Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

28 juillet 1945 : un bombardier B-25 américain percute l’Empire State Building, qui ne s’effondre pas

Le 28 juillet 1945, trompé par les brouillards épais qui enveloppent la ville, un bombardier B25 en route vers l’aéroport de La Guardia de New York City tamponne l’Empire State Building, qui porte bien son nom. Le symbole de la toute puissante Amérique est touché, provoquant la mort de 14 personnes, dont les deux pilotes et un passager. Un des pilotes dira aux contrôleurs aériens :

« C’est très difficile, je ne vois même pas l’Empire State... »

Le building est percuté au niveau du 79ème étage. D’après les journaux de l’époque, l’explosion due au carburant contenu dans le B-25 détruira l’intérieur des cinq étages en dessous. Mais l’avion lui-même ne sera pas pulvérisé : on en retrouvera de gros morceaux partout autour, au pied des autres gratte-ciels de Manhattan. L’événement ayant eu lieu un samedi, par chance, seulement 11 personnes décéderont dans l’immeuble, suite à des brûlures et à la suffocation.

Le résultat de l’impact sera un trou dans la construction d’un diamètre de six mètres en moyenne.
Le reste de l’Empire State Building ne souffrira absolument pas, sa structure étant prévue pour résister à de tels chocs. Les dégâts, estimés à un million de dollars de l’époque, seront vite réparés, et l’incendie éteint en 40 minutes. Le 28/07 ne sera pas une date qui fera date dans l’histoire américaine.

Toute ressemblance avec les événements du 11 septembre 2001 serait évidemment fortuite. On rappelle que ce matin-là, deux avions de ligne ont heurté l’un après l’autre, mais pas simultanément, les deux tours jumelles qui symbolisaient New York et l’Amérique. Elles ont longtemps dégagé de la fumée, au niveau de l’impact, puis, sans prévenir, se sont effondrées sur elles-mêmes, dans un mouvement presque parfait, à l’image d’une pile de crêpes englouties par un ogre.
Il y aura officiellement 2 981 morts dans cette opération attribuée à la nébuleuse al-Qaïda par une enquête interne du pouvoir américain.

Dernier détail, et de taille, fourni par Wikipédia, à propos du 28/07 :

« En dépit des dégâts et des décès, le bâtiment ouvrit tout de même normalement ses portes le lundi suivant. »

 

L’éternel 11 Septembre, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

89 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin une jurisprudence !


  • Ca, c est de l information !!
    Aucune etude sur les enormes differences de constructions des tours.
    Mais bon, quand on veut convaincre, on utilise les memes argumentaires que l’ennemi. Un peu de rigueur et d’investigation ne nuirait pourtant pas au propos.

     

    • On n’attendait évidemment pas d’explication de votre part….
      Peut-être que les lois de la physique ont changé entre 1945 et 2001, allez savoir….


    • Qui est « l’ennemi » et de quels « argumentaires » use-t-il pour « convaincre » qui et de quoi ?
      D’avance merci pour la « rigueur » de votre réponse.


    • Pour ton information sache que si tu t’étais intéressé comme beaucoup d’américains qui n’ont pas cru une seconde à un effrontément physique normal des 2 tours,pardon des 3 ;-)
      Et cela dès 2002, date ou j’ai vu un reportage de la dissidence qui était qualifiée dans ce temps de fous d’asiles, tu aurais vu le témoignage du concepteur de l’empire stage building expliquer qu’après cette incident toute tour nouvellement construite devait être construite pour supporter un maximum d’impact d’avions.
      C’est ainsi que le squelette de chaque tour est en acier trempé etc....

      Mais sans doute nous diras tu que les avions sont faits d’un alliage perçant l’acier comme une épée tranchant une feuille ?


    • L’évangile selon Saint Jean !!! Vous qui aimez la rigueur, vous allez rigoureusement nous expliquer comment la tour N° 7 s’est écroulée sans avoir été percutée par le moindre aéronef. J’adore apprendre des autres. Nous attendons tous impatiemment vos explications.......


    • Quoi ? Les immeubles ne s’écroulent pas en chute libre quand ils sont frappé par des avions ?


    • Pas si énormes que ça, en fait. Dans l’un comme l’autre cas, ce sont des gratte-ciel à structure acier, même si dans le cas des tours jumelles, cette structure est répartie en deux endroits bien distincts : le cœur du bâtiment, avec tous les ascenseurs, et la façade, chacun reprenant environ la moitié de la charge. Ce qui permettait de faire de grands plateaux à chaque étage de type "open space", comme on dit là-bas.


    • Les normes de construction ne sont pas du tout les mêmes en effet. Celles des tours jumelles étaient bien supérieures à celles de l’Empire State Building puisqu’elles étaient prévues pour résister à des vents de 350 km/h et à l’impact de 2 boeings 747 chacune ! ce qui fait que si celui-ci (ESB) à résisté, il est évident que les tours jumelles auraient du résister aussi.


    • Vous auriez pu vous évitez de passer pour un idiot car, la structure de l’ESB et celles des Twin Towers sont similaires...


  • La démolition contrôlée des tours du 11/9 est EVIDENTE : il suffit de regarder le film de la chute, en gros plan on voit parfaitement que la tour s’effondre au fur et à mesure qu’explosent en chapelet les charges placées à différents étages, les explosions se manifestant par des lignes de pustules sur la façade .

     

  • Merci à vous ça c’est du cold case.
    Incroyable !


  • Est-ce qu’on avait retrouvé le passport du passager ?


  • Comparaison n’est pas raison. Un B25 n’a pas grand chose à voir avec un avion de ligne moderne. Poids, vitesse, taille, volume de carburant etc...

    Un peu de sérieux tout de même, pas besoin de ce genre d’article assez léger pour douter de la version officielle du 11 septembre.

     

  • 1-Les oligarques venaient de se gaver avec la vente de milliards de dollars en matériels militaire grâce à la guerre 39 45 qu’hitler avait préparé avec les crédits de la FED.
    2-La pieuvre de la mafia oligarques n’avait pas encore finaliser sa tentacule isra L qu’il ne réaliseront qu’en 48 bien qu’elle soit en préparation depuis fort longtemps.
    3-Cause 2, pas encore d’ AIPAC ou de métastases neocon à la tête des US.
    4-Pour rire, trop de brouillard de jour là pour que les « israeliens dansants » puissent filmer le spectacle qu’ils attendaient (donc, dont ils avaient connaissance).
    La tour n°7 qui est tombé toute seule, les jambes coupées par la peur d’un troisième avion !
    J’arrête car ça va faire conspi et je ne voudrais pas ennuyer Casevide qui a déjà beaucoup de travail avec toutes les préparations d’attentats en ce moment !


  • Ca me coupe les jambes...


  • C’est dingue qu’on apprenne cet édifiant précédant seulement maintenant !
    Merde alors, si le parallèle avait été fait en temps et en heure, les septiques seraient bien plus nombreux et bien moins vouez aux affres de la "conspitude".

     

  • #1522561

    Il n’y a pas à dire, un B-25 laisse quand même plus de traces et de débris que deux B-767 !

    Étonnant non ?


  • Le B-25, c’était une dizaine de tonnes à la plus faible allure possible lancé contre une structure avec un parement en pierre, Le 767 du WTC, c’est 90 tonnes lancées le plus vite possible contre une façade vitrée... Pas besoin d’avoir fait math sup pour comprendre que la force de pénétration n’est pas la même.

    Franchement, y’a suffisamment de choses qui clochent dans la théorie officielle pour faire l’économie de ce genre de comparatifs foireux.

     

    • Tout faux. La "façade vitrée" des tours était en fait une forêt dense de colonnes d’acier (64 par façade) qui supportait la moitié de la charge du bâtiment...

      Quant au "parement en pierre", comme son nom l’indique c’est un parement... c’est-à-dire qu’il est là pour faire joli épicétou. Pas le moindre rôle structural.


    • Effectivement, une surface vitrée n’offre quasiment pas de résistance à la vitesse de croisière de 800km/heure. Impact quasi nul sur la tour.
      Logiquement et selon les données de la version officielle, le Boeing 767 aurait du ressortir quasiment intact de l’autre côté du World Trade Center (car il n’y avait rien pour retenir la structure selon la V.O. donc, logiquement rien non plus pour retenir l’avion), sachant que son petit copain sur le Pentagone a pu pulvériser les 5 anneaux avant de s’auto-pulveriser contre la façade après avoir fait un trou parfait dans le 5eme.
      Même Superman est plus crédible à côté.


    • Il ne vous est pas venu à l’esprit qu’avec le temps, la technologie permettait de construire mieux, plus résistant et plus léger ?
      On a rapidement arrêté de construire des pyramides de Gizeh au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. Trop compliqué aujourd’hui (mais à l’époque apparement ça se faisait les doigts dans le nez).
      C’est un peu comme la boite de conserve appelée LEM que les Ricains ont envoyé sur la Lune.
      Bref.


    • C’est vrai, l’avion était nettement plus petit mais en 2001, le WTC était beaucoup plus grand et massif. Alors l’un dans l’autre ...


    • Je voudrais rebondir sur le commentaire de " The Shoavengers " . Et oui , rien que les pyramides me posent d’énorme problème . De conception , alors n’allons pas marcher sur la Lune . Mon ami . ;)


    • C’est rigolo, en réponse du message de Riton, on a déjà 3 contradictions … Ah ah.

      Perso je suis tout à fait d’accord avec Riton, un pauvre B-25 (9t, disons 12t chargé) qui, dans le brouillard, vole plus proche de la vitesse de décrochage ( 170km) que pleins gas ( 400km/h) n’est pas comparable à un 767 (80t à vide, +on va dire, réservoir au quart plein, +20t, +20t passagers et cargo, ça fait 120t minimum) à vitesse de croisière ( 900km/h).

      Un calcul énergétique cinétique basique :
      Ec[b-25] = 12 000 x 60 ^ 2 / 2 = 21.6 mégajoules
      Ec[767] = 120 000 x 250 ^ 2 / 2 = 37.5 gigajoules

      “Légère" différence.

      Sans compter la différence en quantité de carburant contenue, le transfert dénergie à l’impact sur les structures, les volumes mis en œuvres (c’est un minuscule coucou le B-25 comparé au 767 les amis), etc.

      Comparaison juste aberrante.


    • @certificateur :

      non seulement votre calcul est faux, vous trouvez une Ec 10x trop grande pour le 767 mais de plus prendre 12t pour le B52 est une grosse blague quand on sait qu’il pèse 83t à vide et peut transporter 31.5t de bombes.


    • N’importe quel pilote vous dirait que le 767, si 767 il y eut, n’aurait pas pu être à pleine vitesse, étant donne la procédure de descente qu’il avait entamé pour percuter la tour...


    • cette histoire de b25 n’a certainement que très peu de valeur tant les deux appareils ont des caractéristiques différentes. par contre cela remet en cause la vaporisation du Boeing. si un bombardier assez conséquent a laissé autant de débris de grosse taille, la vaporisation totale du boieing devient plus que suspecte. de même que la différence dans l’action du carburant (vous savez ce fameux carburant qui descend 140 étages, parcourt les égouts et enflamme la tour 7)


    • A Guillaume

      On vous parle de B25, pas de B52.


    • Pour ajouter un commentaire, il faut savoir que la vaporisation totale d’un avion, cela n’existe pas, cela a juste été inventé par les mairdias mainstream afin d’expliquer l’inexplicable ou plutôt le "surtout éviter d’expliquer".Un avion, à fortiori un avion de ligne gros porteur, quand ça se crashe, et ce, quel que soit le type "d’accident", cela laisse toujours des débris, or dans les trois cas qui concernent 9/11 (Twin Towers et Pentagone), et même quatre cas si l’on ajoute le "crash" de Pennsylvanie, rien, nada, walou, ballepeau ! Zero débris d’avion retrouvé, sur aucun des sites...


    • Déjà dire que l’avion volait à 800 km/h à cette altitude est tout simplement faux. La résistance à l’air ferait que l’avion se briserait de lui même.C’est pas pour rien qu’on vole à 10000 mètres ... A cette vitesse, l’avion se serait disloqué avant même d’atteindre une tour et ne l’aurait de toute façon jamais atteinte.
      Il y a bien eu des avions lancés contre le WTC mais la suite est un drame voulu et contrôlé.
      LA tour 3 c’est la plus grosse quenelle que les sionistes aurons glissée à la Terre entière.
      Comme quoi sous le coup du choc et de l’émotion, on accepte tout. A méditer.
      La même stratégie est employée actuellement en France.
      Bisous Najat !


    • @Guillaume...

      Un B25 pèse 9t à vide... d’ou vous sortez votre 83t... ? On ne parle pas d’un B-52, le B-52 n’est sorti que 10 ans plus tard, dans les années 50.

      Le B-25 est une ridicule coquille de noix. C’est un fait mon vieux. T’as beau pas être d’accord, mais les faits on la peau dure.


    • @Tata Yoyo

      donc un aéroplane qui volerait à 800km/h sous 10 000m d’altitude se disloqurait de lui même, dans la logique de votre monde... Bien.

      Pourquoi donc, alors, un véhicule terrestre tel que le Thrust SSC pourrait atteindre mach 1.2 (1200km/h) au sol sans se disloquer ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Thrust_SSC

      Quand on n’a aucune connaissance, on replonge dans ses cahiers et on arrête de troller s’il vous plait.

      Mes calculs sont tout à fait exacts, le rapport cinétique entre le B-25 (et non B-52) de 1945 et le B-767 de 2001 est de 1500. C’est juste indéniable. Enfin voyons, tu pas pas comparer l’impact d’un poid lourd et celui d’une deux chevaux, ou alors faut se calmer sur les produits...

      On peut faire du mach 1.2 au sol et nos Mirage font du mach 2 bien en dessous de tes 10 000 m.

      Maintenant, si ça va à l’encontre de tes croyances j’en sui désolé, mon but n’est pas d’offenser quiconque, encore moins les plus naïfs, j’aurais plutôt tendance à compatir avec certains pauvres qui en sont à un point tel qu’ils manquent d’éducation, même en France ou pourtant, elle est gratuite.

      Moi le premier je suis persuadé qu’il y a de gros problèmes avec la "Version Officielle" du 9-11.

      Mais s’il vous plait arrêtez de nous décrédibiliser avec vos pseudo-analyses de maternelle.


    • @ certificateur :

      Bonjour ! Merci pour le post en carton. Ceci dit, gardez vos réflexions pour vous et relisez-vous également..
      Comparez un avion de ligne avec un mirage relève effectivement de la maternelle.
      La conception de ces appareils n’a rien à voir et leur utilité non plus.
      Un avion de ligne ne peut pas voler à 800km/h à 400 mètres d’altitude, c’est pas moi qui l’a décidé je vous rassure ...
      Si vous n’êtes pas capable de faire la différence entre ces deux appareils allez consultez :)

      P.S : Le manque d’éducation que vous soulignez dans votre post appliquez-le à vous même. Merci.


  • On se calme les complotistes !

    L’explication est simple. L’Empire State Building fut construit par les romains alors que le World Trade Center c’est du Ikea (à savoir de l’obsolescence programmée).

    Le modèle économique de Rome jusqu’à Jules César était bien plus vertueux que le modèle américain. Always bear in mind que tout vient toujours de l’économique. Ce n’est pas le politique (avec ses coups tourdus) qui fait l’économique, c’est l’économique qui fait le politique pour se maintenir en place. Des gens qui peuvent créer autant de pognon qu’ils veulent à partir du néant ont une sacré longueur d’avance sur tous les acteur de la Société du Spectacle.

    Les Twin Towers s’affaissant sur elles mêmes comme deux châteaux de cartes s’était pas mal comme spectacle. Les deux en même temps s’aurait été mieux, s’aurait eu ce côté stéréophhonique. C’est cette putain de tour numéro sept qui a tout gâché, ça a distrait les spectateurs du subject matter. Dans les grandes productions il y a toujours un second rôle qui cherche à attirer l’attention sur lui pour voler la vedette !

     

  • Oui, bon, ce n’est pas l’argument choc qui va ébranler les convictions du péquin moyen : Une avionnette de 10 tonnes comparée à un poids lourd de 120 tonnes...

     

  • C’est quoi cette vidéo ? Pour les septiques qui seraient restés à l’âge de pierre ? Vous qui croyez encore que les tours jumelles sont tombées d’elles même, je vous plains, il faudrait penser à consulter ! Ou si vous avez besoin de preuve allez donc voir comment on procède pour démolir un immeuble à l’explosif !

     

  • 28 juillet 1945, quantité de débris d’un avion de taille moyenne qui a existé.
    11 septembre 2001, aucun débris de deux avions de belle taille qui n’ont jamais existé.
    Je reprendrai bien des moules...


  • Vous oubliez la troisième tour la WTC 7 qui s’ est effondrée aussi sur elle-même sans être percutée par un avion.


  • N’oublions pas non plus que ce 11 septembre, de nombreuses prouesses ont eu lieu, qui ne se sont jamais produites avant, ni depuis et certainement jamais plus à l’avenir.

    2 avions, qui se sont totalement vaporisés et dont on a rien trouvé, à part des passeports, ont détruit 3 bâtiments.

    Ce 3eme bâtiment a pris feu, et est le seul bâtiment connu à se jour, à s’être totalement effondrer des suites d’un incendie.

    De nombreuses prouesses je vous dis.

    C’est comme les astronautes qui sont allés sur la lune, qui ont résisté à des doses de radiations solaires 10 fois supérieures à la dose mortelle.
    Pas étonnant que Armstrong s’énerve quand on lui dit qu’il n’y est jamais allé. Il revient de loin le mec ! Et c’est le cas de le dire !!


  • Le B-25 avait pour mission .. de tuer King-Kong ! Une sorte de "Ben Laden" de l’époque

     

  • #1522708

    Y’a pas à dire. Dans l’temps on savait construire solide... ^^

     

  • Rick Spiegel, witnessing 911 ou qquechose du genre, une video ou on voit clairement le travail des helicos.


  • Masse d’un B-25 : 9 571 kilos
    Vitesse maximale : 443 km/h
    E=MC² = 9 571 * 443 * 443 = 1 878 299 179
    Masse d’un 747 : 167 000 kilos
    Vitesse maximale : 980km/h
    E=MC² = 167 000 * 980 * 980 = 160 386 800 000
    _
    _

     

    • Euh... autant j’aime le principe ( faire les calculs d’énergie cinétique tout ça tout ça ) autant tu te trompes grossièrement ( troll ? ) car pour 9/11 il n’y a pas eu de 747 impliqué.
      Concernant le WTC, c’étaient 2 Boeing 767 : le vol 77 qui percute la tour Nord, le vol 125 la tour Sud.
      Le 767 a une Masse à Vide de 80T, alors que celle du 747 est de 162T pour sa version la plus légère.
      Et puis, pourquoi parler de vitesse maximale alors qu’on connait les vitesses d’impact ? ( En tout cas, pour les 767 : Ces vitesses d’impact étaient de 20 à 40% au delà de la Vitesse Maximale Opérationnelle, d’ailleurs ).


    • C’est ce que je me disais aussi, en regardant simplement la différence de masse des deux avions. Un b-25 n’est vraiment pas un 767 !

      Encore un argument qui tombe à l’eau ...


    • "lol" le "calcul" ;
      Par "E=MC²" j’imagine que tu veux dire quelque chose comme "E=mv²/2" (énergie cinétique) [alors aussi ajouter l’énergie du carburant pour bien faire], parce que bon, "E=MC²" c’est seulement si l’avion se "désintègre complètement" hein (quoique dans le cas du 11 septembre, ça serait cohérent avec la "version officielle"^^). Parce que dans "E=mc²", "c" représente la vitesse de la lumière hein, pas la vitesse de l’avion... Mais bon si tu veux vraiment t’amuser à faire le calcul de l’énergie cinétique avec des formules de Relativité Restreinte, tu peux utiliser "E(totale)=Gamma.m.c²", avec Gamma = 1/sqrt(1-(v/c)²), pour calculer l’énergie totale, puis soustraire l’énergie au repos "E(repos)=mc²", mais tu n’auras pas de grande différence avec l’approximation classique "mv²/2"... Bon, sinon à part ces détails, "l’idée" était bonne, et même si tes formules sont mauvaises et tes "équations" n’ont aucun sens, tes chiffres permettent quand même de voir qu’il y a une sacré différence dans l’ordre de grandeur...


    • Pourquoi les tours ne tombent-elles pas sur l’impact ? Et pourquoi les tours tombent elles à la Verticale (d’après votre théorie , elles auraient dû tomber avec une composante latérale ) ? Pourquoi la tour 7 frappée par aucun avion est-elle tombée exactement comme lors d’une destruction contrôlée , ce qui signifie qu’elle avait été préparée à l’avance et si elle avait été préparée à l’avance , on peut pratiquement en déduire que les 2 autres l’avaient été aussi ? Pourquoi parlez vous d’une vitesse de de 980 alors que cet avion ne peut pas dépasser 700Km/ h à 200 mètres d’altitude . pourquoi ne rapportez vous pas l’énergie cinétique calculée (en partie érronnée ) à la surface de contact ? Pourquoi n’évoquez vous pas l’absence de débris d’avion suite à ce crash ? Pourquoi n’évoquez vous pas le fait que les architectes du WTC ont dit ;"on a construit ces 2 tours de manière à ce qu’elles ne s’effondrent pas même si un avion de ligne les percute ?" Pourquoi n’évoquez vous pas le contraste de solidité des matériaux et de leur épaisseur ?
      On pourrait continuer la liste des Pourquoi ? durant très longtemps (il y en a au moins 150)


    • j’ai juste mon certif, mais il me semble que l’énergie cinétique d’un corps en mouvement est, E(en joule)=1/2 x m(en Kg) x V²(en m/s), maintenant à vous de voir, car tout est relatif.


  • 1 chance sur 1 000 000 de s’écraser là par hasard !!!


  • Il fait aussi savoir que les tours jumelles étaient faites pour tenir à l’impact d’un avion de ligne c’est même les ingénieurs de l’époque qui en ont parlé et c’est parfaitement vérifiable d’ailleurs

    donc oui il y’a bien eu démolition contrôlé j’en ai même parlé avec des spécialistes en architectures qui me l’ont confirmé aussi

     

    • Hahaha si tu en as parlé à des spécialistes nous voilà tous rassurés. Merci pour nous avoir fait découvrir le pot aux roses


    • 600 architectes ,1000 pilotes de ligne et 1000 ingénieurs ont réclamé la réouverture d’une véritable enquête concernant le 11/09/2011 tellement la version officielle leur paraît peu vraissemblable .


    • @niko



      "Il fait aussi savoir que les tours jumelles étaient faites pour tenir à l’impact d’un avion de ligne c’est même les ingénieurs de l’époque qui en ont parlé et c’est parfaitement vérifiable d’ailleurs"



      De mémoire (pas envie de fouiller dans mes dossiers), les tours étaient conçues pour résister à l’impact d’un 707 à moins de 400 km/h et avec moins de 25% de réserve de carburant.

      Les impacts des 767 et 757 du 11/09 à plus de 700 km/h et avec plus 75% de réserve de carburant sont bien plus puissants que ce pourquoi les tours ont été conçues pour résister. Ca ne veut pas dire qu’elles devaient obligatoirement tombé mais ça veut dire qu’il n’y avait aucune garantie de leur survie face à ce type d’impact.


    • L’absence totale de débris, en dehors des passeports à peine brulés sur les bords, suffit à démontrer qu’il n’y a jamais eu d’avion. A preuve la tour numéro 7, même type d’effondrement et sans avion incrusté.


  • Très intéressant ! même pour les convaincus que nous sommes.
    A ajouter à la panoplie du parfait complotiste...

     

  • Beaucoup de gens oublie le facteur Hollywood dans le 11 Septembre. Pourtant c’est primordiale pour comprendre et rééquilibrer l’équation.


  • A la lecture de nombre de commentaires il apparaît que le principal argument des tenants de la version officielle est dans la différence d’énergie cinétique entre les 2 appareils ( emportés par leur enthousiasme , ils multiplient par 2 la masse des appareils qui auraient percuté les tours un et deux .et surestiment lourdement la vitesse possible d’impact ......et gênés aux entournures ils n’évoquent nullement celle de l’appareil fantôme qui a percuté et dégommé la tour 7 ) .
    Sauf que l’on sait que ce n’est pas l’impact qui est retenu par la version officielle comme cause de l’effondrement des tours ( s’il l’avait été , les tours se seraient effondrées de suite avec une forte composante latérale et nous savons tous que ce n’est pas le cas ) .
    La version officielle dit que en raison de l’incendie et de la température atteinte par l’acier , celui-ci a cessé d’être porteur .
    Or on sait que cette hypothèse ne peut se vérifier , car elle fait abstraction de plusieurs choses :
    1- De l’invraissemblable surdimensionnement des poutres porteuses et de leur nombre ( 48 colonnes d’acier , articulées entre elles bien évidemment , protégées du feu par du béton et un isolant thermique . Une section de 1mètre 50 sur 50 cm composée de 3 lames d’acier de 13 cm d’épaisseur ) Les architectes du WTC , ont affirmé avoir tout fait pour que ces tours résistent à un crash d’avion de ligne .
    2 - En plus de cette solidité à tout épreuve de nombreux spécialistes en feu ont dit que les feux des 2 tours en raison de la nature des fumées qui en étaient issues étaient très loin de rendre l’acier non porteur ( il faut 800degré et un feu de kérosène atteint 1000 degré au bout de 20 mn et à condition qu’on alimente le feu en kérosène sur le même point et régulièrement .
    3 - Les tours s’abattent à la verticale comme lors d’une destruction contrôlée . Pour cela tout le monde sait que l’ensemble de la structure porteuse doit être fragilisée dans l’ensemble de sa composition de manière extrêmement étudiée , alors que tels que les évènements se sont passés , cette fragilisation (en admettant que les 2 points cités précédemment n’ont pu jouer leur rôle) n’a pu être que désordonnée et aléatoire .
    Les concepteurs de cette destruction ont pris soin de limiter l’amplitude des dégats qui auraient été multipliés par 3 ou 4 (si ce’ n’est plus ) en cas de chute latérale . Les dégats obtenus étaient largement suffisants pour obtenir l’effet psychologique désiré .

     

    • Halala, plus on veut corriger les autres et plus on s’enfonce...
      Les faits sont là et tétus,

      Les appareils,
      Un B25 et un 767 c’est 10x en poids et 4x en vitesse donc un rapport de 160 entre les deux impacts. Pareil pour le kéro, entre quelques centaines de litres pour un B25 sur le point d’atterrir et des dizaines de tonnes d’un 767 qui vient de décoller, on a un rapport de un à 100.

      Les structures,
      Un mécano d’acier régulier recouvert d’un parement de pierre pour l’ESB, une coque avec une âme d’acier et du vide entre les deux pour le WTC. Là encore, on est pas dans le même modèle.

      Maintenant si un moucheron ne casse pas un parebrise, est-ce que 100 moucherons y arriveront ? Est-ce que 100 moucherons enflammés y arriveront ? Est-ce que 100 moucherons à la vitesse du son y arriveront ?
      On peut y répondre, bien sur, mais en le vérifiant par une démarche scientifique par l’expérience reproductible.

      Démonstration relativement facile et rapide pour un parebrise mais ne l’est pas pour un WTC et un 767... donc tout calcul et tout semblant de théorie ne repose sur aucune démarche scientifique mais juste sur un étalage de ses propres croyances. D’où le débat animé qui consiste en persuasions d’autorité, des questions sans fins, des détails infinis...


    • @ Pascal :



      Les structures,
      Un mécano d’acier régulier recouvert d’un parement de pierre pour l’ESB, une coque avec une âme d’acier et du vide entre les deux pour le WTC. Là encore, on est pas dans le même modèle.




      Faux. Il n’y avait aucune "coque" dans les tours jumelles mais une structure acier en 2 parties : une au centre, l’autre à la périphérie (les façades), lesquelles reprenaient grosso-modo la moitié de la charge chacune. Sauf que les façades, en fonction du vent et de la torsion de l’édifice, voyaient leur charge varier bien davantage.

      Bref : les façades étaient des "murs d’acier" (avec fenêtres quand même) qu’aucun aéronef civil n’était en mesure de transpercer en y laissant son empreinte façon dessin animé.


    • @Pascal

      Sauf que des modèles qui prennent tout cela en compte (certainement pas tout cela dit, ça reste des modèles) arrivent bien plus près de la version dite "officielle" que des milliers de "versions alternatives" (fantasmées).

      Ces scientifiques du dimanche matin sont un d´´shonneur pour le monde moderme et civilisé


    • Bien de l’avis de rectificateur , la structure des tours jumelles étaient au centre une énorme tour porteuse faîte de 48 colonnes d’acier dont la section était de 1m50 par un peu plus de 50 cm et chaque poutre d’acier présentait des lames de 13 cm d’épaisseur . Pour celui qui a manié un petit IPN de section 20 cm sur 10 cm et 1 cm d’épaisseur et de 3 ou 4 m de long et qu’il a fallu se mettre à 3 ou 4 pour le hisser à plus de 2 mètres de haut , le genre de dimensions de section que je rappelle concernant les tours jumelles devraient imposer un minimum de respect et de réflexion avant de suggérer qu’il y avait une coque vide à l’intérieur de ces tours . peut-être qu’à l’intérieur de ce maillage d’acier il y avait du vide , mais vous pouvez bien lancé 80 tonnes de zinc , d’aluminium, de plastoque (+ un peu de titane dans les réacteurs ) , de chair humaine et de vide sur cette structure redoutable d’acier , il ne se passe pas grand chose si ce n’est une explosion due au kérosène (ou à autre chose ) . Et quand en plus on ne retrouve pratiquement aucun reste de l’avion dans les 2 cas ....et quand en plus une troisième tour frappée (pour elle on en est sûr à 110 %) par rien du tout s’effondre de la même manière ( manière pour la quelle il faut impérativement que toute les sections de l’acier et en des points choisis interviennent dans une organisation chronologique très étudiée et précise ) la théorie officielle qui veut que l’incendie provoquée a pu déboucher sur un effondrement aussi parfaitement vertical ne tient pas une seconde . De plus personne n’est capable de dire quelle quantité de kérosène transportait ces avions (dont certains disent non sans raisons qu’ils sont hypothétiques ) et qu’est devenu ce kérosène ( quelle part de kérosène dans l’explosion également ) .
      Encore une fois , faire intervenir la différence de dimensionnement et de vitesse entre les 2 types d’avion ne vaut que si les tours tombent dès l’impact et avec une composante latérale ..De plus le reportage à propos de ce qui s’est passé le 28 juillet 1945 indique que les dégats n’ont nullement empêché la réouverture de l’ empire state Building 2 jours après .


    • @rectificateur, 8 lignes pour redéfinir mon "coque" en "mur d’acier"... L’important dans mon message et qui s’adresse particulièrement à votre réponse :



      D’où le débat animé qui consiste en persuasions d’autorité, des questions sans fins, des détails infinis...



      @certificateur, les "modèles" dans le sens officiel ? Qui paye, trouve !!

      @vanda, questions sans fins, détails infinis... Si vous avez fait du chantier, ce qui devrait le plus vous choquer dans les archives de 1945, c’est l’ouvrier en maillot de corps, sur des planches disjointes à 300m de haut sans aucune protection !


    • Il est bien certain que pour croire à la version officielle concernant le 11/09/2001 , il faut une sérieuse dose de "croyance " :
      - Déjà il faut croire à l’effondrement des tours dû à un feu
      - Ensuite il faut admettre que ce feu a provoqué un effondrement parfaitement vertical et ce compte tenu des aléas est quasiment impossible .
      - Lorsqu’on apprend que ce qui était quasiment impossible une fois , c’est reproduit avec d’autres aléas à l’identique sur une deuxième tour , cela devient statistiquement impossible .
      - Mais lorsque le hasard vous fait tomber une troisième tour dont là on est absolument sûr qu’elle n’a été frappée par rien du tout (juste un petit feu en passe d’être étéint et toujours suivant une parfaite verticale , alors là on nage en plein délire : Celui qui croit à une suite de hasard dont le dernier est à lui seul une vraie apothéose ....bravo !
      - Mais lorsque le hasard -toujours lui nous apprend que 5 des soit disant pirates de l’air se sont présentés aux autorités de leur pays pour faire savoir qu’ils étaient vivants ,
      que le propriétaire ( juif sioniste connu) des 2 tours jumelles avaient contracté une assurance pour ses 2 tours (dont l’exercice était déficitaire ) pour au moins 3 milliards de dollars et y compris contre des actes de terrorisme ,
      que des mouvements de bourse ont bien démontré la connaissance par avance de ces faits (délits d’initiés) ,
      que les ces achats -ventes se sont passés non à Wall-street où tout le monde auraient pu savoir l’identité de ces" initiés ", mais à la bourse de Chicago où il fallait une commission du FBI (qui bien sûr et comme par hasard n’ a rien fait ) ,
      qu’aucun avion de chasse n’a décollé cloués au sol par on ne sait plus quoi ,
      qu’aucun cadre d’aucune société exerçant dans les tours jumelles n’est décédé ( le hasard avait bien fait les choses : Warren Buffet les avaient tous invités pour un apéritif géant dans une base aérienne du Nébraska ) ,
      qu’un groupe d’agent du mossad fut arrêté par les policiers new yorkais au motif qu’ils exultaient ouvertement à la vue de l’effondrement -incendie des 2 tours .
      On ne va pas parler du pentagone et de ses invraissemblances , ni de celles de Shanksville .
      Quant à l’ouvrier qui marche à 300 mètres de haut sur des planches étroite sans protection , je sais que certains ouvriers sont insensibles à la peur du vide et qu’ils sont même recrutés pour ça ...certains alpinistes se tiennent sur des crêtes étroites avec encore plus de vide et sans protect


    • @Pascal... Oui, les mathématiques et la physique... Enfin pas besoin d’être un génie autiste, sociopathe et judéo-maçonnique pour bosser dans ces domaines... « quand même ». Ça veut dire quoi selon toi, un « modèle officiel »... On modélise ou, on modélise pas, c’est tout. Un modèle est une représentation de la réalité. Si on veut modéliser la scène pour faire des calculs d’énergie, il n’y a rien de sorcier : n’importe qui peut le faire avec un simple ordinateur, quelques connaissances basiques en aérodynamique et en physique des matérieux, quelques logiciels en sources ouverts et quelques compétences en informatique basique. Tu verras très vite que si tu balance un objet qui a la taille d’un B-25 contre un immeuble, ça n’aura pas du tout le même effet que si tu y balance un B-767, dix foix plus gros et lourd, à une vitesse deux fois plus élevée, avec 20 fois plus de kerosene dedans... Enfin c’est un peu la base quoi. Tu vois, la différence, c’est comme si un enfant de 3 ans jetais un caillou sur un carreau double vitrage, versus un adulte qui y jette une brique. Pas besoin d’être spécialement malin pour comprendre pourquoi la comparaison avec le B-25 de 1945 n’est pas pertinente du tout et pis encore, dessert la cause.


    • La comparaison entre le B25 et le boeing 767 ( qui à 200 m d’altitude ne peut dépasser les 700km/h ...les repères de vitesse de croisière valent pour des altitudes bien supérieures) , à mon sens ce n’est pas un caillou lancé par un enfant contre un double vitrage comparé à une brique lancé par un adulte ( bien qu’adolescent je lançais les cailloux bien plus loin que maintenant ) mais bien plutôt une abeille qui heurte en plein vol un grillage épais comparé à un gros frelon contre un même grillage épais . Dans les 2 cas les insectes chargés plus ou moins ( personne n’est en mesure de dire ce que le boeing contenait vraiment comme carburant ) de kérosène . On a vu que les pompiers ont éteint l’incendie de l’empire state building . Quant aux WTC , on ne sait pas ce qui brûle et pour faire tomber les tours avec une verticalité aussi parfaite , il aurait fallu que des petits canaux merveilleusement ajustés permettent de faire couler le kérosène pile poil pour atteindre en des points extrêmement précis les structures porteuses et que par miracle le feu ait pris à chacun des multiples endroits et ce à tous les étages et que le moment où l’acier cesse d’être porteur soit coordonné à la perfection sinon la chute n’était pas vertical . Sachant que l’acier était protégé par du béton et que de l’autre côté ( à l’intérieur de la tour porteuse) , c’était le vide , il aurait fallu une chance inouïe pour que le kérosène ne s’écoule pas dans le vide sans avoir pris feu après avoir passé la couche de béton ;
      Non tant qu’à faire il était préférable de préparer (puisqu’on avait préparé la tour 7 au dernier étage de laquelle se trouvait toutes les archives de la CIA à déclassifier sous peu) une bonne destruction contrôlée des familles (des tas de gens savent faire ...il suffit de loger dans les tours quelques "étudiants " israeliens pendant de longues semaines et qui auraient la nuit tout loisir d’accomplir la tâche ) .
      Bien sûr , tout ça n’est pas politiquement correct et le politiquement incorrect est peu apprécié du français qui a à sa disposition les médias les plus vérouillés du monde occidental .
      Les autorité américaines qui avaient attribué le forfait à Ben Laden et en avaient profité pour attaquer successivement l’Afghanistan et l’Irak , ne savent même plus à qui l’attribuer aujourd’hui : Il y a 2 ou 3 mois ils collaient le bébé à l’Iran , ils en sont aujourd’hui à l’Arabie saoudite .
      du coup 85% des américains ne croient pas à la version officielle !


  • Nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et ils ne veulent pas voir car ils ont peur. "La peur mène à la colère, la colère mène à la haine et la haine mène au coté obscure de la force" (Yoda)


  • non mais, la section commentaire est aberrante ma parole

    - entre ceux qui pensent qu’il s’agit d’un b52 (appareil n’ayant AUCUN rapport)
    - ceux qui disent que ceci corrobore parfaitement le 11 septembre
    - ceux qui disent que l’impact d’un b25 en phase d’atterrissage et d’un 767 en vitesse de croisière sont les mêmes...
    - etc...

    comprenez une chose, les tours jumelles ont résisté à l’impact initial des 767.
    cela, la version officielle et les théories alternatives sont d’accord là dessus.
    en revanche, là où elles diffèrent, c’est quand à la cause de l’effondrement.

    donc non, le crash dans l’ESB du b25 est un parfait exemple de la résistance d’un building à l’impact d’un avion, et non pas la parfaite explication de l’effondrement des tours

     

  • On en est encore là ?
    Mais franchement, avec son écrasante supériorité médiatique, politique, culturelle, technique, pourquoi l’Empire aurait besoin de ça en plus ? Il suffit juste de vendre des armes à l’Arabie Saoudite et d’observer !
    Et puis, un zinc de la WW2 par rapport à un long-courrier moderne... Bon, il y a des arguments qui décrédibilisent plus qu’ils ne convainquent.


Commentaires suivants