Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 2 novembre 2016

Harcèlement de Belkacem, Morts contre la France, CETA pour les nuls

 

Vos gueules les mômes, votre ministre prend la parole ! Le premier qui bouge il se prend un pain dans la tronche. Compris ? Garde à vous ! Repos...

Ah, si l’Éducation nationale retrouvait un peu d’autorité, on ne serait pas obligé d’entendre ce qui suit...

 

 

Du haut de sa chaire européiste, la voix empesée de solennité, Belkacem délivre sa leçon de tolérance au sujet du cyber-harcèlement.
Elle dont le gouvernement harcèle, en les étouffant économiquement et médiatiquement, sur des budgets piqués au peuple, les Français qui résistent à la destruction des valeurs de leur cher pays. Certes, le harcèlement existe à l’école, mais dans les faits, en cas de remontée de violences par les élèves ou les parents d’élèves, la hiérarchie de l’Éducation nationale fait sa grosse sourde.

Alors, hypocrisie que tout cela. Récupération d’un fait de société qui inquiète les parents et qui va s’aggravant par une caste hors-sol qui ferme les yeux sur le Réel parce qu’elle s’en fout, tout simplement : ses mômes sont bien au chaud dans des institutions bien planquées et protégées par des militaires. Le nombre de gosses en dépression ou en instance de suicide augmente, et la seule parade trouvée par ces génies de l’ab-surdité, ce sont des sessions de « communication non violente », une sympathique fumisterie déléguée à un secteur privé plus que nébuleux. Nous y reviendrons dans un article journalistiquement violent.

Tous les parents qui ont vécu cet enfer périscolaire savent de quoi il retourne : les profs sont paralysés (peur du racisme, peur du conflit, ou peur de se confronter aux parents des enfants bourreaux, parents qui nieront toute implication), la direction des établissements minimise le problème, et l’académie s’en fout. Les suicides et les dépressions s’empilent alors logiquement, et en guise de solution, on nous sert des discours larmoyants, sur le mode plaintif. Le petit théâtre insultant des imposteurs.

La mère de Marion témoigne :

 

Morts pour la France ?

L’autre truc qu’il faudrait montrer au fantôme de Jaurès, ce sont les migrants de Calais, ce réservoir à clandos régulièrement vidé pour remplir le pays d’un merdier oligarchique pas possible.
Ces pauvres types qui chient littéralement sur la France (qui leur a appris à le faire, hein ?) ne servent qu’à monter les Français contre les immigrés en général, et les musulmans en particulier. Une saloperie venue d’en haut, pensée, programmée, validée, appliquée, en tordant la justice, pulvérisant la souveraineté nationale et menaçant la sécurité des Français. Vaste saloperie qui recueille, selon les sondages des instituts qui vivent grassement sur la propagande-système, 63% d’opinions favorables. Oui, 63% des Français seraient plutôt pour se faire chier dessus par des gens qui ne veulent surtout pas devenir français. Le masochisme national, il va s’arrêter où ?

 

JPEG - 92.1 ko
Droit du sol ou droit du sang : quelque part, ils sont désormais à jamais français…

 

On ne sait pas si ça va dans le sens du masochisme ou si c’est de l’ironie perverse, mais Le Figaro nous apprend que 32 migrants sont morts à Calais depuis janvier 2015, l’année zéro, celle des attentats de France. Rien à voir, mais ça nous permet de placer une nouvelle date butoir symbole. Que deviennent les migrants décédés à Calais ?

On se doute que leurs familles ne vont pas rapatrier les corps, car les ambassades de l’Érythrée ou de l’Afghanistan n’en ont pas vraiment les moyens. À propos, l’année dernière, les Algériens de France ont manifesté devant leurs consulats pour réclamer une aide de l’État (algérien, hein, pas français) en ce qui concerne le rapatriement des corps d’Algériens morts en France. Eh bien Bouteflika et sa bande ont tenu bon : pas un dinar, ou si peu, pour aider les familles touchées par la perte d’un proche. La manne pétrolière – les réserves étaient encore dodues à l’époque – servant plutôt à gonfler les poches des proches du pouvoir.

Revenons en France et à Calais, enfin, si on peut dire que Calais est en France. La plupart « ont été percutés par un train ou un véhicule, noyés ou électrocutés sur le site d’Eurotunnel  », nous dit Le Figaro. Ces stats et précisions proviennent du Gisti, le Groupe d’information et de soutien des immigrés. Le Gisti est un de ces trucs qui vivent de la subvention sans que les Français le sachent. Et de dons aussi, relativement opaques (voir la famille « Reboul »). Une assoce qui ressemble à s’y méprendre à l’OSDH, l’Observatoire syrien des droits de l’homme, une source très contestée, qui a malgré tout été considérée comme base de calcul par tous les médias. Quelqu’un disait : il suffit qu’un mensonge soit partagé par le plus grand nombre pour qu’il devienne une vérité.

 

JPEG - 53.4 ko
Le président du Conseil européen, Donald Tusk, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, réunis à Bruxelles, à l’occasion de la signature du Ceta, le 30 octobre 2016

 

En parlant de mensonge partagé par les gros médias, et qui devient une vérité, on pense tout de suite au CETA. Le CETA, cet accord commercial signé entre l’Europe (attention, pas les Européens, non, leurs « représentants » à Bruxelles) et le Canada il y a trois jours, rappelle le traité de Lisbonne du traître Sarkozy après le « non » au référendum sur la Constitution européenne du 29 mai 2005 : on dit non au TAFTA, et on se retrouve avec le CETA. D’où notre nouvelle définition de la démocratie : c’est quand le peuple est d’accord avec l’élite.

Pour ceux qui ne sont pas au fait de ces accords qui régissent les échanges intercontinentaux ou inter-nationaux : depuis le 1er janvier 1994, le NAFTA institue une zone de libre-échange entre les USA, le Canada et le Mexique. Ça veut dire que si, comme le prévoit le CETA, 99% des droits de douane sont supprimés entre l’UE et le Canada, alors cela ouvre (transitivité) de fait l’UE à l’invasion commerciale américaine, qui avait déjà bien affaibli les branlantes barrières douanières de la Vieille Europe. On s’est fait niquer par les côtés, quoi. Ad augusta per angusta.

Voir aussi :

23 février
Un jour en France : jeudi 23 février 2017
Rire contre l’homophobie, Décodex et le charlot, Fillon sous contrôle
9
22 février
Un jour en France : mercredi 22 février 2017
Théorie des dominos à gauche, Francis CRIF Kalifat sur RTL, Kevin Razy transféré
5
21 février
Un jour en France : mardi 21 février 2017
Casseroles des candidats, électeurs dégoûtés, pouvoir profond à poil
10
20 février
Un jour en France : lundi 20 février 2017
Ribéry chez Théo, Hamon non à Mélenchon, France 2017-Allemagne 1933
14
17 février
Un jour en France : vendredi 17 février 2017
Le clown Hollande à Ivry, la gauche en banlieue, Marine Le Pen au Liban
6
16 février
Un jour en France : jeudi 16 février 2017
Macron l’Algérien, les devoirs payants, tuberculose et pauvreté
15
15 février
Un jour en France : mercredi 15 février 2017
Morano casse Fillon, Dugarry casse le PSG, Pascal Lamy casse le pays
6
14 février
Un jour en France : mardi 14 février 2017
Spécial Saint-Valentin : chasse, pécho, nature, sexe et social
45
13 février
Un jour en France : lundi 13 février 2017
Émeutes anti-médias, le Système perd le contrôle, Sopo et le ghetto
18
10 février
Un jour en France : vendredi 10 février 2017
Caméras sur policiers, Big Data contre Nous, Canet chez Mouloud
11
9 février
Un jour en France : jeudi 9 février 2017
Les étoiles Michelin, Renaud renie Fillon, la mort du Grand Journal
13
8 février
Un jour en France : mercredi 8 février 2017
Davet & Lhomme balancent (Fillon), Cambadélis coule, Olivia Ruiz "chante"
22
7 février
Un jour en France : mardi 7 février 2017
Hollande chez Théo, les Fillon canardés, Hanouna à l’Élysée
53
6 février
Un jour en France : lundi 6 février 2017
Le 6 février 1934, explosion médiatico-politique, Linky mon ami
15
3 février
Un jour en France : vendredi 3 février 2017
L’humour sur Fillon, les Roms chez Christian Clavier, les Roms en vrai
20
2 février
Un jour en France : jeudi 2 février 2017
Fillon l’halali, Marianne contre Mediapart, Charles-de-Gaulle en rade
4
1er février
Un jour en France : mercredi 1er février 2017
Fillon 2017, élimination en milieu libéral, Dany Boon contre le FN
24
31 janvier
Un jour en France : mardi 31 janvier 2017
Fillongate, Macrongate, Marinegate
36
30 janvier
Un jour en France : lundi 30 janvier 2017
Partouze pour tous (justice nulle part), colère bourgeoise, Hamon le Palesto
11
27 janvier
Un jour en France : vendredi 27 janvier 2017
Fillon dans le dur, Benoît « Bilal » Hamon, les interdits de vote
15
26 janvier
Un jour en France : jeudi 26 janvier 2017
Le PS vote mineurs, Jawad insulte le juge, Cohn-Bendit regrette
16
25 janvier
Un jour en France : mercredi 25 janvier 2017
Ribes contre Trump, Les Inrocks contre Marion, Les César contre Nocturama
18
24 janvier
Un jour en France : mardi 24 janvier 2017
Fessenheim et Hollande, Macron et Assad, Valls/Hamon et l’islam
3
23 janvier
Un jour en France : lundi 23 janvier 2017
Primaire en Outre-mer, mannequins maigrichons, Cyrille Eldin "merdeux"
9
20 janvier
Un jour en France : vendredi 20 janvier 2017
Procès de la Grande Borne, carton pour Le Drian, pauvre Science
7

 

Prolongez les thèmes du jour avec Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1592141

    Cet harcèlement scolaire devient inquiétant, parce qu’il est le symbole d’une société morcelée, sans valeurs, ou chacun défend son bout de gras : les pires dans cette histoire sont les chefs d’établissements qui truquent les statistiques pour ne pas être dans la "dead zone" (à priori, ils ne devraient même pas avoir cette prérogative, il faudrait les assermenter par statut) ; les parents qui touchent les allocs devraient être mis sous tutelle, et les élèves poursuivis au pénal en cas de suicide.
    Trentenaire, je peux juste témoigner qu’à mon époque, le le harcèlement existait mais était moins massifié, plus anecdotique donc.
    (voir le témoignage glaçant de la jeune mathilde Monnet carrément victime de barbares, libres de leurs forfaits).


  • #1592179
    le 02/11/2016 par Renatus Gallicus
    Un jour en France : mercredi 2 novembre 2016

    Justin Trudeau (aka "M. Multiculturalisme") est si naïf qu’il doit sincèrement penser que le CETA est une bonne chose dans la mesure où il est toujours souhaitable dans sa conception du monde de faire tomber toutes les frontières, quelles qu’elles soient, dans la quête d’un amour et d’un partage universel. Pas sûr qu’il saisit le tort que le libre-échange cause aux travailleurs et aux petits producteurs depuis des années au profit exclusif du libéralisme sauvage. Son entourage de rapaces (c’est drôle, je pense tout de suite à Pierre Pettigrew) l’a probablement bien roulé. "Mon père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font", comme disait l’autre...

     

    • #1592498

      Les naïfs sont ceux qui pensent que les types comme Justin Trudeau sont des naïfs.


    • #1592525
      le 03/11/2016 par Renatus Gallicus
      Un jour en France : mercredi 2 novembre 2016

      @ Fred79

      Toute la classe politique occidentale n’est pas "satanisée" et orientée vers Sion. Certains sont simplement - et inconsciemment - manipulés, surtout dans des domaines qui dépassent grandement leurs compétences. Placez Trudeau devant Philippot, Soral ou n’importe quel Le Pen et vous constaterez vite ses limites et sa sincère naïveté.


    • #1592569

      @ Fred79,

      c’est exactement cela ! Les naïfs sont ceux qui croient que les politiciens et autres laquais sont naïfs, qu’ils se font manipuler, etc... Ils sont TOUS complices d’une façon ou d’une autre, à divers degrés, leur seule différence ! Leurs sourires ne témoignent rien d’autre que leur satisfaction à mépriser les peuples.


    • #1592607
      le 03/11/2016 par amande amère
      Un jour en France : mercredi 2 novembre 2016

      Leurs sourires ne témoignent rien d’autre que leur satisfaction à mépriser les peuples.

      Qu’on se le dise et se le répète, vous résumez parfaitement la situation.


  • #1592302

    Concernant le rapatriement des défunts en Algérie l accord est passé.


  • #1592321

    Le harcèlement, la violence ça commence dans l’école publique lorsqu’on autorise pour Halloween (une fête anglo paienne alors que nous fêtons la Toussaint chrétienne) la projection d’Exorcisme. On augmente ainsi considérablement le seuil de tolérance à la violence. Je proposerai bien la projection de la Passion du Christ puisqu’il est question de violence sans en faire l’apologie pour avilir la jeunesse, mais bien au contraire pour l’émanciper de cette culture de mort, de satan.


  • #1592328

    Excellent article.
    La France est en effet harcelée, à l’image de Marion qui fut une bonne élève qui marchait toute seule, qui dépassait le lot, et dont il fallait truquer le parcours pour l’empêcher d’exister, la rendre dépendante, l’éliminer.
    Les hellites empêchent de même par harcèlement incessant le développement naturel de la France, et bien des Français prennent exemple sur eux.


  • #1592338

    Hier, rue Doudeauville, 18e arrondissement : une immense queue de jeunes types, subsahariens pour la plupart, s’étirait sur 300 mètres environ. Elle aboutissait à un antre. C’était France Terre d’Asile.
    Allez vous cacher, dis-je à celui qui gardait l’antre, il n’y a pas de quoi être fier.
    L’homme qui gardait l’entrée semblait gêné. Ces types arrivaient probablement de Calais. L’un d’eux m’a dit de dégager avant que j’aie ouvert la bouche, pensant que je demandais l’asile et grillais la queue.
    Envoyons ces jeunes types en Arabie saoudite, qui a les moyens et les tentes pour les héberger, en attendant de les renvoyer chez eux à s’occuper de leurs affaires, comme des adultes qu’ils sont.


  • #1592359

    Le mouvement alt-right s’apprete a mobiliser des milliers de scrutateurs et installer des cameras dans les bureaux de vote, mais aussi a distribuer de la marijuana et de l’alcool dans les ghettos. En effet, une victoire de la candidate démocrate entraînerait une guerre révolutionnaire ou des émeutes généralisées, Trump ayant fait appel au "peuple du Deuxieme Amendement" (celui qui garantit la liberté de posséder des armes à feu).
    http://www.nydailynews.com/news/pol...
    http://www.lapresse.ca/debats/chron...

     

    • #1592414

      Je n’ai pas lu les liens mais la première idée qui me vient pour la marijuana et l’alcool dans les ghettos, c’est que plus de 80% des noirs votent pour Hillary donc les supporters de Trump essaient de les rendre hors d’état de nuire.