Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vers une partition du Liban ?

Joseph Kechchian, un célèbre politologue états-unien travaillant pour l’Arabie saoudite, a présenté, dans un article publié par Foreign Policy, un projet de partition du Liban. Son raisonnement se fonde sur le constat historique de l’échec du système confessionnel (ou plutôt « consociationaliste » selon la terminologie d’Arend Lijphart). Cependant, il ne propose pas de cartes, juste l’idée de séparer les chiites des autres Libanais et d’instituer une fédération).

 

Or, depuis plusieurs mois, les négociations conduites par l’ambassadeur des États-Unis à Beyrouth, Dorothy Shea, portent principalement sur deux sujets : l’exploitation du gaz en Méditerranée et sur le système bancaire ; ces deux sujets étant liés. Enfin, le député républicain de Caroline du Sud, Joe Wilson, a déposé un projet de loi au Congrès pour « imposer certaines mesures à l’égard des zones dominées par le Hezbollah au Liban et en Amérique latine et imposer des sanctions à l’encontre de hauts responsables politiques étrangers au Liban, au Venezuela, à Cuba et au Nicaragua soutenant le Hezbollah » (H.R. 8445).

Constatant l’usage par les États-Uniens d’une nouvelle expression : « les banques favorables au Hezbollah », le quotidien libanais Al-Ahkbar (proche de la Résistance) émet l’hypothèse que les États-Unis explorent la possibilité de fermer toutes les banques au Sud-Liban, de négocier avec la communauté chiite une quote-part sur les revenus des hydrocarbures en Méditerranée, et de préparer la partition du pays.

Cette hypothèse semble confirmée par l’attitude de la France, qui semblent agir pour le même groupe US.

 

Bonus : carte confessionnelle du Liban

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2563950
    Le 8 octobre à 21:21 par Snayche
    Vers une partition du Liban ?

    L’appât du gain pour une partition du Liban correspond à grosse épreuve pour ce pays.
    Or pour partager cet argent équitablement, pourquoi ne pas créer un parlement représentant proportionnellement les différentes confessions afin qu’elles développent leur communauté respective au sein d’un plus grand pays préservé et donc plus fort, tout en en gardant une partie de cet argent pour développer les infrastructures du pays ? Pour cela, il faudrait évidemment des organisations internes et externes afin d’empêcher la corruption. Avec une blockchain, ce serait parfaitement transparent...
    Il faut arrêter avec les demi mesures bienveillantes cachant d’autres projets. Il est temps que les juifs répandus à travers le monde se rappellent que depuis tout temps, ils devaient être une élite morale représentant Dieu sans oppresser les autres dont par l’usure... comme l’a très bien analysé et suggéré Monsieur Soral.

     

    Répondre à ce message

  • #2563955
    Le 8 octobre à 21:28 par le vengeur masqué
    Vers une partition du Liban ?

    Si un pays ne veut pas sombrer dans le multiconfessionalisme-qui partout fait preuve de son échec-il lui faut conserver la règle des trois unités du théâtre antique :
    unité de temps (temporalité:les mêmes valeurs),unité de lieu (pour un même pays),unité d’action(fort et uni).
    C’est plus que jamais d’actualité pour la France.
    Oui..mais non,ce n’est pas nouveau.
    Qu’est-ce qui a fini par affaiblir ce beau pays qu’était le Liban ?
    Encore un pays qui chérissait la France avant que celle-çi ne se perde dans la petitesse et la courte vue d’intérêts étrangers.
    Misère,misère.

     

    Répondre à ce message

  • #2563987
    Le 8 octobre à 22:19 par Mark
    Vers une partition du Liban ?

    je suis libanais et je sais que rien n’est parfait au Liban. là je parle en tant que chrétien : une société laïque ou un Liban partitionné ou qui disparait est une défaite pour les chrétiens parce que notre rôle et de mener les frères et sœurs des autres religions vers Jésus Christ. c’est le destin de chaque chrétien en ce monde. les états ne résoudront rien. ces confettis sans âme ni destin sont condamnés à être des billes dans la géopolitique. je veux parler à un autre musulman ou juif. on parle de Dieu. l’athée nous parle de sa paie, de ses vacances à Bali et de sa retraite. désolé de choquer mais le seul royaume est le corps du Christ en ce monde, l’Eglise. C’est notre combat quotidien. Bien à vous en prières.

     

    Répondre à ce message

  • #2564089
    Le 9 octobre à 00:57 par Aiguiseur de guillotines
    Vers une partition du Liban ?

    Putain, la carte du Liban... !!
    T’as intérét à mettre des post-it de partout pour savoir ou t’es... tu m’étonnes que c’est l’bordel.

     

    Répondre à ce message

    • #2564187
      Le 9 octobre à 07:45 par spirit
      Vers une partition du Liban ?

      J’ai la carte d’un atlas ethnique de l’Autriche-Hongrie d’avant 1914.
      Question bordel,c’était idem...un enchevêtrements de peuples et de minorités qui a vu sa résolution par l’expulsion (surtout allemands et hongrois).
      La Yougoslavie (petite Autriche-Hongrie) a subit le même sort.

      Partition voudra dire exode et déplacements. Israël se marre !

       
    • #2564317
      Le 9 octobre à 12:21 par Oui, enfin, pas vraiment
      Vers une partition du Liban ?

