Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Les dessous de l’affaire Volkswagen

Une opération américaine de guerre économique contre l’Europe ?

L’affaire Volkswagen a éclaté le 18 septembre 2015. La plupart des médias s’en sont tenus à une analyse conventionnelle, centrée sur la description des mécanismes qui ont permis à Volkswagen d’organiser sa fraude et des conséquences du scandale sur la situation économique et financière de l’entreprise.

 

Aussi fondée soit-elle dans son registre, cette analyse n’en est pas moins extrêmement partielle, car elle ignore la dimension stratégique de l’affaire.

Il existe en effet un faisceau d’éléments donnant à penser que la dénonciation de la fraude de Volkswagen a été conçue par les États-Unis comme une attaque informationnelle visant à renforcer leur position économique et politique vis-à-vis de l’Union européenne.

 

Télécharger gratuitement l’étude au format pdf sur ege.fr

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1487229
    le 13/06/2016 par cftc
    Les dessous de l’affaire Volkswagen

    Il ne s’agissait pas pour les ricains de ’’renforcer leur position économique et politique vis-à-vis de l’union européenne’’ mais vis-à-vis de l’allemagne...car les autres ’’membres’’ n’existent ni politiquement ni économiquement. L’allemagne n’avait tout simplement pas suivi les instructions des ricains sur l’ukraine au moment où les ricains souhaitaient faire monter la pression en créant un clash militaire avec les Russes. Rappelons-nous aussi que l’affaire a éclaté peu avant l’intervention Russe en Syrie (30 septembre 2015)
    Economiquement parlant, j’espère que tout le monde aura compris que l’EURO a été créé POUR l’allemagne UNIQUEMENT avec l’accord des ricains - rien ne se fait en occident sur l’économie sans leur accord...pour preuve le TAFTA qui arrive à grand pas - ce qui a créé une servitude de l’allemagne vis-à-vis des ricains. L’allemagne n’a pas suivi les consignes, elle a été punie.

     

    • #1487501
      le 14/06/2016 par rectificateur
      Les dessous de l’affaire Volkswagen

      Très bonne analyse. L’Allemagne a été castrée politiquement à l’occasion de la deuxième guerre mondiale, occupée militairement et condamnée à la repentance éternelle. Et quand elle essaie de compenser son nanisme politique par la puissance économique, qui elle-même l’oriente dans une direction politique "non conforme" (aux intérêts de l’oligarchie US) par simple pragmatisme (car on ne fait pas éternellement des affaires avec des pays détruits), on lui remet la tête dans le lavabo...


  • #1487360
    le 13/06/2016 par René
    Les dessous de l’affaire Volkswagen

    Comme les US ont racketté la BNP de 9 milliards d’euros, ils vont racketter VW de 20 milliards d’euros, pourquoi se gêneraient-ils, personne ne moufte .

     

    • #1487508
      le 14/06/2016 par rectificateur
      Les dessous de l’affaire Volkswagen

      À ce sujet, voir les excellentes interventions de Charles Gave (à partir de 14:20) dans cette vidéo de Thinkerview :

      https://www.youtube.com/watch?v=fzF...

      Il dit clairement qu’une mafia ploutocratique et criminelle issue de Goldman Sachs a mis la main sur le pouvoir US et que la démocratie a été volée au peuple...


  • #1487453
    le 14/06/2016 par glorialasso
    Les dessous de l’affaire Volkswagen

    C’est évident... ils avaient fait le coup il y a des années avec Perrier et des traces de phénol... mais ça avait fait pshitt, Perrier avait retourné le truc en sa faveur...


  • #1487496
    le 14/06/2016 par zozoter
    Les dessous de l’affaire Volkswagen

    Toyota, il y a quelques années a également été pincé par les américains.
    Ils (les ric) les ont incités à équiper le circuit électrique de leurs char d’un faisceau multiplexé, pour pouvoir prendre le contrôle des Toyota à distance et générer des accidents "inexpliqués" mettant ainsi en évidence un manque de "fiabilité" de la marque.
    Les USA n’ont pas d’alliés, mais des vassaux. Leur Empire est en train de mourir, je ne le regrettrai pas.


  • #1487558

    Je résumes avec ma vision de citoyen lambda :

    Volkwagen = Allemagne
    Allemagne = Pillier principal de l’Europe
    Allemagne = Marche pied pour les USA en Europe
    Euro = Ne profites qu’a l’allemagne
    Europe = Projet de domination Américain tout le monde le sait
    Américains = maitres de l’Europe et de Bruxelles
    Lois économiques et financières européennes = décidées par Washington

    Moralité, si ton pays, quel qu’il soit ne roule pas dans leur sens, si tu oses la moindre erreur, tu seras sanctionné. Si la loi travail n’est pas appliquée en France, vous allez voir ce que l’on va manger après. Le TAFTA arrivant à grand pas, l’Europe va être ruiné et totalement dominée par les USA. Rappel dans l’étude des amendes record aux sociétés européennes : Alstom, Bnp, Volkswagen ... à chaque fois attaquées par les USA pour non respect de la ligne de conduite. Mais de quel droit ? on cul sur la commode !

    Ce temps pourri et ces crues records ne sont pas non plus l’oeuvre d’un simple "réchauffement climatique", mais plutôt une petite partition de Harrp, jouée à des milliers de kilomètres d’ici. Comprendra qui voudra.

     

  • #1488118

    Autre fait : VW paie des primes fabuleuses a tous ses 120 000 employes allemands meme en 2016 : 7 x plus qu en dividendes. Voici la prime annuelle touchee parchaque employé de maniere egale depuis 2006 : 2700 ;3700;4100,1275,4000,7500,7500,7200,5900 et en 2016, 3950 euro en prime de reconnaissance car pas beaucoup de benefice.
    Les capitalistes cupides de la City sont furieux de cette redistribution.


  • #1488169

    Un fait industriel en plus : VW se bagarre avec Toyota pour la 1ere place mondiale, GM etant distancé. VW et Toyota ont eu des amendes infligees par GM par USA interposé. VW est frappé au moment ou il va gagner les resultats enormes de sa strategie de rupture industrielle demarree il y a 4 ans , le VPS , un systeme de lego pour construire toutes ses voitures n importe ou, plus rapidement a l aide de pieces standards lui permettant de gagner 20% sur le cout. Danger mortel pour GM et Ford qui n ont pas de strategie a lui opposer. D ailleurs pour qui a ete aux USA recemment, il y a au maximum 1 voiture sur 4 qui est encore americaine, le reste est a egalite entre allemandes, japonaises et coreennes.