Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Thierry Ardisson plébiscite Trump et dénonce le "néocolonialisme" de BHL et Kouchner !

Stratégie ou convictions ?

Thierry Ardisson a des convictions politiques. Mais la première de ses convictions est d’un autre ordre : elle consiste à conserver sa « place au soleil », en l’occurrence son statut d’animateur télé.

Ainsi, depuis de longues années, le présentateur tout de noir vêtu flirte de manière plus au moins régulière avec la ligne rouge, sans jamais la franchir, redoublant de preuves d’allégeance lorsqu’il s’agit de rassurer ses maîtres. Son programme oscille entre transgression officielle et frisson subtil de la réelle subversion, certainement au gré de ses intérêts (négocier un nouveau contrat) et de ses perceptions (sentir le vent tourner).

Ce samedi 14 mai 2016, la séquence « Désintox » de son émission Salut les terriens fut consacrée à Donald Trump. Dix minutes de plébiscite pour un « Trump français » et contre l’universalisme de l’idéologie des droits de l’homme, allant jusqu’à l’incrimination incandescente des deux Bernard, le Kouchner et le Henri Lévy.

Avec, en prime, une tirade sur le complexe militaro-industriel américain !

Jusqu’où ira cet homme sombre qui aime tant la lumière ?

 

La séquence sur Trump commence à 31’45 et termine à 39’30 :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Chassez le naturel...

    Il est proche de la retraite, il voit que c’est la purge à Canal, donc il veut faire un petit coup d’éclat avant de partir ?


  • Hahaha, je l’ai vu en direct hier et la réaction de mes proches (des Charlies principalement) a été la même au final : une espèce de fiotte (oui oui ça c’est de moi, nauséabond inside) qui fait les courbettes en fonction de l’air du temps, mais qui reste toujours près du sol au final. Comme quoi il y a toujours de l’espoir ;)


  • Qu’est ce que vous avez tous avec Trump ? Vous croyez au père noël ? Le système est fait de telle façon qu’il est impossible à un seul homme de changer quoi que ce soit : une vie entière ne suffirait pas à embrasser la totalité des problèmes de la société américaine...et aujourd’hui, plus que jamais, le vrai pouvoir appartient à une petite minorité de professionnels et d’experts ( en science, en finance...) qui détiennent tous les leviers du pouvoir...le reste n’est que théâtre...

     

    • Mouais faudrait peut-être arrêter de voir la bonnes marche d’un pays comme une chose abracadabrantesque. Il n’y a pas qu’une "petite minorité" qui,c’est pas 10 types autour d’un bureau qui décident de la marche du monde. Il y a des milliers de milliardaires et d’actionnaires et de patrons, et le programme de Trump ne leur est pas forcément tous défavorable. Après tout il veut faire de l’Amérique une meilleure machine à fric. Et sans les délires des "progressistes" à bout de souffle.


  • Le témoignage sur l’alcoolisme à la fin est aussi très intéressant. Çà rejoint les observations de Jovanovic sur les actions des anges gardiens je trouve - enfin c’est comme çà que je l’interprète.
    À part çà j’ai vraiment fais le bon choix de bazarder la télé.


  • Ardisson est une girouette et un faux jeton : Je me rappelle très bien quand il encensait bhl botul dans les années 2000. Il serait capable de baisser son futal devant n’importe qui pour conserver sa place d’animateur et gagner de quoi entretenir ses immenses propriétés, ses canassons et la coke qu’il s’envoie dans le pif. Ayant travaillé dans la pub, il sait s’y prendre pour vendre de la daube aux prolos. Ca ne lui sauvera pas la tête quand tout petera


  • Thierry sent le "match retour" arriver ou quoi ?

     

    • Ceci dit ça me semble encore un peu tôt pour que ce faux dèrche retourne sa veste, il est loin d’avoir gagné Trump puisque la finale n’a même pas encore commencer.

      Soit il est très bien renseigné, et si donc une telle girouette change de cap aussi tôt c’est peut être bon signe.
      Soit c’est juste du cinéma pour renégocier son contrat, on est mi-Mai la fin de saison approche.

      Par contre, j’ai cru voir passer un article sur Sheldon Adelson soutenant Trump.
      Et je crois me rappeler avoir entendu y a un bail qu’il était le financier de Clinton... bizarre et donc à creuser.


  • Vraie et fausse dissidence. Il y a donc le bon côté systémique, Natacha Polony, et le mauvais, Ardisson en noir, 40-50-60 ans je ne sais plus dans la place, à part Drucker en rouge, au-dessus c´est le soleil. Une version moderne et dégénérée du Rouge et le Noir.
    Hors-sujet, mais qui est la troublante femme à lunette ? Une spécialiste de géo-politique je suppose ?

     

  • Ci les français ont une mauvaise image de Trump c’est uniquement à cause des merdias français pro-Clinton qui nous présente Trump comme un malade mental, raciste et fasciste sans jamais nous parlé de son programme économique et politique.

    Pourtant c’est pas comme ci on avait notre mot à dire sur les élection américaine, mais la presse fait tous pour nous le rendre détestable...

     

  • Je n’ai pas eut le temps de regarder toute l’émission, mais Ardisson n’a pas l’air en forme, peut-être cela motive-t-il cet extrait où il fait revenir au bon sens les auditeurs de Canal+ ?


  • Avec Stéphane Guillon, on est vraiment au 10 ème sous-sol de l’humour. Quel interêt pour Ardisson, très malin malgré tout, de prendre un mec aussi nul ?


  • Waw qu’est ce qu’ils leur arrivent, ils ont mit trop de sucre dans leur yaourt ?

    Dénoncer le néocolonialisme de BHL et de Kouchner et l’ingérence de la politique Atlantiste. Franchement je me suis pincé plusieurs fois.

    Les retournements de veste commencent, plus qu’à réinviter Alain et s’excuser auprès de lui puisqu’il dénonce tout cette politique sioniste depuis 10 ans.

     

  • "Jusqu’où ira cet homme sombre qui aime tant la lumière" ?
    Vous avez saisi toute la complexité du personnage : Ardisson est plutôt intelligent, mais, comme bien des animateurs TV, trop soucieux de son image ....


  • Les vents tournent... :-)
    Quelle période intéressante !
    Trump, par alliance avec Poutine, va remettre de l’ordre :-) Pourvu que cela se déroule ainsi...

     

    • Trump est un homme du système. il ne pourra rien changer, car étant acteur, il ne pourra pas changer la pièce.

      Bonsoir

       

      • Toujours la même rengaine idiote. Toi même je pense que t’es un commentateur du système. Et en tout cas c’est sûr qu’avec toi rien ne pourra changer !

        Bref, Trump ne passera probablement pas, justement à cause du système (le vrai), mais si jamais il passait (on a parfois des surprises...), là ça changerait des choses, c’est sûr ! (rien de révolutionnaire, ne rêvons pas)


    • Très étonnant. Les choses commencent à bouger, certains ont peur pour leurs fesses, les collabos du système préparent l’après atlantisme, une fois que l’UE aura implosé.

       

    • Dechavanne croit vraiment qu’in vit en démocratie ?

       

      • Dechavannes est toujours sorti "couvert", il a plus que participé à répandre la propagande botulienne, touches toi mon pote et la "bruelmania" en son temps, le temps de Ciel Mon Mardi, toujours dans le sens du vent, avec son comparse Michel Field et l’autre Carmouze, bref, il a été obligé de suivre la fine équipe pour perdurer dans son rôle d’animateur tv, de là, à s’attendre qu’il aie un avis politique et géopolitique pertinent, n’en demandons pas trop, c’est pas son job de réfléchir publiquement, sinon c’est chômage direct...


    • "Stratégie ou conviction ?" . Non . Audience . Les pacifistes aussi regardent la télé .


    • Bof,il y’a longtemps qu’Ardisson s’est couché,c’est une relique aujourd’hui il fait du diverdissement comme Hanouna point barre,on n’a pas attendu qu’il dise que Trump ne plait pas aux lobbys pour le savoir.


    • Lorsqu’une ampoule électrique est sur le point de griller elle brille 200 fois plus que d’habitude !

      https://youtu.be/KcJs4qJPQ_M

      Donc le Monstre se retourne contre son créateur nous écrit la jeune (19 ans) Mary Shelley.

      Pendant que Laurent Fabius nous le prouve avec son Al Nostra.


    • Sentirait il le vent tourner ? Moi je pense qu’il tourne, et j’espère que Trump sera élu ... il n’est pas parfait, mais avec lui le projet des neocons americains de déclencher une troisième guerre mondiale sera mis en échec ... et ça n’est pas rien.

