

      Excusez moi d’être direct mais à mon sens vous essentialisez l’histoire autour de grands personnages sombres qui auraient un énorme rôle occulte avec toute une dimension ésotérique et romanesque. On est pas dans le réseau, dans la complexité des facteurs multiples, économie, politique, religion, et toutes les choses très chiantes à etudier quand on aime les explications magiques, fantastiques et simples, qui sont ésotériques et qui donnent l’impression d’avoir vu le truc caché que personne ne peut voir ..

      Quand à la solution de la procession mariale et de la lutte catholique en 2019. Un gouffre temporelle à l’heure de facebook, du porno et de la déculturation. Je vous crois sincère mais sincèrement dans un imaginaire ésotérique et passéiste loin, loin , loin des strategies de manipulation 2.0 de 2019, même si le fond est toujpurs le même, la solution d’aujourd hui ne peut pas être celle d’avant hier.

       
    • Une procession de diseurs de rosaires ne peut faire que du bien, d’autant que les prieurs musulmans en pleine rue rue Myrrha ou ailleurs ne s’y objecteront jamais : tout ce qui attente au climat de la république laïque et humaniste est de nature à leur plaire. Après tout le rosaire est un mantra et qui plus est le plus connu de tous en France. Le drapeau de l’UE est un drapeau marial, ce qui signifie non pas que l’UE ait quoi que ce soit de chrétien ni non plus d’humaniste, mais que pour l’esprit de l’UE la référence explicite à la Vierge a un effet paralysant dans cette entité qui en principe, de manière très explicite, se prétend la continuité du Saint Empire Romain Germanique de Charlemagne : jamais dans le cadre de l’UE une procession de diseurs de rosaires ne sera réprimée par l’Eurogendfor par exemple, quelque chose d’intangible fera que des ordres en ce sens seront toujours désobéis.

      La damnation en politique c’est le désespoir tranquille en guise d’idéal de fonctionnement et de gouvernement. C’est ce que veut l’UE. Alors le mieux est que de plus en plus les manifestations aux gilets jaunes commencent par un rosaire dit en procession pour les gens de culture chrétienne et par une prière de rue pour les musulmans (l’Islam réprouve la théologie catholique sur Jésus au plus haut point, la Trinité surtout, mais sur Marie peu savent que les deux religions sont 100% d’accord et que plusieurs dogmes mariaux ont été musulmans bien avant d’être reconnus par l’Église), et continuent ensuite sous forme de manifestation politique plus classique.

       
    • Hein ? qu’est-ce que Ghandi à avoir la dedans ?

       
    • #2148751

      « La proposition de Youssef Hindi pour un retour à la monarchie de droit divin est envisageable uniquement si les français reprennent conscience de l’éternité de l’âme... »

      SI les Français renouent avec la Loi naturelle et le véritable sens de la souveraineté, c’est-à-dire le Droit divin. Tout çà est très sérieux, très concret, et ne se déroule pas seulement au niveau des nuées au sens métaphysique.

      Il faut demander aux Gilets jaunes sur le terrain s’ils préfèrent le messianisme républicain (cause de leurs malheurs et de leur mal-être) à la Souveraineté bien comprise en leur exposant ces deux idéologies-monde, mais sans forcément leur parler de Dieu et des anges, là çà ne marchera pas car nous avons été "élevés" dans les principes républicains et la mort de Dieu, il faut plutôt donc être pragmatique... C’est ce qu’il explique.

       
    • #2148771

      Je ne comprends pas pourquoi tu mets Gandhi dans ta charrette ! Il ne fait pas partie de l’ensemble civilisationnel judéo-christiano-musulman. Qu’as-tu a lui reprocher ? De quel point de vue ?

       
    • En accord avec vous.

      Nous croyons rechercher le Christ, mais c’est Lui† qui nous cherche y compris au travers du Malin :)

      Au 13 janvier, à Reims, vers 530, la naissance au ciel de Saint-Rémi, évêque, qui, après avoir lavé le roi Clovis dans la fontaine baptismale et l’avoir initié aux sacrements de la foi, il convertit au Christ le peuple des Francs*.

      « Secourez les malheureux, protégez les veuves, nourrissez les orphelins... Que votre tribunal reste ouvert à tous et que personne n’en sorte triste ! Toutes les richesses de vos ancêtres, vous les emploierez à la libération des captifs et au rachat des esclaves. Admis en votre palais, que nul ne s’y sente étranger ! Plaisantez avec les jeunes, délibérez avec les vieillards ! » Il s’agit-là d’un progamme politique ...

      Lettre de saint Rémi au roi Clovis - 482

      Et là, je rejoins Pierre Hillard : nous devrons rejoindre les fonds baptismaux de la France.

      * et qui sont les Francs sinon les Français d’aujourd’hui en Gilets Jaunes, enfin ceux & icelles qui se reconnaissent dans la vraie France et non plus dans une chimière, une illusion de France que la république prétend incarner, incapable depuis 230 ans (rendez-nous les comptes ....) d’unir ou de réunir les familles françaises.

      Ne reconnaît-on pas un arbre à ses fruits ?

      Réalisez-nous que leurre république est entrain d’assassiner encore et encore, le peuple pacifiste qui a tant sacrifié ses enfants, adultes, vieillards, de son énergie, son temps, son argent pour une dite république qui en 2019 les vomit parce qu’elle estime les Gilets Jaunes ou pas, indignes de vivre comme Bachar El Assad ou des milliers de palestiniens ! Populicide bis ?

      Parce que « survivre » n’est pas .... VIVRE !

      Le Royaume de France est en chacun. Nous espérons un Roi qui soit à l’unisson de nos convergences.

      Il s’agit d’une aspiration, autrement dit d’un respir = souffle nouveau.

      Nous avions abandonné la France et son Histoire provisoirement comme on range au grenier de vieilles reliques ou objets. Ils sont rangés certes, dans l’obscurité mais ... non détruits à jamais !

      La confiance manquante c’est un Joseph (Youcef) de l’Islam qui nous la confirme. Ses recherches, son étude, sa méthode, ses ouvrages, viennent confirmer la trajectoire, (Jésus parlait du Chemin, du cheminement ....) par lequel nous sommes passés pour aboutir à la sittution de ce jour, riche de toutes les possibles dont cette conférence est le témoignage.

       
  • Chère Marion,

    4 degrés dans le salon l’hiver dernier (2017-2018) ! Une seule pièce chauffée dans la maison, de quoi passer l’hiver. La précarité est usante, il faut puiser dans toutes ses ressources. On ne peut pas comprendre tant qu’on n’y est pas directement confronté. Les gens qui ont des revenus confortables ne peuvent pas comprendre la crispation des petites gens pour qui la France est une zone de NON-DROIT !

    Pour les irresponsables qui administrent ce pays, la justice ou l’injustice sont des sentiments ! Hideur sans cesse renouvelée de l’infamie.

    La lumière du printemps revient, haut les cœurs !

     

    Répondre à ce message

    • #2148681

      Salut Mariana.
      Premières primevères par chez nous et les jonquilles ouvrent les yeux.
      Les oiseaux profitent du redoux et nous enchantent.
      Je viens de rentrer du bois ; Le mois de Mars arrive et je ne m’y fie pas.
      Je te souhaite du bonheur à la chaleur du soleil renaissant.

       
    • Fils d’ouvriers de Roubaix , mes parents n’ont jamais honoré la république mais nos morts le 11 novembre . Ils ne votaient pas sauf pour De Gaulle et détestaient libéraux , socialistes et communistes . grâce au régime du général De Gaulle , j’ai fait mes études à Henri IV et j’ai fini ma carrière comme avocat général (je ne suis pas beaucoup plus riche que mes parents )

      La Vème république dégénérée surtout avec Macron , mérite de crever et je ferai tout ce que mes forces et mes moyens le permettront .

       
    • Je suis avocat général de 64 ans avec 5000€ par mois et mon épouse de 58 ans ,cadre de la fonction publique gagne 2000 € par mois avec deux enfants étudiants ( dans le privé car le public est devenu de la merde alors que j’en sors avec avancement un peu grâce à mes mérites ) je suis locataire . Avec mes charges , je clôture mes dépenses le 15 du mois. et ensuite c’est rutabaga et menu 1943 .
      Je ne m’étonne pas de la colère de ceux qui vivent avec 1200€ par mois . La justice du régime ne doit pas compter sur moi pour taper sur eux . Malheureusement la mentalité de 80% des collègues est de type "versaillais" . Il sont tous de "gauche bobo" héritiers bourgeois de longue date et ont voté Macron .Beaucoup se sont portés volontaires le Week end pour assurer les défèrement au parquet moyennant un pourboire et même des avocats généraux !
      Ces mecs ont jeté leurs toges aux orties et ne méritent que mépris notre haine !
      En 1940 , ils auraient certainement prêté serment à Pétain avant de le condamner à mort .

       
    • @Florian Geyer
      Oserais-je vous poser deux questions :
      - Quel est le montant de votre loyer ?
      - Habitez-vous Paris ?
      Aucune obligation de réponse évidemment, on est encore en France, merde alors !
      Cordialement.

       
  • Excellente conférence, merci beaucoup.
    Par rapport au RIC, je comprends bien que si le système le met en place ce sera pour se religitimer et pas donner le pouvoir, mais ne faut t-il pas en passer par cette étape pour aboutir à la compréhension du leurre de la démocratie ?
    parce que franchement, on est très très très loin encore d’une prise de conscience générale de la loi naturelle et l’ordre divin, ou alors on mise sur un effondrement total et reprise en main par un dictateur éclairé.
    Donc peut-être le RIC est une étape nécessaire dans cette révolution qui ne fait que commencer

     

    Répondre à ce message

  • C’est bien se que je disais, ils s’apprêtent à berner les français avec cet énième enfumage que constitue le RIC.

    Tout ça pour évincer les vrais sujets et faire perdre du temps au peuple avec des référendums stériles qui ne seront pas pris en compte de toute façon, ils se sont torchés avec la décision du peuple en 2007, il n’y a aucune raison qu’ils ne recommencent pas.

    Merci à Pierre-Antoine Plaquevent de mettre les choses au clair. Y en a marre des pleurnicheries sur l’infiltration des gauchistes, on dirait que les gens cherchent tout les prétextes pour jeter l’éponge, mais ils n’ont qu’à avertir les Gilets Jaunes sur qui ils sont et quel danger ils représentent pour la continuation du mouvement. Tout est écrit il suffit juste de chercher. Qu’ils continuent à manifester à place de l’étoile, même si il y a des tentatives d’infiltration c’est un problème propre aux métropoles or dans les campagnes le mouvement n’a pas bougé d’un iota sur ses objectifs. Ce n’est rien avoir compris à l’élection de Trump sinon, les natios sont à la campagne, tandis que les gauchiasses pullulent dans les villes donc pour remédier à cela réinvestissez les campagnes comme dit Sigaut. Il va bien falloir faire remigrer les gens dans les campagnes afin de dégorger les villes, ils aussi qu’ils réapprennent à planter, c’est la base de l’économie.

     

    Répondre à ce message

  • C’est bien se que je disais, ils s’apprêtent à berner les français avec cet énième enfumage que constitue le RIC.

    Tout ça pour évincer les vrais sujets et faire perdre du temps au peuple avec des référendums stériles qui ne seront pas pris en compte de toute façon, ils se sont torchés avec la décision du peuple en 2007, il n’y a aucune raison qu’ils ne recommencent pas.

    Merci à Pierre-Antoine Plaquevent de mettre les choses au clair. Y en a marre des pleurnicheries sur l’infiltration des gauchistes, on dirait que les gens cherchent tout les prétextes pour jeter l’éponge, mais ils n’ont qu’à avertir les Gilets Jaunes sur qui ils sont et quel danger ils représentent pour la continuation du mouvement. Tout est écrit il suffit juste de chercher. Qu’ils continuent à manifester à place de l’étoile, même si il y a des tentatives d’infiltration c’est un problème propre aux métropoles or dans les campagnes le mouvement n’a pas bougé d’un iota sur ses objectifs. Ce n’est rien avoir compris à l’élection de Trump sinon, les natios sont à la campagne, tandis que les gauchiasses pullulent dans les villes donc pour remédier à cela réinvestissez les campagnes comme dit Sigaut. Il va bien falloir faire remigrer les gens dans les campagnes afin de dégorger les villes, ils aussi qu’ils réapprennent à planter, c’est la base de l’économie.

     

    Répondre à ce message

    • Je peux pas dire mieux ! Entièrement d’accord avec ton analyse Michelly58 .

       
    • #2149231

      Totalement d’accord avec tout. Merci Michelly58 !
      C’est à nous, sur les ronds-points, de parler et d’agir avec subtilité pour mettre en perspectives politiques les problèmes internes au mouvement. Il faut faire avec le monde tel qu’il est : avec les gauchistes, les anarchistes, les écolos, les natios... qui sont le peuple. Le mouvement des Gilets jaunes n’est pas plus natio qu’il n’est gaucho, etc. : il est, pour une fois, authentiquement populaire. Personne ne doit en être exclu à part ceux qui veulent en exclure telle ou telle composante et qui œuvrent, souvent sans en avoir conscience, à la division.
      La tentative de récupération par les partis, les syndicats est un passage obligé de tout mouvement ; à nous d’y résister sans y trouver prétexte à le déserter.

