Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Victoire de l’anti-chavisme aux législatives vénézuéliennes

Il y a des nuits maudites. Des heures à attendre, inquiets, très inquiets, les résultats des élections législatives au Venezuela bolivarien. 19 millions d’électeurs, 167 députés... À six heures et des poussières, et cinq tasses de café, la télé vénézuélienne nous assomme...

Le président Maduro s’adresse au peuple. L’opposition gagne 99 sièges sur 167, soit les deux tiers... Quelques circonscriptions manquent encore à l’appel. Mais la victoire est nette.

Le sang ne coule pas dans les rues comme l’avaient annoncé les intégristes de la charia néo-libérale. Seuls le PSUV et le Grand Pôle Patriotique s’étaient engagés, sur proposition de l’Unasur, à respecter le résultat, quel qu’il soit. Les démocrates putschistes du 11 avril 2002, de la très démocratique MUD, ont refusé quant à eux de s’y engager. [...]

Le président Maduro, élu le 14 avril 2013 à la suite du décès de l’irremplaçable Hugo Chavez, grave et serein, a reconnu et accepté la défaite, la victoire de l’hétéroclite MUD (trois partis affiliés à l’Internationale socialiste, des formations d’extrême droite, etc.), dont le seul programme est la revanche de classe et l’anti-chavisme. Ceux qui comme El Pais, Le Monde, prévoyaient « une déroute sans précédent » exultent ; cependant, les résultats relèvent d’une sanction populaire mais pas d’un raz-de-marée libéral. [...]

Manuel Valls, docteur ès démocratie, peut également, et momentanément, se réjouir, lui qui avait, le 15 octobre 2015, reçu l’épouse du putschiste Leopoldo Lopez, emprisonné, et avait déclaré : « Enfermer un démocrate, c’est trahir la démocratie. »

Lire l’intégralité de l’article sur humanite.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très bon article de l’Huma qui traduit parfaitement bien la réalité de ce qui s’est passé (monnaies et denrées passant les frontières en contrebande, déstabilisation intérieure, pressions extérieures, etc...). Mais à relativiser, car les antifas et "élites" dans les rangs du Front de Gauche ne sont pas plus démocrates que les démocrates qui ne le sont pas cités dans l’article. Ceci dit concernant le Venezuela : courage au peuple et aux chavistes, des temps plus durs encore sont à venir !


  • La majorité de la population est ingrate et stupide dans tout les pays du monde !
    Peu importe les problèmes du Venezuela, Chavez a construit des logements, supprimer la malnutrition et installer la santé gratuite
    Mais le peuple veut voir Fast And Furious, écoutez Rihanna, mettre des NIke, avoir un Iphone, jouer à Call of Duty, manger au McDo, boire du Coca, regarder les Experts et avoir un compte sur Facebook
    Pas parce qu’il aime ses produits (c’est sont droit après tout) mais parce que la Doxa Mondialiste leurs dit de consommer ses produits
    Si un algérien, un argentin, un thaïlandais avait créer Facebook, aucun algérien, argentin, thaïlandais n’aurait utilisait Facebook (qui n’est jamais qu’une plateforme de blog)
    Si demain Marine LePen applique son programme "patriote-solidaire" : son plus grand ennemi ne sera pas l’oligarchie française ou l’oligarchie mondiale mais le peuple français qui se retournera contre elle pour avoir le droit d’acheter la production mondialiste !

     

    • Malheur à ceux qui trinquent avec le Diable et mangent à sa table.
      Ils enterreront leurs enfants et leurs parents côte à côte.
      Ils mangeront des racines durant des années et vivront longtemps, très longtemps... très très longtemps... pour se souvenir.


    • Mon @chaton dis



      le peuple veut voir Fast And Furious, écoutez Rihanna, mettre des NIke, avoir un Iphone, jouer à Call of Duty, manger au McDo, boire du Coca, regarder les Experts et avoir un compte sur Facebook



      Mais ça, les vénézueliens le faisaient déjà... donc faut chercher ailleurs...


    • La santé gratuite ? Des heures et des jours d attente dans les hôpitaux où les venezueliens renoncaient de plus en plus à se rendre.
      Malnutrition ? Des files d attentes innombrables pour se procurer des denrées de plus en plus rares.


  • Kant disait : Du bois tordu,dont sont faits les humains,on ne peut rien construire de droit. C’est quasi - une loi immuable qui s’applique à la fragilité
    des révolutions porteuses de grands et authentiques espoirs. Il est rare
    qu’elles survivent à leurs guides. 
    Il s’agit,en fait, de la fragilité intrinsèque du Bien,vis à vis du Mal. Rappelons,
    rapidement,qu’il en était ainsi pour les grandes révolutions socialistes de
    Lénine et de Mao, du régime populaire gaulliste, du régime nationaliste
    panarabe nassérien en Égypte, de la révolution cubaine, de la révolution
    de l’oncle Ho au Vietnam etc...
    D’ailleurs,c’est ce qui explique le triomphe,facile, de la bête sioniste maçonnique, à l’échelle mondiale. Ce n’est pas tellement le"génie" de la bête
    qui est à l’origine de ce triomphe,mais bien la dimension bestiale qui dort et
    domine les autres facultés de l’écrasante majorité des humains depuis la nuit
    des temps qui est derrière ce triomphe .
    Tout cela évoque une foule de réflexions :
    - Celle-ci rapportée par je ne sais plus quel auteur : Si l’on me donnait
    le choix entre la fin du monde et la liberté de boire mon thé,je vous affirme que
    l’univers pourrait aller au diable du moment que je pourrais continuer à boire 
    mon thé.
    - Ou celle là : dans la mythologie antique,des hommes étaient des demi-
    dieux,en ce début du troisième millénaire,des cafards sont à demi hommes. Et
    la dégradation est poussée jusqu’à l’excrémentiel....
    Disons pour terminer : que peut être l’Histoire échappe aux domaines des 
    analyses critiques, et que les errances humaines doivent être acceptées 
    comme un simple fait de la nature, réfractaires à toute analyse serrée de la Raison.. 


  • Quest-ce que ce pauvre VALLS peut faire comme déclaration sans le moindre intérêt. Vivement qu’il dégage de la scène politique, il communique des allergies.


  • Que la droite l’emporte. Quand elle aura bradé le pays à l’oncle Sam , le PSUV reviendra.

    Triste nouvelle pour Correas et Morales quand même.


  • Je pense qu’ils payent là le laxisme au niveau des lois répressives qui auraient du être votées depuis le début afin que les spéculateurs, traitres, agitateurs et agents de l’étranger soient punis d’une manière exemplaire. Faut pas hésiter même, si besoin est, d’utiliser les éliminations ciblées que ces même démocrates n’ont de cesse d’utiliser. Le Venezuela ou d’autres pays de ce niveau ne peuvent pas s’offrir le luxe de vouloir combattre le Mal avec ses propres moyens. Que les français et d’autres peuples méditent la dessus.

     

    • C’est la différence entre la révolution bolivarienne et une dictature (même qui ne dit pas son nom) justement. Utiliser les armes de l’ennemi (CIA pour être clair) lorsqu’on prétend utiliser les voies légales au service du peuple est inconcevable. En ce qui concerne un processus réellement sans recours à la loi (ni élections, avec des comités locaux, etc...) c’est une tout autre chose...


  • Maduro demeure président jusqu’en 2019. Il n’y a pas lieu d’être défaitiste au contraire pense que cette contre-performance permettra au PSUV de se remettre en question notamment sur les questions de sécurité et de corruption. Le contrôle politique totale et ininterrompue du pays par le PSUV depuis 16 ans a permis une trop grande légèreté dans la poursuite des objectifs sociaux et économiques notamment sur tout ce qui touche à la diversification de l’économie toujours trop dépendante au pétrole. Il y a certes la politique de déstabilisation des américains qui explique en partie les problèmes de sécurité et de corruption (comme d’habitude aurais-je envie de la dire) du pays. Ce changement de majorité au parlement , j’en suis certain, permettra au peuple vénézuélien de constater une fois pour toute qui à l’intérieur du pays est (ou était...) complice de cette déstabilisation....Et pour finir, l’esprit de l’ENORMISSIME Hugo Chavez est éternellement lié au Vénézuela, rien ni personne ne changera cet état de fait !!!

     

  • Je pense qu’après une bonne dose d’ultra-libéralisme d’inspiration atlantiste, les vénézuéliens reconnaîtront leur erreur sans peine.
    C’était déjà un miracle que Chavez et ses partisans aient pu diriger le pays pendant aussi longtemps.


  • Putain,ça m’a plombé la soirée....Le peuple Vénézuelien est vraiment ingrat ; ça me fait mal pour Maduro,pour la mémoire de Chavez. Evidemment,les yankees y sont pour quelque chose....Comme quoi,rien n’est jamais acquis,et ce,malgré tout le dévouement pour le pays et le travail fourni par Chavez et son successeur Maduro ; du coup j’aurais bien aimé avoir une petite analyse personnelle,concernant le résultat de ces élections, de notre spécialiste sud Américain,l’Indiana Jones du journalisme : Vincent Lapierre !


  • C’est une triste et sinistre nouvelle. Une grande victoire de l’imperialisme US dans son arrière-cour.


  • Le 6 décembre, les anti-chavistes gagnent les élections législatives, remportant 99 sièges sur 167, soit près de 60 %. Cette cuisante défaite du mouvement bolivarien intervient après 16 ans de pouvoir et un peu moins de trois ans après le décès de Chávez. Elle s’explique avant tout par la situation économique du pays, devenue très précaire avec la chute des cours du pétrole, cette chute ayant été provoquée par les Etats-Unis pour nuire à leur trois adversaires : Venezuela, Russie, Iran.


Commentaires suivants