Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le Maroc sur la liste noire de l’Empire ?

1 579 djihadistes marocains dans les rangs de Daech

En marge d’une invitation à Madrid par le centre de la Culture arabe, Abdelhak El Khiame, directeur du Bureau central d’investigation judiciaire, a accordé une interview au quotidien espagnol El Pais dans laquelle il revient sur la lutte antiterroriste au Maroc.

 

Premiers chiffres marquants de cette interview, 1 579 djihadistes marocains ont rejoint les rangs de Daech en Syrie ou en Irak. Entre 200 et 240 des djihadistes marocains sont de retour soit au Maroc soit dans des pays européens. Au Maroc, les djihadistes de retour sont sous étroite surveillance, certains sont même arrêtés pour être livrés à la justice, souligne le chef du BCIJ. Ce dernier incite ainsi les pays européens à renforcer la coopération inter-États pour signaler les djihadistes ayant rejoint une organisation terroriste.

Le patron de la lutte antiterroriste marocaine note un changement dans la stratégie de recrutement et de radicalisation de Daech. « Avant l’avènement de Daech c’était les dirigeants salafistes qui endoctrinaient. Maintenant, le phénomène a changé et est devenu mondial. La radicalisation a augmenté de façon catastrophique avec Internet. Plus besoin d’assister à une réunion pour se radicaliser, il suffit de se connecter à Internet. Daech a mené sa propagande sur le Web et c’est comme ça qu’il recrute de djihadistes dans la région », souligne Abdelhak Al Khiame.

Il précise qu’au contact de cette idéologie, des jeunes radicalisés se sentent directement prêt au djihad. De plus, dans un changement de tactique, note Abdelhak Al Khiame, Daesh ne demande plus à ses recrues de subir un entraînement paramilitaire en Syrie ou en Irak avant de retourner dans leurs pays mais de frapper ou elles se trouvent. Ce qui, selon le chef du contre-terrorisme marocain, est un « changement de profil, de tactique et de stratégie organisationnelle ».

Lire l’article dans son intégralité sur yabiladi.com

 


 

Le cœur du terrorisme international bat au nord du Maroc

Depuis des siècles, les montagnes du Rif sont le refuge des trafiquants, des dealers de cannabis et des criminels. Aujourd’hui, la région est devenue le creuset du terrorisme djihadiste européen.

 

JPEG - 317.4 ko
Une femme marche dans une petite rue de Chefchaouen, dans le nord-est du Maroc, le 1er mai 2016

 

Dans les semaines qui ont suivi les attentats dans la capitale belge, les autorités et les journalistes n’ont pas perdu de temps à cartographier les liens entre les terroristes de Bruxelles et ceux de Paris – entre Molenbeek, Schaerbeek et les banlieues françaises, entre une planque ici et une empreinte trouvée là. Les lignes de ce réseau, complexe, fait de nœuds familiaux et amicaux chevauchant les frontières, en viennent à ressembler à un tableau de Jackson Pollock à la signification effrayante : voici les points et les barbouillages capables d’ourdir des complots terroristes meurtriers, de leur conception à leur exécution.

Au cœur des attentats terroristes qui ont frappé une bonne partie du monde ces quinze dernières années, il y a le Rif. Une région montagneuse du nord du Maroc, s’étirant du tumulte de Tanger et de Tétouan à l’ouest, jusqu’à la frontière algérienne à l’est. Le Rif est un pays pauvre, riche en plantations de marijuana, trafiquants de drogue, trafiquants tout court, petits margoulins, héros de la résistance contre les administrateurs coloniaux et les rois de l’indépendance. Des rebelles à toute autorité. Pour les enfants du Rif transplantés en Europe, ces origines peuvent se mêler à la marginalisation, à l’accès à des réseaux criminels et à la radicalisation, afin de rendre les plus vulnérables d’entre eux particulièrement sensibles aux sirènes du terrorisme.

Les liens entre le Rif et le terrorisme djihadiste ont probablement été mis en lumière pour la première fois en 2004, après les attentats de Madrid du 11 mars, quand on allait découvrir que quasiment tous les conjurés avaient une attache à Tétouan. Trois ans après, lorsque la journaliste Andrea Elliot enquête au cœur de la misère de cette ville du cœur du Rif pour un article du New York Times Magazine, elle y trouve bon nombre de jeunes inspirés par les poseurs de bombe de Madrid. Ils espèrent rejoindre les rangs d’Al-Qaïda en Irak, le précurseur de l’État islamique, afin de mener le djihad contre les troupes américaines.

Près d’une décennie plus tard, la même piste touristique du djihad mène aux attentats de Paris et de Bruxelles. L’un des derniers Rifains à avoir accédé à la notoriété internationale s’appelle Najim Laachraoui, l’artificier de l’État islamique parti en Syrie en 2013 pour parfaire son expertise en matière d’explosifs. Tout le monde le connaît désormais : c’est l’un des trois hommes immortalisés par des caméras de vidéosurveillance à l’aéroport de Bruxelles derrière un chariot à bagages, le matin du 22 mars. Au départ, les enquêteurs pensaient qu’il s’agissait du « troisième homme », aussi surnommé « l’homme au chapeau », celui qui avait posé sa bombe avant de s’enfuir. Mais aujourd’hui, ils savent que Laachraoui était l’un des deux kamikazes qui se sont faits exploser à Zaventem.

Lire la suite de l’article sur slate.fr

Maroc et Algérie sentent le vent de la déstabilisation, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1460279

    Je suis marocain, plus précisément de Casablanca, et je peux vous affirmer que la population de ce pays est consciente des dangers du terrorisme et qu’elle n’hésite pas à coopérer avec la police à la moindre suspicion, parce que nous sommes probablement le pays arabo-musulman le plus tranquille du monde et nous tenons à ce que ça le reste.

     

    • #1460669

      la tranquillité au prix d’une délation instituée à tout les niveaux ? tu parle d’une belle société !! un peu comme en Espagne sous Franco quoi ! ou les concierges étaient des indicateurs de police ou les élèves dénonçaient les professeurs et la belle mère son gendre etc...etc... le progrès en somme en plus vous économisez les caméras de surveillances les tables d’écoutes car tout le monde balance tout le monde c’est bon pour Israël ce truc tu ne crois pas et surtout pour ceux l’avant garde qui possèdent tous des riads au bled


    • #1460865

      @jacques : Ce que vous dites n’a aucun sens et s’apparente plus à de la caricature qu’à une analyse sérieuse. Si vous cherchez un pays qui surveille ses citoyens et qui est entièrement soumis à Israël, pourquoi accuser le Maroc alors que l’Europe est à l’avant-garde de ce mouvement.


    • #1461183
      le 08/05/2016 par Giustizia
      Le Maroc sur la liste noire de l’Empire ?

      Bravo Hicham, vous le savez, les chiens aboient et la caravane passe.


  • #1460324
    le 07/05/2016 par un rifain
    Le Maroc sur la liste noire de l’Empire ?

    Le plan sioniste est très clair comme la démontré Youssef Hindi dans son livre "Occident et Islam". Il s’agit de morceler tout le monde musulman par la guerre civile, du Maroc au Pakistan (inclus). Pour l’instant le plan fonctionne, il ne reste comme région stable que l’Afrique du Nord (Maroc+Algérie) .
    Donc il est logique que l’on avance vers la déstabilisation de ces deux pays. Voir la récente déclaration de BHL sur la Kabylie + la déclaration récente du Roi du Maroc concernant "un complot" visant a détruire le monde musulman + la visite du Roi du Maroc en Russie. Pour mieux comprendre cela voir la récente vidéo de Hindi et Vernochet "Plan de destruction du Maroc et de l’Algérie".
    La stratégie sioniste est évidente. Pousser les régions avec une forte identité comme le Rif au Maroc et la Kabylie en Algérie a se révolter ce qui conduirait a une guérilla épuisante et a l’implosion de ces deux états. Lire le passage sur le Maghreb dans le livre "Le Plan Yinon" ou l’auteur dans les années 80 parle déjà de provoquer une confrontation entre la Kabylie et l’Etat Algérien.
    La solution c’est de faire prendre conscience aux peuples des dangers qui les guettent et surtout de rester vigilant sur toute manipulation extérieur qui consisterait a créer une révolution colorée. Sur ce point le Maroc et L’Algérie semble plus efficace que le reste du monde musulman. Puisse Dieu éloigner de nous la fitna la guerre civile.

    Petite touche d’espoir le Prophète a dit "Dieu ne rassemblera jamais deux sabres contre cette nation (musulmane) : le sabre de son ennemi et son propre sabre" Abu Dawud

    Ainsi si nos ennemis ont réussi a nous diviser comme en Syrie en Irak et ailleurs ce n’est qu’une épreuve de la part de Dieu pour tester l’endurance des fidèles et si la stratégie sionistes est de diviser le monde musulman pour l’affaiblir en face d’une éventuelle invasion occidentale (voir Occident et Islam ou l’auteur démontre que le plan kabbaliste est de conduire l’Occident et l’Islam a une mutuelle destruction pour permettre l’avènement du "Machiah" ) et bien Dieu nous a promis de réconcilier nos cœurs au moment fatidique de la lutte. Gardez espoir .


  • #1460336

    "Chefchaouen", ville du Rif, là ou les Hollandais sont en train de tester leurs nouveau haschisch, à partir de l’hybride cannabique américain appelé "Amnésia", le shit qu’on aura bientôt dans nos cités décoiffera sévère......le Maroc, 1er exportateur de haschich pour l’Europe...à l’insu du Royaume... pour ceux qui le croit encore...


  • #1460389
    le 07/05/2016 par vivelhumanité
    Le Maroc sur la liste noire de l’Empire ?

    Pourquoi le Maroc ?

    Un pays qui est un allié fidèle de l’Occident depuis plus de 50 ans se trouve lui aussi dans le viseur. Pourtant, ce pays fait tout ce que l’Empire demande. Le Maroc, c’est le pays de tous les tourismes, même les plus inavoués. Le royaume a toujours fermé les yeux sur ce que tout le monde sait, ce que de pauvres gamins de Marrakech savent. L’Europe, aussi, en échange de sa docilité, ferme les yeux sur le trafic de drogue, spécialité marocaine comme le cannabis.
    Ce même trafic profite aussi à des mecs haut placés en France et en Europe.

    Tout allait bien , dans le pire des mondes. Mais, voilà , il y a l’Islam, et les marocains, malgré des décennies de tourisme et de dépravation, sont restés dans leurs majorité de pieux musulmans. L’Empire ne peut le supporter, alors on détruit.

    Sachons, une chose, l’Empire ne sera jamais l’ami de personne, hormis Israel.
    Normal, c’est la tête de l’Empire.

    Français, un jour ou l’autre, notre tour viendra, soyez en sûrs.
    Nos gouvernants sont pourris jusqu’à l’os, il reste le peuple. Fort heureusement, parmi le peuple, il y a des consciences, des intelligences, des courageux, des patriotes. Soutenons les , un gouvernement par le peuple et pour le peuple.
    Il est temps de d’asphyxier les lobbys qui nous tuent

     

    • #1461076

      Le but est de détruire les infrastructures du Maghreb, je pense que c’est Al-quaida en Libye qui va se charger de ça. Pour maintenir la population docile et faire fuir les multi national Française ou européenne. Puis l’Amérique pourra arriver en sauveur et tout reconstruire en volant l’or et en endettant le peuple au passage. Ce qui permettra de maintenir le Dollars encore quelques temps. Comme toujours les Américains rafleront tous les contrats.
      Quelques égorgements sur le sol Français permettront, non seulement de créer une tension permanente entre les Français et les Maghrébins, mais aussi de forcer les maghrébins a fuirent au Maghreb, car pour reconstruire de grandes infrastructures (Routes, aéroport, port, hôpitaux, école, ect...) il faut des ouvriers qualifiés en nombres suffisants.
      Les clandestins(migrants) sont là pour remplacer les maghrébins dans les usines. Depuis le début, ils le disent ouvertement:les migrants sont là pour travailler. Comme les européens sont hostiles à la venue des clandestins (migrants), ils seront remplacer en grande partie par les turques.
      Pour comprendre ce qu’il se passe, il suffit de comprendre que les médias utilise deux mots différents. Migrants c’est le mot utilisé pour désigné les nouveaux arrivants et le mot étrangers pour désigner les Maghrébins.
      exemple : il faut accueillir les migrants et la déchéance de nationalité pour les étrangers.


  • #1460422

    Le Maroc d’aujourd’hui est à l’Europe et aux dictatures du golfe , ce que le Cuba des années 50 était au Usa ! Un bordel pour pédophiles cosmopolites et partouzards sionisto-franco-maçonnico-wahhabits et c’est pour cette raison que ce bordel ne sera pas soumis au chaos organisé par Israel et par ses putes occidentales qui possèdent leurs ryads dans toutes les régions du pays !!

     

  • #1460577
    le 07/05/2016 par réfléchissons
    Le Maroc sur la liste noire de l’Empire ?

    Hmmm...
    Ces articles ne montrent pas vraiment la réalité.
    Il n’y a pas autant de rifains que ça dans les actes terroristes que l’on a vu, et la majorité qui sont dans ces coups foireux sont des arabisés...

    Ensuite, le moustachu en illustration est un tortionnaire notoire au Maroc, et le BCIJ (le FBI marocain pour se la péter, c’est risible quand on voit les vidéos d’illustrations de leurs prises, avec des flics habillés en starsky et hutch avec grosse moustache et lunettes de soleil) démantèle environ une cellule terroriste par semaine depuis des mois et des mois dans ce pays.

    Ce qui revient à dire, que la majorité de la population marocaine serait terroriste vu le nombre de personnes interpellées depuis des mois, en faisant quelques calculs. Ce qui est risible également. Donc beaucoup de ces démantèlements sont des coups de bluff...

    Ensuite, si vous cherchez les commanditaires des attentats de Madrid, je doute qu’il faille croire ce monsieur des services qui nous dit que ce sont de jeunes terroristes, et tout le blabla comme on l’entend également en France depuis les attentats de Paris...

    Cherchons du côté des services, et on trouvera les responsables.

    Enfin : ce n’est pas demain que le Maroc va virer chaviste.
    Dernière affaire en date, une énième affaire de pédophilie :
    Un prêtre pédophile américain en fuite depuis 25 ans a été retrouvé au Maroc, dans la ville de naissance de Jean-Luc Merluchon, Tanger. Il y enseignait l’anglais, et il se serait malheureusement aussi "amusé" pendant toutes ces années au Maroc.

    Et bien sûr, les autorités n’ont rien vu...

    http://www.huffpostmaghreb.com/2016...


  • #1460592

    La misere, des gouvernements corrompu , des injustices, la dictature voilà les ingrédients qui fait que le Maghreb est exposé a ces fous furieux qui seront utilisés contre les gouvernement de cette région et qui inévitablement sauterons tôt ou tard.
    Le Maroc découpé en trois État et l’Algérie en cinq.