Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

Musique & Polémique

Front musical est l’une des nombreuses émissions d’ERFM. Présentée par Silvestrik, cette émission vous fera découvrir l’histoire et l’actualité de la musique d’un point de vue rarement diffusé sur les ondes conformistes !

 

La présentation de cet épisode :

Une offensive contre la musique classique a été lancée par les médias états-uniens et relayée par l’université d’Oxford. Sous des dehors simplistes, elle ouvre un front musical contre des musiques européennes qui font l’admiration d’une grande partie de l’humanité. Les méthodes utilisées sont celles des révolutions colorées, sauf que les objectifs visés sont des musiques et leurs orchestres. Un combat perdu d’avance pour l’Empire et ses ONG ?

Silvestrik

 

Extraits musicaux : :

- Toccata et fugue en ré mineur de J-S Bach
- Marche de la Garde consulaire à Marengo
- Les Rhapsodies hongroises de Liszt
- Stabat Mater de Pergolèse
- Casse-Noisette, la Valse des fleurs de Tchaïkovski
- 5e Symphonie par le Philharmonique de Vienne, de Beethoven
- La Chevauchée des Walkyries de Wagner
- Petite musique de nuit de Mozart
- Valse n° 2 de Chostakovitch

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2714594

    Très intéressant mais pas surprenant. Destruction du génie culturel occidental éternel pour laisser la place à des consommateurs dépressifs qui se prennent pour des humanistes parce qu’ils croyent aux paroles de J.-J. Goldmann et Y.Noah, des pointures en musique...

    Des masses abruties et crédules enfoncées dans la crise du système mais luttant contre l’esclavage d’il y a deux siècles. Il est vrai que les génies créateurs de la musique occidentale étaient tous propriétaires de bateaux à esclaves.

    Les afro-américains devraient écouter Maurice Ravel, pas sa musique mais cette citation : "Vous, les Américains, prenez le jazz trop à la légère. Vous semblez y voir une musique de peu de valeur, vulgaire, éphémère. Alors qu’à mes yeux, c’est lui qui donnera naissance à la musique nationale des États-Unis". Venant d’un blanc européen. Qu’attendent-ils pour reprendre le flambeau ?

    Face à l’effondrement en cours, on attend l’intervention divine, alors j’écoute :
    - la Missa solemnis de Beethoven (Karajan)
    - la Messe en ut mineur de Mozart (Karajan)
    - la Messe en si mineur de Bach (Karajan)

    Oui je sais, très Karajan.

     

    Répondre à ce message

    • #2715266
      Le 29 avril à 15:21 par lemecnormal n°174
      Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

      Karajan,Karajan,...excellent chef d’orchestre,nommé à vie à Berlin...mais qui avait trop souvent oublié que la pause est une respiration,et que la musique,le musicien,en ont besoin,aussi toutes ses interprétations filent-elles comme le vent,sans avoir toujours la modulation nécessaire à la "respiration"...au contraire un Bernstein est parfois justement trop "modulé" où il faut tendre l’oreille pour suivre le mouvement et parfois trop fort au point qu’il faille baisser le son...Ces dernières années le Berliner Philarmonica était au top avec Jansons Mariss...

       
    • #2719032
      Le 5 mai à 14:14 par Fanatique de Beethoven
      Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

      Fred, Je suis tres interesse par la Missa Solemnis !
      Ayant ecoute plusieures version de celle-ci, la meilleure est celle interpretee par la Robert Shaw Chorale dirigee par Arturo Toscanini disponible encore aujourd’hui en CD, dont l’intonation et la virtuosite sont sans equivalents !

       
  • #2714659

    Il y a un combat perpétuel du mal contre le bien, du laid contre le beau, de satan contre Dieu et ceci dans tous les domaines de la vie. Dans le monde le l’art, il n’y a pas que la musique qui est visée, nous voyons aussi des sculptures et des statues très moches érigées en lieux publiques.

     

    Répondre à ce message

  • #2714881
    Le 28 avril à 21:04 par Dorothee2
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    Que pouvons-nous faire pour remettre ces gens à leur place ? On ne peut pas les laisser détruire notre musique.

     

    Répondre à ce message

  • #2715011

    Magnifique emission bien qu’un peu trop courte a mon gout. Bref on s’en lasse pas. ET quelle merveille notre culture musicale europeenne ! Quel panache, quelle classe ! C’est absolument unique au monde, pas etonnant que les asiats s’y mettent a fond (je le sais pour etre en chine depuis 2008). Bravo ! Et on attend la prochaine fournee.

     

    Répondre à ce message

  • #2715070
    Le 29 avril à 09:36 par Roland de Roncevaux
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    les musiques dites "noires" (jazz, gospel, etc.) n’ont musicologiquement rien de noir. C’est le plus comique. Il s’agit de musiques blanches jouées par des noirs. Les règles de l’harmonie, les rythmes, les instruments (saxo, piano, batterie, guitare, contrebasse, clarinette, etc.) sont tous européens. Le gospel est simplement imité des cantiques anglo-protestants. Le jazz est une musique de night-club du début du 20ème siècle, dont la grammaire musicale ressort entièrement de la musique populaire européenne du 19ème siècle, et de quelques emprunts à la musique classique du début du 20ème siècle. En Afrique même, les jeunes abandonnent depuis longtemps les musiques traditionnelles authentiques au profit de ces pseudo "musiques noires" qui ne sont en fait que des musiques impériales.

    "Le jazz est le meilleur ambassadeur de l’Amérique" (Dwight Eisenhower).

     

    Répondre à ce message

  • #2715081
    Le 29 avril à 09:55 par Roland de Roncevaux
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    "Qui veut maîtriser le peuple, qu’il maîtrise d’abord sa musique" (Platon, la République). Confucius place la musique au-dessus même des mathématiques et de la grammaire. Il est évident que la "révolution musicale" commencée au 20ème siècle ne doit rien au hasard. Les dates sont parlantes : le jazz s’impose en Europe 1918 et le rock en 1945. Avec l’immigration obligatoire, c’est le tour du rap (et l’électro pour les jeunes blancs). Comme disait fort justement Michel Clouscard : "la musique pop’ a remplacé la musique populaire. La musique pour le peuple a remplacé la musique du peuple". Ca ne veut pas dire qu’il n’existe pas ici où là un bon musicien pop’ : cela donne par contre à comprendre le grand remplacement orchestré depuis 100 ans.

    J’ajoute que la musique classique elle-même a subi une double attaque. La musique dite "atonale" à partir de 1918 et 1945. Puis la révolution néolibérale des années 1970-80, avec le "baroque" d’une part, et les interprétations "cleans" et mises-en-scène conceptuelles d’opéra. Le but était de liquider l’héritage romantique européen, qui n’est que l’expression musicale de l’immense époque nationaliste et de souveraineté populaire (depuis la fin du 18ème siècle, jusqu’au milieu du 20ème siècle).

    Merci à E&R pour mener cette lutte musicale, qui est absolument essentielle. On peut apprécier une bande dessinée ou un film : mais on n’imagine pas notre vie et notre lutte sans les classiques de la philosophie et de la politique. De même pour la musique : on peut apprécier des musiciens pop, mais on ne devrait pas se priver de la fréquentation des classiques.

     

    Répondre à ce message

    • #2715577
      Le 30 avril à 02:57 par miseaupoing
      Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

      Même sans jazz et sans rap, vous auriez eu de la musique atonale, et l’effondrement total de la musique occidentale, comme pour l’architecture, la poésie, la sculpture, la peinture, la littérature, etc. On est passé partout du Divin à de la m.rd. Du boulot d’athées, quoi...

      En dehors de la mondialisation et des influences extérieures dégénérées, il y a eu de l’intérieur une forte décadence spirituelle et religieuse sans précédent à cause du matérialisme philosophique. Nous avons dégénéré l’ancien niveau européen, c’est une chute collective populaire, en plus de celle des élites.

      Je me demande que feraient les anciens français s’ils pouvaient voir la France actuelle. Je ne suis pas sûr qu’ils seraient attendris de voir leurs descendants...

       
  • #2715083
    Le 29 avril à 10:01 par Roland de Roncevaux
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    la réception de la musique classique occidentale en Asie de l’est (aire confucéenne) est un des plus beaux échanges inter-culturels réellement spontanés. Aucune "subvention ministérielle" n’a provoqué cet engouement sincère des asiatiques pour notre musique. Ils l’interprètent selon leurs propres compréhensions civilisationnelles profondes, et c’est très intéressant d’écouter cela. C’est un véritable dialogue ! Je pense que notre musique classique entre en résonance inattendue et miraculeuse avec leur propre tradition contemplative.

     

    Répondre à ce message

  • #2715090
    Le 29 avril à 10:18 par Roland de Roncevaux
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    il existe un grand nombre d’interprètes afro-américains, notamment à l’opéra, et depuis longtemps. Marian Anderson, Grace Bumbry, Jessye Norman, Simon Estes, Léontine Price, Barbara Hedricks, etc. On note aujourd’hui l’excellent ténor Lawrence Brownlee (qui, à ma connaissance, a sévèrement envoyé balader BLM et autres racialistes quand ils ont essayé de le recruter).

    En France, on songe à la soprano algérienne Leila Ben Sedira, qui participa à l’enregistrement historique du "Pelléas et Mélisande" de Debussy sous la direction de Roger Desormères en 1941. Elle avait été repérée par Saint-Saëns qui animait la riche vie musicale algéroise à l’époque française.

    Contrairement à ce que racontent les médias, l’opéra a toujours été un milieu plutôt "progressiste". Justement, les élites se faisaient un plaisir d’y intégrer les gens du peuple ou des colonies. L’argument raciste ne tient absolument pas.

     

    Répondre à ce message

  • #2716033
    Le 30 avril à 17:41 par Jean-Michel
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    Je sais pas vous mais perso apres avoir ecoute cette magnifique emission j’ai envie de me mettre moi et mes enfants a la musique classique, ne serait-ce que pour faire chier les sionistes qui veulent la mort de notre belle civilisation. Une reaction de survie, en somme.

     

    Répondre à ce message

  • #2716294
    Le 1er mai à 00:57 par Boblagratte
    Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

    Je suis un grand amoureux de musique classique mais je me demande souvent pourquoi on est si tourné vers le passé, la musique classique contemporaine est elle aussi merveilleuse et pourrait l’être plus encore si les musiciens et compositeurs pouvaient mieux en vivre.

     

    Répondre à ce message

    • #2717185
      Le 2 mai à 10:15 par mille sabords
      Front musical #10 – Offensive contre la musique classique

      Oui et surtout couper Chostakovitch alors que l’émission ne dure que 37 minutes, blasphème !
      Ça coupe juste au moment où Christian Morin s’apprête à faire chanter sa clarinette.

       
Afficher les commentaires précédents