Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Viêt Nam : un banquier condamné à mort pour escroquerie

Il existe des pays où la Justice a encore un sens

Le procès pour une fraude de plusieurs millions de dollars impliquant des dizaines de banquiers a rendu son verdict : l’ex-directeur d’une grande banque vietnamienne a été reconnu coupable d’escroquerie et d’abus de pouvoir, et condamné à mort.

 

À l’issue d’un retentissant procès dans lequel une cinquantaine de banquiers et d’hommes d’affaires étaient jugés pour une fraude portant sur plusieurs millions de dollars au Viêt Nam, l’ancien directeur général d’Ocean Bank, Nguyen Xuan Son, a notamment été reconnu coupable d’escroquerie et d’abus de pouvoir et condamné à mort.

L’ancien Président de la banque, Ha Van Tham, qui fut à une époque l’un des hommes les plus riches et influents du Viêt Nam, a quant à lui été condamné à la perpétuité. Les peines des autres condamnés s’échelonnent de 22 ans de prison ferme à 18 mois avec sursis.

Au cœur du scandale qui a passionné les Vietnamiens : des prêts accordés de façon illégale pour un montant total de 23 millions de dollars (environ 19,28 millions d’euros) en 2012, qui ont provoqué la chute de l’établissement privé. L’entrée dans le capital de la banque par le groupe pétrolier public PetroVietnam, avec l’achat de 35 millions de dollars d’actions de la banque, a également été jugé frauduleux.

Depuis que les autorités vietnamiennes ont entamé une profonde réforme du système bancaire, de nombreuses arrestations, parfois très médiatisées, de riches hommes d’affaires et de cadres ont eu lieu.

À propos du Viêt Nam, pays non-aligné, ne pas manquer sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article