Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Hollande déplore les sanctions antirusses et temporise le TAFTA

Les élections approchent, les postures patriotiques vont se multiplier

Le président français est chagriné par la détérioration des relations avec Moscou et étudie la possibilité de lever les sanctions économiques de manière concertée afin d’avantager les deux parties. La levée des sanctions économiques contre Moscou serait bénéfique pour les deux parties sur fond de relations bilatérales tendues, a déclaré le président de la République François Hollande, dont les propos ont été retraduits du russe, en ouverture de la 22e Conférence des ambassadeurs.

 

Selon le chef d’État français, qui s’exprimait devant les ambassadeurs lors de la conférence annuelle du ministère français des Affaires étrangères, la crise ukrainienne a influencé les relations de la Russie avec les pays européens. De plus, la situation est déplorable et nuisible à toutes les parties à cause des sanctions, surtout dans le cadre de projets économiques communs. C’est pourquoi tous espèrent trouver une solution le plus vite possible.

François Hollande a également noté que les relations bilatérales entre la Russie et la France ont toujours été étroites et probantes. Il a notamment espéré que le niveau élevé de relations sera restauré, précisant que Moscou doit assumer ses responsabilités en matière de résolution des conflits en particulier en Syrie et en Ukraine. Le président français espère le retour aux discussions au format Normandie (Russie, France, Allemagne et Ukraine). Les relations bilatérales entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées suite à la crise ukrainienne. Fin juillet 2014, l’Union européenne et les USA ont adopté des sanctions contre des pans entiers de l’économie russe. En réponse, Moscou a limité les importations de produits des pays qui ont voté les sanctions.

Rappelons qu’en vertu des accords en question, Kiev devait mener une réforme constitutionnelle avant la fin de l’année 2015 ainsi que procéder à une décentralisation et adopter une loi accordant aux régions de Donetsk et de Lougansk un statut spécial. Ces engagements n’ont pas été remplis par les autorités ukrainiennes. Le Kremlin a qualifié d’absurde le fait que les sanctions occidentales soient corrélées à l’exécution des accords de Minsk, la Russie étant extérieure au conflit ukrainien.

 


 

Hollande sur le TAFTA : pas d’accord « avant la fin du mandat » d’Obama

 

Le président François Hollande a affirmé mardi que la France ne voulait pas « cultiver l’illusion » d’un accord sur le traité transatlantique (TTIP ou TAFTA) entre l’Europe et les Etats-Unis « avant la fin de l’année » et « la fin du mandat » du président Barack Obama.

 

« Les discussions en ce moment-même sur le traité entre l’Europe et les États-Unis ne pourront pas aboutir à un accord d’ici la fin de l’année », a déclaré le président de la République devant la conférence des ambassadeurs à l’Élysée.

« La France préfère regarder les choses en face et ne pas cultiver l’illusion qui serait celle de conclure un accord avant la fin du mandat du président des États-Unis », a-t-il ajouté.

Lire la suite de l’article sur sputniknews.com

 

Sur les véritables intérêts de la France,
lire chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1545500
    Le 30 août à 17:07 par The Shoavengers
    Hollande déplore les sanctions antirusses et temporise le TAFTA

    La chasse aux pigeons est ouverte !

     

    Répondre à ce message

  • #1545507

    Le Tafta risque d’être un leurre qui va attirer toute notre attention, pendant que le Ceta (c’est le non d’un autre traité semblable en tous points au Tafta, mais qui concerne le Canada, et non plus les US) est en bonne voie de finalisation...

     

    Répondre à ce message

  • #1545522

    Cette decision est HYPER IMPORTANTE,
    l’empire a joue la plupart de ses cartes (pillage industriel+ comptes de retraite, QE a gogo, taux negatif, guerres proxy, false flags...et tout ce qu’on ne sait pas) mais ca ne suffisait plus !
    le TAFTA c’est ce qui devait lui donner encore un peu de souffle par un pillage total de l’europe et l’etablissement de la dictature complete du marche au detriment des etats.

    bien sur ce n’est pas Hollande qui a decide de dire non, il est toujours aussi consternant, dans la soumission comme son contraire.

    Attention, on peut s’attendre a un retour de baton severe : l’independance aura un cout (assassinats, guerre civile, et bombe sale au programme)

     

    Répondre à ce message

  • #1545570

    Ils osent tout ! C’est , d’ailleurs, à ça qu’on les reconnait ; parait-il !!!!!
    Vraiment, il ne manque pas d’air le scooteriste !!!..... l’incendiaire qui se veut maintenant pompier !!!!

    Les marchands du temple, nous prennent vraiment pour des billes.

     

    Répondre à ce message

  • #1545719

    "Avant a fin du mandat " d’Obama, ah ça non ! Par contre, dès que son nouveau maître, pardon "allié", sera élu, alors là, le traité pourra enfin être signé en bonne et due forme sur le dos du peuple français, qui sera bien occupé mentalement, moralement, et peut-être "physiquement", entre attentats divers en France et en Europe, menaces de guerre dans le monde ,etc.

     

    Répondre à ce message

  • Possible qu’une rébellion (menée par l’Allemagne) soit en cours.

    L’UE vient cet après-midi d’infliger 13 milliards de rappel d’impôts à Apple. Amazon et MacDo seraient les prochains à venir.

    Bon. Les grandes banques européennes avaient du cracher beaucoup de milliards pour avoir osé travailler avec l’Iran. Volkswagen, 5 milliards pour ses diesels tricheurs. Deutsche Bank a parié sur un Euro fort et va bientôt nous rejouer en vrai le Kredit Anstalt de 1932 si les quantitatives easings continuent.

    Bref, les motifs de rébellion ne manquent pas pour l’oligarchie européenne. Ce qui est étonnant, c’est qu’ils osent en ce moment.

    Peut-être ont-ils des raisons de croire que le prochain POTUS sera celui qui a promis une politique protectionniste, Trump, et qu’alors il valait mieux dégainer en premier.

     

    Répondre à ce message

  • #1545939

    A l’instar de ses paupières, cet homme s’effondre de plus en plus... le stade "blinis" est proche !

     

    Répondre à ce message

  • #1545940

    C’est bien ce que j’avais dit ,les prochaines élections vont être un gag ,ils vont sortir la machine à enfumage ,ils vont être tout d’un coup tous patriotes ,nationalistes,des amoureux de la nation etc etc etc les Russes,d’un seul coup, c’est des mecs bien ...................Faut faire avaler la pilule.Ah !!!! élection présidentielle quand tu nous tiens .

     

    Répondre à ce message

  • #1545942

    Donc il sait ce qui est bon pour la France et a donc, sciemment, fait le contraire jusque maintenant !

     

    Répondre à ce message

  • #1546028

    C’est juste un argument électoraliste UMPS, car Sarko adopte actuellement le même discours de retournement de veste, « dans l’espoir » de s’attirer la sympathie d’électeurs crédules avant les présidentiels.

    Ne dit-on pas que ce qui meure en dernier, c’est l’espoir ?
    Hé, bien ! Voilà une parfaite illustration de ce dicton !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents