Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Comment devient-on électeur du Front national, se demande Le Figaro

En effet c’est très étrange

Pourquoi certains électeurs choisissent de voter pour le mouvement nationaliste, se demande la charmante journaliste du Figaro. Question que l’on a jamais posée à un électeur PS ou LR.
Antoine Baltier a enquêté sur le vote FN. Il ne montrera pas son visage à l’antenne. Pour son livre, il a « recueilli les témoignages d’une trentaine d’électeurs du Front national ». À écouter les deux personnages, on n’est pas loin du reportage animalier.

La présentatrice : « Vous les avez trouvés comment ? [...] Comment vous avez obtenu cette confiance ? »

Antoine Baltier : « J’ai pas été surpris par exemple par le discours raciste »

 

Analyses de l’univers des médias antifrançais, chez Kontre Kulture

Un Média unique contre le FN et contre la France, voir sur E&R :

 






Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1553182

    Le nouvel journal de JMLP (le 442è) vient d’être publié sur son blog. Je suis ravi de l’entendre en si bonne compagnie :

    https://www.youtube.com/watch?v=nSK...

     

    Répondre à ce message

  • #1553227

    je pense que ce qu’il dit représente bien ce que ressentent la plupart des gens qui votent FN. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la perception du réel et sa connaissance ne sont pas directes mais stratifiées ( selon Lawson) .
    La plupart des gens prennent en compte l’empirisme et le factuel.

    la première stratification est l’empirique qui nous est accessible directement par l’expérience. (immigration de masse, remplacement de population, agression, racket, peut donc être une certaine appréhension et compréhension de la "réalité ou plutôt d’une certaine réalité).

    La seconde est le factuelle : qui concerne les éventements réels et l’état des contextes au-delà de nos perceptions immédiates impliquant pour être connaissable que nous reconstruisions les impressions issues de nos expériences immédiates sur la base d’hypothèse et de représentations.

    il y a un couplage de ces deux strates pour arriver in finé a tort ou a raison à être convaincu que la France s’islamise et se fait envahir.

    Mais il y a une troisième strate qui est le réel : ce sont les structures et mécanisme réellement à l’œuvre et qui ont des effets conscients ou inconscients perceptibles.
    c’est la question du "pour quoi " et non simplement du "comment" et c’est donc le travaille qu’essai de faire Soral.

    Mais comme toujours le problème est que les mécanismes réellement à l’œuvre vont être analysé et perçu selon des représentations et qu’au sein de ce " réel", il y a des rétroactions complexes entre les forces. D’où l’importance de la méthode d’analyse qui doit être très minutieuse.

    quid : même si Soral nous fait changer nos représentations et que ces dernières deviennent plus en adéquations avec le "réel", ce qui va directement impacter l’impression que nous nous faisions de notre expérience, qu’est-ce qui va sortir de cette convergence de représentation ? comment allons nous percevoir nos propres expériences et quelle conséquence va entraîner cette perception ?

     

    Répondre à ce message

  • #1553243

    "Des pensées qui tomberaient sous le coup de la loi". Cette assertion résume parfaitement la société dans laquelle on vit. (cf : aux environs de 2min25s dans la vidéo)

     

    Répondre à ce message

  • #1553351

    Franchement cette interview est presque comique je vous en cite quelques perles :

    À 3.50 minutes : la journaliste nous parle du "non au traité de Maastricht en 2005" , ah bon chère madame n’était-ce plutôt pas le Traité de Rome appelé aussi TCE ?

    Je passe concernant le niveau de Français du pseudo-journaliste-enquêteur à 10.30 minutes par exemple : "il voyent bien" (c’est un nouveau verbe le verbe voyer ) , "au final" (encore raté on dit finalement).
    L’illétrisme ne semble désormais plus être l’apanage des classes populaires !

    Et toujours les même caricatures concernant les électeurs du FN : ils sont "racistes" "incultes" "ils ne comprennent pas l’économie" "le grand remplacement est un fantasme" "ils sont complotistes (ce n’était pas un certain Sarkozy qui parlait de nouvel ordre mondial ?) etc

    Alors cher "enquêteur sur les réseaux sociaux" vous vous ridiculisez vous-même , la prochaine fois essayez au moins de mieux préparer une interview histoire de ne pas provoquer des fous-rires auprès de votre auditoire.

     

    Répondre à ce message

  • #1553417
    Le 10 septembre à 16:52 par Nicolas Cuchet
    Comment devient-on électeur du Front national, se demande Le (...)

    Dans tout ça, la seule chose qui était intéressante, c’était la question.

    "Comment devient-on électeur du Front national ?"

    Je vais parler de mon cas personnel.

    On fait une immigration de masse (légale ou illégale), dans un pays qui vit un chômage de masse.

    Comme il n’y a pas de travail, beaucoup d’immigrés vivent des aides sociales.
    Certains autres trouvent normal de vivre de la délinquance.
    Les associations de type "SOS Racisme", "LICRA", les ont déculpabilisé en leur disant en permanence qu’ils sont victimes du racisme des vilains français.
    On a donc créé de la délinquance artificiellement.

    Il y a aussi le racisme anti-français, anti-blanc (que j’ais moi même connu).
    Ce racisme que les journalistes, hommes politique, et surtout les associations que j’ais cité plus haut refusent de reconnaitre.
    Ces associations ne veulent pas le reconnaitre et le combattre car c’est elles qui l’on créé. Par exemple, en disant constamment, que leur pays a été colonisé, qu’il y a eut l’esclavage, et que tout leurs problèmes du quotidien (chômage, ...) sont dût au racisme des français.

    Il y a aussi le fait qu’on accueil à bras ouvert les réfugiés qui traversent l’Europe pour venir chez nous. Pendant ce temps là, on laisse crever les SDF dans la rue. Ils sont 150 000, dont 50 000 enfants. Et, tout le monde s’en fiche.

    Il y a aussi la mixité obligatoire, et le métissage forcé.
    Il y a le vieillissement de la population française qui est vraiment inquiétant.

    Il y a le mariage homosexuel et la possible adoption un jour d’enfants par ces couples.
    Hors adopter un enfant, c’est quelque chose de très sérieux. Un enfant a besoin d’une mère et d’un père. Dans tous les pays du monde, quelque soit la race, la religion, et quelque soit l’époque, le couple de base où grandissent les enfants, c’est le couple hétérosexuel.

    Il y a les restrictions et condamnations en matière liberté d’expression. Par exemple : Hervé Ryssen, Alain Soral, Dieudonné, et beaucoup d’autres.

     

    Répondre à ce message

  • #1553637

    C’est simple. Il suffit d’avoir fait le chemin (on va dire "normal") du français moyen.

    - T’es jeune,
    tu votes à gauche parce que tu regardes Canal + et que Antoine De Caune et les Nuls ils sont rigolos et de gauche et que donc forcément quand ils disent (ainsi que tous les médias) que le FN c’est des méchants tu les crois.

    - T’es moins jeune
    mais tu commences à réfléchir. Tu te dis que "à droite comme à gauche il y a de bonnes idées et que les politiques ne sont pas tous pourris". Mais tu ne va quand même pas voter à droite ? Si ? A merde il y a le méchant Le Pen au second tour ? A ben alors tu votes droite pour la première fois.

    - T’es encore moins jeune (mais pas encore mûr)
    Tu commences à te dire que décidément les politiques sont bien tous pourris. Pour qui voter merde ? Bayrou ? Il a l’air intéressant le mec, il parle de la dette, il a l’air d’essayer de prévoir des choses et de réfléchir. Bon, il n’est pas élu, coup d’épée dans l’eau.

    - Tu n’es plus jeune, et tu commence à en avoir marre de te faire couillonner comme le con de base que tu es. Voter PS ? Tu comprend bien que c’est le pire. Voter UMP/LR tu comprends bien que c’est voter pour "l’alternance" (donc pour le status quo).
    Voter petits partis "pour faire chier" les gros ? Cela ne fera chier personne.
    Non, le seul parti qui fera un peu chier un maximum les personnes au pouvoir en place c’est le FN. DE PLUS il se trouve que tu commences à comprendre que malgré tout ce que l’on t’a raconté depuis le début : le nationalisme est en fait quasiment l’inverse du racisme.
    C’est le PS qui traite des maghrébins de "beurs" pour les utiliser et leur faire croire au racisme Français contre eux, c’est la droite qui a participé au développement du communautarisme. Le nationaliste lui n’est pas un "anti-étranger" de base (enfin il y a des cons partout hein), il veut simplement une immigration rationnelle et que les immigrés accueillis deviennent (eux ou leur enfants) des Français. Pas des immigrés ad vitam aeternam. Il veut aider les pays en difficulté à créer les conditions d’un bon développement.
    Cela ne veut pas dire que les coutumes Françaises ne peuvent pas changer et resteront immuable pour deux milles ans. Cela veux dire que quand on est né en France et qu’on aime son pays ont ne veut pas le voir devenir autre chose en l’espace de 20 ans.
    Si dire cela c’est pour vous "être raciste" alors allez vous faire voir.

     

    Répondre à ce message

    • #1554654

      Entre le "t’es jeune " et ’t’es moins jeune",je rajoute :"tu bosses" et te rends compte que certains sont plus au courant de leurs "droits"-surtout celui de réclamer et que,malgré toi et les principes de partage notamment entre générations que tu ne dénigres pas (=charité légalisée),tu vois bien qu’ils y a des profiteurs et que,le plus désolant et révoltant,le système entretient cela et n’encourage pas le travail.(1995 :"il faut baisser les charges sociales" ,20 ans plus tard,toujours autant de ponctions)
      En parallèle,une classe politique qui sort toujours les mêmes discours de rassemblement et nourrissant l’espoir (ça va remplir les frigos)et qui n’applique pas pour elle ce qu’elle préconise à longueur de temps(mauvaise foi légendaire notamment des repris de justesse)
      Il y aurait tant encore à rajouter pour décrire les différentes prises de conscience qui alimentent colère légitime -et culpabilisée- face à ces injustices et la tournure qu’a pris ce pays en 40 ans.
      La confrontation au racisme anti céfran(parce que ,ouais,les gaulois mangent ralouf mais pas tous et en plus,ils sont animés par l’amour des typées,des jaunes,des blacks,des beurettes...,n’en déplaise aux traditionnalistes)
      Pour ces autres raisons,je vous rejoins aussi dans votre conclusion.
      salutations

       
  • #1553716
    Le 10 septembre à 22:42 par redsniper06
    Comment devient-on électeur du Front national, se demande Le (...)

    Le Figaro devrait plutôt se demander pourquoi il n’a plus de lecteurs !!!.........

     

    Répondre à ce message

  • #1554008

    à 2mn 31 "Qu’ils puissent livrer des pensées illégales"

    Ah ? Parce que certaines pensées sont illégales ?

     

    Répondre à ce message

  • #1554189
    Le 11 septembre à 18:17 par jacques BOILLEY
    Comment devient-on électeur du Front national, se demande Le (...)

    Il faut comprendre qu si le Front National est actuellement le plus grand parti de France - et il l’est - malgré la désinformation totale dont il est l’objet de la part de la totalité des medias, c’est que les Français ont compris depuis longtemps que c’est lui qui porte les meilleures idées dans ce monde pourri.

     

    Répondre à ce message

  • #1558594
    Le 16 septembre à 12:01 par aryakshatrya
    Comment devient-on électeur du Front national, se demande Le (...)

    Je n’ai jamais voté de toute ma vie , jeune , j’ai rapidement fait le tour de la question , et j’ai compris que la démocratie était un leurre , que les hommes politiques étaient tous des tricheurs et des menteurs , au fil du temps , je n’ai vu que des confirmations de cette imposture , ce que nous vivons , j’aurai pu l’écrire il y a 50 ans , tout était prévisible . Mais a présent , même si tout est écris d’avance , on n’y pourrait plus rien ? Quand le temps de la mousson approche , on sait que c’est inéluctable , mais on va pas se faire rincer pour autant , on prévois les bons vêtements et un parapluie , y a-t-il une proposition meilleure que le FN ? Même imparfait ? C’est juste dommage que J.Marie Lepen ne puisse plus se représenter , et que Marine Lepen ai vendu une partie de l’âme du FN , mais je vais prendre une carte d’électeur ,bien que je déteste l’idée . Je vais voter pour le FN , ou alors je m’en fout et je vais vivre dans les Himalayas

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents