Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La razzia immobilière de la famille royale du Qatar en France

De la trahison discrète et profitable de "nos" élites

L’ancien émir de ce micro-État du Golfe s’est constitué au fil des années un faramineux patrimoine dans l’Hexagone. Pour la première fois, Marianne et Mediapart révèlent, chiffres à l’appui, les dessous de cette razzia immobilière.

 

On les dit fans de foot et d’équitation. Mais c’est au Monopoly que les Qataris donnent la pleine mesure de leur talent. Surtout lorsqu’ils tiennent la banque… Marianne et Mediapart ont eu accès à des centaines de documents confidentiels permettant d’estimer au plus près l’immense patrimoine accumulé par la famille royale hors des frontières de ce richissime confetti du Golfe. Une mine d’informations, dont l’essentiel n’a jamais été révélé jusqu’ici, qui concernent notamment les sociétés civiles et commerciales détenues en France par l’ancien émir Hamad al-Thani, ses trois épouses et quelques uns de ses 24 enfants.

Immeubles de bureaux situés à des adresses prestigieuses, hôtels particuliers parisiens, haras, château d’époque Louis XIV, villas de luxe et palaces sur la Côte d’Azur : l’ex-souverain de l’émirat, qui a régné de 1995 à 2013 avant de passer les rênes à l’un de ses onze fils, Tamim (photo ci-contre), s’est constitué au fil des années un fabuleux portefeuille immobilier dans l’Hexagone.

[...]

Lors de son arrivée au pouvoir, Hamad al-Thani avait promis de mettre fin à cette confusion des poches. Faute de données fiables et de contrôle indépendant sur la question, aucun observateur sérieux de la région ne peut attester qu’il l’a fait. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’il a su trouver les milliards, quand il le fallait, pour se mettre quelques toits sur la tête.

 

Un patrimoine à plus de 3 milliards d’euros

Les chiffres donnent le tournis. Entre 1989 et 2015, l’ancien émir du Qatar Hamad ben Khalifat al-Thani a acheté à titre personnel 34 biens ou domaines répartis entre Paris, le sud et l’ouest du pays, d’une valeur globale de 3,3 milliards d’euros.

[...]

Le montant final est astronomique : un peu plus de 3 milliards d’euros. Et encore : faute d’informations suffisamment précises sur quatre immeubles parisiens – ceux du 53, 116 et 116 bis de l’avenue des Champs-Elysées, et celui du 232, rue de Rivoli –, nous n’avons pas intégré dans notre calcul ces milliers de mètres carrés supplémentaires.

Lire l’article intégral sur marianne.net

Comment acheter des armes, l’armée et la politique extérieure française, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Moi je crois qu’ ils vendent tout au Qatar en se disant : " de toutes les façons le jour ou ça ne va pas... les bougnoules on les défonce sur leur confetti et on partage le butin avec nos alliés après négos, bon nous on passe devant, comme on est à la rue on fait les loufiats des autres là-haut.... pis voilà.... je sais c’est moche, mais au moins c’est carré et très simple mais finalement la tête c’est des mois de causette, l’action c’est l’élémentaire.

    .

     

  • #1493854

    Les personnes physiques ou morales qui lui ont vendu ces biens immobiliers vont être châtiés par l’Empire parce qu’ils ignorent que ce monsieur a investi plusieurs milliards en France pour se débarrasser d’une partie de ces pétro-dollars.

    Pourquoi ?

    Parce qu’il sait que leur valeur par rapport à l’or physique va bientôt s’effondrer.

    Donc, dans un avenir proche, les personnes qui lui ont vendu un bien immobilier vont voir leur fortune fondre comme neige au soleil du Quatar.


  • Ça ne peut pas être des patriotes Français qui bradent aux qataris et aux saoudiens le patrimoine de la France éternelle catholique et chrétienne !!On voit bien qu’une oligarchie étrangère qui a tous les pouvoirs en France veut démembrer ce pays de son identité et de son prestige !On nous pointe du doigt le Qatar et l’Arabie Saoudite (et bien d’autres qu’on nous cache )qui achètent le patrimoine français,mais qui signe les autorisations ??


  • Londres leur appartient, je pense même qu’ils ont réussi à acheter l’Europe, d’ailleurs tous ces migrants qui arrivent, ce ne serait pas des militaires venus sécuriser leurs acquits ? je me pose franchement la question...

     

    • #1494547

      Londres ne leur appartient pas car Londres appartient aux Lords, principalement Lord Westminster.
      A Londres, en achetant (très cher) on est propriétaire durant 100 ans d’un bien qui reste la propriété d’un Lord. Au décès du "propriétaire", l’héritage est évalué au prorata des années restant à courir. Ceci ne concerne pas que le centre de Londres, mais aussi par exemple : Hillmarton road.


  • Entre ces fournisseurs oficielles de térroristes ,et le lobby de lumière , la France est mal en point . A quand un sursaut gaulois ?


  • La preuve que nous ne sommes déjà plus chez nous... Je me demande si nous pourrions acheter chez eux, autant de biens ?! C’est vrai qu’il y a surtout du sable et du désert. Ces gens se comportent comme des conquérants et des prédateurs. C’est écœurant. Et tous ces traitres qui vendent notre Pays par tous les bouts ! La liste est longue.
    Non, La France n’est ni un restaurant ni un hôtel pour les nomades mondialistes ! La France est notre Pays et notre Héritage, celui légué par nos anciens.
    De toutes façons, le moment venu, nous récupérerons TOUT NOTRE PATRIMOINE.
    Résistance !

     

  • Et le somptueux hôtel qui abritait le centre culturel français à Vienne... c’est bien eux aussi ?

     

  • Parfait mode d’emploi pour vendre son âme au diable.
    Dans un mode intègre et honnête, ceux qui autorisent ce genre de transactions devraient aller en taule direct ! Mais bon...le fric d’abord, comme toujours ! Et on choisit de carrément vendre des châteaux et théâtres d’époque à des gras doubles qui n’ont rien à voir avec la France et qui -surtout- n’ont rien à y foutre !


  • Le problème est que la plupart de ces logements sont vides. Ce sont des résidences secondaires pour quelques semaines par an.


  • Ces immeubles ils ne les emporteront pas chez eux et si un jour la France est gouvernée par des patriotes ils se feront un plaisir de les confisquer .