Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Mère Teresa a été déclarée sainte par le pape François

Une religieuse "ultra-réactionnaire et fondamentaliste" selon certains

13 ans après avoir été proclamée bienheureuse, Mère Teresa a été proclamée sainte ce dimanche par le pape François. « Nous déclarons la bienheureuse Teresa de Calcutta sainte et nous l’inscrivons parmi les saints, en décrétant qu’elle soit vénérée en tant que telle par toute l’Église », a déclaré le pape François, en prononçant la « formule de canonisation » rituelle.

 

Connue à travers le monde par son sari blanc bordé de bleu, Agnès Gonxha Bojaxhiu est née dans l’actuelle Macédoine en 1910. À 18 ans, elle entre chez les religieuses de Notre-Dame-de-Lorette et prend le nom de Thérèse, en référence à sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897). Elle arrive à Calcutta (Inde) en 1929 où, religieuse, elle travaille dans une école comme enseignante.

 

 

Le secret spirituel de Mère Teresa

C’est seulement en 1946 qu’elle reçoit un appel du Christ : servir les plus pauvres. Elle fonde alors la congrégation des Missionnaires de la charité qui accueille, soigne et accompagne les démunis, notamment les lépreux rejetés par leurs familles. « Ils ont vécu comme des bêtes, qu’ils meurent ici au moins comme des êtres humains », déclare-t-elle. Près de 5 000 sœurs, réparties en plus de 400 centres sur les cinq continents, poursuivent sa tâche.

Mère Teresa meurt à Calcutta le 5 septembre 1997 à l’âge de 87 ans. Dix ans plus tard on apprendra que pendant un demi-siècle, la bienheureuse a traversé ce qu’elle nomma ses « ténèbres ». Elle ne doutait pas de l’existence de Dieu mais elle ne ressentait absolument rien en elle-même. Une sorte de foi à l’état pur sans « consolations » comme disent les mystiques qui appellent cela, « la nuit de la foi », un phénomène connu chez les très grands saints. Ce sont 40 lettres de Mère Teresa, publiés en 2007 qui en attesteront.

Écoutée par tous, Mère Teresa n’hésite pas à utiliser sa notoriété pour attirer l’attention du monde sur les questions morales et sociales. Elle qualifiera notamment l’avortement de « plus grand destructeur de la paix » lors de son discours de réception du prix Nobel de la Paix en 1979.

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 


 

En canonisant Mère Teresa, le pape proclame une sainte
aux parts d’ombre controversées

 

[...]

Une religieuse réac’ et prosélyte

Dans un article virulent paru en 2003, l’essayiste britannique et américain Christopher Hitchens dénonçait la vision « ultra-réactionnaire et fondamentaliste, même en termes catholiques orthodoxes », de Mère Teresa, citant ses positions sur l’avortement, la contraception ou le divorce.

 

 

En 1994, Mère Teresa a ainsi déclaré devant le président américain de l’époque, Bill Clinton, et sa femme Hillary : « La plus grande menace pour la paix aujourd’hui, c’est l’avortement, parce qu’il s’agit d’une guerre contre l’enfant, du meurtre direct d’un enfant innocent, d’un meurtre par la mère elle-même ». « Comment pouvons dire aux gens de ne pas s’entre-tuer si nous acceptons qu’une mère tue son propre enfant ? » a-t-elle demandé.

Comme le note Témoignage Chrétien, Mère Teresa avait une vision « en retard sur les textes officiels de l’Église », par exemple sur la question de la sexualité. « Sa "rivale" dans le cœur des Français, Sœur Emmanuelle (1908-2008), tenait un discours bien plus responsable pour lutter contre les naissances trop nombreuses et la propagation du sida », estime l’hebdomadaire catholique.

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur huffingtonpost.fr

 

Pour comprendre le rapport de force qui s’opère au sein même de l’Église,
lire chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bonjour
    Comme, disait Guy Debord :
    Société du spectacle.


  • #1548645

    Une très très grande humaniste, donc une sainte pour l Eglise Vatican 2


  • #1548656

    Il est par conséquent démontré que "ultra réactionnaire et fondamentaliste" signifie donc réagir avec toute sa foi dans le sens fondamental de la vie et de Dieu.

    Seul un sataniste par essence dénué de vérité, ne pourra jamais le comprendre et préférera en dénaturer les termes.

    Nous, ce n’est absolument pas le cas ! On sait même que c’est cette foi qui a mené Mère Teresa a devenir un exemple de sainteté.


  • #1548658
    le 04/09/2016 par Aiguiseur de guillotines
    Mère Teresa a été déclarée sainte par le pape François

    J’croyais que c’était déjà fait, non... ? 20 ans après ?
    Pourquoi avoir attendu si longtemps ?

     

  • Si l’ avortement devait être interdit, il faudrait alors une vraie organisation pour récupérer les bébés dont les mères ne veulent pas pour les confier à des couples qui en veulent et ne peuvent pas en avoir. Cela éviterait tout le business des BB éprouvettes et location de ventres.
    De plus les femmes en difficultés mais qui gardent leur bébé doivent être vraiment aidées financièrement et matériellement.
    Enfin pourquoi y a t il autant d’avortement à une époque où toutes les facilités de prévention sont disponibles ????

     

    • Bref il faudrait une ... mais c’est bien sûr une église.


    • Des milliers de parents en France ne peuvent adopter faute d’enfants à adopter, et doivent parcourir le monde à la recherche d’orphelins.

      Nous vivons donc le paradoxe que des mères tuent leurs enfants quand d’autres meurent d’envie d’en avoir.

      Et nous sommes choqués lorsqu’on jette de la nourriture intacte quand ses voisins meurent de faim.


    • #1548845

      Tu as tout à fait raison.
      Il faut à tout prix revenir à une politique en faveur de la natalité, et de la famille en général, en sachant très bien que c’est se mettre à dos l’Empire, qui souhaite tout le contraire, bien sûr : s’il promeut l’avortement, ça n’est pas pour réduire sa précieuse réserve de travailleurs, c’est parce qu’il veut que cette main d’œuvre soit la plus déstructurée possible, que cette armée d’esclaves ne compte que des êtres faibles, déracinés, déstructurés, sans repères familiaux ni fibre patriotique, d’où sa volonté farouche d’imposer aux peuples une immigration de remplacement, et s’il le pouvait, il remplacerait chaque enfant citoyen par une dizaine de migrants.
      Travail, Famille, Patrie : quand tu supprimes Famille et Patrie, il ne reste plus que le Travail.


  • Tu m’étonnes john que (((christopher hitchens))) n’aimait pas mère Theresa. ..
    Cette dernière est désormais au paradis. L autre, promoteur des guerres sionistes et lu libéralisme libertaire, je crois pas...


  • Ce qu’elle disait est juste : "Si l’on tue les enfants à la naissance, comment prétendre d’être contre les guerres et toutes sorte de crimes ???".
    Si elle est une sainte ou non, cela ne dévalorise pas ce qu’elle a bien fait ou bien dit.


  • "l’essayiste britannique et américain Christopher Hitchens"
    Ben mince alors, si un roast-beef / yankee néo-protestant le dit, alors.....

     

    • Hitchen c était sur tout un athé prosélyte qui détestait tout ce qui pouvais toucher de prêt ou de loin à la religion et il était le premier à critiquer des qu il en avait l occasion toute personne religieuse alors son avis sur mère Thérèsa n a rien d étonnant.



    • Hitchen c était sur tout un athé prosélyte qui détestait tout ce qui pouvais toucher de prêt ou de loin à la religion et il était le premier à critiquer des qu il en avait l occasion toute personne religieuse alors son avis sur mère Thérèsa n a rien d étonnant.



      Non, pas athé, mais anti-chrétien et anti-musulman. Pas une seule critique du judaisme, tout comme Richard Dawkins. On ne devient pas star dans les médias sionistes si on critique toutes les religions.

      Sinon des qu’on met les pieds a Calcutta on découvre moult ouvrages critiquant Théresa et tous ces détournement d’argent.


  • Encore une fois, un énorme paradoxe dans l’Eglise Vatican II qui d’un côté fait un pas vers le libéralisme destructeur et qui, de l’autre, reste partiellement fidèle à sa vocation première. D’un côté on ouvre un synode pour traiter des question qui ne devraient même pas se poser, et de l’autre on inscrit au canon des saints une femme qui a fait résonner la grandeur, le message, la doctrine et la merveille du ministère de la véritable Eglise catholique. C’est à n’y plus rien comprendre...

     

  • #1548735

    J’aime voir les signes ou détails significatifs comme dirait maître Viguier lorsqu’ils se manifestent.

    Sainte Mère Térésa se battant sans relâche pour la vie des enfants dans le pays le plus fort démographiquement du monde s’adressant à une speakerine du pays le plus faible démographiquement du monde.

    Inde : 1 252 000 000 d’âmes
    Canada : 35 000 000 d’âmes pour une superficie (espace où la vie est possible) trois fois plus grande que l’Inde.

    Démographiquement, l’inde suit une courbe d’évolution quasiment inchangée et vertigineuse, pendant que le canada suit une descente aux enfers... La courbe évolue cependant fébrilement vers le haut grâce aux migrants que le territoire accueil, notement d’Inde et d’Asie !

    Quel beau combat... Mais n’aurait il pas été plus utile ailleurs ? La où les gens meurent et tuent leurs enfants par exemple ? Et non la où la ponte est telle que le pays cherche à réduire son nombre par des lois régissant les naissances !

    En effet, l’Inde dépassera la Chine vers 2025 et ne cessera pas son ascension tandis que la chine se stabilisera. Le Canada (ridiculement peut peuplé pour sa taille) est dans l’annulation de son peuple, cad qu’ils sont à un taux de renouvellement de -0.06, bref, non contant d’être au plus bas de l’échelle mondiale... Il se dépeuple ! Il cherche à se remplir par l’immigration qui lui permet de simplement garder un indice de +0.75 à coup de grandes vagues migratoires.

    Par exemple, le Québec +-9 000 000 d’habitants, a reçu depuis 2012 environs 980 000 entrées (majoritairement asiatiques, africaines et hispaniques) bref, une entrée des pays qui font un surplus de population.

    Alors, l’amour de dieu et la force de l’amour, oui ! Mais l’amour de l’enfant donné au pays le plus fécond et démographique du monde dont l’attention particulière du combat tourne le dos aux plus moribonds. C’est un peut comme nourrir des gros canards à côté d’oies chétives.

    Ne nous trompons pas ici, son combat est magnifique et remplis d’une sagesse chrétienne incroyable. Par contre, de tous les peuples, ce sont ceux qui avaient le moins besoin qu’on leur fasse faire des enfants et le plus besoin d’en apprendre un peut plus sur le respect des femmes.

    Entre 2080 et 2100 si rien ne change au niveau des flux, le Canada arrivera à 40% d’Indiens et ils seront la majorité ethnique du territoire précédé par les asiatiques. Les deux grands derniers seront les noirs(ori afrique) et les blancs(ori europe et locaux).


  • Elle prend le nom de Teresa en hommage à Thérèse de Lisieux.

    Je conseille à tous la lecture de "Histoire d’une âme", l’autobiographie de Thérèse de Lisieux, très vivifiant.


  • #1548743

    Rappelons juste que :
    - elle a reçu toutes les décorations des grandes instances mondialistes
    - elle refusait de baptiser les nouveau-nés qui allaient mourir mais leur donnait en revanche un petit papier avec quelques inscriptions dans la main.
    - elle a accepté 80 religieuses hindoues dans son centre sans exiger la conversion de ces dernières.
    - A un prêtre hindou agonisant, elle lui parlait de son Dieu hindou et non du Christ.

    Elle a donc consacré sa vie à apaiser la souffrance des plus faibles c’est indéniable mais on ne peut difficilement justifier sa canonisation pour les raisons pré-citées.

     

    • #1548927

      Les raisons pré-citées, comme tu dis, ne constituent pas un argument sérieux pour critiquer sa canonisation par l’Église.
      Dieu et les religions, ce sont deux choses bien différentes.


    • #1549014

      Tout à fait d’accord.
      elle a fait du bien au niveau naturel mais au niveau surnaturel ce n’est pas le cas elle avait l’occasion par le bapteme d’envoyer des âmes au ciel et elle ne l’a pas fait à cause de cette idée erronée et néfaste de la liberté religieuse ou de conscience et dans la religion catholique cela n’a pas de sens, c’est peut être valable dans la religion maçonnique et mondialiste mais pas dans la religion catholique.
      pour etre saint il faut pratiquer des vertus héroïques et défendre la doctrine, la foi catholique et il semble bien que ce n’était pas son cas car elle avoue qu’elle ne croyait pas ou plus en Dieu.
      donc son action s’est arrêtée à une vision humaniste mais en rien spirituelle afin d’amener les âmes vers dieu. Elle était bien dans la mouvance d’un francois qui ne croient plus en leur affaire , c’est bien triste à constater mais c’est la réalité actuelle.


    • #1549093

      Comme d’habitude, sur ce genre de sujet, nous avons la litanie des "erreurs mondialistes" contre-indicatives, distribuées par des disciples d’Hillard, qui par ailleurs ne savent strictement rien du dossier dont ils prétendent parler doctement. Qui êtes-vous, mr Legrandsec pour porter une condamnation aussi définitive sur la sainteté de cette femme ? Elle aurait commis telle ou telle faute ? Soit, mais d’où tenez-vous vos informations ? Qui vous a rapporté qu’elle refusait le baptême à des nouveaux nés mourants ? Qui vous a rapporté la teneur de son dialogue avec un agonisant ? Au nom de quelle mission êtes-vous plus qualifié que le tribunal qui a jugé l’affaire ? Vos raisons précités ne valent pas un Kopeck. Ces commentaires tendance anti Eglise à priori, anti François à priori, anti Vatican 2 à priori non plus.


    • @legrandsec

      même si elle a bien aidé les pauvres indiens ce qui est admirable.

      je suis d’accord avec vous elle n’évangélisait pas les hindous
      et le but premier d’un chrétien c’est le salut de son prochain
      pas la vie terrestre

      cordialement


    • Je manque d’information mais il me semble qu’elle peut avoir refusé le baptême parce qu’elle ne pouvait le faire dans le rite catholique : seul un prêtre, je crois...
      Mais en effet, un saint reconnu comme tel par un pape, ou même le peuple des catholiques, n’est pas forcément et/ou uniquement une bonne âme humanitaire : il se doit de défendre la foi, ce qui représente un combat qui coûte cher.
      De nombreux saints n’étaient pas des tendres et nos anges ne sont pas nécessairement des bisounours ailés à la Cupidon. Et tant mieux. Il faut admettre l’existence du diable, quand on est catholique, et l’attaquer ou s’en défendre (méchamment) quand il sévit.
      Il semble que cet aspect de la religion catholique ait été bien oublié au profit de vertus maternelles (soin, tendresse, alimentation) qui peuvent ne pas suffire, voire étouffer ou mettre en danger l’enfant quand personne n’est là pour gagner la croûte de la nourricière et du nourrisson et les protéger des prédateurs. Les cantiques actuels "ayez pitié de nous", nous sommes des moutons ou des agneaux menés à la houlette, sont d’ailleurs agaçants. Et la gloire de Dieu, et la Justice céleste, on les zappe ?
      Mère Teresa est la sainte d’un ordre particulier, catholique à la carte, à coloration hindoue (polythéiste), peut-être, comme Bergoglio est le pape des laïcards égalitaires par le bas, et certainement pas des catholiques, qu’il traite d’ailleurs de brutes avinées battant leur femme.
      L’Etat et Monsanto (un saint laïc celui-là) se chargent de nourrir chichement les manants dont le malheur est spirituel ; ni l’Etat ni Monsanto n’y remédient, au contraire.
      Mère Teresa a fait beaucoup de bien aux pauvres parmi les pauvres en Inde, merci mère Teresa. Rien pour les Balkans dont elle est issue, et qui aurait eu bien besoin de saints engagés pour le Christ, c’est-à-dire la Vérité, surtout en 1999-2001, contre, par exemple, Madeleine Albright-Belzébuth.
      Arrière Satan, c’est la mission primordiale du saint chrétien en nos temps catastrophiques. Des personnes comme Alain Soral sont en cela bien plus chrétiens que la très estimable mère Teresa.
      Les saints actuels sont persécutés. Il y en a en prison et d’autres sont ruinés par la banque au pouvoir. D’autres ont été assassinés.
      On pourrait en envoyer la liste à Bergoglio.


  • François du Vatican,ressemble à François de l’Elysée ,

    Bergoglio et Hollande sont deux politicards sans foi !


  • Ouais bon sympa de s’ occuper des autres, de renoncer à sa vie... Mais quid des connards dans mon genre qui en chient tous les jours pour essayer d’eduquer dignement leurs enfants dans ce monde de merde. Les gens normaux ne merite t-ils pas un petit peu de respect aussi ?
    Après, bon, bravo mere Theresa c’est sûr... Mais d’où elle est, je suis sûr qu’elle s’ en tamponne le fondement de la canonisation


  • L’avortement le plus grand génocide du progrès libertaire des temps modernes. Par défaut d’encadrer chaque individu de protection sociale on légifère, en promulguant et conjurant l’essence morale chrétienne.

     

    • Quand on prétend être chrétiens, l’avortement dois être vu du point de vue de Dieu et non du point de vue humain, car lui il sait exactement repondre a cette question , il est l’auteur de la vie. Et la vie est sacré, des sa conception. Si on n’accepte pas son enseignement a se sujet, c’est une chose, mais essaye d’imposé son point de vue philosophique et humaine est autre. Quand on parle des principes religieux c’est la parole de Dieu qui fais autorité. Si on n’accepte pas ses lois, c’est le droit de libre arbitre, mais au moment voulu il faudra s’expliquer devant lui. Pour ceux qui n’ont rien a faire de ses loi d’accord .mais soyons logique avec nous mêmes, faisons de reproche au sujet d’avortement a Dieu et non a ceux qui respecte ses lois. Les vrais chrétiens respecte sa loi et non celles des hommes. Dieu dit la vie est sacré dès sa conception c’est la seul vérité. Pour ceux qui pourrait me traité de fanatique bêta ok. Mais moi pourquoi je serais obligé de épouse l’idée de ceux qui prétendent que l’avortement est juste.


  • Je vais déplaire mais tant pis, nous n’avons plus le temps.Mère Thérésa a fait du bien,oui, mais uniquement sur le plan humanitariste. Nous savons que Mère Thérésa ne baptisait pas certains enfants mourants au prétexte qu’ils étaient nés hors catholicisme. ce qui signifie qu’elle ne croyait pas au péché originel, donc ni au vrai sens du baptème, ni au sens de la rédemption opéré par le Christ Jésus. Elle priait avec des bouddhistes, ce qui signifie qu’elle avait versé dans l’ indifferentisme religieux condamné recondamné infailliblement par l’ Eglise en ordre. Nier un seul dogme de l’ Eglise conduit à s’exclure de la communauté des croyants (c’est de foi...). Toute cette négation va dans le sens de la l’église de VaticanII, eglise oeucuménique qui prétend ne pas détenir la Vérité. C’est prodigieusement diabolique. Cette canonisation est caduque bien sur, Bergoglio n’étant pas le Vicaire du Christ. Mais cela est une autre histoire.

     

    • #1549288
      le 05/09/2016 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Mère Teresa a été déclarée sainte par le pape François

      @ sebde

      « ...qu’elle ne croyait pas au péché originel, donc ni au vrai sens du baptême, ni au sens de la rédemption opéré par le Christ Jésus. »

      Je suis au regret de vous dire que c’est vous-même qui ne comprenez pas le vrai sens du péché originel, maintenant, si l’arbre de la connaissance est pour vous un platane au fond du jardin, faites attention ou la sortie de route risque de vous être fatale.

      Bien à vous.


    • #1549353

      Je ne savais pas que les femmes pouvaient baptiser dans l’Eglise Catholique. Merci du scoop...


    • J’ai été baptisé dans l’église catholique il y a deux ans et oui, les femmes peuvent baptiser. Normalement c’est le prêtre, mais dans un cas extrême comme une mort imminente n’importe qui qui a été baptisé peut baptiser.


    • @heureuxquicommeUlysse. Je ne sais pas où vous voulez en venir mais vous ne connaissez certainement pas la saine doctrine catholique.Ou bien les imposteurs actuels ont aussi trafiqué cette partie fondamentale qui fait que si on la renie tout s’écroule. La vision selon laquelle la génèse ne serait qu’une sorte de fable imagée est condamnée et recondamnée par l’ Eglise.


    • Ah bon ?
      L’eglise croit toujours que la Terre a 6000 ans ?



    • dans un cas extrême comme une mort imminente n’importe qui qui a été baptisé peut baptiser.



      Bien que le recours au prêtre soit l’usage normal, en fait même un non-chrétien peut validement baptiser.
      Il suffit de faire couler de l’eau sur la tête tout en prononçant les paroles du baptême avec l’intention de baptiser, même si la personne qui opère le sacrement ne comprend pas exactement de quoi il s’agit.

      Le prêtre est par contre indispensable au sacrement de la confirmation, de l’eucharistie, de l’ordination, de la pénitence et de l’extrême onction.

      Le sacrement du mariage, quant à lui, est administré par les époux. Le prêtre n’y est que témoin.


    • #1549662

      L’eglise croit toujours que la Terre a 6000 ans ?




      Non, mais elle devrait !


    • #1549830

      Oui les femmes peuvent baptiser les personnes qui vont mourir en l’absence de prêtres.
      d’ailleurs autrefois dans la formation d’infirmière était prevu un cours ou une formation a celles ci en vue de donner le bapteme aux nouveaux nés qui allaient mourir.
      en cela c’est bien satanique aujourd’hui car au lieu de donner la vie à ces petites âmes au seuil de la mort beaucoup helas contribuent à la mort en contribuant et favorisant l’avortement et en fermant par leur mauvaise action la porte du paradis à ces petits enfants.
      triste époque pour un métier qui était si noble pourtant


  • #1548894

    Probablement n’était-elle pas parfaite (selon les canons de tous ceux qui s’empressent de remarquer la paille dans les yeux d’autrui plutôt que de s’occuper de la poutre qui obscurcit leur propre vision...), mais pour d’autres c’est une personne qui sut comprendre (ne fut-ce qu’intuitivement) et surtout ACTER ce que la doctrine catholique demande en finalité : à savoir accepter l’élévation de notre être en l’unissant à l’Esprit qui agit à travers nous !
    Les conseilleurs étant rarement les payeurs, bien peu seraient donc capables de suivre le chemin de cette femme et, surtout, de le faire sans laisser quelques erreurs traîner sur la route : ce qui démontre simplement qu’elle était bien humaine... Il est triste de voir que ceux qui critiquent décèlent au plus vite de potentielles imperfections alors qu’eux-mêmes, c’est évident, sont parfaits et vont au devant de TOUS CEUX que la société considère comme infréquentables... Bientôt le soucis d’autrui, la compassion, l’amour et la charité deviendront synonymes de vices ! Incroyable.
    A chacun son opinion, mais je pense que quand on s’offre aux plus pauvres au point de vivre parmi eux (et dans quelles conditions !), c’est une image, un symbole, un exemple et un état de fait que beaucoup, je me répète, seraient bien en peine d’imiter ! Le reste est affaire de foi : c’est-à-dire concevoir que certaines personnes sont capables d’adhérer et de manifester la concrétisation d’une "force", d’un charisme conséquent qui, unis à la volonté et au désir individuels, permettent d’accomplir (fut-ce avec des maladresses) un certain parcours de vie qui est, et c’est le moins qu’on puisse prétendre, délicat... En ces temps troubles, de telles lumières se font rares, hélas. Et certains en arrivent cependant à dénigrer toute beauté au motif qu’elle paraîtrait imparfaite... En fait, un saint devrait maintenant être capable de discerner tous les arcanes (sociaux, politiques, sociologiques, géostratégiques) avant d’oeuvrer ! Sans cela son intense travail ne trouvera pas même un écho favorable chez ceux qui se réclament d’une foi similaire... On croit rêver.

     

    • #1549658

      Benjamin

      Non le baptême d’eau seul ne sauve pas, se qui sauve c’est la nouvelle naissance "Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu." (Jean 3).
      Lorsque vous devenez chrétien (oint de Dieu) vous êtes automatiquement saint car vous recevez l’Esprit de Dieu dans votre esprit (né de nouveau). Votre terme "canoniser" n’est pas biblique ! Dieu seul sait qui est au Ciel ou non. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. (Matthieu 7) Mère Térésa était-elle passée par une nouvelle naissance ? Pour information, baptême veut dire immersion (enseveli) . "Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie." (Romains 6). Les bonnes œuvres ne sauvent pas non plus, seul la foi en Christ sauve. Jésus est le seul chemin pour aller au Ciel, l’église catholique romaine ne dit pas ça, elle dit que (dixit le pape) toutes les religions se valent ! Le pape a aussi déclaré que l’enfer n’existe pas ! Alors que Jésus en parle tout au long des évangiles .. séjour des morts, géhenne, un feu qui ne s’éteint point etc.. lire aussi Luc 16 le mauvais riche et Lazare. Aussi je ne trouve toujours pas le purgatoire dan la bible, et pourtant je la lit tous les jours depuis deux ans. Jésus n’est pas une religion, Il est la lumière du monde, le chemin, la vérité et la vie.


    • #1549682

      ce message n’est pas au bon endroit ..


  • #1548910

    C’est Dieu qui déclare qui est saint .. pas le pape ! A moins qu’il se prennent pour Dieu ?

     

    • #1549065

      Dieu ne déclare rien du tout, et n’a jamais rien déclaré, n’en déplaise aux adeptes des torche-culs religieux.


    • En réalité c est l Eglise qui designe un saint. Le pape ne fait que l annoncer. Il y a un proces en amont, et il doit comporter des miracles ( eg : guerissons inexpliquées) et seul Dieu permet et fait les miracles, par intercession du saint (le saint au paradis demande, et Dieu accepte d’intervenir). Donc, par les miracles, Dieu valide la sanctification. Cqfd


    • #1549163

      rien de biblique mais j’ai l’habitude. On est saint lorsqu’il y a une nouvelle naissance (Jean 3), un saint est celui qui s’est repenti sincèrement de ses péchés et a accepté Jésus Christ comme son Sauveur et Seigneur ! Naître d’eau et d’Esprit (eau repentance + baptême par immersion), et recevoir l’Esprit de Dieu dans son esprit et son cœur .. c’est cela être saint. Lorsque l’apotre Paul écrivait ses épîtres, il les adressaient aux saints de telle ou telle église, Éphèse, Rome etc.. les saint étaient bien vivants, Paul ne s’adressait pas aux morts ! mais aux chrétiens vivants. Lisez la bible avant d’écrire n’importe quoi, la religion et la tradition catholique vous a aveuglé !


    • #1549181

      STEF de..

      Tu diras ça à Dieu au jour du Jugement .. s’Il ne décide de rien ..


    • Merci Godefroi de Javron. Ça fait plaisir voir quelqu’un réellement s’appuyer sur la parole de Dieu et non sur des fables humaines. C’est effrayant les commentaires que l’on peut lire ici de personnes soit disant en quête de vérité, là pour dénoncer les manipulations médiatiques, mais qui gobent tout ce que des personnes en déguisement et en quête de gain leur racontent.


    • #1549464

      @ Paul

      Amen !!


    • Pas plus biblique que l’Eglise catholique.

      Canoniser quelqu’un c’est attester qu’il est au Ciel, qu’il vit pleinement en Dieu, c’est à dire qu’il est saint. L’Eglise le propose donc aux catholiques comme modèle (canon) à suivre.

      Pour mon frère en Christ séparé (protestant je pense), oui, nous sommes sauvés par le baptême mais encore faut-il garder ce cadeau jusqu’à la mort...

      La sainteté donnée au baptême (que ça soit par immersion ou non, Dieu agit, peu importe la quantité d’eau, sa provenance, son taux de calcium, etc...) est la vie même de Dieu donnée au Chrétien qui doit la déployer dans sa propre vie et cela se voit forcément par les oeuvres. Sinon c’est qu’on agit contre Dieu et l’on tend à se séparer de lui, à perdre sa Vie en nous, à être malheureux et finalement se damner pour toujours.

      Mère Thérésa a juste vécu son baptême à fond, elle a par conséquent fait fructifier ses talents (Mt 25), cela a témoigné d’une foi vive (Ja 2,26) et l’Eglise invite désormais à imiter la foi de cette femme comme ceux qui nous ont précédé (He 13,7).


    • #1549700

      Benjamin

      Non le baptême d’eau seul ne sauve pas, ce qui sauve c’est la nouvelle naissance "Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu." (Jean 3).
      Lorsque vous devenez chrétien (oint de Dieu) vous êtes automatiquement saint car vous recevez l’Esprit de Dieu dans votre esprit (né de nouveau). Votre terme "canoniser" n’est pas biblique ! Dieu seul sait qui est au Ciel ou non. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. (Matthieu 7) Mère Térésa était-elle passée par une nouvelle naissance ? Pour information, baptême veut dire immersion (enseveli) . "Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie." (Romains 6). Les bonnes œuvres ne sauvent pas non plus, seul la foi en Christ sauve. Jésus est le seul chemin pour aller au Ciel, l’église catholique romaine ne dit pas ça, elle dit que (dixit le pape) toutes les religions se valent ! Le pape a aussi déclaré que l’enfer n’existe pas ! Alors que Jésus en parle tout au long des évangiles .. séjour des morts, géhenne, un feu qui ne s’éteint point etc.. lire aussi Luc 16 le mauvais riche et Lazare. Aussi je ne trouve toujours pas le purgatoire dan la bible, et pourtant je la lit tous les jours depuis deux ans. Jésus n’est pas une religion, Il est la lumière du monde, le chemin, la vérité et la vie.


    • #1549704

      "Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie." Ephesiens 2:8-9

      Bien essayé Benji, mais tu t’es planté. Ce que dit Jacques 2:26, c’est juste qu’une foi véritable c’est une foi qui produit spontanément des oeuvres, sinon elle est morte, donc ce n’est pas avoir la foi. Simple bon sens et logique simple ! Comme une être humain qui vit est un être qui bouge, mange, boit : ce n’est pas le fait qu’il bouge ou mange qui fait qu’il est vivant : la nourriture entretient la vie et le mouvement est une matérialisation de la vie (la nourriture également en fait). Car la source du fait que nous sommes vivants est ailleurs... Pareil pour la foi : c’est la source des bonnes oeuvres, c’est elle qui les rend authentiques et sincères, donc vraies, et en tant que source qui rend les oeuvres vraies et sincères, et sans laquelle les oeuvres bonnes sont donc fausses (on dit aussi... hypocrites, intéressées, en français... bizarrement...), c’est elle seule qui sauve.

      Car on peut avoir des bonnes oeuvres et avoir le coeur pourri. Un jour, il faudra penser à citer tous les versets importants sur le sujet, et pas à sélectionner (sciemment ?) ceux qui conforte ses croyances et écarter ceux qui les réfutent.


    • #1549738

      Question aux catholiques : La bible dit la vérité oui ou non ? Allez-vous rester accrochez à vos traditions, est ce que vous allez supposer toute votre vie ? Est ce que cela va prédominer sur vous ou allez vous mettre la parole de Dieu au travers de votre théologie ? La bible dit dans Romains chapitre 3:4 que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur.

      Vous devez arrivez au point ou la parole de Dieu est ce qui prédomine sur vous et pas sur quelqu’un dit et l’autre dit, sur telle ou telle doctrine, sur telle ou telle dénomination d’église, mais sur la parole véritable de Dieu !


    • #1549774

      @JesusestDieu

      Amen !



    • Question aux catholiques : La bible dit la vérité oui ou non ? Allez-vous rester accrochez à vos traditions




      Le christianisme est une tradition orale avant d’être une tradition écrite. Les Chrétiens existaient avant la Bible !
      Le message de Jésus Christ est moins des paroles (rapportées par l’Évangile) que son corps offert lui-même en sacrifice pour nous proposer son secours.


  • #1549033
    le 04/09/2016 par sylvie une française
    Mère Teresa a été déclarée sainte par le pape François

    Je ne me permettrais pas de juger de savoir si oui ou non Mère Teresa devait être canonisée. Qu’elle soit sainte ou non, c’est une femme qui n’a pas sacrifié sa vie au bénéfice des autres, elle avait décidé de le faire en tant qu’être humain. Elle agissait selon sa conscience et n’obéissait pas aux règles du Vatican. Fort caractère et tenace dans ses idées. J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour Mère Teresa mais que le Pape n’en fasse pas trop, il ne devrait pas être le seul porte-parole. Il ne saura jamais agir quand il le faut et ou il le faut. Trop de "cinéma". Que Dieu nous protège.


  • A ceux qui la critique, demandez vous pourquoi une pauvre soeur catholique se fait lyncher actuellement tant par la presse (allez voir sur google actualités, et même une simple recherche sur le web) que par les réseaux "sociaux". Par exemple le site vice.com, n’hésite pas à l’insulter de "grosse conne" dans ses titres... La plupart des journaux ayant préparé un article à charge dès hier... (un record de calomnies).

    Il est vrai que cette haine d’une Sainte par la presse et par une certaine classe bourgeoise donneuse de leçon est partagée par les radicaux hindous qui persécutent et tuent les chrétiens dans leur pays. Ceci explique peut-être cela...

    Pendant qu’un autre prix nobel est acclamé par ces mêmes journaux et ce même public (je parle d’Obama évidemment) lui qui à travers son administration a du sang par milliers sur les mains, et la responsabilité de la disparition des chrétiens dans le coin...

    D’autres part, parmi les critiques qu’elle reçoit, il y en a prendre et surtout à laisser, beaucoup de ces histoires ont été complètement déformées pour qu’on lui crache dessus. Toutes les personnes ayant enquêté à charge contre la soeur, tant aujourd’hui que maintenant, n’ont jamais posé un pied à Calcutta.
    Il n’y pas plus facile pour le système qu’une cible chrétienne qui est populaire et qui agit.
    Ils s’agit bien évidemment de salir et d’humiler l’Eglise encore une fois, qu’elle soit conciliaire ou non... elle reste l’Eglise.
    Et en ce sens, je félicite le pape. Les canonisations/béatifications sont un moment où l’Eglise porte sa voix dans le monde et impose sa vision, et ça ne plaît pas beaucoup, alors que tant d’organisations cherchent à l’abattre.

    La congrégation en charge des béatifications (sous Benoit XVI) avait entamé l’ouverture du procès en béatification de Pie XII (pour l’instant suspendu) en attendant l’ouverture des archives. Pie XII lui qui a été injustement sali durant la seconde guerre mondiale, lui qui a fait sauver des centaines de milliers de personnes en réalité.
    Lorsque ce sera le cas, ce sera l’une des moment les plus mémorable de l’Eglise...

    Une Eglise qui se reconstruit peu à peu (regardez par exemple ce qui a était entamé par Benoit XVI au sujet de la liturgie, et qui est poursuivi par le cardinal Sarah sous la bienveillance...de François). Comme on dit ; "ne lui jetez pas la première pierre". Contrairement aux apparences, les loups infiltrés en son sein sont en train de perdre le combat.


  • #1549131

    en prenant le recul par rapport à l’interview, si la rhétorique maçonico-laicarde de la journaliste à essayer de décrédibiliser mère Thérésa pouvait en convaincre certains à l’époque, celles-ci ne peuvent plus vraiment se justifier maintenant. Le message d’amour qu’elle véhicule est intemporelle et résonne dans le coeur et l’esprit de chacun avec une intensité qui défit les époques, ce qui en fait en effet une vrai sainte..


  • Aux timbrés de la théorie du complot : quand le pape officiel béatifie une Française, ça vous choque si je mets 5/5 et que je dis bravo ? Notre gentil de Bogliano nous a honoré d’une autre vertueuse Thérése, le nombre de saints et de béatifiés on les compte plus, et pourquoi elle aurait pas sa place hein ? parce qu’elle a renié le Christ comme notre ami Simon ? Et sa bonne femme à notre doux Jésus, celle a qui il a caressé les cheveux, la prostituée, elle est pas bonne d’après vous ?


  • Je ne comprendrais jamais ces délires religieuso-administratifs. Il suffit donc que le Pape (qui n’est rien de plus que le plus haut fonctionnaire de l’Etat) signe un papier pour qu’une personne devienne sainte ? Si j’étais croyant, je ne m’arrêterais pas à ce genre de considération et je considérerais comme saint ou sainte celui ou celle que je jugerais digne. Je pense que l’organisation politique et/ou administrative d’un culte religieux n’a absolument aucun sens.


  • Le pape à ses priorités ; Il a bien rencontré Mark Zuckerbegstein.
    Son emploi du temps me semble très frivole !


  • Quelle joie de la voir ainsi béatifiée !!! J’ai lu sa vie, c’est énorme ce qu’elle a fait, bénie sois-tu Mère, tu as toujours été sur mon chemin, tant ton amour pour les enfants non désirés se fait sentir depuis le Ciel !
    Tu m’as donné la Foi chrétienne alors que je suis issue d’un milieu fâché contre Dieu, tu n’as jamais cherché autre chose que d’aimer le Christ et je me fais toute petite quand je vois jusqu’où t’a conduite cet Amour, tu t’es entièrement abandonnée à lui pour calmer sa Soif d’être aimé.
    Merci, et reste auprès de moi, auprès de Dieudonné, de Soral, Sigaut et Belghoul, qui protègent les enfants.


Commentaires suivants