Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Contre ses intérêts, l’UE va prolonger les sanctions antirusses

Porochenko à Paris : "Il n’y a pas d’alternative"

Les ambassadeurs des 28 pays membres de l’Union européenne ont approuvé mardi la prolongation, pour six mois, des lourdes sanctions économiques décrétées contre la Russie à l’été 2014 pour son implication présumée dans le conflit ukrainien, ont indiqué plusieurs sources européennes à l’AFP.

 

La décision formelle doit encore être prise pour reconduire jusqu’au 31 janvier 2017 ces sanctions qui arrivent à échéance fin juillet. Elles touchent notamment des banques et des entreprises pétrolières et de défense russes, et ont lourdement pénalisé l’économie de la Russie, qui a en retour décrété un embargo sur les importations agro-alimentaires de l’UE.

Initialement, les Européens prévoyaient d’adopter définitivement ces sanctions vendredi prochain, afin de régler la question avant l’important sommet des chefs d’État et de gouvernement les 28 et 29 juin à Bruxelles, prioritairement consacré aux suites du référendum britannique sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE.

Mais deux États membres, la France et le Royaume-Uni, doivent au préalable informer leurs parlements, ce qui pourrait retarder la procédure, selon deux sources européennes.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui, mais c’est bon pour les patrons qui sont à washington et à tel aviv (en lettres minuscules, désolé)......


  • Les ambassadeurs des 28 colonies américaines . . .


  • "Il n’y a pas d’alternative."

    Pourquoi se fatiguent-ils à dire des trucs pareils ?
    Pour nous convaincre ?
    Ils parlent à qui quand ils disent ça ?


  • Xavier Moreau soulignait récemment sur TVLibertés que le gouvernement russe souhaitait ardemment la reconduction des sanctions européennes le temps, pour eux, de consolider leurs agricultures et leurs secteurs économiques défaillants ; que toutes prolongations des sanctions seraient bénéfiques pour les Russes.

    Explications de X. Moreau :
    https://www.youtube.com/watch?v=zYN...


  • Pendant que les européens, et particulièrement les agriculteurs français sont pénalisés par ces sanctions idiotes....Les USA ont augmenté leurs échanges avec la RUSSIE !


  • Cette institution finira bienar pourrir d’elle même, de même que ceux qui profitent de la situation s’apercevront de ce que signifie "la roue tourne". Même les oligarques atlantistes ne seront pas à l’abri quand le pouvoir retournera naturellement à la nation.


  • #1493239

    Vu que les peuples européens ne sont pas du tout d’accord avec ces sanctions imposées par Washington et ses complices, que fait-on au final ?


  • #1493270

    Il faut lire un Jacques Sapir et d’autres pour décortiquer et comprendre ce genre de discours (on cite un article du Parisien…).
    "…ont lourdement pénalisé l’économie Russe". Traduction : selon nos critères étriqués, l’indice de bonheur des peuples autrement appelé "PIB" s’est rétracté. Oui, logique, et après ? Le Parisien parle de statistiques et d’effets mécaniques. En quoi cela influe-t-il sur un pays comme la Russie ? Sans doute bien moins que notre obsession des chiffres, courbes, de l’hyper-rationnalisation et mathématisation de l’économie.
    Bref, leur contraction du PIB, on s’en tape. Comment pouvait-on croire/espérer que les Russes allaient se mettre à chialer et ramper par terre pour demander pardon ?
    Pauvre Europe. Pauvre Occident.