Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Zemmour, la mélancolie française et la guerre civile.

Cher Éric Zemmour,

Ça y est, c’est fait ! Je viens d’entendre votre Mélancolie française et de la placer dans mes piles de livres, faisant office de bibliothèque. Ça sera au-dessus de Michéa, ne vous en déplaise. Mélancolie française donc. Franchement, j’eus pu être plus déçu. C’est en effet un bon livre bien écrit, structuré et plutôt étayé. Plus qu’un énième bouquin sur la France, c’est un essai sur la France et in fine une conceptualisation de celle-ci, à vrai dire particulière.

Commençons par le commencement, même si le début c’est la fin. Tout est dit dès la première sentence : la France c’est Rome. Ainsi, la condamnation de la France emporte autorité de la chose jugée avec le dernier chapitre : la Chute de Rome. Entre les deux, vous tentez tant bien que mal d’expliquer que la France est mue intégralement par un tropisme impérialiste romain.

De prime abord, il est incontestable que la France relève d’un lien intime avec Rome : Clovis se plia deux fois, plus ou moins consciemment, à l’esprit Romain : par l’esprit politique romain de l’unité de l’État, et par la conversion à la religion chrétienne pleinement romanisée - comme le fit Constantin. Pis, Clovis le Franc reçut la dignité et les insignes consulaires par l’Empereur romain d’Orient, Anastase. Mais c’est tout ! à part les dérives et anachronismes impérialistes, qui ont plus déconstruits la France par la guerre que le contraire. Car au final, dans les quelques égarements impérialistes dans lesquels la France s’est fourvoyée, le slogan d’Orwell - entre-temps mis en forme par Obama - trouvait sa forme paroxystique : la paix - romaine - c’est la guerre.

La France, c’est un esprit de résistance aux empires. Et c’est tout ! mais c’est déjà beaucoup. C’est le Lys qui fut le blason de la Maison de France, alors qu’aux frontières on arborait des léopards ou des aigles. À la Bataille de Bouvines en 1214, c’est contre le Saint Empire romain germanique et ses alliés que Philippe Auguste, le soi-disant révélateur de l’ADN impérialiste de la France, parvint à conserver l’indépendance nationale et son équilibre. Et c’est ainsi que selon Bainville, c’est la loi de notre vie nationale que de trouver un équilibre et d’affirmer son indépendance face aux empires (y compris contre l’hégémonie de l’Église, ce que le gallicanisme démontre parfaitement). L’histoire de France révèle davantage l’esprit d’élaboration et de conservation du pays, que la prétention impérialiste belliciste. La France sut échapper aux empires par malice, stratégie et patience. Elle osa même s’allier sous François Ier à Soliman. Avec les Sarrasins ! Oui avec ceux qui furent battus en 732 à Poitiers par le fondateur des Carolingiens, dynastie qui elle aussi par la patience et le service rendu à la France put prendre les rênes de celle-ci pour pérenniser son histoire.

Dès lors, quand un barbare romanisé, que vous êtes M. Zemmour, me pousse inéluctablement vers la guerre civile en prétextant le tropisme impérialiste de mon pays, je ne peux que m’interroger, moi Gaulois, sur l’opportunité et la sincérité de vos propos. D’autant que vous haranguez sur tous les plateaux médiatiques afin d’opposer votre discours à l’islam exclusivement, classé dans vos petits papiers danger number one de Rome. Je crains que votre obsession de l’Empire, de l’écrasement des peuples, vous fait subir la cécité et la paralysie quant à la conception de l’esprit français, de la même manière que les eurobéats socialistes et pacifistes furent incapables de concevoir la grandeur française et donc collaborèrent avec l’Empire allemand en 1940, avec l’Empire communiste durant la guerre froide puis aujourd’hui avec l’Empire Yankee (qui lui arbore l’aigle comme le fit l’Allemagne nazie). L’aigle qui vous fascine ne sied donc absolument pas à la France et cela vous oblige à agiter la menace de la guerre civile pour que le destin de Rome se réalise : la destruction par les barbares. C’est là que le bât blesse, frère Jacobin !

Par conséquent, je ne peux que me poser ces questions : si vous êtes tant assimilé que cela, pourquoi ne concevez-vous pas que la France est un modèle culturel authentique, le fédérateur des non-alignés, et que c’est la raison pour laquelle les gens se massaient pour acclamer de Gaulle, que ce soit en Amérique Latine ou à Phnom Penh en 1966 ? Pourquoi n’arrivez-vous point à concevoir que la France a toujours su sortir la tête de l’eau par le constat que fait Bainville : la France c’est plus qu’une race, c’est une nation édifiée par la patience et le travail de fourmi des Rois de France ? Dès lors, pourquoi vous aussi ne participez-vous pas à cet effort national en tendant la main aux autres barbares, comme Dieudonné ou AlbertAli, et aux Gaulois authentiques comme Soral ?

Au final, pour parachever votre assimilation, il suffirait que vous agissiez dans la lignée des grands Rois qui ont fondé la France : conserver celle-ci, la consolider et ne pas la précipiter dans l’abîme imprudemment. Car vous n’êtes pas sans savoir que la France est une tâche longue à recommencer sans cesse. En attendant que vous participiez au modèle culturel universaliste français sous égide égalitariste et que, comme le génie de Clovis, vous vous convertissiez sur le champ d’honneur...

Cordialement,

Signé : Un Gaulois qui aime les barbares assimilés.