Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Bondy Blog et Les Inrocks secoués par les tweets "antisémites" de Mehdi Meklat

La Bienpensantosphère nage en plein malaise : son chroniqueur Mehdi Meklat, à la fois plume du Bondy Blog, auteur aux éditions du Seuil, invité de la Grand Librairie sur France 5 et en couv du numéro des Inrocks du 31 janvier 2017, a reçu ce week-end une volée de bois vert tous azimuts pour ses tweets « homophobes, antisémites et misogynes », selon la presse.
Voici l’histoire d’un pur produit de l’antiracisme 2.0 béni par le socialisme culturel qui explose au visage de ses fabricants.

 

Il y a un peu plus de 4 ans, Mehdi Meklat a balancé sur un compte Twitter au nom de « Marcelin Deschamps » des tweets très réactifs sur les événements qui secouent les banlieues. Aujourd’hui qu’il a repris son vrai nom, ses tweets sont remontés à la surface. Il était invité sur l’émission littéraire de France 5 pour évoquer l’affaire Adama Traoré lorsque Joann Sfar, le dessinateur très israélophile, a lancé le pavé dans la mare.

 

 

Avec Meklat, tout le monde y passe : Finkielkraut (« Fallait lui casser kes jambes à ce fils de pute »), Fourest, Gravoin (« Venez on enfonce un voilon dans le cul de madame Valls »), les juifs, Charlie Hebdo (« Charb, j’ai juste envie de l’enculer avec des couteaux Laguiole »)... aucun des représentants symboliques de la dominance n’est épargné. Et les tweets ne font pas dans la dentelle habituelle du Bondy Blog, site hébergé par le journal Libération et chouchouté par l’oligarchie... quand il ne franchit pas la ligne rouge de l’antisionisme, bien entendu. C’est justement ce qu’a fait Meklat :

 

 

Beaucoup de gros mots mais aussi un tweet qui n’a pas trop fait réagir, puisqu’il est dans la droite ligne de l’antiracisme d’État : Marine Le Pen, « je vais t’égorger selon le rite musulman ».
Chopé par la patrouille (du Net), Mehdi bredouille qu’il s’agissait d’« humour » de la part d’un « personnage fictif » qui travaillait sur la « notion d’excès et de provocation ». Carrément une thèse sociologique appllquée au champ du numérique !

 

 

Sympa de prendre un pseudo franchouillard pour incarner « un personnage honteux, raciste, antisémite, misogyne et homophobe » sur Twitter ! Évidemment, le pauvre Mehdi en a pris plein la gueule de tous les côtés : du côté des médias qui se sentent trahis (la paresse de gauche et la télé bienpensante) et du côté des patriotes, sans oublier ses anciens soutiens socialo-sionistes. Mais il garde quand même de courageux soutiens, comme Pascale Clark et Claude Askolovitch. On serait lui, on se désolidariserait rapidement de ces deux « avocats » !

La piêtre Pascale Clark avait notamment offert une tribune à Meklat sur France Inter – logique, il chiait sur la France –, du coup elle ne peut pas se renier : « À l’antenne Medhi Meklat ne fut que poésie, intelligence et humanité ». Askolovitch, quant à lui, nous fait une inversion dés-accusatoire de toute beauté :« Je pense qu’un gamin qui twittait des BLAGUES nazes pour tester sa provoc est moins immonde que ceux qui utilisent ses conneries passées. »

 

JPEG - 120.4 ko
Badrou, Taubira, Meklat (de gauche à droite)

 

Le Figaro rappelle que dans le numéro des Inrocks (l’hebdo du banquier Pigasse) où Meklat apparaît en couverture avec son copain Badrou et l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira, que les deux zozos sont présentés comme « l’avant-garde d’une nouvelle génération venue de banlieue ». C’est en effet avec Badrou et le journaliste Mouloud Achour que les trois compères ont fondé aux éditions du Grand Remplacement (clin d’œil) la revue Téléramadan destinée à donner une meilleure image des musulmans français.
On notera donc que c’est le très sioniste Joann Sfar qui a brisé cette tentative de désencerclement. Aussitôt, les soutiens de Meklat ont couru assurer les Maîtres de leur désolidarisation : le Bondy Blog s’est indigné, François Busnel, qui anime l’émission La Grande Librairie a fait de même. La seule réaction non manichéenne émane du collectif du Printemps républicain, qui déclare :

« Le plus grave dans l’affaire concernant ce chroniqueur du Bondy Blog, Mehdi Meklat, qui a librement tenu pendant des années sur son fil Twitter (sous le pseudo de Marcelin Deschamps avant de revenir à son nom) des propos antisémites, homophobes, sexistes, insultants à l’égard de telle ou telle personnalité... dont certains tombent clairement sous le coup de la loi, c’est la responsabilité des médias qui l’ont embauché, soutenu, promu, encensé... D’autant, circonstance aggravante, que l’on peut constater ici le gouffre béant du deux poids deux mesures de donneurs de leçon professionnels en matière d’antiracisme et de lutte contre les discriminations. Car un jeune affilié au FN, par exemple, qui aurait commis ce genre de tweets aurait été instantanément, et à fort juste titre, cloué au pilori par ces médias, et se serait certainement retrouvé devant la justice. »

Conclusion : quand on fait partie de la Propagandosphère, on peut tout se permettre. De l’autre côté, dans la Fachosphère, la moindre peccadille finit directement au peloton d’exécution, sans aucune forme de procès. Il y en a qui sont protégés, d’autres pas. Mais s’il prend à un protégé de franchir la ligne que tout le monde connaît et dont personne n’ose parler, alors ils est lâché, puis exécuté.

Pour comprendre la stratégie de retournement du sionisme
vis-à-vis des immigrés, lire sur Kontre Kulture

 

Le Bondy Blog, un SOS Racisme 2.0, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « En 2005, pendant les émeutes, Mehdi Meklat balance – sur un compte Twitter au nom de Marcelin Deschamps – des tweets très réactifs sur les événements qui secouent les banlieues »

    Il y’a un ptit problème ... Twitter n’existait pas en 2005. Twitter a été créé en mars 2006 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Twitter) et n’a commencé à être populaire dans le monde qu’à partir de 2007-2008... En France, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu un engouement pour la platforme avant 2010 voir + tard

     

  • C’est clair que Dieudo a pris beaucoup plus cher pour beaucoup moins que ça...mais bon, si tu es du sérail, c’est de l’humour et ne doit pas être pris sérieusement, tandis que si tu es en dehors, çe "ne fait plus rire personne" et ce sont des "meetings politiques" (citations de Manu la Patte Folle)...

    Hé oui, 2 poids, 2 mesures...

     

  • Racistes hééééééneux de tous bords, vous ne devez plus surfer sur des sites "nauséabonds" pour soulager vos frustrations.

    Vous trouverez une saine concurrence de l’intolérance, sur les media de la bienpensance.

    Qui l’eût cru ? Que les meilleurs, gagnent ! LOL


  • Ils ne savent pas encore comment prendre le dossier. Silence, de gommage, soutien ?
    Ils vont probablement l’effacer en silence.
    Côté communauté ils sont lâchés grave.
    Il s’en remettra pas.


  • Pas facile d’être Français dans l’âme et de coeur !!
    Faites-leur savoir que ces "prodiges" peuvent quitter la France quand ils veulent !!
    Son comportement fourbe et haineux révèle qu’il est en fait un piteux adepte de la Taqiya...
    Et comme il est hallucinant d’apprendre ce matin que des chroniqueurs comme P Clark et Askolovitch prennent sa défense !! Mais sommes nous vraiment étonnés ?


  • Ça rappelle un peu l’histoire des "anti-négationnistes" subventionnés, comme Jean-Claude Pressac financé par la fondation Klarsfeld, qui d’une part, était plutôt trouble (il avait une vraie fascination pour le IIIè Reich, collectionnait des babioles nazies...) et d’autre part, se rapprochait de plus en plus des conclusions de Faurisson (qui lui n’a jamais eu la moindre sympathie pour le nazisme) au fur et à mesure qu’il travaillait.

    Du coup, on l’a discrètement retiré de la scène...


  • De plus en plus gratinés les "journalistes" du Bondy Blog. A voir aussi les tweets d’une certaine Widad K., devenue complètement barge et qui ne sait plus où donner de la haine depuis quelques mois alors qu’il y a quelques années elle léchait les bottes de ses twittos pour qu’on l’aide à remporter un pseudo concours afin de pouvoir travailler dans la presse du système. Ces gens là sont à vomir point barre. Peu importent leurs origines, ce sont les même traîtres asservis au système médiatique, mais avec une couche de "jeunes issus des quartiers" par dessus. Est-ce que ce n’est pas finalement pire ? Non, c’est juste pareil.

     

    • Oui vous avez raison ces gens vont nous refaire la marche de la dignité en mars. Nous ressortant leurs martyrs à qui ils ne mentionnent pas leur nom,ces antiracistes interrégionales decoloniauxnecherchent au,à gratter des postes et des situations. Les journalistes sont indulgents et en font la promotion personne ne va lire leurs déclarations da s la défense de k,islam politique alors que les quartiers ne les ont jamais intéressés ,classe moyenne arabe black. Qui veut sa place au soleil et clémence voulait pas autre chose tout en déteste t ce pays et en suivra t de macroéconomie des terroristes. Appel au meurtre et plus. ces gens en tapant t surla police veulent la sécession et la guerre, il faut dénoncer ces instrumentalisation et ne pas aller à cette marche. Le 19 mars


  • Plein la gueule ? Il y a 5 articles dans la presse...

    Ce qui me révulse dans cette histoire c’est qu’il ait pris un pseudo franchouillard pour livrer le fond de sa pensée (50000 tweets, hein...). Je ne pensais pas qu’on pouvait pousser la duplicité aussi loin.

    Un obscur conseiller départemental du FN pond un demi-tweet malpensant et ça fait fait le 20h avec excommunication express et tous les cadres devant rendre des comptes au nom du parti.

    Au-delà, ça démontre que l’antiracisme institutionnalisé entretient et diffuse la haine qu’il prétend combattre.

     

    • "Au-delà, ça démontre que l’antiracisme institutionnalisé entretient et diffuse la haine qu’il prétend combattre"

      C’est un des principes fondamentaux que Soral m’a aidé à comprendre. Le crif a besoin d’antisémitisme pour continuer le plus longtemps possible à exercer son pouvoir et recevoir des subventions. Alors ? Alors il faut en trouver à tout prix. Et ils feront tout pour en trouver, quitte à le provoquer sciemment par des abus grotesques systématiquement soutenus par la presse de la collabosphère : la quenelle de Dieudonné dénoncée par Jakubowicz comme "salut nazi inversé symbolisant la sodomie des victimes de la shoah". Stratégie ou pathologie ? Un peu des deux ?
      Le principe est maintenant le même pour tous les groupuscules qui prétendent défendre des minorités ( lgbt, sos racisme, licra ) : il faut justifier les subventions ! Il faut trouver ! Eh oui, c’est leur métier... D’où la situation insupportable dans laquelle nous sommes aujourd’hui. Il faudra faire quelque chose contre ça et contre les subventions à la presse s’il y a une bonne surprise aux prochaines élections présidentielles.


  • Donc ces tweets étaient dans le cadre d’un personnage nommé Marcelin Deschamps...

    Est-ce que quelqu’un se dévoue pour demander pourquoi quand Dieudonné joue un personnage antisémite, il n’a pas la soigneuse compréhension de Taubira, les Inrocks et consorts ?