Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Vol Malaysia 370 : synthèse des informations et examen des principales hypothèses

Dans ce long article très fouillé, le pilote Christian Roger propose une synthèse des informations disponibles à ce jour et un examen des différentes hypothèses, plausibles ou farfelues, concernant la disparition du Boeing de Malaysia Airlines.

 

Au sujet des recherches de l’épave

Après le crash du 8 mars, les batteries des enregistreurs ont cessé d’émettre, sans que ceux-ci aient été localisés et le 14 avril, les autorités australiennes ont stoppé les recherches acoustiques. Et tout va devenir plus compliqué encore. Les données de divers satellites US, chinois, français n’ont pas permis de déceler des morceaux de l’épave et ce sont les données d’exploitation des « bips » émis par l’avion vers un satellite en position géostationnaire sur une orbite à 36 000 km qui ont permis d’acquérir une donnée fondamentale dans l’enquête et qui a orienté les recherches. Ces données permettaient d’affirmer que l’avion devait se trouver sur un grand cercle sur la Terre, avec un arc Nord et un arc Sud.

 

 

Le 24 mars, la société britannique Inmarsat qui gère les données de ce satellite et le AAIB (Bureau britannique d’enquête sur les accidents aériens) « ont conclu que le MH370 a volé dans le couloir sud et que sa dernière position se trouvait au milieu de l’océan Indien ».

Pour arriver à ces conclusions, « nous avons pris en compte la vitesse du pilote automatique, environ 350 nœuds et ce que nous savions en termes de carburant et d’autonomie de l’avion pour arriver jusqu’à une série de bips que nous recevions », a expliqué le vice-président d’Inmarsat.

Bien que les systèmes de communication du vol MH370 aient cessé de fonctionner, les satellites Inmarsat ont continué de capter toutes les heures des « bips » en provenance de l’avion. Ces bips sont envoyés d’une station terrestre jusqu’au satellite puis vers l’avion qui renvoie automatiquement un « bip » en sens inverse. Inmarsat a mesuré le temps mis par ces bips entre l’avion et le satellite.

« Nous avons observé l’effet Doppler, qui est le changement de fréquence dû au mouvement du satellite sur son orbite », a-t-il expliqué. « Cela nous a donné une trajectoire possible pour le couloir nord et une autre pour le couloir sud. » « Nous avons réuni les données des Boeing 777 de la Malaysia Airlines, nous les avons modélisées et les avons comparées avec les données du couloir sud et du couloir nord et nous avons découvert que le couloir sud est sans aucun doute possible celui qui a été emprunté. »

Le dernier « bip » a été émis à 08h11, 7h30 après le décollage, et a permis de situer une zone approximative de recherches à environ 2 300 km à l’ouest de l’Australie ; des recherches aériennes et maritimes ont aussitôt été lancées, coordonnées par le gouvernement australien. [...]

 

Des dissimulations

Dans une enquête qui témoigne de beaucoup de maladresses, je suis choqué, comme beaucoup de professionnels, par les multiples dissimulations de données qui ont été le fait de divers intervenants. Dans une affaire aussi spectaculaire, donc très médiatisée, les ayants-droits des 239 victimes ont droit à des informations qui ne soient pas tronquées ou biaisées.

Lire l’intégralité de l’article sur jumboroger.fr

 

Christian Roger est commandant de bord sur Boeing 747 Air France ER, ex-leader de la Patrouille de France, expert de l’accident de Sharm El Sheikh (2004) et ancien président du bureau Air France du SNPL, Syndicat national de pilotes de ligne (1986-1990).

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • pour moi ce qui m’étonne, c’est qu’il n’y a aucun débris pas meme une bouteille d’eau ou tout objet susceptible de flotter ????? ou bien au niveau des rivages ......c’est quand meme incroyable qu’un avion de cette taille ce fracasse en mer, et qui coulerait sans que rien remonte !!! meme un sous marin qui imploserait laisse toujours des traces, et la rien ! bizarre non................

     

    • Tout comme les avions et leurs passagers qui se sont soi-disant écrasés dans les Twin Towers et le Pentagone (car on sait maintenant que les deux premiers étaient des avions de ligne militaires probablement vides car sans logo et pilotés a distance et que le troisième, celui du Pentagone, n’était pas un avion mais un missile Tomahawk, tout a été prouvé maintes et maintes fois), où ont-ils donc disparu ?

      Réponse : certainement dans un hangar secret, tout comme il existe des prison secrètes partout dans le monde, rien de surnaturel ou de compliqué pour l’oligarchie qui contrôle tout et donc le sommet de la hiérarchie mondiale des systèmes de localisation et de surveillance...

      Il y a de grandes chances que ce soit aussi le cas pour le vol MH 370 car avec toute la technologie dont le monde dispose, il est impossible qu’un avion disparaisse de la sorte à moins que ce ne soit voulu...

      Peut-être que nos élites veulent vraiment que nous croyions aux phénomènes inexpliqués, au paranormal, dans un but spécifique. Et c’est là que j’en arrive au projet Blue Beam et à la fausse présence extraterrestre sur Terre créée de toute pièce par nos élites maçonniques qui ne font jamais les choses à moitié.

      Je pense que nous allons assister de plus en plus à ce genre de mises en scène (des choses qui disparaissent mystérieusement, des évènements célestes inexpliqués, des trucs bizarres...), car au final, il s’agit de leur fausse religion qu’ils veulent nous faire accepter comme seule vérité absolue : Dieu n’existe pas, l’homme transhumaniste est son propre Dieu et il ne s’élève que grâce à son audace, sa patience, son avidité pour le pouvoir, son intelligence et à sa ruse, rien d’autre...


    • L’article donne la clé du mystère sur ce point, si l’avion s’est bien écrasé dans l’océan Indien : c’est l’étendue d’eau la plus pollué du monde, il y a des milliards de débris de plastique qui flottent dedans, merci à nos amis les Indiens ! Il y a des ilots de poubelles qui flottent aussi dans l’Atlantique et le Pacifique mais dans l’océan Indien c’est 100 fois pire. Dur, dans ces conditions, de faire le tri entre les débris qui flottent.
      Les pays développés ont eu raison d’avoir mis en place le tri sélectif, c’est un petit effort citoyen (du monde) qui s’est révélé très rentable pour nos sociétés en créant une activité économique nouvelle de recyclage et c’est bénéfique pour tout ce qui vit sur cette planète à commencer par les espèces marines qui sont en piteux état.


    • " Je pense que nous allons assister de plus en plus à ce genre de mises en scène (des choses qui disparaissent mystérieusement, des évènements célestes inexpliqués, des trucs bizarres...), "

      je suis d’accord car ils en auront besoin pour justifier des interventions militaires .

      c’est dommage que nous sommes qu’une minorité a l’avoir compris ER,boulevard voltaire et quelque autres sites .

      par contre je ne suis pas sur que vous pouvez avancez ce que vous dites car que diriez vous lorsequ’ils récupéreront les boites noir ?


    • #800041

      Pourquoi voudriez-vous trouver les débris d’un appareil qui ne s’est jamais écrasé ?
      Seuls les cadavres des passagers ont nécessité des efforts pour les faire disparaître !


  • Pour ma part je penche plus pour l’hypothèse des brevets, c’est comme une signature laissé par les criminels, en l’occurrence ici la famille Rothschild...
    La coïncidence est trop grosse à mon goût, et il y a trop de grossières "erreurs" commises (ce qui mes rappelle beaucoup les trop nombreuses incohérences du 11 septembre qui impliquait pour le coup la famille Rockefeller).

    Je pense que le meurtre de ces ingénieurs n’était pas leur seul objectif... Il s’agissait aussi et même surtout, pour ceux qui ont bien suivit les deux dernières interventions de Lucien Cerise sur ER, d’inoculer un virus dans la psyché humaine collective afin d’en saboter les perceptions cognitives... Je pense de plus en plus qu’ "ils" ont aussi fait la même expérience avec les "attentats" de Boston.

    Ils font toujours d’une pierre plusieurs coups, et leur génie dans tout ça est d’arriver à effacer leur traces dans la conscience collective (invisibilité), même si tout les désigne comme "coupables et fiers de l’être" (dixit David Rockefeller).

    Je me rappelle de la réponse de Lord Jacob Rothschild lorsqu’un jeune journaliste du collectif We are Change l’avait interrogé au sujet du plan abominable du Nouvel Ordre Mondial, des guerres, des famines, de l’empoisonnement et de la réduction de la population, et toutes les autres choses horribles qui y sont associées... et qu’avait-il répondu ce cher Rothschild ? :
    "So what ? (Et alors ?)" (genre... : qu’est-ce que ça peut bien vous faire ?)

     

  • Ou il a changé de dimension ou alors c’est un prélèvement fait pat les extraterrestres voilà !


  • Il faut attendre les recommandations du rapport final de l’Empire militaro-bancaire, sur cette disparition. Si des mesures militaires ou / et politiques sont préconisées et si elles profitent à l’Empire, les Truthers comprendront qui a commis ce crime.

     


  • pour moi ce qui m’étonne, c’est qu’il n’y a aucun débris pas meme une bouteille d’eau ou tout objet susceptible de flotter ?????




    Le problème n’est pas qu’il n’y a aucun débris mais qu’il y en a des millions. C’est comme si
    l’avion s’était écrasé sur une décharge publique grande comme la France mais sur des tonnes d’eau (avec vagues, courants marins, tempêtes). Comment on fait pour retrouver les bons débris ? On peut à la limite identifier un très gros débris comme une aile, mais pour la bouteille d’eau faudra oublier.

    Concernant l’avis de ce pilote (qui semble plus croire à un problème technique qu’à un acte volontaire), il est certes intéressant, j’ai quand même un doute.
    L’incendie accidentel dans le cockpit qui aurait coupé le transpondeur (01h21) se serait produite comme par hasard à peine 2 minutes après la dernière transmission prévue du copilote ("Good night- Malaysia 370" à 01h19) ? Un peu gros comme coïncidence.

    Et inversement, il invalide un peu vite l’hypothèse du pilote suicidaire avec son argument selon lequel il n’aurait pas attendu 7h de vol pour planter son avion :
    - D’abord les gens qui se suicident ne le font pas forcément de façon logique et rationnelle (surtout si ce sont de gros débiles qui veulent emmener des centaines de passagers avec eux dans la mort). Qui sait les idées folles qui peuvent leur passer par la tête ?
    - Ensuite il aurait pu vouloir se donner la mort sans planter son avion, par exemple par une simple dépressurisation provocant un endormissement définitif, et cela après avoir mis le cap vers le pole sud (pour s’assurer qu’on irait jamais chercher son corps, pour faire chier une dernière fois l’humanité ou que sais je).

    Si un avion peut avoir des problèmes techniques imprévus, c’est encore plus vrai du cerveau humain.

     

    • Je trouve son article effectivement très bien argumenté, mais cette "coincidence" du changement de cap juste après le changement de fréquence radio (le controle Ho Chi Min n’a jamais été contacté alors qu’ils étaient sensés le faire immédiatement) me laisse très sceptique également... . Cela ne rend pas l’hypothèse de l’incident technique qu’il suggère impossible, mais tout de même très peu probable.

      Problème technique, suicide, ou négociation qui tourne mal et avion abattu ? On risque fort malheureusement de ne jamais le savoir.


    • Peut-être qu’il était drogué à la scopolamine, une drogue qui vous fait faire n’importe quoi, y compris vous suicider (voir l’affaire du tueur déguisé en Batman auteur malgré lui d’une fusillade dans une salle de cinéma et qu’on a retrouvé drogué inconscient sur le parking, encore une autre affaire bizarre, surtout lorsqu’on découvre que son père était l’inventeur d’un algorithme informatique pour repérer les mouvement bancaires frauduleux, faites des recherches, vous verrez c’est hallucinant...).

      Mais dans ce cas-là pourquoi ne retrouve-t-on aucune trace des débris de l’avion ? En général, depuis le bon technologique de ces dernières décennies, ça se retrouve rapidement et toujours. Y a-t-il une autre disparition de ce genre depuis l’an 2000 ?

      Mais là ce qui est étrange, c’est comme si le but était de ne jamais le retrouver, on sent bien une volonté de mise en scène quelque part...


  • Bip bip ils nous prennent vraiment pour des idiots avec leurs satellites qu’ils leur servent de microscope, ils sont incapables de trouver la moindre féraille. C’est tout simplement qu’on veut pas qu’on le retrouve....pour l’instant un peu comme Benladen . Cette histoire de brevets partagés entre chinois et américains et ce qui s’en suit complot Rothshild etc il a bon dos le Jacob. Y a surtout un arrière goût de guerre froide et ceux qui dirigent l’armée sont baptiste-protestant bush Kerry rockfeller tous ces réformés qui ont donné le droit à certains juifs d’aller coloniser génocider etc...C’est comme on a tendance à parler des francs-macs et du grand orient et beaucoup moins des loges Templières qui sont elle très puissantes et qui abrite de nombreux chefs de multi-nationales. Soral n’en parle jamais. Après comme on dit y a des choses plus occultes que d’autres. Ça serait bien un sujet sur les loges templieres bon apparement c’est pas des rigolos ils sont moins open comme on dit....

     

  • avec les éléments qui sont a notre dispositions il est très difficile de comprendre ce qu’il c’est passer .

    pourquoi pas la piste de terroristes qui auraient voulu s’écraser sur une tour chinoise et ayant compris que des innocents supplémentaires aller mourir le pilote décida de changer de direction ce qui explique que l’avion a radicalement changer de trajectoire .

    les pirates ce seraient rendu compte que le pilote ne les a pas écouter décidèrent de le tuer ce retrouvant ainsi avec un missile incontrôlable entre les mains ,c’est un scénario envisageable comme des milliers d’autres .

    pour conclure si sa aurait été une compagnie américaine ou européenne je pense qu’ont auraient déjà retrouvées les boites noir .

     

  • Bonjour camarades.
    Un peu de science fiction ;
    http://www.wikistrike.com/article-boeing-malaisien-une-replique-de-l-avion-est-garee-a-l-aeroport-de-tel-aviv-la-piste-du-false-fla-123126817.htm
    est*ce que vous arrivez à voir l’article ?
    Probléme téchnique(nul en informatique).Sinon voir le site :Les chroniques de Rorschach.


  • « Des méchants pirates projettent un détournement pour aller planter l’avion sur Diego Garcia, base américaine stratégique que les USA louent à la Grande Bretagne, située sur un atoll à 1.500km au sud de la pointe Sud de l’Inde. Mais la CIA aurait été informée et les vilains avions de chasse américains seraient venus au-devant du Boeing et l’auraient abattu. »

    C’est quand même curieux que ce type caviarde totalement l’histoire au sujet de Diego Garcia. Méconnaissance, bétise ou volonté, en tout cas il écrit un bout bien réécrit du "téléphone arabe".

    Diego Garcia c’est aussi les TLD ".io" sur Internet, ce qui fait qu’il y existe un opérateur internet et au passage téléphone/sms. Fin mars, 4chan a reçu une photo toute noire, avec un message appelant à l’aide, et disant qu’ils étaient prisonniers. Les Iphone, pour ceux qui ne savent pas, lorsqu’on prend une photo, ajoutent dans les données EXIF, les coordonnées géolocalisés du téléphone. Les données EXIF de cette photo indiquent un hangar parmis toute une série en plein milieu de la base américaine de Diego Garcia. L’homme affirmait être un des scientifiques de Freescale Semiconductor, un brevet détenu par 4 des 20 employés de Freescale dans l’avion, et Rothschild finançant la boite, comme "héritier" du brevet par élimination. https://en.wikipedia.org/wiki/Frees...

    Plusieurs choses sont certaines :
    - Personne n’ira vérifier à Diego Garcia, c’est plus commode de se moquer des gens qui en ont parlé.
    - Les USA et Israel n’en ont rien à faire de la vie d’innocents et l’ont montré en 2001.
    - Guantanamo et Bragram, ce n’est pas une Fable M. Christian Roger.
    - Rothschild est assuré de la paternité sur un brevet assez énorme ( http://www.cnet.com/news/freescales... ), marché énorme de milliards d’unités, en particulier glissé sous la peau.

     

    • Incroyable, tu confirmes exactement ce que j’ai trouvé tout seul cette nuit (une sorte de Eureka !!!).
      En fait ils n’ont pas tué ces ingénieurs, ils se sont contenté de les kidnapper, car ils ont besoin d’eux pour développer de nouveaux systèmes, et apparemment ces ingénieurs n’étaient pas d’accord (problème d’éthique ?)...
      Mais que vont-ils faire des autres passagers ? Je n’ose pas l’imaginer...
      Le problème est que si l’on retrouve les débris de l’avion avec les corps et qu’il ne manque que les ingénieurs, tous les soupçons seront portés sur les Rothschild. Donc il vaut mieux pour ces derniers que l’avion et tous ses passagers aient complètement disparu.

      Et si en haut lieu on décidait que l’avion devait être retrouvé, afin de ne pas éveiller les soupçons, il faudrait que beaucoup de corps manquent à l’appel si je puis dire, peut-être est-ce pour cette raison qu’ils attendent autant de temps. Mais il est aussi fort probable qu’ils veuillent que ça demeure un mystère pour faire beuguer les cerveaux ou faire croire à des thèses farfelues (portail interdimensionel, langoliers, triangle des Bermudes, enlèvement extraterrestre et autres délires hollywoodiens...)

      Pour conclure : Les Rothschild auraient non seulement récupéré les brevets, mais aussi les ingénieurs, une marchandise bien plus précieuse (d’où l’appel de détresse téléphonique depuis la base de Diego Garcia)...

      Et donc personne n’osera penser que l’avion a été subtilisé uniquement dans le but de récupérer les brevets, c’est trop gros évidemment ! Et hop, le tour est joué !

      Sauf qu’ici sur ER on est mieux informé et donc nous ne sommes pas dupes !
      Déjà rien que ce qui s’est passé le 11 septembre démontre qu’ils sont tout à fait à l’aise dans ce genre d’opération, donc, vraiment, pourquoi pas ?


  • L’avion est surement détourné dans la base US de l’Ocean Indien :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Diego...

     

  • Le plus bizarre dans cette affaire c’est qu’au début de l’enquête aucun média officiel n’a evoqué l’hypothèse de la base de Diego Garcia dont les radars surveillent tous ce qui se passe dans l’océan indien. Pourquoi lorsqu’on fait la liste de toutes les éventualités sur la trajectoire suivie par l’avion, écarter celle qui vient naturellement à l’esprit si l’on pense à une cible d’appareil qu’on suppose détourné ?


  • Bel exercice d’ENFUMAGE de la part de ce spécialiste : éluder de manière si désinvolte les conclusions des militaires malaysiens (signaux radars du Boeing SPOOFéS par un système AWACS lors de son détournement, dans une trajectoire de vol très spécieuses...).

    Il est vrai que ce monsieur, adepte de la "thèse officielle" du 9/11, déclare que
    " ces hypothèses, que je considère comme farfelues."....

    En vérité, il faut rester modeste : seuls les service de renseignements des grands états connaissent les circonstances exacts de cette tentative de false flag, qui visiblement a été court-circuitée...

    ps : pour les anglophones : quelques analyses concrètes sur le site de Jim Stone, par exemple...

     

    • #805431

      @ Webster tarplay

      En vérité, il faut rester modeste : seuls les service de renseignement des grands Etats connaissent les circonstances exactes...

      Très juste, mais dans le cas de cet épisode, il faut aller chercher ailleurs les premiers éléments qui permettent déjà d’orienter l’analyse. Ici, c’est plutôt le marché de l’aéronautique et les caractéristiques de l’appareil qui doivent interpeller, après, et comme toujours, il suffit de dérouler la pelote...
      De même, et comme pour le 11 Septembre, il ne faut pas écarter les motifs réels mais subalternes qui accompagnent ces opérations et qui ont pour objectif de désigner la communauté malfaisante qui en tire profit pour mieux en masquer la cause profonde. Cela permet aussi de livrer à la vindicte populaire les coupables secondaires et au pouvoir occulte de continuer son œuvre en avançant masqué.
      Il ne faut jamais perdre de vue que si tous les crimes communautaires sont connus aujourd’hui par la "dissidence", c’est uniquement parce que c’est voulu, raison pour laquelle des espaces comme E&R demeurent ouverts car le pouvoir espère qu’une partie seulement du message sera comprise et que les plus vindicatifs laisseront leur colère légitime déraper. Dans le plan mondial mortifère en cours, l’extermination des "élites" apparentes par la masse en colère est gravée dans le marbre pour mieux instaurer la nouvelle religion qui fera de leurs survivants ses nouveaux prêtres (les "élus" donc).


  • Analyse intéressante mais ce pilote est totalement naïf dans le domaine de l’informatique et dans le domaine militaire. Oui, les armées des grandes puissances sont capables de détourner un avion avec des méthodes bien plus subtiles que celles des pirates des années 70. Surtout les armées des puissances qui construisent ces avions.


  • Il ne peut s’agir d’un simple crash en raison des débris qui auraient été rapidement retrouvés et surtout des divers signaux électroniques qu’émettait le boeing, notamment par l’intermédiaire des moteurs.

    Il ne reste à mon avis que deux solutions : le détournement commandité par des oligarques extrêmement puissants à des fins stratégiques ou financières ou alors la thèse hyperdimensionnelle (intentionnelle ou non).

    D’autres infos sont disponibles dans les commentaires de cet article : http://fr.sott.net/article/20770-MH...


  • article qui pue.
    tout simplement par la façon dont l’auteur "démolit" par le mépris les thèses qui ne le satisfont pas. cela fait diablement penser à : la sortie de l’Euro est une fumisterie, ou ceux qui refusent la thèse officielle du 11 09 sont des mythomanes conspirationnistes , et ceux qui doutent des 6000000 de victimes de la shoah sont des antisémites nazis.
    tout ça est pue fortement l’explication officielle non négociable


Afficher les commentaires suivants