Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Une centaine de colons israéliens font irruption dans la mosquée al-Aqsa à Jérusalem

Cette mosquée est le troisième lieu saint de l’islam. Il y a un an, la présence de juifs israéliens sur l’esplanade des mosquées avait suscité une vague de violence qui avait failli déclencher une nouvelle guerre israélo-palestinienne.

 

L’agence de presse arabophone Safa rapporte que 96 colons se sont introduits dans l’enceinte de la grande mosquée d’al-Aqsa à Jérusalem, située sur l’esplanade des mosquées ce dimanche 27 novembre. Plusieurs témoins ont assisté à la scène. Une vidéo réalisée par un amateur a également commencé à circuler dans la journée sur Facebook.

 

 

Mahmoud Abou Atta, responsable de la communication de la fondation al-Aqsa, qui gère notamment le site religieux, rapporte que le cortège de colons a pénétré dans le bâtiment dans la matinée.

 

 

Le groupe aurait été escorté par de nombreux militaires israéliens, ainsi que par des rabbins. Les soldats présents auraient également procédé à de nombreux contrôles d’identité à l’entrée du bâtiment, filtrant les fidèles musulmans qui tentaient d’y accéder.

L’esplanade des mosquées, sur laquelle se trouve la mosquée al-Aqsa, considérée comme le troisième lieu saint de l’islam après La Mecque et Médine, est un lieu de tensions dont l’appartenance est débattue depuis de nombreuses années. Pendant l’été 2015, la présence de juifs israéliens sur les lieux avait déclenché une vague de violence entre Palestiniens et Israéliens, donnant lieu à des incidents quasi quotidiens partout en Cisjordanie et ayant fait redouter le déclenchement d’une nouvelle guerre.

Mettre les provocations sionistes en perspective avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • La Synagogue de Satan (SS)

    La véritable cabale est l’esprit appliqué à la lettre (sens littéral) comme le fit Saint Jérôme de Stridor (347-420), Docteur de l’Église, qui dans son travail nocturne de traduction (à prix d’or) de l’Ancien Testament. Mais comment expliquer le délire schizophrénique judaïque de l’école exégétique de Rachi (1040-1105) ? ce n’est plus l’esprit qui est appliqué à la lettre, mais la lettre qui est appliquée à l’esprit, enfantant la Kabbale, les Talmuds et le Zohar :

    « Le Talmud, la Massore, la Cabbale sont les produits étranges de ce que peut l’esprit humain enchaîné sur un texte. On en compte les lettres, les mots, les syllabes, on s’attache aux sons matériels bien plus qu’au sens, on multiplie à l’infini les subtilités exégétiques, les modes d’interprétation. » (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848 ; Edition Calmann-Lévy, 1890, chapitre III, page 58).

    La subversion hébraïque fit mouche en influençant les clercs, l’exégèse biblique de Rachi, appelée Commentaire inspira Abélard pour le Paraclet par l’intermédiaire des tossafistes (rabbins médiévaux du XIe et XIVe siècle), premier cour sur la Genèse depuis saint Jérôme, initiant l’étude de l’Ancien Testament .

    Avec Ernest Renan (1823-1892) on sait que les rabbins sont à l’origine de la fondation à l’époque médiévale de cette école qui en philologie est l’étude approfondie et la critique d’un texte. Ainsi le rabbi Chlomo ben Itzhak HaTzarfati plus connu sous les noms de Rachi, Rabbi Salomo et Salomon de Troyes, plus tard Nicolas de Lyre (1270-1349) prépareront la traduction de la Bible par Martin Luther.

     

    Répondre à ce message

  • #1611478
    Le 28 novembre à 15:17 par ProtégeonslaPalestine
    Une centaine de colons israéliens font irruption dans la mosquée al-Aqsa à (...)

    Les colonisateurs juifs se livrent à UNE PROVOCATION GRATUITE ; ces gens-là ne recherchent pas la paix, comme le disait l’un des leurs Stéphane Hessel, mais bien à déclencher l’indignation et la violence des Musulmans, afin de justifier une répression militaire féroce par "l’armée la plus morale du monde" (copyright le Meyer Habib).

    Une répression dévastatrice comme celle du dernier nettoyage ethnique en date : été 2014, souvenez-vous, celui qui vit aussi naître sous la mairesse Hidalgo, l’infâme Tel Aviv sur Seine.

     

    Répondre à ce message

  • Tout cela finira tres mal..

     

    Répondre à ce message

  • En même temps, c’est aussi un lieu saint pour les juifs.

     

    Répondre à ce message

    • Et je rapelle que dans l’islam, rien n’interdit aux gens du livre de pénétrer une mosquée, tout comme les juifs, même dans leur religion, ont tout à fait le droit de prier dans une mosquée (même s’ils n’ont normalement pas le droit d’entrer dans une église… ça reste au cas par cas et à la compréhension de chacun). C’est le troisième lieu saint des musulmans, le premier lieu saint des juifs. Pourquoi cette obsession de vouloir empêcher les juifs de se rendre sur leur lieu saint, sous prétexte que c’est une mosquée sacrée ? Y’en a marre de ces obsessions. Cette histoire rend tout le monde cinglé. Mais Dieu reconnaitra les siens.