Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Yuan et rouble contre le dollar : la Russie et la Chine renforcent leur coopération monétaire

Au moment où Dmitri Medvedev se rend à Pékin pour une visite officielle de deux jours, le vice-Premier ministre russe Sergueï Prikhodko annonce plusieurs initiatives, pour remplacer le dollar par le yuan et le rouble dans leurs échanges commerciaux.

 

« En ce moment, les autorités financières des deux pays [la Chine et la Russie] travaillent à la prolongation pour trois ans de l’accord bilatéral d’échange de devises », a déclaré le 31 octobre Sergueï Prikhodko, vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, au moment où le Premier ministre Dmitri Medvedev s’envolait pour une visite officielle de deux jours en Chine.

En 2014, la Russie et la Chine avaient conclu un premier accord d’échange de devises pour une durée de trois ans et pour un montant équivalent à 25 milliards de dollars (21,5 milliards d’euros). Cette opération qui revient à créer une chambre de compensation yuan/rouble, permet aux deux pays de libeller les montants de leurs échanges de biens et services en monnaies nationales, rouble et yuan, sans passer par le dollar ou l’euro. Selon les informations données par Sergueï Prikhodko, la part des échanges commerciaux de la Russie libellée en roubles augmente de manière continue. Ainsi, de 2016 à 2017, elle serait passée de 13 % à 16 % pour les importations, et de 16 % à 18 % pour les exportations.

 

Des échanges commerciaux en hausse et passant de moins en moins par le dollar

La Chine et la Russie, dont les échanges économiques croissent à un rythme soutenu, cherchent à multiplier les initiatives pour faciliter les paiements en rouble et en yuan dans l’espace eurasiatique. Ainsi, selon le vice-Premier ministre russe, plusieurs banques russes ont déjà rejoint le China International Payment System (CIPS), un système de paiement interbancaire international en yuan garanti par la Banque populaire de Chine, (la banque centrale chinoise). Par ailleurs les deux systèmes nationaux de paiement par cartes bancaires russe NSPK et chinois Union Pay, se sont rapprochés pour permettre le paiement d’achats en Russie avec des cartes bancaires chinoises.

En 2016 les échanges commerciaux entre la Chine et la Russie ont atteint l’équivalent d’environ 70 milliards de dollars. Mais les deux pays se sont fixés pour but de porter ces échanges à 80 milliards dès 2018 et 200 milliards d’ici 2020. Cité par le portail web chinois en plusieurs langues le Quotidien du peuple, le premier vice-Premier ministre russe, Igor Chouvalov, a laissé entendre que ce résultat pourrait être atteint en intégrant l’initiative chinoise de développement stratégique Une ceinture, Une route avec l’Union économique eurasiatique (UEE).

À lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • On comprend mieux le regain de propagande anti russes qui se déchaîne aux USA et en France ! Depuis quelques jours les agents médiatiques du système ont sorti la grosse bertha pour vomir leur fiel et leurs mensonges ! Il faut dire que le roi de la quenelle antisioniste Mr Poutine les distribut à tour de bras ! En Syrie, en Ukraine, en Iran, en Turquie, en Corée du Nord, en Irak, et maintenant ils va taper ces criminels au point le plus douloureux, le tiroir -caisse , le monstre de tel-aviv (qui dirige l’occident ) va en bouffer sa demi noix de coco !!

     

    Répondre à ce message

  • C’est le moment d’échanger quelques billets européens contre des roubles !
    J’y avais déjà pensé il y a 2 ans, quand les puissances malfaisantes aux USA, avec les pétromonarchies, avaient fait chuter le prix du baril de pétrole en espérant tuer la Russie et le Vénézuéla, entre autres.... La géopolitique est à double tranchant, ils l’ont oublié... Les saoud viennent de le remarquer...

     

    Répondre à ce message

  • #1832205

    Tout cela c’est bien joli mais les Bons du Trésor US ont toujours la cote et les gouvernements US n’ont jamais fait défaut d’un seul dollar... Les Russes ne peuvent pas en dire autant avec leurs fameux "emprunts" .

     

    Répondre à ce message

    • " les gouvernements US n’ont jamais fait défaut d’un seul dollar."

      OUI, de la même manière que la République de Weimar a toujours honoré les factures et les salaires qui étaient dus, même en 1924, lorsque les plus petites des sommes dues valaient au moins plusieurs milliards de Marks.

       
  • Poutine était hier en Iran. D’après zerohedge, Khamenei a incité Poutine à couper les liens avec le dollar. CF article Iran Urges Russia To Ditch The Dollar, Isolate America du 3 Novembre.

    On ne peut plus douter qu’Il s’agit vraiment d’une tendance de fond.
    Cela dit, nul ne pouvant prédire le déroulé exact des évènements lorsque le dollar perdra son statut de monnaie de réserve, j’ai l’impression que les "conspirateurs" anti-dollar ont adopté la maxime chi va piano va sano e va lontano, et qu’ils attendront d’avoir construit un système alternatif complet, voire même, redondant. En résumé : prudence dans la réalisation d’une mutation nécessaire, mais potentiellement explosive.

     

    Répondre à ce message