Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Zaz, Carla Bruni, Yannick Noah : les concerts très discrets mais lucratifs de la chanson bobo

Pour compenser la baisse des ventes d’albums, nos stars, même les plus rebelles, n’hésitent plus à chanter pour les entreprises. Des concerts lucratifs, mais très discrets.

On connaît le goût de Nicolas Sarkozy pour les conférences privées grassement payées . Est-ce cela qui a donné des idées à Carla Bruni  ? Selon nos informations, l’ex-première dame est allée pousser la chansonnette mi-septembre pour 50 000  euros devant un parterre de cadres allemands du groupe Allianz, réunis au Carreau du Temple, à Paris. Pas radin, l’assureur a aussi fait plancher en toute confidentialité Patricia Kaas et Zaz, cette dernière dans une salle privatisée de la Porte de Versailles avec vue sur la tour Eiffel. Bob Vincent, le manager de la nouvelle Edith Piaf, jure que c’est là le seul « ménage » effectué depuis cinq ans par sa protégée. Mais il ne précise pas si elle a entonné son fameux tube aux accents anticapitalistes  : « C’est pas votre argent qui fera mon bonheur… »

 

JPEG - 19.1 ko
Zaz : 40 000  euros pour Allianz. La chanteuse a donné un récital de trente minutes à 600 salariés de l’assureur allemand, en septembre dernier.

 

Julien Doré pour Mercedes, Justin Timberlake pour Crédit mutuel, Michel Fugain pour IDLP, un spécialiste de l’injection Diesel… Avec l’effondrement des ventes de disques, le concert privé est devenu un pilier de l’industrie musicale, au même titre que les albums et les tournées. Le cliché de l’oligarque russe s’offrant une star pour son anniversaire a la vie dure, mais ces prestations se font rares. C’est plutôt pour les entreprises que nos vedettes prennent le micro.

Pour elles, le calcul est vite fait  : leur cachet est presque toujours plus élevé qu’avec une date classique. Certes, nos célébrités n’engrangent pas les mêmes trésors que les stars américaines, parfois payées au-delà du million par les sociétés. Mais leur rémunération peut quand même aller jusqu’à 100 000  euros. Et, le cas échéant, être assortie d’avantages en nature. « Il arrive qu’un constructeur mette une voiture à disposition du chanteur pour une tournée, en échange d’un concert », révèle un ex-directeur de maison de disques. « Il ne faut pas être naïf, les artistes sont aussi un produit. Comme à la Bourse, leur cote évolue en fonction de leur succès », décrypte Michael Illouz, de l’agence de communication Conceptory.

 

JPEG - 16.1 ko
Yannick Noah : 30 000  euros pour Thermomix. L’ex-tennisman a enchanté les vendeuses de robots ménagers lors de leur convention annuelle à Disneyland Paris, en septembre.

 

Cela leur pose-t-il des problèmes éthi­ques  ? Pas à Yannick Noah en tout cas. « L’intérêt de ces concerts est purement économique, assume le tennisman-chanteur, seul à avoir accepté de nous répondre. Ils me permettent de travailler hors des tournées et se déroulent en général dans une bonne ambiance. » Pour 30 000  euros, l’ex-roi de Roland-Garros s’est produit le 5  septembre dernier à Disneyland Paris, devant des centaines de vendeuses de robots ménagers Thermomix survoltées.

Lire la suite de l’article sur capital.fr

Voir aussi, sur E&R :

Revenir aux fondamentaux de la chanson avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et alors ??? Si toutes les stars du sport, show biz,,,, (les idoles) revoyaient leur revenu à la baisse, ce serait un grand pas dans la démystification du "fric-roi". Les pauvres regarderaient ces gens d’un autre œil. L’age d’or de la cupidité arrive t-il à son terme ?
    Et si oui, de quoi va t-il accoucher ?

     

  • Et après cette bande d’hypocrites va critiquer l’ultra-libéralisme et le pouvoir des multinationales...

     

  • Eh bien moi, je n’achèterai pas un produit Thermomix puisqu’ils se font de la pub avec une grosse merde commence noah ( sans majuscule !).
    En tout cas, ils aiment bien l’argent tous ces connards de bobos qui font la morale au peuple à longueur d’année.


  • Et oui, les temps sont durs pour tout le monde, pas seulement pour les artistes “chanteurs” qui sont obligés de faire les “ménages” ci et là pour boucler les fins de mois... regardez bien, certains de nos journalopes des médias mainstream le font aussi, n’y a qu’à regarder la téloche où on retrouve toujours les mêmes sur toutes les chaînes chaque fois qu’on allume la téloche, pince-sans-rire, ils se sont mués en véritables spécialistes en propagande, débats et jeux en tous genres, je vous dis. En fait, on préfère dire qu’ils font le “ménage” au lieu de “prostitution”. C’est un euphémisme ! Non ?


  • Vu leur talent il vaut mieux qu’ils aillent casser les oreilles de cadres, qu’ils soit allemands ou esquimaux ,on entend déjà assez de bourrins dans les médias- merde !! beaucoup de ces braillards ont le même statut que les jouralopes ,"putes ou chômeurs " le système aime bien que ses bobo restent dans les clous et ne s’évadent pas, comme un certain Mr M’BALA-M’BALA qui cours encore et qu’un petit matamore et ses maitres n’ont pu faire taire !!!


  • On veut me faire croire qu’entre les albums, les tournées et la SACEM, ces piliers de bar musicaux ne gagnent pas assez leur vie ?
    Foutaise.
    S’ils sont si mauvais, qu’ils demandent une reconversion à Pôle-Emploi.


  • Et alors ? Si leur vocation est d’être musiciens, je ne vois pas pourquoi ils se priveraient de chanter pour untel ou untel, quand bien même ce serai pour un géant de l’assurance ou des robots de cuisine..

     

  • Je ne suis pas choquée personnellement si ces gens se vendent au plus offrant pour redorer le blason des entreprises les plus capitalistes qu’il soit MAIS nous faire de cours de morale et sans jouer un personnage de rebelle. Qu’ils chantent des bluettes sentimentales et cessent de nous asséner des messages sur une misère qu’ils ne connaissent même pas et surtout qu’ils ne nous dictent pas notre façon de penser et d’agir.

    Je crains que s’il existe des chanteurs et musiciens intègres, ils soient complètement inconnus du grand public car ils ne rentrent pas dans les clous...


  • ZAZ, je peux comprendre... La nana démarre sa carrière, elle est jeune, et se lance au moment où les disques au format traditionnel ne se vendent plus. A mon avis elle ne doit pas être millionnaire... Sans être fan, je pense qu’on peut être un peu indulgent. Par contre, que Carla Bruni qui s’est gavée comme mannequin, puis avec son premier album, et qui maintenant vit avec un type qui s’est goinfré sur le dos de la République doit maintenant faire "des ménages" pour 50000 balles, il n’y a que la vénalité qui puisse expliquer cela... Pareil pour Noah ou Fugain, que les carrières bien remplies ont permis de mettre à l’abri du besoin. Surtout Noah qui va faire le tapin chez Disney pour 30000 balles... Quand on connaît la politique sociale de cette World Compagny... Indécent

     

  • Aucun que je n’écoute ou n’apprécie !

     

    • Perso, j’ai bien envie de l’écouter, Zaz -limite à n’en plus dormir le jour- mais je vais quand même© attendre qu’elle fasse 1 titre ou 2 avec Cannibal Corpse...
      Là, ça va moins golri !


    • Ben voilà ! Ignorons complètement cette catégorie de soldats du divertissement de l’empire grassement gavés sur notre dos , ignorons leurs spectacles , comportons nous en " dissidents" ... l’industrie du disque rame , il ne leur reste que les spectacles , maintenant ceux qui sont " subventionnés " , ...ça va remettre naturellement les choses en place ! Sinon je ne vois pas l’intérêt de s’engager sur la voie de la dissidence ?
      (J’oubliais ! ... Lorsque les plateaux de gogos des 14 juillet et autres fetes communales et régionales payés tres chers par les contribuables s’offrent à vous , manifestez ! Menacez de ne plus vous acquitter de vos taxes locales ...je pense que ce sont des pistes pour faire valoir cette dissidence , tous ces pique-assiettes commenceront à se " gratter la tête " , étant donné qu’après leur tournée de deux mois , ils sont chez eux le reste de l’année à bénéficier du regime ( tres ) special ,des assedics des intermittents du spectacle ! ) .
      Pour le reste : les fameuses tournées variétocs ´ 70, 80, 90 , ...il en existe maintenant une par décennie ( à pleurer ) laissez tomber ! C’est exactement le même plan d’arnaque ! Mais cette fois pour continuer à gaver des hasbeen , d’ordinaire au chomdu ! ...
      De toutes façons , le systeme ne survit qu’en endormissant le peuple avec un peu de mauvaise bouffe et beaucoup de divertissements ...réagissons ( avec chacun nos moyens ) !!!!!!!!!!


  • Bonne Annee a tous
    Pareillement, je n’ecoute aucun de ces hommes/femmes d’affaires qui font des chansons. C’est vrai que 30 000 euro pour Noah, c’est a peine un pourboire vu ce qu’il a du amasser sur son compte en Suisse et sans payer d’impot. C’est sur qu’il faut s’adapter a l’evolution du marche mais je suis bien d’accord qu’il arrete d’abord de jouer au faux rebelles. Ils n’ont qu’a venir chanter au Bal des Quenelles s’ils sont si anticonformistes que ca. Zaz est bien gentille mais elle a troque son look de gitane baba aux pieds nus pour un look plus glamour, on comprend mieux pourquoi. De toute facon, il y a des musiciens francais authentiques et passionnants qui n’on pas besoin d’Axa ou Disney pour vivre (Titi Robin par exemple)


  • Franchement,ils font pitié,il vont faire les fonds de tiroirs mais la vérité c’est que toutes ces "vedettes" sont cuites,ils sont aux abois.Personne ne parle des ventes d’albums car elles sont plus que catastrophiques.
    A titre d’exemple,la fameuse lady gaga a perdu a fait perdre plus de 25 millions de dollars à ses producteurs,beyonce a fait un bide,Timberlake pareil car ils sont tous foutus.
    Alors ils se tournent vers la mode,le business,l’immobilier...pour récolter de l’argent toujours et encore.

    C’est tout à fait normal qu’il fasse des concerts privés car ils font partie intégrante du système.
    La différence avec Dieudonné,c’est que l’argent leur échappe et ils aiment pas ça du tout.


  • C’est normal c’est leurs métier et dans tout ça il y a des techniciens des prestataires scénique. Intermittents, éclairagiste locations divers hotel restaurent bref du travail pour plein de gens


  • S’il y a encore des gens pour leur trouver du talent, c’est grave !


  • très bon article au passage dans la même veine l’on entend souvent ces derniers comme les pascal nègre ce plaindre de la soi disant crise du disque qu’il ont fabriqué
    pourquoi ne parle ton pas de l’envolé chaque année plus grandissante des vinyles qui reviennent en force et recréer des emplois ( réouverture de presse, usine technics, thorens....)
    en Europe comme outre atlantique


  • Le plus drôle c’est le mauvais goût de ces cons ! dépenser des fortunes pour faire de l’animation ? je croyais qu’une entreprise était faite pour gagner du fric, pas pour en dépenser ! ça sent la magouille là derrière.

    En tout cas, vouloir payer pour saigner des oreilles en écoutant une mongolienne édentée s’égosiller est tout à fait cohérent avec la dégénérescence du capitalisme de pourrissement.


Afficher les commentaires suivants