Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chez Ruquier, Florian Philippot fait face aux inquisiteurs du politiquement correct

Florian Philippot était invité sur le plateau de l’émission On n’est pas couché le 18 mars 2017.

 

Venu présenter le programme du Front national, Florian Philippot a une nouvelle fois dû faire face au tribunal de la bourgeoisie culturo-mondaine et aux injonctions du politiquement correct. Une stratégie éculée de la part de cette caste parasite qui se donne bonne conscience à peu de frais (l’antiracisme abstrait) pour cacher son ralliement à l’exploitation socio-économique du peuple par le Système.

 

Au sommaire :

- Le mépris de Clémentine Célarié pour les patriotes
- « C’est quoi le Système ? »
- La rengaine de Ruquier : « Les racistes, les homophobes, les xénophobes »
- « Pour vous, le FN est un parti normal ?! »
- Christophe Ono-dit-Biot ne sait pas ce qu’est un mondialiste
- Christophe Ono-dit-Biot ne sait pas ce qu’est un patriote
- « Si on perd l’euro, on perd deux carrés de Toblerone »
- Leçon de patriotisme économique
- Si Marine Le Pen a lu Jean Raspail, ça prouve bien que...
- La timide incursion du duo Célarié-Mergault : « Vous générez la haine »
- Manuel Valls et les « blancos »
- L’éducation
- Les accusations judiciaires
- L’immigration massive et l’humanisme
- « Minc et Attali, non merci ! »

 

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Sur la fin de règne du politiquement correct,
chez Kontre Kulture :

 






Alerter

174 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • A 59 mn, les 2 animateurs qui déclarent que St Augustin est Algérien, St Augustin c’est l’Algérie !!! L’exemple typique de la pensée bobo gauchiste qui mélange absolument tout pour faire une espèce de cocktail insipide politiquement correct.....est complètement faux ! Du grand n’importe quoi. On mélange les époques avec les religions, les pensées, les cultures est on obtient un St Augustin algérien musulman de l’empire romain immigré de Syrie qui atterrit à Calais pour ce faire rejeter à la frontière par le méchant Philippot qui ne connaît pas le successeur de Robespierre !!!!! L’humilité, la culture, le respect et l’ouverture d’esprit de ces animateurs télé sont impressionnants ! Rien que pour les voir dégager du PAF en tirant la tronche, ça vaut le coup de voter Marine Le Pen.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai admiré le courage et le sang froid dont a fait preuve Philippot lors de cet interview.
    Il faut une sacré force intérieure pour subir un tel traitement sans moufter.
    Ce sont ces êtres là qui possèdent cette force, cette capacité à faire abstraction et dont l’esprit vibre à des fréquences supérieures qui sont les mieux placés pour élever et protéger une nation.
    J’ai énormément de respect pour ce Monsieur, pourvu que cela dure.

     

    Répondre à ce message

  • Bravo à Philippot qui joue juste, à un contre six, faces à des hyènes qui redoublent de ruses, de perfidie, de niaiseries et d’idioties pour le piéger.

    Il a la sérénité de celui qui a la confiance des "vrais" gens. Son passage sur ce plateau pourrait être résumé par "La bave du crapeau n’atteint pas la blanche colombe".

    Quant à l’autre économiste-philosophe-historien spécialiste du toblerone et du "Saint-Augustin, c’est l’Algérie" : Palme d’or du comique.

     

    Répondre à ce message

  • Je tiens à féliciter Madame Célarié pour être parvenue à tenir la même expression sévère et pleine de dégoût pendant plus d’une heure. Une paralysie faciale joué à la perfection, chapeau l’actrice !

     

    Répondre à ce message

  • Mince Christophe Ono dit Biot qui aime l’Empire Romain...peut être savait il que c’était gouverné par un dictateur ? Bon si c’est son modèle....Sinon toujours les mêmes clichés (l’allemand, sérieux ?), Philippot se défend bien...bon il a oublié Tallien, Couthon mais c’est en effet une période pas inoubliable. Insupportable en 2e partie, des mouettes s’acharnant sur des têtes de poisson morts sont plus élégantes (le crachat du verre...) on dirait que ça leur fait une commotion cérébrale que de sortir de la meringue sentimentaliste devant un discours rationnel.

     

    Répondre à ce message

  • Clémentine Célarié avait défendu Dieudonné au plus fort de la tourmente !
    Elle a du payer pour ça une diète médiatique longue... elle doit bien maintenant donner des gages de sa réintégration en snobant le Mal... le FN. Donc c’est comme ça que j’explique son refus de serrer la main au petit diablotin Philippot, pour se faire pardonner son passé d’honnêteté authentique en défendant le faible. Je ne crois pas qu’elle soit mauvaise en soi, elle ne doit pas avoir le choix, car elle désire plus que tout passer dans les médias, elle est actrice après tout, elle veut la lumière, qu’importe le prix...

     

    Répondre à ce message

  • La langue maternelle, quelques langues étrangères et la boxe ; voici le bagage idéal pour le primaire.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai du faire deux pauses tant c’était difficile à supporter autan de bêtise et de mauvaise foi de la part de ces inquisiteurs.

     

    Répondre à ce message

  • Cette bien-pensance est tout bonnement IN-SU-PPOR-TABLE.
    Bravo a M. Philippot pour sa prestation et sa patience.

     

    Répondre à ce message

  • Epingler Philippot sur un nom, (qui, comme il l’a fait remarquer, équivaut à retrouver une aiguille dans une meule de foin à cette période cahotique) et ensuite l’accuser de ne pas connaître l’histoire de France c’est un raccourci d’une bassesse lamentable et de la réthorique de cour de récréation. Du niveau de la théorie du Toblerone. Même un historien chevronné (ce que Philippot n’est pas)ne connait pas toutes les dates des évènements et tous les noms des innombrables personnages de l’histoire de France. C’était facile et petit comme attaque. L’attaque du désespoir ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents