Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Escroquerie du siècle" à la taxe carbone : le principal suspect arrêté

Les autres sont restés en Israël

L’un des présumés pionniers de la fraude à la taxe carbone a été arrêté vendredi matin à Paris.

C’est « l’escroquerie du siècle » : la fraude à la taxe carbone. Un système complexe qui, dans les années 2000, a permis à des escrocs de détourner plus d’un milliard d’euros de TVA, au préjudice de l’État français. Selon les informations d’Europe 1, l’un des principaux protagoniste de l’affaire, un Français en fuite depuis deux ans à l’étranger, a passé le week-end en prison. D’après les informations recueillies par Europe 1, Grégory Zaoui a été arrêté par la police dès sa descente d’avion à l’aéroport de Roissy, vendredi matin. Étant sous le coup d’un mandat d’arrêt international, il a été emmené directement dans le bureau des juges financiers avant d’être placé en détention dans une prison francilienne.

À 41 ans, Grégory Zaoui est décrit comme le pionnier français de l’escroquerie à la taxe carbone. À lui seul, il est soupçonné d’avoir détourné 156 millions d’euros de TVA, qui auraient dû rentrer dans les caisses de l’État. Un tour de passe-passe ultra juteux, grâce à des montages de sociétés causant un préjudice colossal pour la France. Baptisée Crépuscule, l’entreprise de Grégory Zaoui était un intermédiaire bien implanté sur le marché tout en se dissimulant dans des bureaux fantôme, expliquait en 2010 La Tribune.

Son nom est également cité dans un autre dossier judiciaire portant sur plus de 300 millions d’euros détournés. Dans cette autre affaire, instruite par une juge à Marseille, la compagne de Grégory Zaoui a été incarcérée il y a trois semaines, selon les informations recueillies par Europe 1.

Grégory Zaoui était en cavale depuis bientôt deux ans, aux États-Unis, puis en Israël.

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.