      "J’ai la carte d’un atlas ethnique de l’Autriche-Hongrie d’avant 1914."

      On doit avoir la même et non, c’est quand même moins l’anarchie, surtout que dans l’Empire d’Autriche-Hongrie, il y avait certes des différences ethniques, ils avaient en grande majorité la même religion (à savoir catholique) puisque la domination autrichienne sur les balkans n’a pas duré très longtemps et c’est généralement cantonné à la côte adriatique et un peu le long du Danube (jusqu’à la Roumanie et les terres serbes qui n’avaient plus connu de Serbie depuis longtemps à ce moment-là). Sans compter que les Autrichiens partaient rarement s’installer dans les campagnes hongroises ou croates (On peut même pas parler de campagnes slovaques ou slovènes puisque la Slovaquie ou la Slovénie à l’époque, c’est surtout des dialecte plus que des peuples et des états).
      Je rappelle que les atlas ethnique de 2020 considèrent les Slovaques ou les Allemands de l’Empire d’Autriche comme des non-autrichiens (ce qui n’a pas beaucoup de sens à l’époque puisqu’Autrichiens et Allemands, même de nos jours, sont plus que proches, Presbourg qui est devenu Bratislava est à quelques kilomètres de Vienne, et l’identité slovaque de l’époque, c’était être un autrichien du nord comme les bohémiens. L’Autriche-Hongrie, à l’époque, c’est grosso modo 4 identités : Autrichien, Hongrois, Polonais ou slaves du nord-est, et les slaves de Balkans (pour faire simple entre croates, bosniaques, serbe de Voïvodine).

      L’idée est pas fausse sinon, mais faut pas abuser non plus, le Liban c’est l’anarchie ethnico-confessionnelle. C’est pour ça que le peuple libanais, ça m’a toujours fait rire, même les différents peuples indiens sont bien plus unis (alors même que les indiens du sud et du nord ont quelques préjugés les uns sur les autres). A côté de ça, l’Autriche-Hongrie de 1914, c’est bien ordonné et hormis les ville, chaque région à une identité bien définie (On parlait déjà de Bohème, de Hongrie, de Dalmatie, de Galicie etc.)

      Malgré tout, bonne chance à eux, mais faut avouer que c’est un sacré bordel. Et c’est bien pour ça que la partition, j’y crois moyennement aussi. Dans un gâteau, on découpe des parts, pas des miettes, or le Liban, pour le remettre en ordre, faut soit couper des miettes, soit faire déménager les trois quarts de la population (ce que la plupart des gens ne veulent naturellement pas).

       
    • #2564932
      Le 10 octobre à 11:57 par Oberon
      Vers une partition du Liban ?

      Mis a part les arméniens qui sont une addition récente, il n’y a pas d "ethnie" au Liban. Tous les libanais sont de la même souche, parlent la même langue, mangent la même cuisine, ont la même musique, partagent le même folklore, et la même mentalité. Ce qui change effectivement c’est l’appartenance confessionnelle (la religion) qui créée une mythologie de groupe différente (cf la France du XVIe).

      On rappellera par ailleurs que tous ces gens vivaient très bien ensemble pendant des siècles avant l’installation de qui on sait où l’on sait (toujours les mêmes) et la découverte des gisements maudits.

       
  • #2564123
    Le 9 octobre à 03:16 par nabiL
    Vers une partition du Liban ?

    Les pays du monde arabe vont explosés avec l’entité sioniste car ce sont des créations du XXe siècle et qui n’ont aucun lien culturel ou historique de cette région. Ce vaste territoire pourra absorber l’immigration fuyant actuellement vers l’occident et fera remonter les prix des matières premières,au plus proche de leur vrai valeur : pour le financement de ces projets, le confort de sa population et la sécurité du monde.

     

    Répondre à ce message

  • #2564157
    Le 9 octobre à 05:47 par Système
    Vers une partition du Liban ?

    Faudrait peut-être songer à préserver la France qui est dans un état sans doute pire que le Liban : élites prévaricatrices, immigration torrentielle, dette abyssale etc, il y a largement de quoi faire en France avant d’aller sauver le Liban, l’Arménie et dieu sait quel autre pays..

     

    Répondre à ce message

    • #2564320
      Le 9 octobre à 12:23 par Euh - Oui ...
      Vers une partition du Liban ?

      Pour ça, on peut difficilement ne pas être d’accord ...

       
  • #2564253
    Le 9 octobre à 10:13 par Syzygy
    Vers une partition du Liban ?

    Il est évident que l’idée sioniste est de cliver pour mieux vaincre. Si j’étais Libanais, je demanderai le rattachement du pays à la Syrie transformée en Fédération, afin de me mettre à l’abri du prédateur sudiste !

     

    Répondre à ce message

  • #2564398
    Le 9 octobre à 14:31 par Marti ne
    Vers une partition du Liban ?

    Pauvres Libanais ils sont victimes de filouteries stratégiques ils se feront avaler, détruits du plus profond de leurs identités plurielles ce pays sera siphonné en toute suprématie par ceux qui veulent leur disparition et de plus au plus grand bonheur de leur ennemie ce Liban gêne et il n’est plus "la Suisse du Moyen-Orient" on rase tout mais on gardera les cèdres centenaires pour la reconstruction for our God.of course !!

     

    Répondre à ce message