Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Est-il légal que le dîner du CRIF soit payé par nos impôts ?

Une "association d’intérêt général" ?

L’affaire avait été lancée en 2015 par l’excellent blog Arrêt sur images animé par Daniel Schneidermann : le prix du dîner du CRIF – 900 euros par couvert en 2015 – serait déductible des impôts.

L’information avait d’ailleurs été confirmée par son vice-président Yonathan Arfi en ces termes : « Non, l’État ne rembourse pas 800 euros. La mention indique seulement que sur les 900 euros dépensés pour participer au dîner, seuls 800 euros sont considérés comme un don, les 100 euros restants sont le prix du repas uniquement. Et seuls les 800 euros ouvrent droit à une déduction fiscale, et non un remboursement ».

Précisons qu’une déduction fiscale équivaut à une prise en charge par l’ensemble des contribuables du montant déduit. Précisons aussi que, selon le Code général des impôts, sur ces 800 euros, 66 % sont déductibles d’impôt, soit 533 euros. Enfin, c’est en raison de la nature « association d’intérêt général » que cette déduction est possible.

Jusque-là, tout paraît conforme – à défaut d’être tout à fait normal – et, semble-t-il, ni Daniel Schneidermann ni personne n’ont poussé plus loin l’enquête. Pourtant, une question essentielle est ici soulevée : oui ou non, le CRIF est-il une association d’intérêt général ?

 

Lire la suite de l’article sur bvoltaire.fr

Le CRIF : une association d’intérêts très particuliers. Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il semblerait donc que non.


  • Ben voyons ! le crif est une organisation caritative au profit de tshal "l’armée la plus morale au monde" merde quand même ! merde !!!


  • Le CRIF est une association d’intéret communautaire et non général, déja ! et pour un autre pays que le notre avec des idéologies aux antipodes de celles qu’ils pronent chez nous, imposent au peuple francais et, comble de la forfaiture ; en notre nom.

    Bref c’est un problème et un gros.


  • Très bon article que je recommande de lire jusqu’au bout sur le site de Bld Voltaire...


  • Est-ce que ça veut dire que nous aussi on pourrait aller bouffer à ce dîner ? puisque c’est nous qui payons finalement.


  • à quand la vente d’ indulgences ?

    avec l’ ETAT dans le rôle de DIEU , il va sans dire ....


  • ah bonne question : en tant que fédération d’association diverses, dont certaines sont réellement d’intérêt général et d’autres pas du tout, le CRIF peut prendre la référence la plus profitable pour lui ?

    Tous les 10 ou 15 ans, cette reconnaissance d’intérêt général devrait être redemandée et renégociée.


  • « 800 euros sont considérés comme un don (...) les 800 euros ouvrent droit à une déduction fiscale (...) 66 % sont déductibles d’impôt, soit 533 euros »

    Quelle hospitalité ! J’ai honte pour eux... - - et qui oserait inviter ces gens chez soi ? Sincèrement ?


  • déduction fiscale uniquement si les bénéfices de la soirée iront à des oeuvres de charité comme restaus du coeur,secours catholique ou Emmaus.ici ce n’est pas le cas par conséquent le CRIF se fout éperdument de votre gueule en faisant payer autant avec déduction.


  • Poser la question c’est déjà y répondre mais c’est pas grave puisque c’est "l’état" qui paie ...


  • Association d’intérêt général du Crif ? La question en elle-même est absurde...à moins d’affirmer que l’intérêt de l’avant-garde représente l’intérêt général !
    Cela signifie que la grande majorité des citoyens est prise en otage et doit même payer pour se faire insulter, comme par les dignes représentants de cette élite dont Haziza représente à lui seul la tendance tribale...tout en criant qu’ils ont fait la France, tel un BHL !
    Il y a énormément de négationnistes dans l’avant-garde et ceci est loin d’être un détail de l’histoire qui ne serait se baser sur l’affabulation.

     

  • Ce diner du Crif est raciste et anti républicain ,soit on invite tous les partis soit on invite personne. Mais les invités sont très ciblés et influents ,ce qui ressemble à un vaste complot ,même pas relayé ou très peu par les médias .On ne sait ce qui se dit ,et pourquoi inviter les anciens et futurs chefs d’état et quelques sbires ??
    Tout ça parait opaque c’est le moins qu’on puisse dire , ne serait-ce que la déduction de 533 euros .
    La république n’est plus ce qu’elle était !!!!


  • Le prix indiqué sur le carton d’invitation pour assister au dîner politique annuel organisé par le CRIF est de 900 €.

    Le prix d’entrée est donc de 900 € ferme.

    Un don est un acte volontaire qui ne s’appuie sur aucune contre-partie.

    Il n’y a donc aucun don dans le paiement imposé par le CRIF à l’occasion de ce dîner politico-communautaire.

    Un don est libre par nature et ne peut être l’objet d’un montant unique que les invités sont appelés à régler de manière égale.

    CQFD.

     

  • #1415820

    C’est scandaleux même. Il s’agit d’une institution qui représente un cercle restreint et donc il n’y a point d’intérêt général.
    Qu’ils fassent des dîners, mais avec leur fric, pas le mien.


  • Si tel est le cas, peut-être est-il bon et bien de déposer légalement plainte ?


  • On vous a réellement invité au restaurant lorsque l’on vous a réellement restauré gratuitement ... Autrement, c’est un rendez-vous à un repas dont on vous impose le lieu, le prix et le menu ! Y avait-il du porc au menu, par exemple ? Dire que l’on a cherché des poux dans la tête du président iranien qui voulait manger halal ... Alors que lui, au moins, il était invité et qu’il rapportait gros ! Mes compatriotes "souchiens" commencent à me sortir par les yeux. Comment font-ils pour accepter ce qu’ils subissent : soit ils sont les pires lâches des humains, soit ce sont les plus patients d’entre eux ! A vos plumes ... Je rappelle que nous, les "branchus" n’avons pas les moyens de parler en votre nom !!!

     

  • Se poser la question est déjà "antisémite". Ce n’est qu’un bien maigre acompte sur notre dette éternelle après tout...


  • Mais où est donc passé le J de CRIF ? Sinon, avec 900 euros je mange pendant 2 mois.


  • Réponse à la question : d’apres la laicité et l’unité de la république non


  • C´est la qu´il faudrait faire suivre La Conjuration anti-chrétienne de Henri Delassus de quelques chapitres. Au bout de toute cette révolution, on arrive dans un pays chrétien, 2 siecles apres 1789, a ce que les notables viennent a une reunion communautaire juive, les serfs goy payant, sans le savoir, le repas et les avantages des nouveaux Élus.

    Il a fallu 2 siecles pour arriver a ce résultat, et cela n´a rien de hasardeux. C´est le fruit d´un long travail. Que le gaulois accepte.


  • On aimerait savoir qui fournit la tambouille pour l’occasion !

    A 100 Euro le diner, ils ont peut-être droit à un minimum, ça doit être un peu mieux que la knacki/purée des grands jours chez nous.
    Qui officie ?

    Un détail de langage m’interpelle.
    Le bulletin d’inscription parle de "place" et non de "couvert" comme quand on va au restau.
    Place désigne ce qu’on réserve quand on va au concert ou, dans le cas qui nous intéresse, à une "grand-messe".
    Ca en dit long.


  • Est-il légal que le dîner du CRIF soit payé par nos impôts ?

    La réponse est non M’sieur bvoltaire .... Maintenant que tu as la réponse que vas tu faire ??


  • Quand on pense que le fisc a retiré la possibilité à Civitas d’émettre des reçus fiscaux et qu’il leur réclame 55 000€ car considéré comme n’étant pas d’intérêt général.

    Par contre visiblement pour le CRIF, ça ne pose pas de problème.

    J’aimerai bien que le fisc explique ses prises de décisions et le pourquoi du deux poids deux mesures.


  • @ poulet,

    Ah, j’oubliais ! Non seulement le traiteur, mais l’hôtel est juif, il ne peut pas en être autrement ! C’EST ça le racialisme communautaire.


Commentaires suivants