       
  • Youssef Hindi se trompe en qualifiant le régime actuel et ceux du passé de démocratie. C’est en réalité un gouvernement représentatif. Le philosophe Bernard Manin a analysé ce régime politique dans son célèbre essai intitulé Principes du gouvernement représentatif. Nous devons exiger l’avènement d’une démocratie représentative. Ceux qui croient qu’Etienne Chouard est favorable à la démocratie directe se trompe. Il prône la démocratie représentative.

    Youssef Hindi n’a pas non plus compris que l’instauration du RIC (le vrai RIC, pas le RIC au rabais que cherche à nous vendre l’oligarchie) peut permettre le retour de la monarchie en France. « Macron, démission ! » est une exigence parfaitement justifiée, mais si l’on ne s’attaque pas à « la cause des causes » (Etienne Chouard), à savoir la constitution de la Cinquième République française nous subirons toujours les mêmes maux après le départ de Macron. Cette constitution est en effet une constitution établissant un gouvernement représentatif (cf. l’essai du philosophe Bernard Manin intitulé Principes du gouvernement représentatif), partant, non démocratique. Pour ma part, je suis royaliste et catholique, mais je sais pertinemment qu’il est impossible de passer directement de la Cinquième République imbibée de la délétère idéologie des Lumières à une monarchie catholique de droit divin. Pourquoi ? Parce que depuis plus de 140 ans les Français sont victimes d’un lavage de cerveau républicain qui est la principale cause de la déchristianisation de la France. Or, la rechristianisation de la France, qui entraînera la dissipation progressive des préjugés antimonarchiques, est intrinsèquement liée à l’instauration de la démocratie représentative. Les royalistes et les vrais démocrates doivent donc exiger l’abrogation de la Cinquième République française et l’instauration de la Sixième République française dotée d’une constitution démocratique dont l’article phare stipulera l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC) que nous pouvons obtenir avant le passage à une Sixième République.

     

    Répondre à ce message

  • Personnellement, contrairement à Marion Sigaut, je ne suis pas pour une nouvelle dynastie. Je suis pour renouer absolument avec nos racines. Il nous faut un Bourbon , c’est à dire Louis XX. Personne ne serait légitime sinon. Macron en rêve, c’est son délire, il serait capable d’essayer. Seul les Bourbons sont légitimes. ça n’est pas la monarchie catholique sans cela et d’ailleurs Louis XX soutient les gilets jaunes et est le petit-fils de Franco. magnifique. Il est parfait.

     

    Répondre à ce message

    • #2149201

      Les Bourbons succédèrent aux Valois qui succédèrent aux Capétiens directs qui déposèrent les Carolingiens qui usurpèrent la couronne aux fils de Mérovée. Qui est légitime ? La question ne se pose plus dès lors que le fil a été rompu. On ne peut pas rabouter ce genre de fil.
      On peut le regretter (et crois bien que je le regrette) mais c’est ainsi : avec la fin de la dynastie capétienne c’est tout le cycle des rois catholiques qui s’est achevé de 498 à 1789 : presque 1300 ans durant lesquels la France fut inventée !
      Aujourd’hui, c’est la "dynastie républicaine" qui chancelle (de 1789 à 2019 : 230 petites années durant lesquelles la France fut offerte aux appétits de la Banque).
      On ne peut pas faire fi du réel. A nouveau vin, nouvelle outre. Les Français n’accepteront plus un roi "à l’ancienne". C’est le principe de royauté qu’il faut défendre, c’est-à-dire une France régie par un lieutenant* du Christ, garant de la Paix et de la Justice.

      *Lieu-tenant en arabe se dit khalifa... ah ! ah ! ah !

       
  • Très intéressant du début à la fin. 2 remarques :

    - Au sujet de la diffusion du libéralisme contre l’intérêt des paysans, j’aimerais bien savoir ce qu’un Henri de Lesquen libéral relativement dogmatique et pourfendeur des corporations aurait à répondre face à cette brillante démonstration. Je ne connais pas en profondeur le système des corporations mais celui-ci laissait-il suffisamment la place à l’initiative individuelle (et donc à l’innovation) et au "penser en dehors de la boîte" ? Ce sont à priori 2 qualités du libéralisme au milieu de ses défauts

    - Le sujet de l’effondrement financier/économique à venir et son impact potentiel sur la situation des GJ n’est pas évoqué, dommage

     

    Répondre à ce message

  • En quoi le seigneur a-t-il le sens du bien commun ? Si il vit sur le dos de la production de la communauté paysanne, il n’en fait pas parti. Bien sûr qu’ils n’étaient pas stupides, comme voudraient le faire croire les révolutionnaires bourgeois, au point de martyriser les paysans, de là à dire qu’ils avaient le sens du bien commun c’est un abus. Le profit personnel et dynastique du seigneur est obligé de prendre appuis sur le sens du bien commun qu’avait la communauté paysanne, mais cela ne peut être, par essence, un sens du bien commun puisqu’il ne fait pas réellement parti de la communauté.

     

    Répondre à ce message

    • Le seigneur et Marion Sigaut nous apprend à faire la distinction avec la noblesse de robe initiée avec François 1er qui avait besoin d’argent pour construire ses châteaux et a alors vendu les charges administratives de l’état contre cet anoblissement était un peu le chef du village, pour ce qui est des petits seigneurs. La noblesse d’épée a sous François 1er était en grande partie détruite par le roi. Ils n’avaient plus de rentes, plus d’argent. Elle fut en grande partie effectivement remplacée peu à peu par cette noblesse de robe qui hantait les parlements. La mort du pays, c’est bien le parlementarisme, le pouvoir nul part, dilué. La démocratie, c’est vraiment l’apothéose, le règne des discoureurs, du bavardage quand il faudrait agir et vite. Bismark voulait la République, pourquoi parce qu’elle est faible. Personne n’est responsable, ni coupable, les élus se servent allègrement, c’est la gabegie, la foire d’empoigne, la bonne soupe. Le mobilier national est pillé par les élus à tous les étages. Tout le monde se sert, enfin, on en est là vivement que ça change. Chouard propose Asselineau ; personnellement je suis contre le RIC, mais s’il faut en passer par là pour recouvrir notre souveraineté. Tout plutôt que ce gouvernement de corrompus. par contre Asselineau n’a pas discours sur l’immigration. Je l’ai entendu dire si je ne m’abuse qu’il ne voit pas le problème. Le problème, certes, c’est surtout la mauvaise éducation, mais l’identité aussi est importante, comme le dit Aristote, un peuple, c’est une communauté d’intérêts, de culture, d’histoire, de race. Il faut une homogénéité pour qu’il y ait unité. On est si loin de tout ça, mais il vaut mieux l’avoir à l’esprit.

       
  • Je vis à la campagne et j’ai approuvé l’appel de Marion Sigaut à aller y vivre. Je connais que bien trop peu de gens ayant le "profil" E&R dans mon entourage, je suppose que cela dépend des régions. La campagne chez moi est sur-investie par les bobos qui font du "bio" (j’habite dans le Sud-Est et les bobos adorent le soleil...). Où je suis, il y a tout un passé lié à la pseudo "contre culture" avec communautés et sectes diverses. Ils travaillent à leur façon pour le nouvel ordre mondial et la "religion" qui va avec. Alors, je m’engage à accueillir à bras ouvert et avec mes modestes moyens toutes les personnes ayant le "profil E&R" voulant s’installer vers chez moi. Je n’ai malheureusement aucun bien immobilier à proposer mais le coeur y est.

    Marion Sigaut a raison lorsqu’elle évoque les petits commerces. Pour les petits budgets, ce n’est pas toujours facile mais il y a toujours un petit producteur de miel, de fruits, de légumes ou de viande qui propose des prix raisonnables et surtout, il y a toujours des voisins avec qui on peut établir des échanges de services dans une optique de partage amical (un petit dépannage contre des oeufs par exemple). Ce n’est pas énorme mais c’est toujours ça de pris. Je ne suis pas sûre que cela suffise à inverser la tendance consumériste mais cela crée des liens avec les gens et ça n’a pas de prix. On peut d’ailleurs essayer de convaincre les gens, au détour d’une discussion à ces occasions que la République est à abattre et non à sauver comme le pensent encore beaucoup trop de gens...

    Je sais qu’il y a beaucoup de catholiques parmi nous. A la campagne, être catholique n’est pas forcément facile. Beaucoup d’églises sont bouclées et trouver une messe peut représenter 20 kms de trajet voire plus. Pour ceux qui suivent la tradition, ça peut être même mission impossible mais déjà prier chez soi ou dans une chapelle restée miraculeusement ouverte est déjà une bonne chose. C’est très important et peut contribuer grandement à changer le cours des choses. En tout cas, un grand merci aux trois intervenants.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents