Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis ont lancé 59 missiles contre une base aérienne syrienne

Selon les Américains, 59 missiles Tomahawk ont été lancés de destroyers situés en Méditerranée dans la nuit de jeudi à vendredi 7 avril 2017 sur la base aérienne de Shayrat en Syrie. Une attaque confirmée par le pouvoir syrien qui parle d’une « agression » ayant occasionné des « pertes », sans plus de détails [1]. Il s’agit selon les Américains de représailles suite à la « ligne rouge » qui aurait été franchie par l’attaque au gaz de Khan Cheikhoun à l’origine de plus de 80 morts civils le mardi 4 avril 2017. Une attaque attribuée à l’armée syrienne, ce que dénonce le président Assad.

 

Les missiles partent du destroyer :

 

Les missiles tombent sur la base aérienne :

 

Après l’attaque américaine, le président Trump a prononcé la courte allocation suivante :

« Mes chers compatriotes. Mardi, le dictateur syrien Bachar al-Assad a lancé une horrible attaque chimique contre des civils innocents. Utilisant un agent neurotoxique mortel, Assad a pris la vie d’hommes, de femmes et d’enfants sans défense. Nombre d’entre eux sont morts dans d’horribles souffrances. Des bébés ont également été assassinés lors de cette attaque barbare. Aucun enfant de Dieu ne devrait connaître une telle horreur.

Ce soir, j’ai ordonné une frappe militaire ciblée sur la base aérienne syrienne d’où a été lancée cette attaque. Il est dans l’intérêt vital de la sécurité des États-Unis d’empêcher l’usage et la prolifération d’armes chimiques mortelles. Il ne fait aucun doute que la Syrie a utilisé des armes interdites, violant ainsi toutes les conventions et ignorant les exigences du Conseil de sécurité de l’ONU.

Des années de tentatives pour inciter Bachar al-Assad à changer de comportement ont échoué de manière flagrante. Conséquence, la crise des réfugiés ne cesse de s’aggraver, déstabilisant la région et menaçant les États-Unis et leurs alliés.

Ce soir, j’appelle toutes les Nations civilisées à se joindre à nous pour mettre fin au massacre et au bain de sang en Syrie, et pour annihiler le terrorisme sous toutes ses formes. Nous en appelons à la sagesse de Dieu alors que nous sommes confrontés aux défis d’un monde en péril. Nos prières vont aux blessés et aux âmes de ceux qui ont péri. Nous espérons que tant que l’Amérique se dressera en défense de la justice, la paix et l’harmonie finiront par prévaloir. »

La chaîne RT a donné le détail de l’intervention et des réactions internationales :

 

05h52 CET
Les frappes américaines sur une base militaire en Syrie ont fait des morts, a annoncé à l’AFP le gouverneur de Homs, la province où elle est située.

« Il y a des martyrs, mais nous n’avons pas encore de bilan ni pour les martyrs ni pour les blessés », a affirmé Talal Barazi au téléphone.

 

05h40 CET
Israël a apporté son soutien vendredi aux frappes déclenchées par les États-Unis contre la Syrie, un « message fort » que devraient entendre aussi l’Iran et la Corée du Nord, a indiqué le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Israël soutient totalement la décision du président Trump et espère que ce message de détermination face aux agissements ignobles du régime de Bachar el-Assad sera entendu non seulement à Damas, mais aussi à Téhéran, Pyongyang et ailleurs », selon son communiqué.

05h11 CET
L’opposition syrienne s’est félicitée de la frappe américaine contre une base de l’armée syrienne et a appelé à la poursuite des bombardements jusqu’à « neutraliser la capacité » de l’armée syrienne à lancer des raids contre ses adversaires, a déclaré à l’AFP un porte-parole.

« La Coalition de l’opposition salue la frappe et appelle Washington à neutraliser la capacité du (président syrien Bachar el-) Assad à mener des raids », a indiqué Ahmad Ramadan. « Nous espérons la poursuite des frappes », a-t-il ajouté.

05h10 CET
Le président américain Donald Trump a personnellement informé son homologue chinois Xi Jinping de la frappe « punitive » qu’il a ordonnée jeudi contre la Syrie, selon un responsable américain.

Donald Trump et le président chinois se sont retrouvés jeudi le 6 avril pour leur premier face à face dans la résidence du milliardaire américain à Mar-a-Lago, en Floride. Les discussions entamées jeudi soir avant un dîner doivent se poursuivre vendredi.

 

04h54 CET
Le président américain Donald Trump a appelé jeudi toutes les « nations civilisées » à œuvrer pour faire cesser le bain de sang en Syrie et le terrorisme, peu après avoir ordonné une frappe punitive contre une base aérienne syrienne.

 

 

La réaction de Nicolas Dupont-Aignan chez Jean-Pierre Elkabbach sur CNews :

 

 

Pour le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, l’attaque américaine est un « avertissement » et une « condamnation » du « régime criminel » de Bachar el-Assad.
Même son de cloche chez Benoît Hamon dans Libération : « Bachar Al-Assad est directement responsable de la riposte américaine ».

La réaction de Marine Le Pen, invitée de la matinale de France 2 ce vendredi 7 avril 2017 : « Est-ce que c’est trop demander d’attendre les résultats d’une enquête internationale indépendante avant d’opérer ce genre de frappes ? » Elle s’est dite « étonnée » de la réaction du président américain qui « n’entendait plus faire des États-Unis le gendarme du monde ».

 

 

L’analyste international de BFM TV Ulysse Gosset arrive à dire dans la même phrase que « Damas » est coupable de l’utilisation d’agent neurotoxique et qu’on ne sait pas encore de quoi il s’agit puisque rien n’est encore prouvé par une enquête qui n’a pas encore commencé :

 

 

Bon dernier dans les réactions, le président de la République française complètement désavoué se fait le roquet des États-Unis :

 

Notes

[1] L’armée syrienne avait procédé à l’évacuation de la plupart de ses avions de chasse présents sur la base aérienne visée par des missiles américains avant que ceux-ci atteignent leur cible, rapporte la chaîne de télévision libanaise al-Mayadeen.

Comprendre le plan américano-israélien établi de longue date
en lisant sur Kontre Kulture

 

L’augmentation de la tension en Syrie, sur E&R :

 






Alerter

211 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1696834
    Le 7 avril à 17:16 par Amor Patriae Nostra Lex
    Les États-Unis ont lancé 59 missiles contre une base aérienne syrienne

    Deux clans s’affrontent.L’atlanto sionisme ambiant ou la résistance.Choissisez votre camp.

     

    Répondre à ce message

  • #1696840

    Poutine, dès sa prise du pouvoir, s’est pris le Koursk dans la gueule et a dû laisser mourir des dizaines de soldats de mort lente pour des raisons diplomatiques et éviter de se mettre dans une situation qu’il n’avait pas encore les moyens de gérer. Et voyez-le aujourd’hui !

    Le plus décevant ce n’est pas Trump, mais bien les réactions twitero-adolescentes que l’on peut lire ici. On ne réagit pas sur un événement de cette ampleur avec la même émotivité immédiate que pour le dernier cliché du fion des kardashian.

     

    Répondre à ce message

  • #1696851

    Cette nuit des syriens sont morts sous des bombes américaines. Probablement pour qu’un vaniteux ne perde pas la face devant on ne sait quel groupe de pression, ou devant on ne sait quel visiteur étranger.

    Attaque américaine contre un pays souverain, en toute illégalité. Ils s’en foutent.

    Attaque technologique américaine, faite depuis un vaisseau naviguant très loin du théâtre d’opération, d’une grande lâcheté, comme d’habitude, le pays attaqué n’ayant aucun moyen de se défendre ou de riposter devant cette agression.

    Attaque injuste et absurde, car l’américain est bien incapable de démontrer en quoi le régime syrien menace en quoi que ce soit le territoire ou le peuple américain.

    Cette frappe contre le régime syrien et contre l’armée régulière syrienne fait bien sur le jeu de Daesh, qui a d’ailleurs immédiatement annoncé reprendre l’offensive militaire sur le terrain, comme par hasard.

    Décidément ce Trump est bien pire que ses prédécesseurs.

     

    Répondre à ce message

  • #1696854

    Je vous recommande d’entendre Thierry Meyssan sur ces derniers évènements. Loin des réactions et déductions hâtives, immédiates et sous le coup de l’émotion ou de la mauvaise foi, il rappelle que la politique internationale est un jeu d’échec (ou de poker) avec des tractations et des ententes dont nous n’aurons écho que dans un plus long terme, et peut-être jamais officiellement :
    https://www.youtube.com/watch?v=-AK...

     

    Répondre à ce message

    • #1696958

      il rappelle que la politique internationale est un jeu d’échec (ou de poker) avec des tractations et des ententes dont nous n’aurons écho que dans un plus long terme, et peut-être jamais officiellement.



      Et lui a, en avance, l’exclusivité de ces négociations... Soyons sérieux, aucun président américain ne peut défrayer impunément la chronique en matière de politique. Impossible qu’il sorte des sentiers battu tracés par les fondateurs franc-maçons de ces états.

      Petit rappel : les USA ont été en guerre 93% du temps de leur existence depuis leur création en 1776 c’est-à-dire 223 des 241 années de leur existence.

      Le Meilleur DK

       
    • #1697307

      Israël, lui, c’est 100% du temps... qui se ressemble...
      Consolons nous en nous rappelant que la seule guerre (hors opérations de police) que les U.S ont gagné seuls est... la guerre de sécession...

       
  • Je suis en train de lire "le Feu" de Barbusse. Oeuvre capitale sur la Première Guerre mondiale. Il y est question du "bourrage de crâne". Cette technique qui consistait, avec la complicité de la presse, à faire croire aux planqués de l’arrière que tout allait bien sur le front malgré les pertes conséquentes du front français...Bourrage de crâne. A méditer.

     

    Répondre à ce message

  • #1697018

    Quelqu’un a-t-il remarqué que l’attaque de la Syrie par les USA a eu lieu 100 ans jour pour jour après la déclaration de guerre des USA à l’Allemagne le 6 Avril 1917 ?

    Humour noir ?

     

    Répondre à ce message

  • Dame ! on dirait bien que l’ "anti" système vient de tomber définitivement les masques. Si j’avais eu quelques soupçons auparavant notamment lors du déploiement de l’OTAN et des marines en Ukraine depuis la fin du départ d’Obama, maintenant j’en ai la certitude. D’ailleurs ça n’a jamais arrêté le déploiement.
    La même avec Marine Le Pen. Si une attaque chimique a lieu, sans enquête sans rien, Bachar ou un autre risque de prendre cher. Quoique le Charles de Gaulle mouarf !
    Finalement ils mangent tous à la même gamelle

     

    Répondre à ce message

    • Tu racontes n’importe quoi. Marine Le Pen, a condamné ces attaques avant toute enquête internationale.

      Dans ceux qui ont condamné : Le Pen, Mélenchon, Dupont-Aignan, et Fillon du bout des lèvres.
      Hamon et Micron ont encouragé vivement les attaques et condamné El Assad.

       
  • On nous prends vraiment pour des cons, les USA, première puissance du monde, viendrait jouer les gros bras uniquement pour punir assad de l’utilisation d’armes chimiques (alors que le reste de l’artillerie qui tue pareil c’est ok...bref) mais ne va pas aider ce pays qu’ils ont détruit en finançant des terroristes ?

    Ce sont les plus forts ? Les plus cons fourbes oui ! Rien que de savoir ça tu sais que t’es du mauvais coté quand tu défends cette attaque.

    Moi je disais qu’il fallait du temps pour juger trump, l’heure tourne et il se révèle de plus en plus comme étant un tsipras bis avec son discours identique à ses prédécesseurs et ça craint....

     

    Répondre à ce message

  • Quel superficie la base ?
    59 missiles...c’etait peu...il reste des fourmis et probablement quelques petits rongeurs en vie !

     

    Répondre à ce message

  • #1697137

    À qui profite le crime ?
    Est-ce que le mit (Massachusetts Institute technology) pense que Trump aurait fini comme JFK s’il n’avait pas agit de la sorte ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents