Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Venezuela : déjà cinq morts dans les manifestations anti-Maduro

Vers un "Maïdan" anti-bolivarien ?

Un homme des 32 ans est décédé jeudi à l’aube des suite de ses blessures après avoir été touché par une balle lors d’une manifestation mardi contre le président socialiste Nicolas Maduro, a annoncé à l’AFP une source au parquet national vénézuélien.

« Il est effectivement mort à l’aube dans l’Etat de Lara » (nord-ouest), a déclaré cette source souhaitant rester anonyme. Il s’agit du cinquième mort depuis le début de la vague de manifestations lancée par l’opposition le 1er avril.

Le député de l’État de Lara, Alfonso Marquina (opposition), a dénoncé sur Twitter « une nouvelle victime de la dictature ».

Déjà dans ce même État, un adolescent de 13 ans et un homme de 36 ans avaient été tués mardi soir lors de ces manifestations, avaient annoncé les autorités mercredi.

Deux étudiants de 19 ans sont morts le 6 et le 11 avril après avoir été blessés par balle dans des conditions similaires.

Si aucune manifestation n’était convoquée mardi par l’opposition, des protestations sporadiques (blocages de route, rassemblements) continuent d’avoir lieu régulièrement à travers le pays.

Les antichavistes (du nom de l’ancien président Hugo Chavez, 1999-2013), qui appellent à défiler massivement lors de la « mère de toutes les manifestations » le 19 avril à Caracas, ont également demandé à leurs partisans de se mobiliser localement ce jeudi.

L’opposition est très remontée depuis les 15 ans d’inéligibilité décidés vendredi contre l’un de leurs leaders, Henrique Capriles, principal rival de Nicolas Maduro, qui l’avait battu de peu lors de la présidentielle de 2013.

La situation s’était déjà enflammée ces derniers jours quand la Cour suprême, réputée proche du président Maduro, s’était brièvement arrogée les pouvoirs du Parlement, déclenchant un tollé diplomatique qui l’a poussée à faire machine arrière 48 heures plus tard.

Outre la crise politique en cours, le Venezuela, qui a connu trois coups d’État manqués depuis 1992, est frappé par une pénurie qui concerne 68% des produits de base et l’inflation y est devenue incontrôlable sur fond de chute des cours du pétrole.

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Hugo Chávez et son héritage, chez Kontre Kulture :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut faire attention à ne pas défendre l’inféfendable. Il y a dans la gauche latino-américaine quantité d’hommes politiques atteints de castrite et de mélenchonite, avec des effets secondaires parfois très indésirables.
    Chávez avait des qualités exceptionnelles que son successeur n’a pas. Maduro s’accroche au pouvoir comme un morpion.
    Voir aussi les trahisons des gauches salvadorienne et nicaraguayenne (Ortega est un cas d’école).
    L’empire coupable ? Peut-être. Moi je vois surtout la cupidité des hommes, et la faillite du système démocratique.

     

    • Oui, mais ce n’est pas le même contexte.
      On peut pas juger de tout ça avec les critères de notre société actuelle, ça n’a pas de sens.


    • analista

      Maduro serai un melanchonien ?

      C’est quoi le concept ? dire toutes les conneries de droitards stupide et super cliché ? C pas parce que il faut pas etre un bobo que par anti gauchisme primaire on en vient a invoquer des arguments de science potards de droite.

      Mélenchon est un anti religieu histerique , Maduro est chretien catholique.

      Mélenchon est pour la libre circulation des marcher et des capitaux . Pas maduro qui est un nationaliste revendiqué

      Et je rappel que le venezuela est sous embargo americain et subit des pression de la part de la CIA par l intermediaire des neo libéraux comme Henrique Capriles qui est un corrompu de washington de 1ere.

      Et pour contredire ton analyse (Maduro qui s accroche au pouvoir ) Heuuuuuu ouai ? Come tout le monde , meme un aptriote sincere authentique s’accrochera au pouvoir sinon c un traitre.

      Mais je rappel un detail c’est que si on veux s enrichir , la meilleur MANIERE est de se soumettre intégralement aux desideratas des états unis et de privatiser les richesses pétrolifères comme le font les pays du golf par exemple

      Faut arreter avec cette analyse d une pauvreté abyssale qui joue les vierges effarouché parce que tel ou tel systeme ethatique est encore un peu trop corrompus. Tout pouvoir est corrompu , le pouvoir c’est l abus de pouvoir comme le dit Soral


    • Analista

      D autant que Ortega aurai trahit ses idéaux de gauche ? AH bon ? lesquelles ? Parce que que je sache il a toujours eu fasse a lui des candidats financer par le departement d etat americain.(Notament tout les candidats du PLI)

      Et puis cette maniere d’affirmer de maniere peremptoire et avecassurance que la gauche d amerique latine est a vomir , mais que PEUT ETRE le gouvernement americain aurai aussi jouer un role (sous entendu ca reste a prouver) vous rend encore moins credible


    • Je pense qu il y a aussi un troisieme element à prendre en compte. Grace à Chavez une classe moyenne a pu emerger, se sortir de la pauvreté et ensuite devenir elle aussi exigeante et moins... socialiste. Ceci etant dans la nature humaine !!!!


  • Combien de tentatives faudra-t-il avant de s’apercevoir que le socialisme ne fonctionne pas...

     

  • Chavez a peut-être commis 2 erreurs :

    - Avoir tout misé sur la rente pétrolière, sans envisager les conséquence d’une chute des prix
    - N’avoir pas vraiment pensé à sa succession (classiques des hommes charismatiques qui se rêvent immortels)

    Maduro n’avait pas les épaules et l’aura. Il est attaqué par les anti-chavistes, mais contesté aussi au sein de son camps.