Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

11 conseils pour arrêter de violer

Le sociologue Stéphane Édouard, spécialiste des relations homme-femme, décrypte un communiqué du Collectif Féministe Contre Le Viol.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Entrez dans la complexité des rapports H/F
avec Kontre Kulture

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1951824
    Le 25 avril à 09:58 par Être et durer
    11 conseils pour arrêter de violer

    La guerre du tous contre toutes, c’est maintenant. Je ne me lancerai pas ici dans une analyse du propos, des visées et de l’argumentaire développé à travers ce fatras d’inepties, Stéphane Edouard fait ça très bien.

    Par contre ce que je sais, c’est que l’on est en pleine entreprise de culpabilisation de la gente masculine ravalée ici, sans nuance et sans distinction, au rang de primates libidineux, le tout assortie d’une bonne dose d’injonctions paradoxales.

    Alors que le corps et la dignité des femmes subissent quotidiennement mille outrages à travers différentes productions culturelles (clips, films, jeux vidéo, mode, pubs, art, littérature pour ceux qui lisent encore, télé réalité,....) sans que les autorités et les féministes ne s’en émeuvent outre mesure,

    Alors que l’on hyper sexualise le corps des jeunes filles,

    Alors que l’on invite les adolescentes, via les réseaux sociaux, à mettre en scène leur corps et leur intimité, voire même à se prostituer pour quelques likes ou quelques billets (cf. snapcach, Mojito, escorting, cam-girls....)

    Alors que la pornographie est devenue un produit de consommation de masse et que l’industrie pornographique florissante génère annuellement des milliards de recettes qui sont partie intégrante du PIB des économies occidentales,

    Alors que les femmes elles-mêmes, on parfaitement intégré cette injonction à n’être plus que des bouts de viande prêt à l’emploi et reléguées au rang de simples marchandises périssables, botoxées, siliconnées, percées, tatouées, pucées....

    Alors que l’on accueille quotidiennement dans notre pays des centaines de migrants qui méprisent la femme occidentale, perçue comme un jouet sexuel en puissance ou en devenir (cf. Les Pakistanais de Telford, les milliers d’agressions sexuelles commises le jour de l’an 2016 à Cologne)

    Alors que l’on encourage chez ces derniers les manifestations d’une virilité archaïque et surannée perçue comme leg culturel et expression légitime de leur différence,

    Alors que l’on encourage et promeut la prise de risques, le dépassement des limites et la fin des tabous dans tous les domaines y compris ceux relevant de la sexualité au besoin par la prise de drogues aux effets désinhibants (chem.sex) en particulier dans les établissements nocturnes partenaires de cette campagne de sensibilisation,

    On ose sans sourciller et sans soucis de la moindre contradictions nous parler de campagne de prévention contre le viol....

    C’est juste WTF !

     

    Répondre à ce message

  • #1951859
    Le 25 avril à 10:55 par Y’a personne pour la sécurité là ?
    11 conseils pour arrêter de violer

    Et les préservatifs dans le métro alors ?

     

    Répondre à ce message

  • #1951915
    Le 25 avril à 12:03 par VioleurDePoulet
    11 conseils pour arrêter de violer

    Cet article tombe a point ! J’étais a deux doigt de violer ma boulangère, je range ma quequette !

     

    Répondre à ce message

  • #1952056
    Le 25 avril à 15:26 par Pierre
    11 conseils pour arrêter de violer

    En neuroscience, on dit que le cerveau ne comprend pas la négation. L’affiche pousserai-t-elle au viol alors ? ...

     

    Répondre à ce message

  • #1952085
    Le 25 avril à 16:16 par Caro
    11 conseils pour arrêter de violer

    Je me demande au final si ce sont les hommes ou les femmes qui passent le plus pour des cons dans cette histoire. Le coup du sifflet, j’adore, ça va me faire mon après-midi... Très bon Stéphane Edouard !

    PS : par pitié, c’est une vaste blague hein

     

    Répondre à ce message

  • #1952112
    Le 25 avril à 16:56 par Ifuckcharlie
    11 conseils pour arrêter de violer

    Ils n’ont qu’ a inventer une culotte avec un anti-viol .

     

    Répondre à ce message

  • #1952138
    Le 25 avril à 17:49 par Nono
    11 conseils pour arrêter de violer

    C’est vraiment de la merde tout ça !
    Quant au point numéro 5, ma femme adore quand je lui fais l’amour pendant qu’elle dort même si ça la réveille...

     

    Répondre à ce message

  • #1952313
    Le 25 avril à 21:19 par Joe
    11 conseils pour arrêter de violer

    Les féministes sont toujours entrain de parler au nom de toutes les femmes. Ce serait bien un micro trottoir (hors Paris compris) pour voir l’avis de vraies femmes.

     

    Répondre à ce message

  • #1952425
    Le 25 avril à 23:47 par STEF de MARS
    11 conseils pour arrêter de violer

    Le seul bon conseil à donner : Si vous êtes un violeur, coupez-vous la bite.

     

    Répondre à ce message

  • #1952607
    Le 26 avril à 10:13 par LeBonDieu
    11 conseils pour arrêter de violer

    L’écriture inclusive est très pratique, dès que j’en vois je sais immédiatement que c’est de la gauchiasserie.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents