Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Italie : nombre record de pauvres depuis 10 ans

Toutes les régions sont touchées

Plus de 4,5 millions de personnes et 1,5 million de familles vivaient en Italie dans des conditions de pauvreté absolue en 2015, des chiffres qui n’avaient pas été atteints depuis 2005, a indiqué jeudi l’institut statistique italien Istat.

Dans le détail, l’Istat estime que 1.582.000 familles et 4.598.000 individus vivaient dans des conditions de pauvreté absolue, soit « 7,6% de la population résidant en Italie ». La pauvreté absolue est caractérisée par l’impossibilité de payer les biens et les services considérés comme essentiels.

Elle varie en fonction des localités italiennes et de la situation familiale : pour une personne entre 18 et 59 ans vivant seule dans une zone rurale dans le sud de l’Italie, le seuil de pauvreté absolu est de 552,39 euros par mois, tandis que pour une famille de cinq personnes résidant dans le centre ville d’une métropole du nord, ce seuil est fixé à 1.909,83 euros.

Ces chiffres sont dus à « l’augmentation de la pauvreté absolue chez les familles de quatre personnes, surtout des couples avec deux enfants (de 5,9% de la population en 2014 à 8,6% en 2015), et chez les familles d’étrangers (de 23,4% en 2014 à 28,3% en 2015) », précise l’Istat. L’incidence de pauvreté absolue [1] a augmenté dans toute l’Italie, passant de 5,7% à 6,7% dans le Nord et de 9% à 10% dans le sud défavorisé.

Notes

[1] Incidence de la pauvreté (indice en nombre d’habitants) : il s’agit de la part de la population dont le revenu ou la consommation se situe en dessous de la ligne de pauvreté, c’est-à-dire la part de la population qui ne peut pas se permettre d’acheter le panier de produits correspondant au minimum vital (source) – NDLR

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.