Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

« Page de la femme », un sujet diffusé sur la RTF le 6 novembre 1961.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2202302
    le 20/05/2019 par macho 7
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    La fille n’a rien de romantique, elle sait même pas ce que ça veut dire, elle est juste un vide à combler dans l’urgence vu le peu de temps dont elle dispose.
    Pour équilibrer, le Paris romantique en 2019 :
    - https://www.youtube.com/watch?v=26w...

     

    • #2202487
      le 21/05/2019 par Michelly58
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Super vous venez de casser l’ambiance, pourquoi a-t-il fallu que vous nous rameniez à cette triste époque ?


    • #2202499
      le 21/05/2019 par Tatiebaba
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Quelle aigreur ou quelle supposée supériorité dans la première partie de votre commentaire communautariste :) Et oulala j’ai regardé la vidéo grâce à votre lien et l’expression " le poids mes mots le choc des photos" m’est venue à l’esprit immédiatement. Oui on sait que l’immigration massive est active en France mais là ....Où sont les Français ? Il est bien tard.


    • #2203786

      @macho7 : Interpelée par votre commentaire sur lequel je venais vous répondre que si, la fille romantique ça existe encore et heureusement, j’ai cliqué sur votre lien et wow. Ca fait mal. Maintenant je n’aurais vraiment plus honte de le dire : c’était mieux avant !


  • #2202330
    le 20/05/2019 par Rousseau
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    Hallucinant

    Comment avons nous pu tomber si bas !!

     

    • #2202357
      le 20/05/2019 par Mangematin
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Parce que tout a été fait par les mondialistes pour que l’on tombe le plus bas possible. Et par le contrôle médiatique, politique et tout le reste, les peuples ont été manipulés à mort, afin qu’ils arrivent où ils en sont actuellement.


    • #2202398
      le 20/05/2019 par Rousseau
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Hélas parfaitement exact


  • #2202338

    En fait on disait autant d’âneries à l’époque qu’aujourd’hui, mais dans un langage plus ’’châtié’’.


  • #2202344
    le 20/05/2019 par lila bleu
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    Quelle élégance ! Ces jeunes gens respirent la santé physique et mentale. Rien à voir avec les zombies à smartphone d’aujourd’hui.


  • #2202360
    le 20/05/2019 par Linx dans la brousse
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    Juste avant le grand saut quantique vers la décadence totale de 68 : ils avaient tous une vision réaliste et noble de la jeune fille nouvelle , "il faut s’en méfier""perverse". Tout est résumé. Aujourd’hui la gauche castratrice du jeune gars blanc féminisé lui ferait dire "elles sont l’égale de l’homme". Quelle décadence faut pas s’étonner qu’elles aillent chercher des crapules sans noblesse qui les prennent encore pour ce qu’elles sont presque toutes devenues pour de vrai : "de jeunes puputes lobotomisées par le lgbtisme et la jouissance égoïste avant tout".

    Merci "les lumières"de 200 ans de satanisme anti-chrétien.


  • #2202373
    le 20/05/2019 par chère rasade
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    On peut apprécier ici la toute-puissance destructrice du marxisme et de ses dérivés culturels et autres. Aussi bien dans l’espace public urbain, que dans la tête des gens. Notre société ne subit pas une régression, hélas, qui nous ramènerait en arrière, mais une destruction complète de toutes les valeurs visibles ou ressenties. On ne gagne rien et on perd absolument tout. "Lorsque nous eûmes injecté le poison du libéralisme dans l’organisation de l’État, celui-ci fut infecté d’une maladie mortelle. Il ne reste plus qu’à attendre la fin de son agonie". Celui qui a écrit ça, il y a 116 ans, était un véritable génie. Du mal.


  • #2202376

    Que c’est bon de voir des jeunes français s’exprimer sans ponctuer chacune de leur phrase par un « genre » et avoir d’autres vocabulaires que « super » ou « sympa » ou « vachement ».
    C’est incroyable de voir à quel point le niveau a chuté en seulement cinquante ans.

     

  • #2202404
    le 21/05/2019 par Rousseau
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    Il faut revenir aux fondamentaux. La fraternité virile et l’obéissance des femmes contre l’amour et la protection. Les perverses et les hystériques au bordel
    Un secrétariat d’état à la condition masculine. La parité obligatoire dans les loges.

     

    • #2202494
      le 21/05/2019 par Michelly58
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      @Rousseau Vous feriez un excellent ministre des hommes. Moi je propose plutôt de foutre les ses folles enragées en cages ou en camisole afin de préserver la cohésion de la nation.
      Les loges il faut les supprimer !


    • #2202631
      le 21/05/2019 par Rousseau
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Vite que le bon sens revienne. L’ordre naturel. Debarassons nous des dirigeants cretinises par le mensonge et la soumission.


  • #2202407
    le 21/05/2019 par Visage pâle en terre violée
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    "Bonjour, est ce que vous accepteriez un echange liquide ? En attente d’une réponse, une bonne journée à vous ! :)"

    (proposition en 2019 d’une jeune et jolie jeune fille de 19 ans sur blablacar, un des jeune gars de 61 parlait de la subtilité des jeunes filles pour faire des avances)

     

  • #2202477
    le 21/05/2019 par Michelly58
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    Rien que pour sortir cela, ils se ferait tous poursuivre instantanément par tout les ordres de sorcelleries féministes pour sexisme aujourd’hui.

    Quand je compare le physique des jeunes hommes de l’époque à celui de maintenant, je me dit que le lait de soja et la malbouffe ont fait beaucoup de dégâts.

     

  • #2202700
    le 21/05/2019 par callaghan
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    En 2019 les mecs ne pense plus rien sur les jeunes filles.
    Qu’est-ce que vous voulez penser d’un grand vide.

    Vidéo intéressante à ce sujet pour les US, en anglais sous-titré anglais pour ceux qui le baragouinent. Bientôt en France si ce n’est déjà fait.
    https://www.youtube.com/watch?v=IW4...
    Existe aussi traduite sur le site de "la mite dans la caverne"


  • #2202764
    le 21/05/2019 par Être et durer
    1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

    A l’époque, la diversité se concevait en fonction de critères sociologiques et non pas ethniques.

    A quoi ressemblerait cet échantillon représentatif aujourd’hui ?

    Entre temps, l’immigration de masse et le regroupement familial sont venus dissoudre l’homogénéité ethnique de la France et de l’Europe.

    Autres marqueurs intéressants, les registres de langage employés face caméra et le niveau d’expression orale de ces 8 jeunes hommes entre 17 et 25 ans.

    58 ans plus tard, le contraste avec la paupérisation culturelle généralisée qui caractérise l’ensemble des CSP est évident.
    Que reste-t-il de notre modèle d’excellence en matière d’enseignement qui permettait de doter un fils d’ouvrier d’un capital culturel suffisant pour prétendre s’élever au-dessus de sa condition en une génération ?

    Quant aux femmes elles-mêmes, puisqu’elles constituent le sujet de cette enquête, on comprend qu’elles ont été au centre de la grande offensive menée par les marchés contre la Famille. On sent bien dans le propos de ces jeunes hommes que le désastre actuel est déjà en germe, latent. Que reste-t-il de la féminité aujourd’hui ?


  • #2202806

    On peut regretter beaucoup de choses, à écouter les propos de ces jeunes gens (ou ceux des femmes de la vidéo qu’E&R avait relayée précédemment)... Il est un fait que nous nous exprimons nettement moins élégamment qu’eux, surtout à l’oral. Leur maintien, leur visage, leurs paroles... il s’en dégage une noblesse qui rend nostalgique, c’est vrai.
    On peut aussi regretter que les femmes (mais pas seulement d’ailleurs) soient devenues pour beaucoup impudiques, peu soignées, peu enclines à l’effort et peu empathiques (la société du spectacle ne valorise pas spécialement leur intellect ou leur douceur...).
    Mais faut-il pour autant en conclure que toutes les femmes sont "perverses" ? Que c’est un trait inhérent à leur sexe ? Quand je lis les commentaires du site, je suis toujours attristée de constater qu’on me refuse par essence des qualités que je tiens en estime et que j’essaie de cultiver chez moi (et que j’aime reconnaître chez les autres), comme l’intégrité, la compassion, l’envie de devenir meilleure, spirituellement, intellectuellement, physiquement...

     

    • #2202919
      le 21/05/2019 par Linx dans la brousse
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Vous auriez dit sincérité et fidélité comme qualités j’aurais pu y voir un bon signe ça m’aurait suffit... Pour le reste c’est du déjà entendu sur-joué, et après les qualités que vous citez gente dame, il y a je cite :
      Hypocrisie
      Trahison
      Pension,
      Et enfin pour les plus chanceux :

      Prison.

      Grâce à toute cette compassion avec les maçons qui bâtissent leur édifice contre l’Homme grâce à vous, Mesdames.


    • #2202933
      le 21/05/2019 par Etre et durer
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Bonsoir Sol,

      Certains commentaires trahissent surtout la frustration, l’angoisse, la solitude et le mal-être de leurs auteurs. Ne leur en tenez pas rigueur et ne vous laissez pas atteindre par la charge toxique qu’ils diffusent sur le site.

      Sous la pression continue des logiques marchandes qui irriguent nos existences, Hommes et Femmes deviennent progressivement des segments antagonistes que l’on tente de jeter les uns contre les autres dans une lutte stérile et mortifère qui vise à détruire notre humanité et ce qu’elle peut avoir de transcendant et d’irréductible.

      La réconciliation nationale promue par Alain Soral, est aussi une réconciliation avec soi-même et avec l’autre sexe. Ipséité / altérité sont les deux versants qu’il faut gravir pour dépasser notre individualité et retrouver une certaine unité.

      Pour ré-enchanter les relations hommes / femmes, il faut d’abord que chacun renoue avec sa nature profonde et arrête de penser qu’il peut se suffire à lui-même. L’humanité s’est construite su cette nécessaire complémentarité mutuelle. Vouloir l’abolir est une folie qui génère bien des troubles et névroses actuels.


    • #2202984
      le 22/05/2019 par Linx dans la brousse
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Être et durer, les commentaires que vous appelez "toxiques" expriment une réalité des plus violentes subie par certains homme "passés" par certaines femmes, si vous y avez par miracle échappé et vous faite ensuite juge impartial de vos congénères masculins, ne vous croyez pas seul à chercher et à aimer la complémentarité des sexes. Cela dit, quand le portefeuille masculin n’est pas suffisamment là, force est de constater que femelle s’en va vers plus "offrant" envers son petit paradis terrestre de marché sociale. Nul besoin d’y voir de la toxicité, et il serait bien hypocrite envers ces dames de ne pas aussi leur rappeler qu’ à intelligence et génétique égale, celles ci partiront toujours vers le plus offrant financièrement et socialement, et de plus en plus souvent juste après s’être faite engrosser par celui que leur cœur désignait. La majorité des femmes une fois l’acte pro créateur accomplis, ne sont plus aussi capable de laisser une chance au géniteur de voir grandir leurs enfants que l’étaient leurs grand mères. La vie d’aujourd’hui est ainsi faite pour les hommes chichement dotés sur le compte en banque, et j’arrêterais là le sombre dessin qui n’est pas de moi à l’origine, le mien serait plus une histoire de foi en Dieu et de sacrement des promesses du mariage.


    • #2202996
      le 22/05/2019 par Michelly58
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      @Sol Si vous ne faite pas parti du lot vous n’avez rien à vous reprocher, il faut savoir accepter la critique.
      Moi même je suis une femme et je ne m’en offusque guère vu que c’est la stricte vérité. Certaines filles sont perfides et imbuvables.


    • #2203206
      le 22/05/2019 par Être et durer
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Lynx, tu as pris pour toi mon commentaire, alors que le tien n’était pas encore publié quand je l’ai rédigé et envoyé au site. Je le découvre à l’instant. Cela dit, il illustre parfaitement le propos qui était le mien.
      Maintenant, est-ce que je dois renoncer à me faire soigner les dents parce que je suis déjà tombé sur un mauvais dentiste ?


    • #2203450

      @ Linx :

      Fascinant comme la majorité des commentaires, à l’image du vôtre, sur ce genre d’article sont toujours remplis d’aigreur, pétris de mépris et de préjugés à l’égard de la gente féminine ou de la "femelle".

      Les individus qui postent ce genre de commentaires semblent oublier qu’ils portent la moitié de la responsabilité de l’éducation de leurs filles depuis toujours. Se plaindre de ce que la gente féminine serait devenue aujourd’hui, et en attribuer la cause à des défaut de tempérament, donc des défauts innés de la femme est risible en ce qu’il est stupide, facile, et surtout lâche.

      Une personne, homme ou femme, porte en effet le poids de sa génétique et donc de caractéristiques innées. Mais celle-ci est modelée depuis le premier jour de vie par son environnement, tout comme le tempérament devient caractère par l’éducation.

      C’est une lâcheté d’homme faible que de rejeter la faute d’une prétendue médiocrité d’Etre de la femme sur sa génétique plutôt que sur son éducation.
      Reconnaissez plutôt que les femmes occidentales ont simplement intégré les codes moraux d’une société en déliquescence, tout comme l’ont fait les hommes occidentaux.
      Où étaient les parents intègres pour les éduquer ? Où étaient les pères ?

      Absents ?

      Cette pleurniche rancunière récurrente d’un certain nombre de commentateurs sur ces sujets est proprement insupportable.

      A vous Sol,
      J’apprécie votre commentaire mesuré et plein de bon sens. On a tendance à oublier qu’on rencontre et qu’on s’associe à ceux à qui on ressemble. Aux hommes médiocres les femmes médiocres. Et aux hommes bons les femmes bonnes.
      Bien à vous


    • #2203523
      le 22/05/2019 par Rousseau
      1961 : que pensez-vous des jeunes filles ?

      Toutes les femmes sont adorables par essence. Ellles sont la vie. . Ensuite l’éducation et l’environnement peuvent compliquer le sujet. Elles sont vulnerrables aux apparences sociales. La complémentarité sublimé entre homme et femme est de plus en difficile a réaliser.. Il faut revoir complètement les règles du jeu. Aujourd’hui les rapports sont hysterises à des fins d’exploitation capitaliste. I
      Qu’en pensez vous ?


Commentaires suivants