Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

+ E&R

+ Evènements

+ Sur Kontre Kulture

+ Partager cet article

Recommander à un ami
A A A
imprimer

À l’ombre du minaret en flammes, par Alain Soral

La question de la relation France / Islam enfin traitée correctement !



Chronique d’Alain Soral dans Flash N°29.

À l’ombre du minaret en flammes !

Le positionnement politicien de Marine Le Pen est excellent pour le FN.

La critique du mondialisme c’est la défense de la France.

La critique de l’islam radical c’est la défense de la France.

Les Français sont exaspérés par la violence économique mondialiste.

Ils sont exaspérés par l’arabisation de la France…

Marine donne donc l’impression de vouloir sauver la France, mais comme Milosevic qui voulait sauver la grande Serbie (plutôt que la Fédération yougoslave), ne risque-t-elle pas, dans les faits, de la précipiter dans la guerre civile ?

Et la guerre civile, n’est-ce pas ce que veut l’Empire mondialiste, lui qui prospère partout, en Yougoslavie, au Liban, en Irak… sur les décombres des nations ?

L’Empire, qui est à Wall Street, et qui sait que pousser le salarié français paupérisé contre l’Arabe lui coûtera moins cher que d’augmenter son salaire, lui redonner un emploi en cessant de désindustrialiser son pays.

Qui sait que désigner l’Arabe – rhabillé en musulman – comme responsable de ses souffrances, lui évitera lui, de passer à la caisse… et à la casserole.
Et c’est forcément électoralement très efficace, puisque là ou il y a le plus de Français qui souffrent de la crise économique, c’est là où il y a, aussi, le plus de musulmans déguisés en Arabes…

Des racailles aussi, élevées à l’idéologie libérale de la maille, des meufs et du bling-bling, comme Doc Gynéco et son petit pote Sarkozy junior (dit Mosey), mais de ceux là, étrangement, on ne parle plus, ils ne sont pas musulmans.

Pourtant ce ne sont pas les musulmans qui volent, qui insultent la police et qui taguent !


S’assimiler, oui… Mais à quoi ?

Quant au retour à l’assimilation, je veux bien, mais l’assimilation à quoi ?

À la France de Sarkozy l’Américain qui fait du jogging avec tee-shirt NYPD et Ray Ban ?

Quelle légitimité a ce faux Français pour demander aux musulmans de s’assimiler, quand lui et toutes nos élites politiques, culturelles, assimilent à marche forcée la France au communautarisme anglo-saxon ?

Comment oser exiger qu’on en finisse avec le communautarisme, quand on va chaque année prendre ses ordres au dîner du CRIF ? Ce CRIF qui, après nous avoir seriné que le problème en France, c’est l’islam, vient de se prononcer POUR les minarets, le communautarisme et la guerre civile ?
Plus sérieusement, comment s’assimiler à la culture française en banlieue entre la barre HLM Youri Gagarine, la médiathèque Robert Schuman (membre du premier gouvernement Pétain) et le fast-food Mac Donald ?

À la limite, moi aussi je suis pour que les musulmanes enlèvent leur foulard dans l’espace public… à condition que les Juifs enlèvent leur kippa. Parce qu’en centre-ville on ne voit pas de foulards mais des kippas, et elles sont réapparues bien avant les foulards…

Et même si je vous accorde que ces jeunes barbus de trois jours, ces jeunes filles à foulard pour la frime et la drague sont agaçants, plus exaspérantes encore sont les manipulations des autres, cette bêtise de tous, musulmans et gaulois, fonçant tête baissée dans le piège à coup de surenchère identitaire.


S’il n’y avait pas eu l’immigration de masse…

Mais la colère ne doit pas nous faire oublier que l’arabisation de la France est d’abord la conséquence de l’immigration, de cette immigration à marche forcée contre la volonté des peuples – de tous les peuples, Français comme Maghrébins – voulue par le mondialisme.

Au point de nous faire oublier d’ailleurs qu’islam ne veut pas nécessairement dire arabe…

Alors au lieu d’aller au clash, en jouant le jeu du “Conflit de civilisations” qui est le jeu de l’Empire, ne devrions nous pas plutôt, nous les nationalistes par patriotisme véritable, donner la parole aux Français musulmans, à ceux qu’on ne voit jamais dans les médias qui invitent de plus en plus complaisamment Marine pour faire le sale boulot – car ce sale boulot, voulu par la classe politique tout entière, de la gauche Caroline Fourest à la droite Alain Finkielkraut, ce sale boulot du ratonneur, il faudra encore que ce soit la droite nationale qui le fasse. La bourgeoisie cosmopolite, elle, veut garder les mains propres !

Alors plutôt que de tomber une nouvelle fois dans le piège de “l’extrême droite”, pourquoi ne pas donner la parole à cette nouvelle génération de Français musulmans patriotes, qui sont bien plus nombreux que les femmes en burqa ?

Exiger que cessent enfin de parler à leur place, pour si mal les défendre, Mélenchon le laïcard, qui croit encore que ce sont les papiers qui font l’appartenance à la nation (les Juifs Allemands aussi, monsieur Mélenchon, avaient des papiers en 33, et ils ont bien dit à Hitler l’autrichien qu’ils étaient plus Allemands que lui ! Sur le papier ils avaient raison mais ça n’a pas suffi.) Que se taise aussi Vincent Peillon le shoatique, qui regarde visiblement plus vers Yad Vashem que vers Gaza. Les musulmans français, ils s’en foutent de la Shoah monsieur Peillon, ce ne sont pas eux qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, c’est la chambre du Front populaire ! Quant à Julien Dray l’antiraciste, pour lui, après 25 ans de nuisance et d’arnaques, la messe est dite ! Et même le gentil Ramadan, même lui l’universitaire suisse, qu’il laisse aussi parler le musulman français pour qu’il puisse dire enfin à son concitoyen gaulois qui souffre :

Que l’islam n’est pas une religion arabe, mais universelle.

Que ses valeurs sont aussi des valeurs de résistance au mondialisme qui nous détruit tous.

Et que s’ils sont de confession musulmane, en tant que patriotes français, ils sont aussi résolument contre l’immigration, le mondialisme et l’arabisation du pays.

Qu’ils sont plus encore, contrairement à Cohn-Bendit l’internationaliste, BHL le cosmopolite et Besancenot le métisseur, pour l’indépendance de la France et pour la francisation de l’islam. Et rien dans les cinq piliers de l’islam, rien dans sa théologie ne l’interdit, au contraire.


Ceux qui voudraient nous pousser à la guerre civile…

Car si Mahomet est le prophète arabe de Dieu, comme Jésus était juif, Allah, lui, est le Dieu de tous les hommes, et ses valeurs morales sont universelles, contrairement à celles de Philippe Val…

Il n’y a donc aucune obligation que le musulman français se présente à nous en babouches, avec coupole et minaret. Le Chinois qui se convertit au catholicisme se fait-il débrider les yeux ? Renonce-t-il, pour construire églises et mosquées, au toit pagode de son terroir ? Non. Il faudrait un peu voyager. Voilà ce que les musulmans français, ayant enfin accès à la parole, et non plus les francs-maçons, doivent dire maintenant aux citoyens français de souche : qu’une mosquée n’a pas en France à être un monument d’importation orientale.

Que la foi authentique ne se réduit pas à ses signes temporels et contingents et qu’ils sont donc, eux aussi, contre les minarets inutiles et autres signes ethniques dans l’espace public.

Qu’en résumé, ils sont eux aussi contre la colonisation.

Le dire vite, clair et fort au peuple de France en colère, pour ne pas devenir, demain, les boucs émissaires de la crise pilotée par Wall Street, savamment relayée en France par le CRIF et dont Marine, à ne pas plus y réfléchir, risque de devenir le prophète !

Parce que sur le plan pratique, qu’il y ait loi ou ordonnance anti-burqa, comment dévoile-t-on les femmes dans l’espace public ?

On envoie des petits bleus, élevés au droitsdel’homme, arracher les fichus de force, dans des lieux de non droit peuplés de sous-prolétaires très nerveux sur le respect, là où, même avec un ballon de basket, les flics ne peuvent déjà plus mettre un pied ?

Donc la loi anti-burqa c’est du flan, du signe, une déclaration de guerre…

Pousser les musulmans humiliés à se radicaliser. Ça n’a pas réussi avec le foulard au moment de la seconde Intifada ? Alors on y retourne avec la burqa avant de bombarder l’Iran (Iran qui, au passage est musulman et perse).

Ils vont finir par l’avoir leur guerre civile généralisée, nos mondialistes pour qui toute nation solidaire et forte est un obstacle au futur gouvernement mondial, comme en ex-Yougoslavie, en Irak, au Liban, en Palestine !

Milosevic aussi, au lieu de sauver la fédération yougoslave, a voulu sauver la grande Serbie, et les Serbes ont eu la petite Serbie, avec la partition du Kosovo. Souvenez vous, là aussi BHL, Kouchner et Glucksmann le Tchétchène étaient tous pour les minarets !

C’est à ça que devraient penser les Français en colère avant d’emboucher les trompettes de la Reconquista et, au lieu de regarder vers les identitaires hollandais ou danois, tous agents de l’Empire et sionistes (comme pour Dantec, le sionisme est un très bon marqueur), ils devraient regarder plutôt du côté du général Aoun, qui connaît, lui, la guerre civile, ses dégâts, ses buts et ses causes ; le général Aoun tendant la main, en véritable patriote, à Nasrallah du Hezbollah…

Inch’Allah !

Alain SORAL

Source : Flash N°29 : Flashmagazine
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont maintenant désactivés



1 Commentaire

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #6773

    C’est LE manifeste pour la réconciliation !...J’espère qu’il fera date.
    Tout est dit, en tous cas l’essentiel, notamment sur les pièges tendus par l’empire et les conséquences tragiques que notre manque de vigilance ferait s’abattre sur la France.
    La pédagogie de la clarification, portée non sans lyrisme d’ailleurs (ce qui est normal lorsqu’on vise un certain idéal) par Alain Soral, apparait comme le moyen le plus honnête pour mettre à mal les clivages fallacieux et contrer sans cesse les coups bas de l’oligarchie aux multiples visages, qui menace toujours plus la singularité française en la soumettant définitivement à son projet mortifère.
    Afin d’éviter cette conversion forcée et sans doute irréversible à l’empire du mal, il est nécessaire de se rencontrer entre humanistes véritables et amoureux de la France, d’une manière immédiate, au sens littéral je veux dire, sans le parasitisme des débats "officiels" où les faux penseurs le dispute aux arbitres corrompus, hommes-liges du système, qui n’ont de cesse de relayer des contre-vérités, sophismes ou poisons pseudo-intellectuels sacralisés par la secte mondialiste et délivrés sans aucune posologie par ces apothicaires assermentés avec la soumission et le zèle qui leur tiennent lieu de morale !
    Debout et digne jusqu’au bout..