Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Liban : le président Aoun appelle à la création d’un "État laïc"

Le Hezbollah prêt à discuter du "pacte politique" de Macron

Emmanuel Macron, non content de réformer la France – c’est-à-dire la néolibéraliser – par la force, veut désormais réformer le Liban. On ne savait pas que le Liban était un département français.

Il faudra pour ça, s’il a le soutien du président Aoun, obtenir le soutien d’Hassan Nasrallah pour le Hezbollah.

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

 

Le président libanais Michel Aoun a déclaré, dimanche 30 août, que « le temps du changement » était venu, appelant à proclamer un « État laïc » à la veille de la visite d’Emmanuel Macron qui presse pour la réforme du système confessionnel.

 

 

« Je suis convaincu que seul un État laïc est capable de protéger le pluralisme, de le préserver en le transformant en unité réelle », a-t-il justifié dans un discours à l’occasion du centenaire du Liban.

Alors qu’il est conspué par le mouvement de contestation, le chef de l’État a reconnu que « la jeunesse libanaise appelle au changement ».

[...]

Le président français, attendu à nouveau lundi soir à Beyrouth, avait évoqué vendredi les « contraintes d’un système confessionnel » qui ont conduit « à une situation où il n’y a quasiment plus de renouvellement et où il y a quasiment une impossibilité de mener des réformes ».

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui à un état Franc-maçon sans Dieu

     

    • Sans dieux, puisque chaque communauté religieuse a le sien, qu’ils ne s’entendent pas sur la pluralité des dogmes qui les différencient, de fait, et qu’ils ne veulent surtout pas choisir Yaweh, celui du voisin. Aussi leur propose-t-on le Dieu pognon, sous des aspects laïcs soit disant détachés de la religion.


  • Pauvre type !
    Il n’a pas compris que la laïcité c’est une autre religion : celle des lobbys !!!


  • Quand on voit l’état de la France j’ai des doutes que la laïcité soit la recette magique !

     

  • C’est valable aussi pour la théocratie voisine ?


  • Pourvu que cela ne soit pas une laïcité à la française qui chasse le christianisme et qui sacre le judaïsme. Pour la paix civile, la France doit aussi se réformer, elle doit absolument oeuvrer pour la séparation de la Synagogue (le CRIF et ses filiales) et de l’Etat. Au lieu de faire le ménage ailleurs, Macron ferait mieux de balayer devant sa porte.

     

  • Nous (enfin je) on préfère Kennedy à Berlin que Macron à Beyrouth.
    Le président d’un pays en faillite qu’on reconfine, qui vient donner des leçons à Beyrouth.
    En tout cas s’il est venu avec son masque d’opérette, il sera le seul.


  • Aoun était en exile en France et à Marseille dans une somptueuse villa de la corniche Kennedy sous la protection du GIPN et du RAID (plus de 200 hommes) depuis les années 90 (de mémoire). Tout cela doit avoir un coût ?


  • Observer toutes les nations proclamées comme étant laïques :
    Synagogue de satan, franc-maçonnerie et autre saloperies pilotées par les lobbies et ONG (sous coupelle de la guilde d’Azyme).
    Le Liban a choisi sa mort... le peuple va choisir une mort lente mais heureuse... comme le bétail composant la majorité des nations dîtes laïques.


  • Le Hezbollah posera sûrement la question : Finalement, Israël est-il un état laïc ?
    Le « l’IBAN » des Libanais a de beaux mauvais jours devant lui. Mais, n’est-ce pas dans l’ordre des choses ? Surtout si des dirigeants incapables de gérer « pour leur Peuple » leur propre Pays les conseillent,
    A la réflexion, et j’espère qu’on m’en donnera Mandat sur ce site, je pense qu’en disant « qu’ils se démerdent », je suis dans le ton.


  • Michel Aoun vient de faire sonner la cloche...une fois... !


  • Mieux vaut un Etat laïc qu’un Etat confessionnel,n’en déplaise à certains car,cas particulier,
    le Liban est multiconfessionnel,depuis toujours,alors il leur convient de trouver un consensus.
    Certaines religions sont à la fois sociales,politiques,juridiques,et confessionnelles.
    Qu’elles s’occupent de l’Intemporel,et laissent à l’Etat le Temporel pour le bien de tous.
    Comme celà leur est impossible,à moins d’être réformées en profondeur,elles figent les sociétés et,dans un monde qui bouge ,apparaissent de plus en plus rétrogrades,et finissent par engendrer avec d’autres obédiences des conflits dans tous ces domaines.
    Restant figées,elles n’ont aucune chance de réussir face aux sociétés qui savent évoluer.
    C’est d’ailleurs pour celà que leurs populations veulent venir chez nous.
    Malheureusement en conservant des valeurs qui n’ont plus court chez nous.
    La séparation de l’Eglise et de l’Etat parait donc être une bonne chose,surtout pour un Liban multiconfessionnel.
    C’est valable pour toutes les religions,mais en particulier pour celles-là.
    Il n’y a qu’à regarder le monde pour s’en rendre compte.
    Partout les sociétés évoluent,les moeurs changent,le monde n’est pas statique.

     

    • Que voilà une belle profession de foi laïcarde digne du plus vertueux franc-maçon.
      Vous ne comprendrez jamais qu’il y a bien plus que la religion derrière la religion. Il y a tout ce qui cimente une nation, même si ces religions sont plurielles comme en Russie où aucune ne fait obstacle au patriotisme.
      La laïcité n’est qu’un prétexte pour faire table rase du passé, elle ne s’arrête jamais sur une simple neutralité comme on peut l’expérimenter en France.
      Je vous laisse méditer sur le texte suivant écrit il y a plus de 230 ans :
      Notre patrie à nous, c’est nos villages, nos autels, nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous.
      Notre patrie, c’est notre foi, notre terre, notre roi. Mais leur patrie à eux, qu’est-ce que c’est ? Vous le comprenez, vous ?
      Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition.
      Alors, qu’est-ce que cette patrie narguante du passé, sans fidélité, sans amour ? Cette patrie de billebaude et d’irréligion ?
      Pour eux, la patrie semble n’être qu’une idée ; pour nous elle est une terre.
      Ils l’ont dans le cerveau ; Nous, nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide !
      Il est vieux comme le Diable, leur monde qu’ils disent nouveau et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu.
      On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions. Faut rire !
      Mais en face de ces démons qui renaissent de siècle en siècle, sommes une jeunesse, messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de la fidélité ! Et cette jeunesse veut préserver, pour elle et pour ses fils, la créance humaine, la liberté de l’homme intérieur"

      François-Athanase de Charette de la Contrie, général en chef de l’armée catholique et royale du bas-Poitou 1763-1796


    • @Gaedener :
      vous vous êtes emballé tel un cheval en furie,sans lire réellement ni comprendre l’intention.
      Il s’agit ici d’un pays multiconfessionnel depuis toujours,et donc pas d’une patrie selon notre histoire.Quoique les libanais,quelque soit leur religion sont attachés à leur pays comme l’histoire l’a maintes fois prouvée.
      Tous les pays laïcs du Moyen-Orient on été détruits par la volonté de l’entité sioniste qui aimerait faire avec chaque peuple un nouveau pays pour des raisons tant stratégiques que tactiques,ainsi l’Irak,ainsi la Syrie et hier le Liban pour de mêmes raisons concurrentielles.
      "Vous ne comprendrez jamais qu’il y a derrière la religion,plus que la religion"dites -vous,et comment allez vous réunir Druzes,Alaouites,Chrétiens,Chiites,Orthodoxes,Kurdes au Liban ?
      Derrière la religion ?Vous êtes sûr d’avoir la guerre.Contrairement à ce que vous affirmez,la laïcité ne signifie pas l’absence de religion,elle ne fait pas non plus table rase du passé,passé dans lequel le Liban a su vivre en paix.Pourquoi la laïcité ne permettrait-elle pas de vivre en paix ?La comparaison entre la France d’obédience chrétienne et qui n’a pas vocation à devenir un pays musulman,mais justement à le rester,n’est pas possible avec un Liban,ni de par son histoire,ni de par la religion.Le problème est que le Liban doit rester un pays en paix.Il l’a été,comment verriez-vous les choses pour qu’il le reste ?


    • @bonnet Phrygien
      En résumé ta laïcité c’est la séparation de Dieu et de sa création , la séparation des âmes et de Dieu , et ce serait la liberté ? Celle inscrite sur les frontons de la république qui fait de l’homme une bête sans foi ni loi .
      Cette illusoire liberté qui laisse l’ignorant s’égarer dans une existence inutile et qui le laisse désemparé lorsqu’il doit abandonner son corps et qu’il doit gouter aux fruits de ses actes . Nul n’échappe aux lois de Dieu ni dans cette vie ni dans la prochaine . La société devrait être telle que chacun puisse aspirer et atteindre a la libération de la matière et recouvrir sa condition originelle et éternelle auprès du Seigneur dans la félicité et dans l’amour . Tout sophistiqué qu’il puisse être l’humain qui ne se préoccupe que du temporaire, cherchant toujours de nouvelles satisfactions a travers le plaisir des sens et du mental, mène une existence stérile ne faisant en réalité que macher du déjà mâché. Il gâche donc sa vie et se prive de la félicité éternelle en prenant des excréments pour des joyaux précieux.


    • Je ne suis pas un spécialiste du Liban mais je sais qu’il avait trouvé un équilibre unique dans la région jusqu’à ... la création d’Israël. Je sais aussi qu’il a définitivement implosé quand les chrétiens ont voulu jouer le jeu de ce dernier arrivé.
      Un pays multiconfessionnel est possible mais il y a toujours une religion dominante indiscutée (le Christianisme orthodoxe en Russie ou l’Islam au moyen orient) par ce que l’Histoire en a voulu ainsi.
      Vouloir un état laïc c’est mettre toutes les croyances sur un pied d’égalité et c’est le début de la zizanie.
      Vous nous parlez d’une laïcité rêvée mais j’aimerais que vous nos citiez un pays où elle s’applique sans dégénérer c’est à dire sans abrutir sa population en un ramassis de consommateurs compulsifs jouisseurs et apeurés.


    • @Gardener :
      un pays où la laïcité s’applique ?:La France,à condition que les immigrés restent une minorité.
      Ce qui n’est plus le cas,et c’est pour celà que tout part en sucette.
      Pour celà,partisan d’une grande ré-immigration,car les valeurs de cette immigration ne sont pas les nôtres et ne le seront pas plus demain.


    • @ bonnet Phrygien
      Désolé mais la France est tout sauf un modèle de laïcité et pour le coup ce n’est pas la faute des immigrés. Ce sont bien les laïcard au pouvoir (francs-maçons et autres gauchards) qui veulent effacer toute trace de chrétienté dans notre pays (interdire les crèches, voire les croix dans les cimetières, changer l’assomption en "fête des chats" et j’en passe...).


    • @Gardener,Gardener...
      Et au-dessus de la franc-maçonnerie ?svp ?
      dans quel language se font les rites ?
      ceux de la synagogue peut-être Gardener


    • @ bonnet Phrygien
      Je vous ai perdu suite à votre dernière remarque où alors finalement nous sommes d’accord : la France est un état faussement laïc qui veut en réalité nous imposer un ersatz de religion républicaine en lieu et place des anciennes croyances.


  • C’est Attali qui a ordonné à Macron de s’occuper du Liban ?
    Pauvre libanais, ils ne sont pas sortis de l’auberge avec cet apôtre du mondialisme.


  • Un état laïc c’est forcément la disparition des quelques chrétiens qui restent.


  • Les taquins ont fait remarquer que Adib le nouveau était l’anagramme de Diab, l’ancien.
    En français on dit bonnet blanc et blanc bonnet.

     

  • Israël : le premier ministre Benjamin Netanyahou
    appelle à la création d’un "État laïc".


  • #2537124
    le 31/08/2020 par Soral avait ENCORE raison !
    Liban : le président Aoun appelle à la création d’un "État laïc"

    "La laïcité, religion maçonnique" sous-titre dans Comprendre l’Empire, trouvez la page.


  • L’Innénarable machine à échouer ne se contente plus de son propre bac à sable, il va jouer dans celui des autres. Du haut de tous les toboggans sur lesquels il grimpe, il donne des leçons de tout, tout le temps à tout le monde comme si ça n’était pas le bordel intégral dans la cour de récréation d’où il arrive. L’avantage de vivre avec des cons c’est que le temps passe moins vite, c’est le seul, car pour le reste...


  • Le Liban est foutu. Le VRP de chez Lazard-Rothschild vient de l’achever.


  • #2537837

    Une laïcité à la sauce syrienne... Pourquoi pas
    Une laïcité égali-atheiste à la sauce "française"... Les Libanais devront bien réfléchir.


  • C’est très souhaitable. Mais pourquoi une réforme laïque au Liban devrait-elle obtenir l’approbation d’un parti national-islamiste qui n’a que 15 sièges à la chambre des députés ?...
    Parce qu’ils sont armés jusqu’aux dents ?... C’est sans doute cela le problème.


  • Avec son retour au Liban la France devient le fer de lance de la nouvelle stratégie mondialiste visant à compenser le retrait progressif des USA de la région. Retrait qui pourrait s’ accélerer si Trump est réélu.

    Je pense que le Hezbollah laisse venirce qui va faire plaisir à ses partenaires et peut lui être utile à lui. Il s’ accommodera sans problême de la nouvelle donne, car au fond les structures de cet état fantoche ne joue pas un rôle de premier plan.
    Suite à la défaite de l’axe euro-sioniste en Syrie. L’avenir économique du Liban se joue surtout à l’ Est. Lae modèle de consommation sans production, la bulle immobilière dopée par des credits en dollars frelatés... c’est fini.
    Macron et ses discours ne peuvent pas changer la donne.


Commentaires suivants