Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Jacques Attali : "Il faut une police et une justice internationales"

Le Sauveur de la Nation communique chez Bourdin

Le mage Attali, qui voit l’avenir (et le sien) dans ses rêves franco-sionistes – c’est-à-dire un gouvernement mondial basé à Jérusalem avec lui aux premières loges – dispose ce 5 avril 2016 au matin chez Jean-Jacques Bourdin de près de 21 minutes pour s’exprimer. Il réagit à la déclaration de Valls sur le salafisme, en passe de gagner les esprits contre un islam plus modéré, ou républicain. Et il présente son programme pour 2017. Si les candidats ne s’en emparent pas, c’en est fini de la France. On vous aura prévenus.

« Je ne voudrais pas que l’actualité [Valls] l’emporte sur le fond [le fond, c’est lui]. Le fond c’est qu’aujourd’hui nous sommes à 12 mois et quelques de la présidentielle, qu’il faut parler aujourd’hui maintenant des enjeux de cette présidentielle, que ces enjeux sont à la fois idéologiques en effet, et le salafisme est en effet une idéologie qu’il faut connaître, comprendre et mettre en perspective pour créer les conditions pour qu’elle ne domine pas l’islam de France, comme d’autres idéologies plus importantes aujourd’hui... comme les idéologies de l’extrémisme que le Front national incarne, ne dominent pas non plus la France. »

On fera remarquer à monsieur Attali que ni l’idéologie salafiste ni l’idéologie du Front national – qu’il amalgame avec un naturel confondant, alors qu’elles sont fondamentalement opposées – ne sont au pouvoir. Il oublie en outre de citer l’idéologie actuellement dominante en France, qui ne semble pas être un danger, du moins pour lui. Le salafisme est heureusement ultraminoritaire chez nous, tandis que le lepénisme constitue la vraie cible politique de l’idéologie dominante, qui en fait une menace pour tous les Français, alors qu’il n’est une menace que pour elle. Le fait que le salafisme soit considéré par Attali ou Valls comme une menace (alors que c’est un outil), vient peut-être justement de ce qu’il ne correspond qu’à 1% des Français... chiffre qu’on pourrait rapprocher de celui de l’idéologie dominante.

« Je pense qu’il faut dialoguer de façon combative avec lui [Tariq Ramadan]. Lui donner la parole tout seul de façon à le laisser s’exprimer de façon séduisante mais trompeuse, non. Mais cet homme qui a prétendu qu’il fallait déclarer un moratoire sur la lapidation des femmes, moratoire ça veut dire qu’on l’interrompt le temps nécessaire pour créer les conditions d’être suffisamment dominants idéologiquement et politiquement pour le rétablir, non, bien sûr, c’est quelque chose d’inacceptable... On ne détruira pas une idéologie en l’interdisant. On la détruira en ayant un projet de société qui permet de la combattre... La censure idéologique n’a jamais été une réponse dans le combat idéologique. »

Tout le monde en France est d’accord pour que la répudiation et la lapidation des femmes ne s’appliquent pas chez nous. Mais qui demande cela ? Une poignée de « terroristes » et quelques milliers de fiches S ? Où sont leurs revendications ? Leurs représentants officiels dans les médias ? À l’Assemblée ? Et puis, qui peut accorder aux autres le droit de s’exprimer ou pas en France ? On croyait qu’on était dans un pays de liberté d’expression ? Seul un tribunal peut juger de cela. Et encore, dans le cas d’un tribunal indépendant, ce qui n’est plus tellement le cas, en matière politique.

« Dans toute société dans laquelle on ne pense pas un projet, on cherche un bouc émissaire... Un jour on va écrire demain matin un article quoi explique que le salafisme est responsable du chômage, ce serait aussi absurde que penser que le salafisme n’est responsable de rien. Mais la société est complexe et nous refusons tous d’affronter cette complexité. »

Le programme du président du Monde Jacques Attali

Le programme présidentiel d’Attali a été composé par des centaines de Français bénévoles, avance Bourdin, ce à quoi Attali ajoute « y compris moi, bien entendu ».
Cela tient en peu de mots, ce qui change des programmes fleuves des partis politiques, que plus personne ne lit. Virer des centaines de députés et de sénateurs, réduire le nombre de communes, de mandats politiques, pour assurer le renouvellement de la classe politique. Attali veut ouvrir au secteur privé la possibilité de d’obtenir des mandats, qui sont aujourd’hui de fait réservés aux fonctionnaires. Ensuite, après les réformes institutionnelles, il veut réformer l’école, et transvaser l’argent de l’Éducation nationale du secondaire vers le primaire, où tout se joue.

« Un enfant qui rentre en primaire en ne maîtrisant que 500 mots, est perdu par rapport à un enfant qui maîtrise 1500 mots »

Pour la question de la sécurité, Attali propose la (re)création « d’une police de proximité », et « d’une garde nationale qui serait composée de gens volontaires et qui irait jusqu’à plus de 100 000 personnes, qui créerait les conditions d’une intégration dans la nation, nous proposons que les budgets prioritaires soient la défense, la police, remontés à 2% [du PIB], la justice, qui est aujourd’hui dans un état épouvantable... »

Bourdin lit ensuite la réforme de l’indemnisation chômage : « Et concernant les chômeurs, un contrat d’évolution à tout chercheur d’emploi qui accepterait de se former en échange d’une rémunération en substitution à l’allocation chômage... On paye un chômeur en formation, on ne lui donne plus d’indemnités chômage ! »

Attali :« Il est payé pour un travail qui est utile à la société et qui est se former. »

Bourdin, l’air innocent : « Tiens j’ai un tweet de Michel, au passage... [Le projet] de Jacques Attali pourrait être le projet d’Emmanuel Macron.

– Nous verrons quel candidat le prend...

– Il pourrait être un candidat Macron d’ailleurs ? Vous le connaissez bien...

– C’est à lui qu’il faut poser la question.

– [...] Alors si aucun candidat ne porte, c’est vous qui porterez ce projet ?

– Nan, parce que les conditions ne sont pas réunies pour que qui que ce soit, je, je, je, je, je serais...

– Vous renoncez ?

– C’est pas que je renonce, j’ai toujours renoncé au ridicule. Mais je pense que ça ira très très mal si personne ne prend non pas ce programme en tant que tel, mais un programme aussi ambitieux que celui-là... En 100 jours on peut faire tout ça, et le pays sera magnifique ! »

 

Attali s’exprime sur les Panama papers

« D’abord ça démontre ce que je dis depuis très longtemps, c’est que sans un état de droit mondial on ne va nulle part... La seule institution internationale efficace aujourd’hui, je dis bien la seule, je ne parle pas des institutions européennes, c’est l’OCDE qui a lancé un énorme projet justement contre les paradis fiscaux... Tant qu’on n’aura pas, pas seulement un travail lié à des fuites, qui sont magnifiques, il y a un travail de la presse, et je rends hommage aux journaux qui ont remarquablement travaillé ici, mais, so what, quoi après ? Après il faut une police internationale, il faut une justice internationale qui puisse juger de ça. Et il faut accepter, maintenant, vraiment comprendre, que sans un État de droit planétaire, avec une police planétaire, avec une justice planétaire, qui commence à se mettre en place – le tribunal pénal international – c’est le début... »

Quel que soit le débat, avec Attali, ça se termine toujours en gouvernement mondial à Jérusalem. Pourtant, ce gouvernement mondial, cette police, cette justice mondiales existent déjà. L’Empire assure la paix (et surtout la guerre) sur terre, la police mondiale s’appelle l’OTAN, la justice mondiale le TPI, et l’économie mondiale le FMI. On ne voit pas ce qu’on peut faire de plus dans le genre mondialiste, à part transbahuter toutes les institutions internationales à Jérusalem, selon le vœu attalien, et les rebaptiser, mais pas au sens chrétien. Pour cela, il faudrait que Jérusalem soit dés-arabisée, au sens israélien, ce qui est en cours d’achèvement, parce qu’un gouvernement mondial dans une ville avec des lanceurs de pierres ou de couteaux, ça ferait mauvais effet. Au pied des grandes institutions de paix, des forces de l’ordre qui tabassent et fusillent des récalcitrants (même blessés et à terre), bonjour l’image.

La guerre de l’image, Israël sait ce que c’est, il l’a déjà perdue, alors non merci. C’est d’ailleurs étonnant car même en tenant la presse, et pas seulement la presse israélienne, l’image d’Israël est archi-négative. Cela veut dire qu’il y a un truc qui ne passe pas, dans la gorge des citoyens (du monde), et que la presse ne peut pas tout. Faire passer des vessies pour des lanternes, par exemple. Cela peut vouloir dire aussi que la propagande se retourne contre elle-même. Ou que les gens ne croient plus les légendes éditoriales officielles. Justement, sur le sujet des Panama papers, dans la liste des grands journaux du monde entier qui relayent l’opération, on pourrait voir la caisse de résonance des intérêts de l’Empire, tant les cibles de l’une correspondent aux cibles de l’autre...

Les dernières prédictions autoréalisables du mage Attali, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le titre devrait plutôt être "le sauveur du monde".


  • Finalement je préfère vivre dans un état de ce type que crevé physiquement,mentalement et spirituellement dans un état musulman.citez moi en un qui vaille le coup dy tenter sa chance. Et qu’on arrête de penser que le soit disant code moral musulman a des relents de patriarcat de l’ancienne France.

     

    • Pareil, à choisir ça reste largement préférable


    • au hasard, Malaisie ou Indonésie.
      question qualité de vie, c’est l’état totalitaire et tout puissant le problème, pas la religion.
      plus un état est faible et plus les citoyens tendent à s’entendre entre eux (si on exclut les manipulations extérieures)


    • Qui vous demande de vivre dans un état musulman ?

      De plus il n’y a pas d’état musulman, il y’a des états se présentant comme musulmans mais qui sont TOUS, absolument TOUS des gourous de la religion occidentale du capitalisme de l’argent dieu.

      La religion Islamique est largement au dessus de vous, de vos valeurs d’argent, de cul à l’air et autres outils sataniques détournant l’homme du Divin Unique sans associé.

      La religion musulmane est largement au dessus des saouds et leur idéologie à la con, de daesh (instrument de l’occident et ses belles valeurs, dois je le rappeler ?), et même de ma petite personne.....

      Aller, c’est l’heure de votre moment spirituel : petit tout sur D8 pour la prosternation sur hanouna....


    • « Qui vous demande de vivre dans un état musulman ? »

      L’oligarchie qui organise le remplacement de population... et ce n’est pas une question où on peut se projeter calmement dans les siècles à venir, mais c’est une chose qui prendra de plus en plus forme dans les décennies à venir...

      Aucun pays au monde n’acceptant sans mot dire l’invasion et la disparition de ses valeurs, nous sommes face à de grands bouleversements. Et à choisir, je préfère le modèle occidental au modèle musulman, et ce comme beaucoup de musulmans d’ailleurs, quoi qu’ils en disent. Comme beaucoup de musulmans de France ne veulent pas forcément d’une France sous la charia, il y a de l’espoir malgré tout pour l’avenir.

      Autant voir le bon côté des choses : tous les peuples ont des choses à apprendre les uns des autres, sans être obligés de s’imposer à l’autre. On verra bien ce qu’il en est de l’intelligence de l’homme, confronté à ces défis.


    • @dimitri
      L’État dont vous parler, c’est 1984 de Orwell, avez vous lut le livre !?
      J’en doute !
      Et d’ailleurs allez vivre un an à Acapulco ou Juarez au Mexique , on va voir si seuls les ’’méchants musulmans’’ sont mauvais sur cette Terre !
      Je peux vous garantir que vous allez préférer le Maroc(État musulman) au Mexique ou au Honduras !
      Et d’ailleurs vous parlez d’État musulman !? allez vivre a Doha au Qatar ou Dubaï aux Émirats Arabes Unis !
      C’est deux villes font passer New York pour un vieux bidonville tellement elles sont belles et modernes !
      Comme quoi le Dieu Fric n’a ni odeur, ni races, ni ethnies, ni religions !


    • Personnellement, je préfère vivre dans une France catholique. Je ne vois pas pourquoi j’aurai à choisir entre le talmud ou le coran, puisque mon livre de chevet c’est la bible ? Je suis ici chez moi et les colons comme attali ou ramadan je leur ai rien demandé.


  • Attali concernant les Panama Papers = à côté de la plaque...

    C’est le mondialisme économique et surtout idéologique qui facilite et encourage l’évasion fiscale ! Si nos élites étaient tous 100% patriotes cette situation n’existerait pas.


  • Quoi de mieux qu’une nation de prêtres banquiers pour gérer nos vies.
    Options binaires, mitvots, taxe carbonne et geoula.


  • Qu’est ce que ce type vient raconter sur une radio (bfmwc) de gouvernance mondiale ,alors qu’il n’a aucune légitimité en France .Il est juste à l’hôtel,quant il aura fini son séjour ,on lui fera parvenir la note .Allez, au revoir !!


  • Déjà quand on voit l’efficacité du gouvernement européen on ne devrait même pas avoir le culot de parler d’un gouvernement mondial...sauf si on veut servir la finance et les multinationales...
    Rien qu’en Europe la supranationalité bureaucratique est complètement en dehors des réalités du peuple et sert les intérêts des puissants... alors j’ose même pas imaginer un gouvernement mondial...


  • Ils ont sacrément la chiasse pour proposer encore plus de sécuritaire, de police.

     

    • sauf pour ses amis comme Strauss- Khan :
      Le Monde affirme que son ’entreprise est à l’origine de la création de 31 sociétés dans des paradis fiscaux et aurait aidé des clients à ouvrir des sociétés aux Iles Vierges britanniques, au Panama, aux Seychelles et à Hongkong par le biais d’une filiale,


  • Il est con Attali ou de mauvaise foi ? Il explique que si l’état avait racheté les licenses de taxi au moment où elles étaient plus chères (il y-a des années) il aurait payé moins cher que maintenant quand elles valent rien ? Même s’il les avait racheté à l’époque il les aurait pas revendu donc au lieu de les acheter 200 000€ à l’époque il peut les acheter moins cher aujourd’hui pour aider les propriétaires un peu.

     

    • Des licences gratuites a l’origine !. Qui est derriere cette anarque ?.


    • Pour avoir le droit d’exploiter une licence il faut s’inscrire a la liste d’attente de la préfecture ,renouveler la demande tous les ans et ca prend 18 ans (pour paris) et pendant ce temps il faut en exploitater une de façon effective et continue donc en louer une a 4500 € par moi .......les loueurs comme g7 et slota rousselet roger hanin et quelques banques qui ont investi la dedans font la pluie et le beau temps qui a l’origine on bénéficier des licences gratuite les chauffeurs eux le dindons de la farce
      ......


  • Ce qu’il propose existe deja : voici comment la justice expéditive française " sinistrée" traite les jeunes qui ont le malheur d’être en colère contre les banques qui les affament :
    http://france3-regions.francetvinfo...



  • Jacques Attali : "Il faut une police et une justice internationales"




    et de préférence sous le commandement de Netaniahou ?




  • « Je pense qu’il faut dialoguer de façon combative avec lui [Tariq Ramadan]. Lui donner la parole tout seul de façon à le laisser s’exprimer de façon séduisante mais trompeuse, non





    Bref. Moi, oui, lui, non !

     

  • Ah, il la veut sa place dans le gouvernement mondial (judaïsé) le père Attali !


  • Moi je dis : allez pourquoi pas ! Mais comment des gens qui n’arrivent pas à produire une police et une justice localement serait capable de créer une police et une justice mondiale ?


  • En fait Attali, c’est un Askolovitch qui prends ses médocs à intervalle réguliers.


  • Ouais chouette avec le beau temps qui arrive, nous allons pouvoir remettre nos bermudas à une jambe !


  • Hier Conseiller du Président François Mitterand et demain Conseiller du Gouvernement Mondial à Jérusalem.Le rêve du mage Attali .


  • Ne pas combattre pour la victoire de la lumière, mais pour la survie de l’obscurité.


Commentaires suivants