Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le communiqué de Nigel Farage sur la désinformation des grands médias sur le Brexit

Nous reprenons, in extenso, le communiqué que nous venons de recevoir de Nigel Farage, qui clarifie les choses suite à de nombreuses allégations erronées, voire mensongères diffusées dans une partie de la presse francophone, en France et en Belgique.

 

Je sais que les journalistes français et ceux de Belgique francophone me sont largement hostiles. Je sais que beaucoup parlent de moi comme d’un populiste ou d’un leader d’extrême droite. Au-delà des caricatures, je ne m’attendais pas à ce que certains de ces médias aillent jusqu’à désinformer leurs lecteurs afin de nuire à ma personne, à mes idées et à mon pays.

J’ai découvert, avec stupeur, que les sites d’information français Libération, L’Obs, Europe 1, BFM TV, Les Échos ainsi que les médias belges RTBF, La Libre et Le Soir ont publié, sur ma personne, une information tronquée et malveillante.

En effet, ces médias ont affirmé ou laissé entendre que j’avais fait campagne sur une fausse promesse, celle de réorienter les 350 millions de livres que le Royaume-Uni fournit par semaine à l’Union Européenne vers le National Health Service. Je n’ai jamais fait cette promesse.

La campagne pour le Brexit a été menée d’un côté par UKIP, le parti que je préside et de l’autre par un organisme subventionné par l’État, nommé Vote Leave. Si UKIP et Vote Leave ont fait campagne dans la même direction, ils n’ont jamais été des alliés, n’ont pas tenu de meetings communs et ne se sont jamais concertés pour savoir qui faisait quoi.

La redirection des subventions versées à l’Union Européenne vers le NHS a toujours été une promesse exclusive de Vote Leave. J’y suis donc totalement étranger et je ne l’ai jamais soutenue. Il va donc de soi que je ne saurais y être associé.

En conséquence, il s’avère que vos informations sont fausses et diffamatoires. Manifestement, vous n’avez pas compris qui faisait quoi durant toute la campagne référendaire. J’en déduis donc que vos lecteurs sont bien mal informés sur le Brexit. Néanmoins, à défaut de comprendre l’actualité, vous pourriez au moins faire l’effort de vérifier vos sources quand vous retranscrivez vos homologues britanniques ou, à défaut, engager un traducteur compétent.

J’espère que, par probité professionnelle et par respect pour vos lecteurs, vous publierez ce communiqué adressé à chaque rédaction des médias invoqués par le présent message.

Bien cordialement,

Nigel Farage

Les réactions face au Brexit, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • t’inquiètes Nigel , ces mêmes sites d’information français ont chercher à démolir des Patriotes de chez nous comme Dieudo , Soral , Onfray et d’autres -
    le peuple ne lie pas ces torchons .....
    c’est pourquoi , beaucoup veulent quitter cet engrenage !


  • Jolie quenelle faragienne aux torches-culs merdiatiques


  • Malheureusement, il ne s’agit pas de mauvaise traduction ou de manque de vérification mais d’une volonté manifeste guidée par la malhonnêteté intellectuelle (enfin, intellectuelle...) !
    Le parti-pris des médias et leur soumission sur tous les sujets devient de plus en plus évident...

     

  • Il va de soi . que merdiat propagande pro UE ne fera aucun correctif

    Tout comme sur la magouille informatique sur la petition

    Tout comme sur la realite des magouilles avec ces irregularites . lors des elections autrichienne ( comme le soir du depouillement des urnes soit disant 50 50 dans tout nos merdiats en fait c etait 52 / 48 . avant le bourrage des urnes . la non prise en compte de certains bulletin de vote .. )

    Maintenant qu ils perdent . ils bourrent les urnes . font assasines des deputes pour manipuler l opinion a grand renfort de merdiats propagandistes et tous orientes..

    A l image des reportages tv sur le brexit. tous sont ou font voir des opposants .
    Pas un seul reportage .interview de pro brexit .

    il faut que ca denigre tout le temps pour orientes les neuneux

     

  • Le Mea Culpa n’est pas de mise dans la presse hexagonale...la fuite en avant dans la désinformation n’est stoppé que par un silence général ou par un info "plus importante"..... !!!

    Je lis déjà les réactions s’il y en a...du genre :"il ne l’a pas dit mais l’a pensé certainement car il n’a pas dénoncer cette promesse de Vote Leave...Qui ne dit mot consent....etc. !!"


  • Et s’il y a eu mensonges dans cette campagne, c’est surtout de la part des pro-européens.

    Quoique .. le bilan de l’Europe est tellement consternant que, justement, ils ne sont même pas parvenus à faire tenir leurs mensonges debout. Or la politique c’est évidemment l’art du mensonge ! Sinon, c’est quoi ? L’art de la politique est de pouvoir mentir. Tu ne peux plus mentir, tu es mort. Comme en affaire ! Tu ne peux plus faire des dettes, tu es mort.

    Ces pauvres "remain" ne le pouvaient plus ! Justement. L’Europe, on la voit. Cela suffit. Ils ne peuvent plus mentir. D’où leur faiblesse. Les medias ont répété que la campagne des "remain" était nulle mais que le fond était bon ! Un avocat qui bafouille est un mauvais avocat et il perd non parce qu’il bafouille mais parce qu’il donne aux juges l’impression que la cause est mauvaise. C’est le dossier "Europe" qui, pour des questions de forme et pour des questions de fond, est apparue mauvaise devant le tribunal du peuple, qui n’est pas si con. Tout simplement.

    Mais Nigel Farage qui apparaît comme un homme politique hors du commun, a fait une campagne héroïque et absolument superbe, notamment la fameuse bataille navale devant Westminster ! Cela c’est beau ! Quand on ose faire cela, on est sincère. Cela suffit au peuple. C’est rare, les hommes politiques sincères.


  • Ca m’a bien fait rire tous ces journaux qui étaient outrés et qui jouaient les pères la Morale parce que des promesses électorales ne seraient pas tenues...

    Un choc pour eux bien sûr, du jamais vu en France !


  • Que Monsieur Farage se rassure, ces journaux ne sont plus lus par
    personne.Depuis l’arrêt à la frontière du nuage de Tchernobyl, peu de gens croient les mensonges de la presse Tchernobyl.
    D’ailleurs n’avaient ils pas assuré que le "remain" l’emporterait ?
    Ces torche culs n’ont pas parlé des tentatives d’assassinat dont Nigel Farage a été victime...


  • Le seul homme politique sénateur européen ( je déconne ) qui siègne pour quitter son poste !


  • #1501191

    SOUTIEN ET RESPECT INCONDITIONNEL A NIGEL FARAGE !..

    Ne vous inquiétez pas, les renforts sont en route !.


  • Quand j’étais jeune, donc il y a très longtemps, on disait avec Louis le Prince Ringuet que l’Europe c’était la Paix, la Prospérité, et la Liberté.

    Et tout le monde était en désaccord à peu près sur tout, sauf là dessus.

    Mais aujourd’hui c’est l’inverse : nous accepterions tout SAUF l’U.E. parce qu’elle est la guerre, la ruine et la dictature tout à la fois.

    - La guerre :
    elle a voté le Kosovo et l’Ukraine, ce que même du temps de la guerre froide aucun européen n’aurait seulement souhaité ;

    - La ruine : avant la C.E.E et l’UE c’était le plein emploi, depuis la Loi de 1973 nous perdons industries et emplois un peu plus chaque année au point où n’avons plus ni outil productif ni emploi valide ; on est devenu une économie de la spéculation et du service, soit la non production et donc une économie de la non richesse

    - La dictature : si la dictature se mesure à l’épaisseur des codes pénal et des impôts, alors nous sommes en dictature européenne encore plus que républicaine.

    la propagandastaffel peut gesticuler autant qu’elle voudra, calomnier ou pas Farage : leurs maitres ont zéro à leur copie après 40 ans de tricheries.

    Et toute addition se paye un jour, d’une manière ou d’une autre.

    Rendons ce service aux européens, lors de nos déjeuners dominicaux , rappelons à notre belle-mère lobotomisée par télé 7 jours que l’U.E. c’est la guerre, la ruine, et la dictature tout à la fois.

    Et que la victime prioritaire c’est elle et que c’est pour cela qu’ils l’endorment.


  • La tentative de nouveau " plan marshall" vient d’en prendre un coup.
    Voyons si maintenant les peuples d’Europe arrivent a récupérer leurs entreprises (d’état)
    Rachetées par des escrocs avec de l’argent qu’ils n’ont jamais eu , (créations monétaire) escrocs fourni en liquidités par la BCE , leur oeuvre.

     

    • Lors du plan Marshall qu’ils rappellent sans cesse pour afficher leur grande générosité, les américains n’ont fait que rendre un tout petit peu de l’argent qu’ils avaient volé à l’Europe depuis leur création.

      N’oublions pas le système de mise en faillite frauduleuse et banqueroute systématiques et une constante des américains. Cela va de la faillite des railways fin du 19ème siècle à la crise de 1929, faillite collective de l’économie américaine, jusqu’en 2008, toutes ces faillites frauduleuses ayant englouti les patrimoines européens, patrimoines amassés honnêtement depuis des siècles. Beaucoup plus que les fameux "fonds russes".

      Cette économie carbure à la banqueroute. On attire les capitaux avec des prospectus et un tam tam de barnum et puis, pfuittt ! Plus rien. Banqueroute. Je ne mettrai pas un maravédis sur l’économie américaine. Sauf qu’ils ont les moyens de faire payer leurs dettes par les autres comme chacun sait..


  • "Le pro-Brexit Nigel Farage démissionne de la tête du parti Ukip"
    Un peu lâche comme comportement non ?
    Et si le parlement ne votait pass le Br-exit ?


  • l’analyse de francois asselineau (dont parle de temps en temps Alain Soral, car il reconnait la justesse de ses vues, malheureusement les moderateurs de E&R aiment moins et me censurent regulierement quand je parle de lui) demontre bien en de nombreux points detaillés les mensonges et les manipulations de la campagnre anti brexit. Il faut voir son interview :
    https://www.upr.fr/entretiens-actua...


Commentaires suivants