       

      • Trump dans son discours devant l’AIPAC a été très virulent contre l’Iran. Espérons que ce ne fut qu’une posture pour se les mettre dans la poche (il en est bien capable, car il a l’esprit pratique et sait que rien ne peut se faire sans le lobby qui n’existe pas ...)


      • Pour compléter ma réponse à Philippe : le discours de Trump devant l’AIPAC (le lobby pro - israélien) était très virulent, militariste, et tout sauf pacifiste. Il nous reste à espérer que ce n’était qu’une manoeuvre de la part de Trump (pour se mettre l’AIPAC dans la poche) et qu’il n’en pensait rien. Autrement cela signifie qu’il est aussi va t’en guerre que Clinton.


    • Ardisson aime son nombril et les futilités
      C’est un mondain opportuniste tendance polémiste rebelle adolescent
      Thierry a une culture politique et historique solide
      C’est un anarchiste de droite tendance royaliste

       

    • Je suis bien loin du PS, mais je reconnais volontiers qu’Hubert Védrine reste le meilleur ministre des affaires étrangères depuis bien longtemps !
      J’ai l’impression que les langues se délies depuis quelques temps et quelques vérités s’échappent de temps à autres.
      Autrement, la petite brune à lunettes...


    • Stéphane guillon est pas mal dans le rôle imitation ! son seul avantage crédible :P


    • Stratégie ; comment pourrait-il en être autrement ? Mr sent le vent tourner...


    • Il n’y a pas très longtemps sur ce site même vous nous mettiez à l’appréciation la chronique sur FRANCE INTER d’un ’’comique’’ qui s’est mis soudainement à critiquer israhell, Je me suis retenu de faire un commentaire car je n’y croyais pas une seule seconde...à la sincérité de ce ’’comique’’. Il faut dire que france inter et critique d’israhell paraît incompatible, vous en conviendrez j’en suis sûr après toutes les sa**per**s que nous a offert cette ’’radio’’. Il ne faut pas être naîf, la direction a validé cette prestation.

      Aujourd’hui et après les sorties ’’rebelles’’ du plus grand opportuniste du monde (après évidemment ..... vous l’aurez compris) je suis conforté dans ma première intuition. Il paraît évident qu’il y a une explication autre que celle du retournement à 180 degré de thierry ardisson qui demeure malgré tout au service de ses supérieurs puisqu’il est salarié.

      Certes il dit des choses que nous voulons entendre mais l’explication la plus probable se trouve très certainement dans le niveau de colère de la population qui monte à un degré tel que des concessions doivent être faites. Il s’agit évidemment de concessions qui n’engagent à rien puisqu’elles sont faites par des clowns du système mais elles sont bonnes à entendre puisqu’elles proviennent d’un ’’leader d’opinions’’...et donnent l’impression d’un espoir de changement. Aussi, il n’est pas anodin que toutes ces remarques de t. ardisson se font suite à un reportage plutôt positif sur Trump...à chacun de faire son interprétation


    • Le témoignage de fin est plus intéressant.


    • C’est bien de désigner le complexe militaro- industriel, mais pour la dette, personne n’a encore le courage de parler des banques qui soumettent les états et leurs peuples.


    • J’ai tenu 30s. Fatiguant, inutile.
      Ceci dit, cette histoire de Trump est un piège à cons à mon avis et Ardisson en a fait son métier un peu comme Merluchon et bien d’autres.
      Un singe et deux faucons ? Oui, un singe et deux faucons.


    • Sur Trump c’est clair qu’il y a une hystérie contre lui et qui est injuste, le doc le prouve plus ou moins avec des sondages (mais bon les sondages...).
      Mais une chose est claire : on ne peut faire confiance à personne.
      Pour moi Clinton est clairement dans la continuité de la politique américaine, mais si Trump veut vraiment changer la stratégie américaine (qui a des décennies de mise en construction), il va falloir qu’il ai de quoi convaincre les lobbies.
      Donc Trump, soit trompe les gens, soit finira en tombant du 3e étage en lavant les carreaux.

      Rares sont les super-prédateurs de l’espèce humaine qui tout à coup se mettent à avoir assez de courage et de gentillesse pour offrir au peuple ce qu’il lui a toujours manqué.
      Aussi vrai que Jesus a fini crucifié et que Jacques Cheminade et Asselineau ne gagneront jamais, il est certain que d’autres qui arriveront au pouvoir ne changeront rien car on ne peut pas demander à un loup de manger de l’herbe.


    • Trump ne dépend d’aucun lobby, mais sa vie oui.


    • Je trouve qu’ils ont tous des têtes de crispés. On ressent le malaise. Ça sent la fin...


    • Ardisson fait parti de ces soumis qui rampe parce qu’ils n’ont pas d’autre choix que de le faire afin de sauvegarder leur train de vie mondain. Ces sont également des gens qui ont des casseroles au cul (évasion fiscale, consommation de stupéfiant) les rendant vulnérables. Mais là il doit sentir le vent tourner et se voit pousser des ailes...mais je trouve qu’il est un peu prématuré pour lui de tourner de bord ! Je me demande si le timing est bon ! Cela demande du doigté, car si trop tôt il se fera laminer par ses maîtres, mais si trop tard il finira dans le camp des collabos au chômage qui auront des comptes à rendre...


    • mais que fait la police ! C’est pas la première fois qu’Ardisson invite des personnes qui pense comme lui.


    • Ah,oui...Trump vient de faire allégeance à Goldman Sachs après l’avoir fustiger...Il est donc devenu compatible avec le système que défend,entre autre,Ardisson... !!!


    • Enfin un peu de courage. Bravo Ardisson.

      et Dechavanne bien joué, l’autre il nous prend pour des cons avec son "tromp" !

      Pas d’amalgame


    • Pour l’assise d’un nouvel ordre mondial, il est " capital" que chaque pays reprenne sa place.(1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1+1)/1( dette)= NOM
      Dans cette équation 1 ne vaut rien. Ou plutôt 1 n’existe pas.

      Qui parle de la création monétaire ?
      Si personne n’en parle aucun membre du système n’a de réelle vitalité souveraine.
      Les discours isolationistes ou de non-ingérence mais qui n’abordent jamais le thème de l’argent-dette ou de la monnaie ne sont que des pare-feux au système bancaire qui lui, ne désire que faire asseoir chaque pays à sa place pour dicter (!) les règles de son nouveau monopole idéologique virtuel, pseudo-économique et financier.. Ainsi, le repli national des gouvernements sur leur propre axe, n’est qu’une étape nécessaire : "Asseyez-vous, prenez un stylo pour la dictée".
      Au fond, sur la forme et de ce que j’en comprends, M.Le pen est assise au premier rang de la classe, chahutée par les branleurs centriste et de l’ultra-gauche ( près du radiateur à alloc) mais est en fait fidèle au poste.
      Ce en quoi, je ne suis que dans l’analyse d’ Alain Soral qui remarquait en Octobre 2015 (il me semble), que si Cukierman voit M. Le Pen comme irréprochable, des questions restent donc à se poser...
      Le noeud du problème, il faut en convenir, est l’illégitimité de l’argent-dette et rien d’autre. Ne pas prendre en compte cette réalité, revient à constamment scier les pieds d’une table pour chercher à la mettre en un équilibre introuvable rapport à l’usure variable mais constante qui frappe ses pieds...
      Les brexit, Grexit, Trump et autres ne sont, pour moi, que le desiderata des gouvernements et des banques de recentrer les débats sur l’axe identitaire national mais vers l’omni-directionnalité du nouvel ordre mondial, rationalisant ainsi les économies propres vers les futures capacités d’imports et d’exports prêts à être quantifiés vers le nouveau rapport fiduciaire du nouvel ordre mondial ; Mettre en place Tafta, qui est déjà quasiment opérationnel officieusement mais nécessite une concentration ( une contration musculaire )de chaque membre, pour que le nouveau système soit bien organisé et fonctionnel pour la marche.

      Comme un kiné, les gouvernements et les banques doivent prendre soin de chaque muscle, de chaque membre, avant d’entamer la marche, la course...Inutile puisqu’à la clé, il n’y a en fait rien à gagner que la "joie" de courir sans cesse après un trophée-dette qui s’éloigne de minute en minute.... ........... $

       

    • Trump est dans le business depuis 40 ans. Je doute qu’il n’ait pas quelques casseroles qu’on saura lui ressortir au moment opportun.

       

    • Tout ces soumis "mais qui n’en pensent pas moins" commencent à sentir le vent tourner. En effet si Trump est élu cela pourrait être le début d’une dynamique "conservatrice" en France et en Europe. Les soumis "conservateurs" n’ont pas le courage de prendre les choses en main par eux mêmes mais avec l’accession de Trump à la présidence des USA les choses pourraient changer. Trump a tout récemment fait une déclaration d’une grande importance, il a dit qu’il en avait rien à foutre si la Grande-Bretagne sortait de l’UE ! Cela veut dire que Trump en a rien à branler des plans mondialistes concernant l’UE et son adhésion au bloc transatlantique.
      Il ne faut pas perdre de vue que Trump n’est pas tout seul ! Il appartient à un réseau, il est le représentant et le porte-parole de la frange conservatrice "asioniste" Wasp. Si il a le courage et la volonté d’aller jusqu’au bout (ce qui est loin d’être assuré !), si il échappe à une éventuelle liquidation, cela pourrait marquer le début de la fin du nouvel ordre mondial mais cela ne sera pas pour autant la fin du mondialisme ni de toutes ces idéologies mortifères orbitant autour (gender, transhumanisme...) Mais avec Trump on pourra peut être connaître un répit...


    • C’est triste
      sauf s’il tiens cette route .
      Ardisson avait bien des qualités .

      Honetement je crois que la drogue fait ce mal la .
      La perte de ses valeurs ...

      Car meme La trenquilité n’explique pas les propos plus vindicatifs que les mondialistes qu’il a tenus sur Soral et Dieudo

      Mais l’erreur est humaine .


    • Si Ardisson revient , ça me plait ...


    • En gros trump est juste là pour tromper le peuple ! C’est la même stratégie utilisée que celle avec Obama qui consiste à faire croire au peuple que le sauveur est arrivé. Tout ça pour dire et surtout faire croire que le peuple a encore le pouvoir de changer les choses par leur soit disant démocratie, qui en faite n’est qu’une mascarade, une illusion ! Personnellement je pense que la seule manière de renverser ces lobbies qui nous contrôle depuis 200 ans est la même que ces derniers ont fait en renversant la monarchie française en instrumentalisant le peuple par une soit disant révolution qui n’a servie en faite que les intérêts des riches.


    • Je préfère quelqu’un de vulgaire et d’efficace à une moule soumise et trop polie pour être honnête. Chacun son truc.


    • La crise de 2008 a-t-elle joué en faveur d’obama pour son élection ?
      Si Trump dérange le système, ce derner est-il capable de déclencher une crise semblable pour peser dans la balance ?
      Nouvelle crise du pétrole, ou que sais-je d’autres.


    • Bah , vu que BHL a imposé sa daube à Cannes, il s’invitera partout. On ne tardera pas à le voir sur son plateau et Ardisson deviendra marron...


    • Ca doit pas être très raccord avec son logiciel à la nana ce passage. Mais elle moufte pas, elle laisse parler les grands.


    • Sheldon Adelson, le célèbre milliardaire et militant pro-Israël, offre, à chaque élection, des millions de dollars au candidat républicain. Si Trump est ce candidat, alors Sheldon déboursera (100 millions de sa poche) pour l’aider. Il doit savoir que Trump ne fait pas l’unanimité dans la communauté juive. Mais le fait est qu’Israël pourrait quand même profiter d’une présidence isolationniste américaine comme celle de Trump, puisque de toute façon les néocons ont prévu, dans leur rapport intitulé ’’Clean Break : A New Strategy for Securing the Realm’’ (produit à la demande de la dernière administration Netanyahou dans les années 1996), que pour devenir un empire, une puissance mondiale, pour conquérir la région, Israël doit rompre avec la tutelle américaine, il doit en devenir complètement indépendant... Fini les milliards de dollars d’aide par année à Israël — peu importe se disent les néocons, car de toute façon Israël se sent coincé dans sa relations avec les États-Unis, qui condamnent et limitent leur volonté d’expansion impérialiste. Rand Paul a déjà appelé à stopper toute aide financière ou militaire étrangère, incluant Israël ; or comme j’ai expliqué, si cela stresse Israël, cela ne stresse pas vraiment les néocons qui ont conçu le plan du ’’Clean Break’’. Ainsi Rand Paul peut rester un bon sioniste malgré tout aux yeux des néocons, même s’il est encore un peu trop proche des idées "isolationnistes" (anti-interventionnistes) de son papa.


    • Trump était contre la guerre en Irak, ne semble pas financé par de grandes entreprises, est un chef d’entreprise, Il faut se méfier de ce qu’on dit dans son sens et ce qu’on dit contre lui ! On arrive pas a connaitre la vérité sur les politicards français donc il faut se méfier de ce que l’on connait des politiques d’autres pays ! Take care


Commentaires suivants