Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Alain Soral sur Renaud Camus

"Anti-musulman par soumission mais toujours antisémite de conviction"

Extrait de l’entretien de janvier 2013 dans lequel Alain Soral revient sur les « convictions » de l’autoproclamé candidat à l’élection présidentielle Renaud Camus.

 

 

Retrouvez les analyses d’Alain Soral chez Kontre Kulture :

Revoir l’entretien de janvier 2013 dans son intégralité :

Renaud Camus et la politique, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1575448
    le 09/10/2016 par Aficionados
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Renaud Camus, et la "pression irrésistible" :

    https://www.youtube.com/watch?v=b-6...


  • #1575456
    le 09/10/2016 par Peter Sellers
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Bande faux-culs... le patron a le droit de parler, la liberté d’expression c’est lui.. on pourrait dire la même chose qu’il faudrait tout de même la fermer..


  • #1575466
    le 09/10/2016 par The Shoavengers
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Bon, les Zemmouro-identitaires égarés sur ce site n’ont plus qu’à migrer ailleurs. Ah, ah, ah...

     

    • #1575589
      le 09/10/2016 par Fernand
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Tout ce que dit zemmour n’est pas à balayer d’un revers de main. ... ! Passons...
      Je fréquente ce site depuis 5 ou 6 ans ! d’ailleurs d’après votre pseudo vous y êtes depuis pas mal de temps, si je ne dis pas de bêtises !?
      Et nous n’avons pas avancer d’un iota depuis.... !

      Nous passons notre temps à contredire à diverger à tout va ; alors que la France vit ces derniers instants ; au final nous n’aurons fait que çà !
      à ramener sa fraise sur tous les sujets sans avoir combattus réellement (moi y compris !) et à nourrir son égo !


    • #1575758
      le 09/10/2016 par The Shoavengers
      Alain Soral sur Renaud Camus

      @ Fernand, vous avez raison.

      Et Sarko dit des vérités, Mélenchon dit des vérités. Même Soros dit des vérités.
      Si on avance pas, c’est que personne ne suit la même direction.
      Sans compter les ânes qui ne veulent aller nulle part.


    • #1575837
      le 09/10/2016 par Fernand
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Vous ne faites que confirmer ce que je disais !
      Le sujet "zemmour" n’était que secondaire mais c’est pas grave ! Bonne route.


    • #1575884
      le 10/10/2016 par Sobieski
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Çà risquerait de bien faire plomber la fréquentation du site par contre...

      Non parce que lorsque l’on voit à quel point Zemmour et les identitaires sont appréciés parmi les électeurs FN on se dit que de tel propos son l’œuvre d’un parfait ignorant...

      Le truc c’est que ces gens là doivent compter pour au moins la moitié des visites, puis il faut dire qu’une bonne majorité des commentateurs sont entièrement d’accord avec eux au sujet de la substitution de peuple alors ça risque d’être compliqué pour toi de purger quoique ce soit

      C’est ça qui est drôle avec les bobos gaucho, même après avoir changé de bord il reste toujours dans leurs délires de moraliste fanatique, ils se prennent pour des modèles de vertus mais ils ne sont rien de plus que des sujets de blague.


  • #1575475
    le 09/10/2016 par sultant
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Et bam ! Du Soral grandiose à n’en déplaise à ses détracteurs.
    Où sont les contres arguments de ceux qui le méprisent ?? Et bien oui, quand il n’y a pas d’argument contradictoire c’est que la personne a raison, encore plus lorsque ce n’est même pas lui qui le dit mais bien camus.

     

    • #1576015
      le 10/10/2016 par Questionneur
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Sultant,

      Vous demandez "où sont les contre-arguments de ceux qui méprisent Soral ?"

      Je ne méprise pas du tout Soral, que j’apprécie beaucoup au contraire, mais on va voir si vous avez une réponse à ça :

      Je ne nie pas du tout la malveillance extrême des comportements communautaristes des gens qui n’existent pas. Seulement voilà : QUI leur accorde systématiquement le pouvoir de nuire ? Réponse : ici, un président de la république tout ce qui a de plus gaulois, et même noble ! Suivi par tout un gouvernement de ministres + un parlement élu de centaines de personnes. Rien que ça !
      Et c’est comme ça depuis 1500 ans.
      Alors, comment peut-on pleurnicher sans cesse sur ces gens invisibles, alors que nous leur donnons nous-mêmes, sans cesse et systématiquement, ce pouvoir de nuire ?

      N’est-on pas aussi coupable qu’eux au final ? A force de bassesse, de trahison, d’opportunisme, d’égoisme pécunier, etc ?
      Pour moi, oui, on ramasse sur la figure notre propre décadence, et les autres continents font pareils, voyez :

      - l’Afrique ; toute la classe noire et arabe moyenne et bourgeoise est égoistement criminelle et odieuse, remplie de vantards prétentieux qui laissent les leurs crever de faim, sur place, en portant d’ailleurs des dictateurs hideux au pouvoir, qui aggravent les choses.

      - la Chine : idem. le comportement des libéraux est ignoble.

      - l’Inde : idem qu’en Afrique

      - le Japon : ils ne pensent tellement qu’au fric qu’ils ont fusillé leur civilisation et deviennent suicidaires. Tout le monde est de plus en plus puceau à 30 piges tellement ça va mal.

      - est-il nécessaire de décrire le libéralisme ULTRA-CRIMINEL des USA ? Qui ne sont pas composés que de gens invisibles, n’est ce pas, loin de là, même les blacks et étrangers ont cette mentalité.

      Résultat :
      Les gens invisibles nous gonflent un max, oui, mais c’est aussi un retour de bâton karmique, la justice immanente qui nous revient sur la gueule, à cause de notre égoisme hystérique quand nous obtenons de l’argent. Nous attirons l’influence de ces gens sur nous, donc nous devons changer à l’intérieur de nous, si nous voulons que ces gens n’aient plus aucune prise sur nos civilisations, au lieu de sans cesse critiquer le monde extérieur, ce qui tourne dans le vide.

      Ma question est donc la suivante :
      Qui va avoir le courage de regarder ça en face (sans culpabiliser, je précise, juste par courage et virilité d’observer), et qui va me répondre ou me réfuter ?


    • #1576214
      le 10/10/2016 par Mich
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Questionneur > Je fais parti de ceux qui se posent les mêmes questions. Mais la réponse est complexe. Rejeter la faute sur toute la communauté qu’on ne voit pas c’est beaucoup trop facile, bien qu’il faut dire que ce sont eux qui s’en sortent le mieux, notamment parce que qu’elle a l’art de faire culpabiliser les autres. C’est à nous de ne pas tomber dans ce piège ; il faut se sentir fier, sans se croire trop brillant, et être capable de voir ses propres travers sans chercher à se soumettre sous le coup de la culpabilité. C’est peut-être ça la transcendance.


  • #1575567
    le 09/10/2016 par Gilles
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Bien vu le passage sur la concordance des temps incertaines, ca fait bien d´user de temps compliqués pour faire intello. Pour parler d´un petit-dèj avec Finkelkraut au Novotel de Lille... Un bon marqueur de crétinerie.
    De Lesquen crie au génie quand il parle de Camus.

    " Enseigner c´est répéter. " disait Émile Chartier, alias Alain. Soral a déjà tout dit, maintenant on ne fait que répéter la bobinne, en coupant les vieux passages comme ici, ou en adaptant son discours à l´actualité en cours, lors de ses entretiens du mois trimestriels.
    7 sur 8, c´est vrai que ca respecte bien la réalité de la laïcité. Le vivre ensemble. Les droits de l´homme.

     

    • #1575696
      le 09/10/2016 par SOFITEL
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Pas Novotel... Sofitel.


    • #1575810
      le 09/10/2016 par STRASBOURG
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Pas Lille... Strasbourg.


    • #1575849
      le 10/10/2016 par Thibaut
      Alain Soral sur Renaud Camus

      La concordance des temps est parfaitement respectée (et le choix des modes pertinent). Un plus-que-parfait du subjonctif suivi d’un imparfait du subjonctif : la "censure" qu’il subodore (soupçon, éventualité : d’où le subjonctif) n’a pas encore eu lieu (d’où le décalage des temps).


    • #1576022
      le 10/10/2016 par ced
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Je ne suis pas sur qu’il puisse utiliser le subjonctif dans une proposition principale (je n’eusse pas été étonné), le subjonctif s’utilise en général dans les subordonnées.
      Pour moi le subjonctif n’a rien à faire là, il faudrait mettre un conditionnel passé suivi d’un subjonctif imparfait ou passé :

      Je n’aurais pas été étonné que certaines parties fusses censurées / que certaines parties aient été censurées


    • #1576472
      le 11/10/2016 par Les canaux de Strasbourg
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Le Sofitel de Strasbourg... près du Marché de Noël, enfin à deux pas de la cathédrale ?


    • #1576927
      le 11/10/2016 par Thibaut
      Alain Soral sur Renaud Camus

      @ ced
      Dans la langue classique, le subjonctif peut tout à fait être utilisé dans une proposition principale avec des valeurs qui aujourd’hui sont plus couramment exprimées par le conditionnel.
      Il n’y a rien à redire à l’emploi qu’en fait Camus.


  • #1575581
    le 09/10/2016 par Nico
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Il n’est pas utile d’être un grand devin pour comprendre que ceux que le système médiatique nous imposent sont tous des vendus : Camus, Zemmour et consorts.

    Il est évident M. Soral que vous dites vrai. Malheureusement les événements s’accélèrent chaque jour et la pression devient plus forte. Et le peuple lui ne recherche jamais les causes des problèmes mais bien uniquement les conséquences qui lui sont désignés par les tenants de la pensée.

    Bonne continuation mais les prochains mois risquent d’être décisifs pour la marche du monde, et pas forcément en bien...

     

    • #1575656
      le 09/10/2016 par Gilles
      Alain Soral sur Renaud Camus

      " Il n’est pas utile d’être un grand devin pour comprendre que ceux que le système médiatique nous imposent sont tous des vendus : Camus, Zemmour et consorts. "

      Oui mais c´est très compliqué de détricoter cette Comédie humaine médiatique. Avoir l´intuition que tout ca pue est une chose ; exposer le puzzle de ces personnages en est une autre. Zemmour le gaulois défenseur de la France éternelle, Camus et sa trouvaille de " grand remplacement ", les antifas qui protègent la France d´une menace nazi, Nuit debout mouvement spontané voulant une nouvelle société, Besancenot porte-parole des exclus, Mélenchon le dissident-sénateur, etcaetera. Le foutage de gueule est savamment organisé, pour que, pour y voir clair, il faut quelqu´un d´éclairé, qui bosse à plein temps, en acceptant les coups pour entrer dans la gloire. Balzac est mort à 50 ans, épuisé par ses 2000 personnages.


    • #1575723
      le 09/10/2016 par Sobieski
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Sauf qu’on ne voit que très rarement Zemmour dans le médias( il avait une chronique quotidienne sur RTL c’est passé à une chronique tout les deux jours, il avait une chronique hebdomadaire sur itélé et maintenant plus rien...) donc à partir d’un moment il faut éviter de dire des conneries et réfléchir un peu, quant à Camus on ne le voit jamais dans les médias...


    • #1575786
      le 09/10/2016 par Eric
      Alain Soral sur Renaud Camus

      " Sauf qu’on ne voit que très rarement Zemmour dans le médias ... "
      Et bien heureusement, qu’est-ce que ce serait sinon ?!
      Vous avez raison, il faut éviter de dire des conneries et réfléchir un peu. Mais ça vaut pour tous.


    • #1575885
      le 10/10/2016 par Sobieski
      Alain Soral sur Renaud Camus

      @ Eric

      Donc tu préfères voir toute la journée des promoteurs du mondialisme, du métissage, de l’immigration et de la théorie du genre que des gens comme Zemmour ? C’est intéressant comme concept... Je ne savais pas qu’on pouvait être maso a ce point.


    • #1575907
      le 10/10/2016 par Eric
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Voilà c’est exactement cela Sobieski, vous avez parfaitement compris mon commentaire. Quelle perspicacité ! Retour à la fin de mon commentaire précédent donc.


  • #1575595
    le 09/10/2016 par Francois Desvignes
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Ce qu’est et d’où vient Camus est second.

    Ses rapports avec les juifs sans objet

    Ce qu’il dit sur le fond seul importe.

    Il dit "la France est ethniquement et culturellement en train de se faire défigurer"

    Vous lui répondez les immigrés ne sont pas venus tout seuls et pas avec cette intention.Ce sont les sionistes qui les ont fait venir.

    C’est vrai

    Mais ça ne répond en rien à la question posée

    Sinon , implicitement, par votre réponse, vous reconnaissez que Camus a au moins posé la bonne question :

    (...)

     

    • #1575686
      le 09/10/2016 par germanopratin
      Alain Soral sur Renaud Camus

      " ce qui se conçoit bien s’énonce clairement", vous en faites la preuve, merci.


    • #1575724
      le 09/10/2016 par Sobieski
      Alain Soral sur Renaud Camus

      C’est tout à fait cela, ce qui compte c’est le discours sur un sujet donné, et à ce niveau là Camus a raison il suffit de se promener dans les rues des grandes villes pour le constater.


    • #1575767
      le 09/10/2016 par The Shoavengers
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Vos contorsions intellectuelles m’impressionnent.


    • #1575989
      le 10/10/2016 par Amb
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Je vous répond vous êtes un patient en phase terminale et votre coeur a de plus en plus de mal.

      Votre médecin vous precrit un médicament contre l’hypertension.
      Lui sait pertinemment que c’est à cause de votre cancer que vous en êtes là mais il se refuse à le soigner il préfère se concentrer sur un des symptômes...

      Alors vous avez le choix soit Camus le guignol avec des oeillères ou Alain Soral le professeur qui voudrait traiter le problème à la racine...


  • #1575597
    le 09/10/2016 par STEF de MARS
    Alain Soral sur Renaud Camus

    C’est vrai qu’il est énervant, ce Soral !
    Il comprend tout, voit toujours juste, et finalement, a toujours raison.
    ’Pas étonnant qu’on veuille le faire taire, surtout les "...beep..."


  • #1575601
    le 09/10/2016 par un chouan
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Les adeptes de Camus en PLS comme tous les laches qui pensent gagner une guerre en ne nommant pas leur ennemi.
    "Les francais sont des veaux" Charles de Gaulle.


  • #1575623
    le 09/10/2016 par Serein
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Il faut l’vouer ils ont raison. c’est certain...Malheureusement tres peu comprennent le fond des mots des termes des contextes qui entourent ses mots du temps qui les portent ou qui les porteront...’Il est preferable un ennemie sage qu’un ami sot"


  • #1575647
    le 09/10/2016 par zuleya
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Je veux bien que camus soit un peu farfelu mais il participe que vous le vouliez ou pas au combat que nous menons.
    Grâce à son journal il a mis à jour le rôle de la communaute organisée dans l’organisation de l immigration massive. Notamment les rôles de veil et la fourberie de finkelkraut.
    Qui d’autre l a fait ? Qui d’autre a sourcé la trahison de giscard et la personne du lobby qui a été derrière le chantage émotionnel ? On lui doit cela. Qu il n aille pas assez loin ça c’est autre chose.

     

  • #1575675
    le 09/10/2016 par louise
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Pareil, Soral à abordé les problématiques sur le fond bien avant que le grand public ne s’en empare.

    Après, chacun son cheminement intellectuel. Mais sur le fond j’estime que tout le monde connait les options raisonnables ou possibles sur ces dossiers.
    Le reste, c’est du théâtre, de la mise en scène.


  • #1575704
    le 09/10/2016 par Astolphe
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Bien envoyé ! Henry de Lesquen, bien que hayeckien et versaillais, a au moins le mérite d’être anti-judaïque.
    A présent, à chaque fois que je passe devant ce sofitel, je m’attends à voir les compères Camus et Finkie en train de déjeuner.


  • #1575713
    le 09/10/2016 par Rip
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Magnifique Soral


  • #1575807
    le 09/10/2016 par Alice
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Que doit on en conclure ?
    Pas compris

     

    • #1575880
      le 10/10/2016 par Sobieski
      Alain Soral sur Renaud Camus

      En gros il dit que Camus a raison quand il parle de substitution ethnique mais qu’il crache sur l’islam et evite de parler de sionisme pour ne pas être totalement boycotté dans les médias.


  • #1576045
    le 10/10/2016 par Soralien
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Lorsque Finky ,dit (en gros ) : " Ce pays mérite toute notre haine " .
    Je me demande si Madame Weil de par son origine commune avec Finky et un passé douloureux , ne seraient pas dans une sorte de " ni oubli ni pardon " et qu’ils en feraient payer la France , en la détruisant doucement mais surement .

     

    • #1577394
      le 12/10/2016 par interlaken
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Non, ce n’est pas totalement conscient, même si leur rôle est extrêmement néfaste, bien sûr.
      il en va de même de tous les athées matérialistes, de tous bords politiques sans exception : ils ont beau prétendre défendre ceci ou cela, en réalité, ce sont des décadents, des fouteurs de (bip) et des crétins qui ne comprennent pas, jamais, qu’ils bousillent leur civilisation.


  • #1576128
    le 10/10/2016 par Julien Nimal
    Alain Soral sur Renaud Camus

    No Class de Motörhead en générique ça n’a pas de prix pour moi !


  • #1576364
    le 10/10/2016 par Махсуд Махкамов
    Alain Soral sur Renaud Camus

    "Sofitel"... Déjà, quand on sait vivre un minimum, on ne va pas dans ce genre de chaîne aseptisée aux moquettes pleines d’insecticides, située dans la zone périphérique immonde des grandes villes. On se trouve un petit hôtel indépendant à Haguenau, Lauterbourg ou Molsheim, avec vue sur la vigne.

    En plus d’être un faux cultivé pédant, c’est un beauf.

     

    • #1576497
      le 11/10/2016 par Decee
      Alain Soral sur Renaud Camus

      Bien vu le Sofitel !
      Parlons aussi des établissements de la Petite France, l Alsace est si belle.


  • #1576412
    le 10/10/2016 par yéti déporté au Benêtland
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Avec le "Grand remplacement" Renaud Camus a forgé un coin qui s’enfonce (comme dans du beurre) dans la pensée unique sirupeuse convenue des bobo.

    La "contradiction maximale" dirait Mao.

    Le fait que ça soit le plan judéo-Krupp mondialiste à Coudenhove-Kalergi est accessoire, ce n’est pas l’aliénation primordiale ; cette dernière est le multi-acculturalisme et la nanification des visions étatiques.

    De cette négation de la pensée unique doit sortir une synthèse, dans le sens de l’histoire, mais E&R ne la propose pas, car E&R est dans la négation et la réaction (le passé). Pas de propos sur la "réconciliation", juste du bisounoursisme "pas de guerre civile". Or le "grand remplacement" mène obligatoirement à un pan-blanc et barbu.

    Le sens de l’histoire prolongera le narcissisme (et non un retour à des communautés déchues) :

    « Avec la technique, la neutralité spirituelle a rejoint le néant spirituel. Après avoir fait abstraction de la religion et de la théologie d’abord, puis de la métaphysique et de l’État, on semble à présent faire abstraction de toute culture et avoir atteint la neutralité de la mort culturelle [...] Le processus de neutralisation progressive des divers domaines de la vie culturelle touche à sa fin parce qu’il a atteint la technique. La technique n’est plus un terrain neutre [...] toute politique forte se servira d’elle [...] Il n’y aura de jugement définitif que l’on aura constaté quelle espèce de politique est assez forte pour s’assujettir la technique moderne et quels sont les véritables regroupements en amis et ennemis opérés sur ce terrain nouveau »
    Carl Schmitt La notion de politique.


  • #1577198
    le 11/10/2016 par Lulu
    Alain Soral sur Renaud Camus

    Comme beaucoup de goys Renaud Camus s’attaque à ceux qui n’ont aucun pouvoir de décision dans ce pays et lèche le cul des sionistes pour exister !Soral a superbement décrit le personnage en plus il veut se présenter à la présidentielle de 2017 et il appelle les français à se soulever mais il ne dit pas si c’est contre nos dirigeants ou contre les immigrés !


Commentaires suivants