Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Euro 2016 : SOS Racisme veut faire interdire le chant officiel des supporters croates

Trois associations dont SOS Racisme ont demandé l’interdiction du chant officiel des supporters croates pour l’Euro 2016. Nationalisme et incitation à la haine sont pointés du doigt dans une lettre remise au ministre français des Sports, à l’UEFA et à la Fédération croate de football.

 

 

L’hymne officiel des supporters croates pour l’Euro 2016 est loin de faire l’unanimité. Et le grain de voix du chanteur n’est en rien responsable. Qualifiant cet hymne « d’appel à la haine  », SOS Racisme, le Mouvement antiraciste européen et la branche croate de l’association Youth Initiative for Human Rights ont demandé son interdiction dans un courrier adressé au ministre français des Sports, à l’UEFA et à la Fédération croate de football.

 

« Nationaliste, agressif et violent »

«  Lijepa Li Si  », chant validé par la Fédération croate, est jugé « nationaliste, agressif et violent ». Il « promeut la conquête des territoires de Bosnie-Herzégovine, ravivant ainsi le spectre de la guerre dans les Balkans », regrettent les associations.

Lire la suite de l’article sur rmcsport.bfmtv.com

Les nationalismes jamais éteints des peuples européens, voir sur E&R :

Sur la défense des peuples face au multiculturalisme, chez Kontre Kulture :

Saisir la menace mondialiste sur les nations souveraines,
avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants