Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Vous êtes mon employé" : Emmanuel Macron coincé par des Gilets jaunes

Dans une séquence diffusée sur Facebook, on peut voir un groupe de manifestants identifier le chef de l’État dans le jardin des Tuileries. Alors qu’ils cherchent à se rapprocher d’Emmanuel Macron, ses gardes du corps font barrage. Mais, alors que la séquence est diffusée en direct sur le réseau social, le président de la République se retourne pour entamer le dialogue.

 

 

Les manifestants, réclament l’interdiction des BRAV-M, les brigades de répression de l’action violente motorisées, une unité de la police régulièrement mobilisée au cours des derniers mois, notamment lors du mouvement des Gilets jaunes. Alors qu’Emmanuel Macron précise que « ce n’est pas le président de la République qui fait ça », il incite aussi les militants à garder leur calme.

[...]

 

Balkany, Darmanin et les soignants

La discussion entre le chef de l’État et les manifestants part alors dans plusieurs directions successives. C’est d’abord le nom de Gérald Darmanin, contesté en raison de l’enquête pour viol, qui est évoqué. Comme ces derniers jours, le chef de l’État défend son ministre au nom de la présomption d’innocence : « Vous n’êtes pas juge, moi non plus. »

Les manifestants invoquent alors « l’injustice », citant le cas de Patrick Balkany, l’ancien maire de Levallois qui a été libéré le 12 février après une expertise médicale. Comme le note le manifestant, l’ancien édile dansait pourtant dans les rues de la ville des Hauts-de-Seine à l’occasion de la Fête de la musique.

C’est ensuite la politique même du gouvernement qui revient au centre de l’échange. « On sort à peine du coronavirus et on reparle déjà de la réforme des retraites. Pourquoi vous faites ça ? Le Premier ministre il ne veut pas se calmer ? » interroge ainsi un manifestant.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

 

Bonus : ce n’était pas la fête du 14 juillet pour Macron

 

 

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

79 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On cause toujours trop (céline)...

     

    • Il paraît que Richard Durns était fou.


    • C’est clair. Que c’est mou...


    • Mieux ce gilet jaune lui a même demandé que Castex ralentisse sur la réforme des retraites (parce que juste après le couillonavirus c’était trop). Et pour finir qu’il respectait Macron : Castex vient d’obtenir un feu vert spectaculaire de la part de ce gilet jaune, il y a de la place, beaucoup : les français n’ont pas saisi.


    • De toute les façons, Macron est un mort politique. Son parti est un parti gonflable. Aux dernières élections, personne n’a été élu sous son étiquette ridicule. Il est ridicule. Ses électeurs louis philippards commencent à baliser.

      Ses discours sont étonnamment grotesques. Des enfilades d’éléments de langage anxiogènes. Ils datent terriblement. Il va nous refourguer le concept de "plan quinquenal" ce qui nous ramène à Staline et à Kroutchev. (il faudrait que quelqu’un lui dise que la France a bénéficié d’argent américain et non de roubles soviétiques).

      Il se prend pour Delouvrier, haut gradé de la franc maçonnerie bétonnière. Mais c’est trop tard. La banlieue est foutue et tellement immonde qu’on ne peut plus faire pire. Les promoteurs qui ont pris le pouvoir en 1958 ont tout détruit. Les préfet se déplacent en hélicoptère et disent en regardant dehors "ca pue et ça grouille".


  • Je vous invite à aller voir la séquence complète et non tronquée par BFMacron, très éclairant !

     

  • Quelle déchéance ! Jusqu’où descendra -t-on ?

     

    • jusqu’à la guillotine pour toutes ces crapules , politiques , médias et showbiz


    • @ six

      Une déchéance ? Si Macron avait voulu ne pas être insulté, il n’avait qu’à pas insulter les Français le premier. Les "gaulois réfractaires", "ceux qui n’existent pas" et autres "ménagères analphabètes" sont des paroles qui finissent tôt ou tard par se payer.


    • Déjà, la seule déchéance c’est la pauvre qualité d’élocution de ces individus qui interpellent Emmanuel Macron en braillant comme des piliers de PMU après 21h, que j’ai la grande chance d’entendre souvent dans différents établissements quand je vais chercher mes coupons de recharge.

      Ensuite, ces individus se prennent pour « l’ensemble des Français ». Non. Ce sont des revendicards permanents, le genre qui a toujours quelque chose de travers et le genre qui surtout ne comprend pas que le monde change, les temps changent, les époques changent, les moeurs changent bref le genre qui a du mal avec tout changement qui ne l’arrange pas.

      La BRAV est nécessaire, comme les CRS sont nécessaires, comme les Mobiles sont nécessaires, comme la BAC est nécessaire, comme le PSIG est nécessaire, comme chaque unité de maintien de l’ordre public est nécessaire, que ce soit en zone rurale ou pas, le jour, la nuit... Paris est également composé de riverains, qui en ont ras-le-bol des dégradations urbaines et du bruit dans l’Intra déjà pas terrible.

      Et non, personne n’est l’employé de personne dans le cas précis.

      Alors j’entends bien la tendance ici qui est de prêter des vertu au « peuple », oui, personnellement je n’y crois pas du tout, au « peuple », sauf manipulé, comme pendant 1789/1793.

      Mais admettons, mais un peuple avec des représentants de qualité, alors, un minimum !


    • Je me demande si 6 parle de déchéance à propos de Macron (car ça ici on sait) ou à propos des guignols qui aboient puis se couchent. Qu’on parle sans s’énerver au Président (dans ce cas accompagné de sa Femme) soit, mais poliment et « fermement ». Finalement les interlocuteurs de Macron ont téchouvé à la Chouard.


    • On est coincé dans les montagnes russes dans un décor de mine abandonnée du far west. Le chariot est laché et au bout c’est le vide des abymes. Ce qu’il faudrait à toute cette caste de m***e : une équipe de gars bien remontés et déterminés pour une expédition punitive comme au temps du sac de Rome de Brennus ou une troupe pour franchir un Rubicon. Pour l’instant, on assiste médusé au joie du vivre ensemble des populations positivement discriminées comme à Dijon. Notre territoire est devenu le point de recontre/ le terrain vague ou se réunissent les bandes qui veulent régler leur compte. Vive le libéralisme social.
      Si on s’amuse à tirer un bref bilan de 50 ans de gauchisme sur leur domaine de compétences (?), il y a de quoi soit de rire soit de se taper la tête, c’est selon son humeur du moment.


  • L’affaire de Darmanin c’est du flan, de toute évidence,je n’aime pas le personnage mais cette affaire de tentative de viol (viol consenti mais par surprise !) ça ne tient pas debout.. Bravo aux GJ d’être allé interviewer ce petit minus de Macron un jour où il est spécialement bien gardé.


  • « ce n’est pas le président de la République qui fait ça »

    Trouble dissociatif ? Ou alors il cherche la torgnole (comme Manu Valls) ?

    Il n’est pas médecin, il n’est pas juge... Il est bien Président mais il n’est pas concerné !

     

  • Il est impossible de discuter avec ce type de manipulateurs & menteurs professionnels. Pour échanger de manière rationnelle, il faut deux êtres objectifs chez qui l’émotionnel ne prend pas le pas au moindre désaccord ou à la moindre critique. Et surtout, il faut deux êtres ouverts et désintéressés.

    A chaque fois qu’un gars prend "à partie" Macron, il croit pouvoir lui faire entendre raison sans comprendre qu’il est face à un parasite de la pire espèce. Un parasite qui connait bien la communication (les sourires pour donner le sentiment de ne pas être gêné, les répliques "gardez votre calme" pour donner l’impression d’avoir le dessus et le contrôle de la situation).

    Une bonne chose par rapport à d’habitude : celui qui le prend "à partie" ne se laisse pas marcher dessus. La prochaine étape, ce serait de ne pas rentrer dans le jeu du Système et de le piquer là où ça fait vraiment mal, c’est à dire sur ce qu’il est vraiment. Sinon, ce type de vidéo n’aura aucun effet et tombera dans l’oubli comme toutes les précédentes.

     

    • oui d’ailleurs les pro macron s’extasie sur sa répartie. c’est pas qqun de compliqué à coincer mais en face y a pas trop le niveau et dans ce type de contexte, rencontre fortuite de qq minutes, rien de bien cohérent ne peut en sortir


    • Totalement d’accord, ça les fait juste jouir. La naïveté tue.


    • Avec notre expérience personnelle, on finit par se rendre compte que pour réellement lui faire mal et le discréditer, il faut avant tout l’aborder en ne le considérant plus comme Président mais comme un tocard de base, pas plus important que les gens du quotidien. Là alors, on pourra réellement lui dire la vérité, rien que la vérité, sans craindre de représailles ou sans avoir peur de lui dire quoi que ce soit de blessant.

      Lorsqu’on met une personne sur un piédestal, on la respecte trop pour être honnête avec elle, et surtout on la craint. Commençons déjà par mettre ces opportunistes au même niveau que nous (voire même plus bas si les valeurs ont une hiérarchie) et nous pourrons enfin les atteindre.


  • Si la France entière est dans la rue, ils vont faire quoi ? Ils nous ont bien imposé le covid, on peut les boycotter en n’allant plus consommer dans les grosses enseignes, puisque ce sont les seules qui se sont enrichies sur le dos des petites. Faisons donc l’inverse. Extrait : " Depuis plusieurs semaines, dans la capitale, la situation n’en finit pas de se tendre. Les grèves se multiplient ainsi que les pillages de supermarchés avec un cri partout répété : « Que se vayan todos ! » (Qu’ils s’en aillent tous [les politiciens] !). Le président radical Fernando de la Rúa décrète l’état de siège et la police tente de dégager sa résidence. La répression fait une quarantaine de morts mais la pression ne faiblit pas. De guerre lasse, le chef de l’État s’enfuit en hélicoptère.

    Les émeutiers ont vaincu mais le pays est au bord du gouffre. C’est l’aboutissement douloureux d’une politique néolibérale entreprise par le précédent président, le flamboyant Carlos Menem.

    Les experts du monde entier ne donnent pas cher de l’avenir de l’Argentine mais à la surprise générale, le pays va retrouver en quelques mois le chemin de la croissance et de la prospérité. " Comme quoi..... !

     

    • "on peut les boycotter en n’allant plus consommer dans les grosses enseignes"
      Oui, notre pouvoir, c’est celui-là.
      Et aussi minimiser les achats dont la TVA est de 20% en privilégiant de la bonne nourriture locale dont la TVA est de 5.5%.
      L’argent économisé doit servir à gagner petit à petit des années sur les prêts immobilier en augmentant progressivement le pourcentage d’endettement de 33% à 40-50%, ce qui permet de récupérer des milliers euros d’intérêts.


    • Regardons juste... les queues aux mcdrive, le peuple français est là. Mcdo = content. Le reste = osef.


  • - " Les manifestants, réclament l’interdiction des BRAV-M, les brigades de répression de l’action violente motorisées, une unité de la police régulièrement mobilisée au cours des derniers mois, notamment lors du mouvement des Gilets jaunes. " -
    Intéressez-vous aux techniques de " guerre contre - subversive" mise au point par la France durant la guerre d’Algérie et enseignées aux dictatures sud-américaines et aux militaires américains. Elles sont toujours enseignées à l’école de Guerre. Vous comprendrez alors le pourquoi de la création de ces unités "spéciales", le nassage des Gilets-Jaunes, la présence des Black Blocs dans les manifestations, la diabolisation systématique du mouvement par les grands-medias.
    Une simple petite recherche sur le net pour vous informer. Tant qu’on le peut encore !


  • J’aime bien sa manière de ne pas refuser le contact. Ce n’est pas Ruquier ni Darmanin.
    Pour le reste...rien à espérer.

     

  • Les "manifestants" qui interpellent Macron ont, c’est le moins que je puisse dire, un déficit en expression orale. Et de ce point de vue (mais il y en a sans doute d’autres), ils ne me semblent pas représentatifs des GJ. En tout cas, je ne me sens pas représenté par ceux-ci.
    D’autre part, on notera la "chute" de cet extrait qui amène ses contradicteurs à reconnaître des qualités "humaines" à l’ex associé-gérant de la banque Rothschild.
    Tout bien pesé, et contrairement à ce que je lis ici ou là, cette séquence renforce l’image d’Emmanuel Macron.


  • Article 68 (destitution) pas "Macron démission", ça fait pourtant un moment que des GJ font passer ce message ! D’ailleurs tous les élus qui ont été sollicités au sujet de l’article 68, du Rn à la fi en passant par Lr ou pc, ont jusqu’alors opposé soit un refus, plus ou moins motivé, soit le plus fréquemment un superbe vent, c’est dire le respect, la considération, la crainte même qu’ils ont des électeurs. Et beaucoup plus grave,l’intérêt qu’ils ont pour la situation de notre pays. Merci à maître Viguier au passage, et sinon voilà pour ceux qui penseraient qu’il y a une "opposition" à laquelle accorder des suffrages, ou qu’on a de quoi espérer de la voie électorale seule (précision importante)


  • Regardez cet air narquois, ce ton faussement cool, cet air rigolard.. Rahh mais comment ose-t-il traiter avec une telle morgue la colère des citoyens ? Ah, vivement le retour du gibet....


  • Y en a encore qui sont assez bêtes pour chercher le terrain de la discussion avec ce type de personnage. Il faut le caillasser à vue. Pas de pitié pour nous alors pourquoi faire preuve de compassion avec eux ?


  • on commence à en avoir de toutes ces charognes qui nous pillent depuis Sakozy et son traité de Lisbonne qui n’a enrichi que cette bande de mafieux


  • J’ajouterais à mon message précédent que la diffusion de cette séquence vient très opportunément valider ses déclarations de son entretien du 14 juillet...
    On est dans une manip’ ici...



  • "Vous êtes mon employé monsieur le Président !"



    Le jour ou t’auras un employé qui peut t’arrêter arbitrairement, t’enlever un oeil en tout impunité, te priver de salaire et de retraite, il sera grand temps de revoir tes compétences en tant que patron.

    La démocratie représentative est la dictature des dictatures.


  • Vous remarquerez que les médias maintstream en ligne rendent de moins en moins accessible ( quand ils le l’ont pas tout simplement supprimée ) la section commentaires sous leurs articles .

    Ceci évidement pour cacher la réelle "opinion publique" qui s’exprime dans ces commentaires , et qui est de plus en plus souvent à l’opposé de celle que veulent imposer ces faux médias aux ordres.

    Le rupture entre le peuple et la prison mentale que les élites appellent démocratie ( avec tous leurs outils de contrôle de la pensée comme les médias ) est de plus en plus flagrante .

    C’est aussi pour cette raison que leur" soft dictature" est en train de devenir une dictatures bien réelle et répressive sous nos yeux.


  • Ringardes comme actions. Français, vous irez loin comme cela.


  • Il faut en faire (beaucoup) plus de ces vidéos en direct sur des réseaux sociaux...


  • Mais à part se balader il a fait quoi Macron pour les français depuis qu’il a été élu ?! ´restez cool’ qu’il ose dire aux gilets jaunes, on croit rêver là : - yeux crevés et violences policières ayant menée à la mort de certains gilets jaunes. - plus de 30 000 morts du covid voulus par Macron qui a fait interdire volontairement le protocole de Raoult, a fait volontairement détruire les stocks de masques en pleine épidémie et a fait fermer volontairement la plus grosse entreprise d’oxygène de France ( premier remède contre le covid). Alors c’est pas ´Monsieur vous êtes mon employé’ qu’il fallait lui dire mais plutôt ´Monsieur vous êtes un assassin et le peuple français va vous foutre en prison à vie ou vous pendera en place publique , votre temps est compté !’


  • Au moins il accepte le débat et le face à face.

    Le gars qui dit : « vous êtes mon employé Mr
    le President », il mérite une statue au bal des quenelles, franchement !
    Amicalement,

     

  • le mur de la réalité , le contact n est pas loin !


  • Face au peuple ,ce guignol n’est plus rien .


  • On ne doit pas parler avec les psychopathes c’est peine perdue, on doit les éradiquer. Si on ne peut pas les éradiquer, il faut les tenir en respect.


  • Le regard de Macron exprime deux choses :
    - le mépris intégral de la personne lui faisant face, d’une part.
    - l’absence totale de toute élévation de l’esprit, d’autre part.
    La France a vraiment beaucoup, beaucoup de soucis à se faire.


  • #2504342

    Devinette : J’ai une gestuelle de Tata, la virilité d’un maquereau conditionné dans son jus après trois décongélations successives, je ne donne pas du tout mais alors pas du tout l’impression d’être l’employé du cahier des charges de l’État Profond, et surtout, ma face maquillée outrageusement est baffable à volonté et même au-delà. Je suis...

    Indice :Je ne suis pas Michou, mais je suis de tout corps avec lui.


  • "Soyez cool ... .. !?!" de la part et de la bouche même du Président de la République française ... devant tout le monde !!
    Qui doit être cool ???
    ...
    Son Ministre dit "de l’Intérieur" .. ou alors les gens qui le critiquent ? Peut-on être cool avec le mot "viol" en suspens en République ?


  • #2504346

    Vous êtes mon employé c’est un peu comme t’es ma pute , mais en polis

     

    • Franchement je ne m’y attendais pas j’en ai encore mal au abdominaux !!!!!!!!!!!
      Magnifique pourtant ce n’est pas la notre de p... mais celle du système et de ses maîtres.
      Mais le pire est que nous sommes des tapins qui payons pour se faire entuber pour ne pas dire autre chose


  • Les vrais sujets sur lequels nous devrions être soudés actuellement sont l’obligation du port de la muselière et l’internement à domicile.

     

  • "Vous êtes mon employé"

    Dit comme ca, ca passe mieux que le propos de Thibaut le chevelu : "Macron c’est moi qu’il le paie, donc d’une certaine façon Macron est ma pute"

     

  • sputnik cet PM’’ : Castex : une réponse « ferme et sans complaisance » aux « minorités ultra violentes » et à « la banalisation de la délinquance du quotidien » ; il va aussi embaucher des fonctionnaires dans les régions (voilà une idée qu’elle est bonne, la vrounze manque de fonctionnaires...) et il ’’baissera’’ (sans dire quand) les impôts sur la production...Tout ça dans un pays qu’il vient de ruiner de fond en comble avec ses complices...L’on ne sait plus si l’on doit rire ou pleurer pendant cette descente au cloaque avec des cons, des escrocs et des parasites...Vaticiner sur l’avenir après son Waterloo personnel c’est de l’humour noir ou juste de la connerie. Qu’est-ce qu’il ne comprend pas dans :’’c’est foutu et c’est aussi de ta faute’’...


  • Louis XVI s’était essayé au "dialogue", pratiquement au même endroit au château des Tuileries, s’est benoîtement fait coiffer d’un bonnet rouge Cela ne l’a pas sauvé.

    Ces contacts informels avec le "peuple" sont extrêmement dangereux et c’est d’ailleurs pour cela que l’on a mis au point une sorte d’étiquette très stricte pour se parler entre gouvernants et gouvernés. Cela s’appelle le régime parlementaire.

    Quand on est digne, on ne va pas faire le malin aux Tuileries. Il ne reste plus qu’à remplacer le 14 juillet par la fête des Sans-Culottides.

    On ne voit pas le général De Gaulle se faire apostropher par des badeaux. Un type lui a une seule fois crié "à la retraite" et il s’est retrouvé poursuivi pour insulte au chef de l’Etat

     

  • Moi je pense simplement que c’est un coup monté, parce que je ne crois pas que de vrais GJ ont pu l’approcher sans le morfler correctement pour qu’il devienne lui aussi, un sans dents.


  • Soit le système de protection du PM est déficient et c’est très grave soit il y a manipulation et foutage de gueule ! Comment imaginer que l’on laisse approcher de si prés le PM accompagné de son épouse ? Et la chute est digne de Guignol, le pauvre Gilet Jaune courbant l’échine devant son maître, croquignolesque !


  • Et non, macron...le job de président, c’est du 24/24, 7/7....


  • Concernant la vidéo :
    C’est mes oreilles ou les "GJ" parlent en patois oriental incompréhensible à un moment ?
    Cela expliquerait-il l’inaction des gorilles ?
    De même, il me semble que les vrais gilets jaunes ont d’autres revendications que de faire supprimer les "brav" ...
    Macron semble très détendu.
    Gros gros doute sur cette "interpellation".

     

  • Quand on a un employé qui coûte les yeux de la tête, ne défend pas nos intérêts et fait encore le maximum pour faire crever nos parents dans les EHPADS. Je dis que nous devrions être tous devant l’Elysee pour le virer lui et tous les guignols qui le protège.


  • C’est encore bien trop bon enfant tout ça ...

    Et ça rigole, et ça plaisante ...

    Le jour où on ne parlera plus, silence annonciateur de la vraie violence et des moments de vérité, est encore loin ...


  • Créer le foutoir c’est facile, mais Etre responsable et assumer, là on passe à un autre niveau.


  • On peut faire un sondage, qui y croit ou pas ? Les gj que j’avais rencontrés l’an dernier voulaient des sous et renverser la 5e raie publique.


  • Plus ça va, plus je trouve que Micron a un faux air de Caucescu avant sa chute.


  • Je suis d’accord, cette fiotasse est juste un punching-ball, mais un punching-ball ça sert à quoi ?
    on commence par le début, ça semble logique.
    Ensuite, on verra.


  • Le Macron est l ’ employé des Rothschild et de leur secte d ’usuriers haineux du genre humain .


  • Macron est un très mauvais employé et incompétent de surcroît, aussi il doit être viré.


  • C’est vrai qu’on peut être fasciné par le niveau de corruption que peut atteindre un ’’Système’’, c’est le cas ici-maintenant. Il faut néanmoins prendre conscience du fait que la déception tient surtout à ce que l’on a baigné dans une illusion entretenue quant à la Réalité de cet endroit. L’on y est fallacieusement invité a retrouver quelque chose d’exceptionnel qui n’a en fait jamais existé qu’en imagination. Il suffit de ramener la barre à la bonne hauteur, pour ramener aussi son niveau d’exigence au niveau correspondant. Ce qui permet d’admettre qu’il est normal que ce soit la merde dans un pays de merde hanté par des merdeux. Il y a bien eu quelques brefs sursauts sur lesquels s’est bâtie une légende habitée par des personnalités d’exception. Elles n’ont fait que confirmer une règle qui a la médiocrité la plus crasse comme niveau d’étiage. La triste vérité c’est ça et un macron est sa norme...Désolé...


  • The Technique que Macron emploie contre le manifestant qui est de dialoguer agréablement sans envoyer les chiens de garde. Même à la fin, le manifestant se calme pour en conclure « il a du talent » en parlant de macron. Macron a plié l’affaire, retour à la source.


  • Ce sont des videos de mozinor !!!


Commentaires suivants