Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

 

Découvrez toute l’offre musicale de Kontre Kulture :

Les émissions musicales d’ERFM :

 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2723227
    Le 12 mai à 13:37 par Anticyclone
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Ce qui me frappe c’est l’excellente composition de leurs expressions aussi bien corporelles, faciales que verbales. Ils sont, de plus, conscients de l’objet musical. Ces jeunes hommes semblent plutôt âgés de 20 ans que de 15-16 ans ! Je vois plus de maturité et les questions du journalistes fleurent bon l’approche durkheimienne sans jugement. Et les jeunes femmes. Leur corps est emporté par la musique soit à cause du rythme soit à cause du chanteur... il y a notamment cette jeune femme qui aime le rock chanté car elle trouve beau Johnny. Misère. La même que celle qui a voté Macron parce qu’il était jeune, beau et qu’il incarnait par conséquent le changement, peut-être... ou sa mère ? Alors quoi ? Les femmes responsables d’une approche superficielle (et donc irresponsables) de la musique... ET de la politique ? L’hypothèse est lancée...

     

    Répondre à ce message

    • #2723365
      Le 12 mai à 15:59 par JOHNNY REVIENS et BE GOOD
      1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

      ANTICYCLONE ,je pourrais dire anti-objectivité :
      Cette jeune fille,trouve beau johnny Hallyday, elle ne fut pas la seule.
      Ce n’est pas un crime, ni un manque de maturité, juste une spontanéité venant d’une adolescente de 15/16 ans basta !!rien de plus : ne cherchez pas midi a quatorze heures : vous êtes chiant !

      Oui triste constat, ils avaient du verbe, de la tenue : ou l’idéologie destructrice de mai 68 n’avait pas encore pointé son blaire d ’anti-nation.
      D’ailleurs johnny Hallyday n’a pas été sensible a cette époque, j’ai aimé Hallyday, comme j’ai aimé Edith Piaf mais aussi les stones, bowie, les pistols.
      Et evidemment, a l’age de 59 ans, je n’aime plus rien de notre époque actuel : rien !!je réécoute mes artistes du passé et les films du passé : car plus rien n’est bandant, plus rien n’a de valeurs.

       
    • #2723431
      Le 12 mai à 17:01 par mais encore
      1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

      Une femme reste une femme, tu peux pas l’empêcher d’aimer un chanteur beau, surtout notre Johnny national, le comparer à Macron... Uniquement sur le fait qu’il a été utilisé par une caste sure d’elle même et dominatrice qui s’est cachée derrière pour nous la mettre profond.

       
    • #2723653
      Le 12 mai à 22:28 par sixties
      1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

      Vous oubliez qu’on sortait de l’époque des Tino Rossi - Georges Guétary - Luis Mariano, etc... Donc quand Johnny est arrivé, avec sa puissance et son style à la Elvis Presley, rien de comparable avec ces chanteurs vieillots, un peu ventripotents.
      Johnny, c’est d’abord un physique et il a su ensuite entraîner plusieurs générations dans son sillage, jusqu’à ses funérailles !
      Votre commentaire est très réducteur

       
    • #2726232
      Le 16 mai à 14:29 par concombre masqué
      1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

      J’en ai choqué beaucoup en disant qu’il ne fallait pas donner le droit de vote aux femmes, et pourtant...L’abaissement de la majorité à 18 ans a amplifié le désastre. Cette obsession du physique chez les femmes nous a amené au pouvoir des Giscard, Chirac et autres Macron...Même celles qui se disent « intellos « attachent de l’importance au physique. Quant à la chanson, elles n’imaginent pas un chanteur de charme même ordinaire. Certes il y en a quelques uns qui ont percé grâce à leur talent. Cela étant, il est vrai que culturellement depuis l’Antiquité, on a associé « amour et beauté « . Hélas, plus généralement, le physique joue un grand rôle dans la réussite sociale et pas seulement amoureuse. Quand je pense à ces crétins « mignons » devenus cadres dans les boîtes du tertiaire surtout.

       
  • #2723260
    Le 12 mai à 13:58 par Charles
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Pfiou c’est raide ! Quelle chute !
    Ces jeunes sont nés juste après la guerre, que l’Europe a perdu face aux anglo-saxons, alliés des soviétiques. Ils commencent à écouter de la musique américaine et à adopter la "culture" américaine. Est-ce là le début du déclin ?

     

    Répondre à ce message

  • #2723343
    Le 12 mai à 15:29 par tunisoral
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Jamais très rigoureux l’INA dans ses titres : D’après les bagnoles et les titres des chansons cités, on n’est plus en 1960 mais plutôt vers 1964

     

    Répondre à ce message

    • #2723509
      Le 12 mai à 18:50 par Melancholia
      1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

      Peut-être. Cette vidéo a été tournée à Paris parce qu’en province, on voyait peu de Noirs. Le premier Noir que j’ai vu était lors de vacances dans les Alpes avec une tante. Je ne comprenais pas comment un couple mixte (mère blanche et père noir) pouvait avoir une fille café au lait. J’étais en 6ème mais trop "petite" pour comprendre.
      Une élève de 3ème qui avait la même prof de français que moi, qui étais en 6ème, et qui leur avait vanté mes mérites m’avait arrêtée dans la rue pour me demander si je savais comment naissaient les enfants. J’avais répondu par la négative. :)
      Je croyais aussi que les Chinois avaient la peau jaune.
      Nous étions très innocents et très naïfs, mais c’était très bien ainsi.
      Finalement nous avions rattrapé notre retard au Lycée à partir de la 4ème. Nous avions une bonne prof de Sciences naturelles. :)
      La vie était plus simple et plus belle.

       
    • #2723870
      Le 13 mai à 10:07 par Olaf
      1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

      Oui. Je pense au minimum 1961. On y voit des Peugeot 404, dont la commercialisation à eu lieu en mai 60. Le temps de les voir en nombre en circulation, il y a bien 1 an... Sinon, le plaisir d’écouter cette jeunesse qui s’exprime avec classe, est énorme... A quand la machine à remonter le temps. ? Suis né au milieu des 60.

       
  • #2723406
    Le 12 mai à 16:35 par manicouagan
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Je ne peux qu’être bouleversé, mon père était contrebassiste dans son Trio Jazz dès l’âge de 18 ans et animait des mariages, des soirées dans les auberges (sur le bord du magnifique fleuve au Québec), c’est ainsi que ma mère l’a rencontré et tout était d’une élégance, finesse et joie de vivre, je m’en vais pleuré comme à chaque fois que je pense à cette époque et à celle que nous vivons.

     

    Répondre à ce message

  • #2723466
    Le 12 mai à 17:49 par jesuismoi
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Déferlement de la sous culture étasunienne à tel point que des chanteurs français tels J Hallyday, Dick River, Eddie Mitchell adoptaient des noms de scène américains.
    Ces braves jeunes aujourd’hui décédés ou presque octogénaires. La vie est brève et courir après le vent reste futile. L’avenir d’un jeune en 2021 ? devenir vieux (pas certain) et mourir (sûr).Ou bien croire en cette prophétie : "Les justes possèderont la terre et ils y vivront éternellement" Psaumes 37-29

     

    Répondre à ce message

  • #2723503
    Le 12 mai à 18:39 par Franc
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Aujourd’hui, les jeunes ne savent même pas ce que c’est de la vrai musique avec des vrais instruments et des vrais chanteurs, des vrais mélodies...
    L’abrutissement des masses bas son plein dans tous les domaines de la culture.

     

    Répondre à ce message

  • #2723519
    Le 12 mai à 19:04 par sixties
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    C’est trop triste de se replonger dans cette merveilleuse ambiance des années 60 que nous avons eu la chance de connaître, mais qui nous fait apparaître l’époque actuelle comme d’autant plus exécrable ! On était tellement heureux sans portable, sans voiture, avec notre transistor à écouter "salut les copains" à 17 h ! Et notre "teppaz" pour écouter les disques. Ce qui ne nous empêchait pas de bosser au collège ! Et le niveau n’ était pas ce qu’il est devenu !

     

    Répondre à ce message

  • #2723537
    Le 12 mai à 19:25 par Rachid
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    et après on dira que cette modernité n’est pas décadente ; on voit bien qu’il y a eu un basculement quelque part et qu’on est passé de l’autre côté.

    m’enfin

     

    Répondre à ce message

  • #2723676
    Le 12 mai à 22:55 par Sedetiam
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Le titre proposé par l’INA...



    T’écoutes quoi comme musique ?




    ... est à l’opposé de la manière de s’exprimer des intervenants.
    Peut-être la honte de poser ainsi la question à notre pseudo modernité : « Qu’est que tu écoutes comme musique ? » ou « Quelle musique écoutes-tu ? »
    Pfff !

     

    Répondre à ce message

  • #2723711
    Le 13 mai à 00:31 par François
    1960 – T’écoutes quoi comme musique ?

    Je suis toujours en emoi quand j’écoute n’importe quel jeunes parler dans les vidéos « ina ». Quelle vocabulaire, quelle syntaxe quelle classe !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents