Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Église et le ralliement, de Philippe Prévost

Les éditions Kontre Kulture ont eu la bonne idée de rééditer ce livre paru pour la première fois en 2001.

 

L’origine de ce livre débute avec une réflexion de son auteur sur l’état de l’Église catholique et le concile Vatican II qui l’a « protestantisée ». Mais à y réfléchir, Philippe Prévost comprend vite que les problèmes dans l’Église apparaissent bien avant le le concile Vatican II.

Ainsi, la révolution conciliaire nous envoie-t-elle à un autre événement majeur de l’histoire de l’Église : la condamnation de l’Action française en 1926. Et de 1926 à 1939, année de la mort du pape Pie XI, l’épiscopat français fut renouvelé de fond en comble pour passer d’une majorité nettement hostile à la République et à son fondement laïc à une quasi unanimité en sa faveur.

Mais ce bouleversement s’est accompagné d’un autre : quand, après les décisions du pape, les prêtres demandèrent aux lecteurs de L’Action française de cesser de lire ce journal ou de se retirer des organisations catholiques, les chefs royalistes répondirent que si leur présence était jugée corruptrice, ils appelaient leurs partisans à cesser de participer à toute forme d’activité d’une association catholique. Sur le plan intellectuel, ce fut un désastre, les partisans de l’Action française étant aussitôt systématiquement remplacés par des modernistes et des libéraux. Les agents de la subversion pouvaient commencer à exiger une réforme de l’Église, qu’ils voulaient sur tous les plans : liturgique, missionnaire, théologique. Ce n’était plus aux hérétiques d’aller à la vérité, mais à l’Église d’abandonner la Vérité pour aller vers eux. Tel fut bien, plus tard, l’un des grands axes de Vatican II, qui se poursuit encore aujourd’hui.

L’auteur n’omet pas pour autant de rappeler que l’origine de la crise de l’Église est antérieure au dernier concile ainsi qu’à la condamnation de 1926. Philippe Prévost nous renvoie tout naturellement à une histoire oubliée de nos jours, au premier ralliement et à ce qui s’est passé à la suite de la parution de l’encyclique Au milieu des sollicitudes. Ce livre retrace les faits avant d’essayer de comprendre les raisons psychologiques, politiques et religieuses qui ont pu pousser un pape à accomplir un tel acte, puis en analyse les conséquences.

Dans sa conclusion, l’auteur rappelle que Vatican II a été le concile qui a fondé une autre religion, une religion née en 1789, incompatible par conséquent avec celle du Syllabus, incompatible avec ce que l’Église, qualifiée de constantinienne, avait défendu et enseigné depuis la révélation et qui prétend réconcilier le Christ et le monde, oubliant que les deux sont antinomiques.

 

Philippe Prévost, juriste et historien, est l’auteur d’une dizaine de livres.

 

L’Église et le ralliement, de Philippe Prévost, éditions Kontre Kulture, 560 pages, 19 euros.

 

Se procurer l’ouvrage
chez Kontre Kulture

 

Philippe Prévost, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1541805

    Il est évident que tout ne s’est pas fait en un jour, et les forces en présence lors du concile était déjà présentes dans l’église mais se maintenaient en "sommeil"...


  • #1541910
    le 25/08/2016 par Francais d’origine
    L’Église et le ralliement, de Philippe Prévost

    La mine d’informations concernant l’infiltration FM de l’église et sa démolition programmée , fait du livre de Mgr Delassus , un document précurseur exceptionnel ; celui de F.prevost en est certainement le prolongement ! Un des visionnaires et révélateur de " l’intérieur" fut Mgr Lefebvre ! ( qui fut aussitôt marginalisé ) afin de poursuivre le " plan" de destruction massive !


  • #1541947

    J’ai découvert ces thèmes il y a 2 mois en regardant la série de chroniques de Henri Guillemin sur la IIIe république intitulée : L’autre Avant-guerre
    https://www.youtube.com/watch?v=d65...

    C’est magistral, surtout concernant le bradage des catholiques, qu’on pousse à voter républicain, contre le cléricalisme.

    Je vais acheter prochainement cet ouvrage, quand j’aurai fini de lire un ouvrage exceptionnel sur la Guerre d’Espagne : Le choc des deux Espagnes, de Roberto Bueria Julian.