Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

6 août 1945 : les États-Unis massacrent la population civile d’Hiroshima

Le Japon a marqué le 72e anniversaire de l’attaque américaine à la bombe nucléaire dans la ville d’Hiroshima dimanche, avec la tenue d’une cérémonie par le Premier ministre Shinzo Abe et des survivants.

Des milliers de participants ont observé une minute de silence en mémoire des victimes à 08h15 dimanche (GMT 01h15 HB), l’heure à laquelle l’aviation américaine a lâché la première bombe atomique sur la ville à l’est du pays, le 6 août 1945.

La déflagration a tué des dizaines de milliers d’habitants sur le champ, et au cours de l’année 140.000 autres ont perdu la vie.

Les Etat-Unis ont ensuite lâché une seconde bombe visant Nagasaki sur l’île de Kyushu trois jours plus tard. Le Japon s’est alors rendu le 15 août, mettant un terme à la Seconde guerre mondiale.

En mai l’année dernière, le président américain, Barack Obama à l’époque, s’était rendu sur le site de l’attaque meurtrière.

Il avait fait part de ses condoléances aux victimes, mais n’avait pas présenté d’excuses au nom de son pays aux Japonais pour ces terribles actes de guerre.

En partie grâce à la visite du président Obama, le nombre de visiteurs au mémorial de la paix érigé à Hiroshima a grimpé de 16,4%, avec 1,74 million s’y présentant l’an passé.

 

 

Un aperçu d’Hiroshima avant la bombe

 

 

Hiroshima et Nagasaki : les témoignages des survivants

 

L’Asie sans la propagande impériale, avec Alain Soral :

 

La violence et la mort au nom de la « liberté » et des « droits de l’homme »,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Sur de nombreux médias mainstream, bmf, france24, parismatch, francetvinfo, lemonde,... on retrouve la même dépêche de l’AFP, où comme toujours, le même message est délivré, avec quand même parfois des mots ici et là qui changent, ben oui quand même faut pas déconner ! Le caractère rapide de la diffusion de l’information est la priorité. La véracité, ou l’intérêt de la masse, on s’en fout. Nous sommes tous journalistes mes amis, il suffit de ployer le genou.

     

    Répondre à ce message

  • God bless america.

     

    Répondre à ce message

  • Un livre qui serait intéressant de rééditer chez contre culture : "Les enfants du diable" de Jean Pierre Petit qui traite du sujet mais pas seulement...

    extrait :

    Ce texte, présenté au Ministère de la Guerre le 11 Juin 1945, soit vingt cinq jours avant le premier essai d’Alamogordo et cinquante six jours avant Hiroshima fut le dernier cri lancé par la fraction de la communauté scientifique parfaitement avertie et responsable. Quand on parcourt ces lignes on y trouve, avant même que la démonstration de l’arme ne fut effectuée, plusieurs prophéties terribles. Primo la certitude de la prolifération rapide de l’arme nucléaire avec prédiction parfaite du temps nécessaire au développement de l’arme par les autres nations économiquement développées. Secundo la prédiction de la course aux armements et de l’état de paranoïa planétaire qui s’en suivrait.
    Le rapport contient par contre une erreur fondamentale concernant la réaction de l’opinion publique internationale. Peu d’années après le premier emploi de l’arme le qualificatif d’atomique désignait la teneur d’un cocktail ou le sex appeal d’une actrice, tandis que le lieu d’une essai nucléaire dans le pacifique s’immortalisait en devenant la marque d’un costume de bain...

     

    Répondre à ce message

    • Jean Pierre Petit ? Ce n’est pas celui qui prétend pouvoir communiquer avec des entités extra-terrestres. Un mec à suivre. Pas de doute.

       
    • à "sa majesté"

      Ce que vous dites est faux, vous colportez ce que les médias veulent qu’on pense de cet astrophysicien...vous avez bien appris votre leçon en somme...vous pensez "mainstream"...

      Bravo et continuez donc à faire le malin, vous aussi on va vous suivre, pas de doute !

      Jean-Pierre petit est tout sauf un débile, veuillez vérifier par vous-même...

       
  • Étonnante la deuxième vidéo ou le cameraman ...

    ne filme personne, mais tout le monde.
    ne filme aucun bâtiment, mais toute les rues.
    ne filme aucune vie, mais la population.
    ne filme aucun lieu ... , mais Hiroshima.

    comme si un savant fou filmait son laboratoire avant de le détruire !

     

    Répondre à ce message

  • #1780193

    Et encore toujours la meme rengaine pour faire croire que c’est les bombes atomiques qui ont fait céder les Japonais à signer leur défaite.
    Il faut savoir que tout le littoral sud était déja complètement détruit, sous des pluies de bombes, un niveau au dessus de ce qu’ils ont fait en Allemagne. C’est dire la folie destructrice.

    Non, c’est bien l’arrivée imminente des soviétiques, dans leur dos au nord, sans aucune défense (tout était rassemblé au sud contre les US), qui les a forcé à se rendre, pour limiter la casse, et ne pas perdre la plupart de leurs territoires.

    Les US ne savent gagner des guerres qu’en tuant la population civile de leurs adversaires.

     

    Répondre à ce message

  • La plus grande démon -crachie du monde et l’armée la plus morale du monde libre vu par les nuls. Et c’est pas fini !

     

    Répondre à ce message

  • C’est le Royaume catholique romain de Belgique qui a fait le don providentiel d’uranium aux USA afin de développer le Projet Manhattan, Little Boy et Fat Man.

    Les 2 frappes n’avaient aucun rapport avec le Japon, car le principal objectif était de signifier à la Chine une défaite irréversible sur le plan de la mondialisation en cours.

    Il faut toujours garder à l’esprit que les infrastructures et la logistique déployée en temps de guerre posent les bases nécessaires à l’industrialisation (chemins de fer, route, usine, parts, aéroports), sans parler de la destruction qui implique forcément une reconstruction.

    Alors, si ici des gens pensent que le Japon qui avait l’Europe et les USA sur le dos depuis plus d’un siècle avait une quelconque forme d’indépendance (industrielle) avant ou après ça... Je comprends qu’ils puissent s’imaginer qu’Israël domine le monde aujourd’hui.

     

    Répondre à ce message

  • Dresde, Hiroshima et Nagasaki sont des crimes de guerre. Les coupables ont donc été jugés et sont en prison, n’est-ce pas ? Ha ha ha... Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire. Alors ? Alors des mensonges deviennent des vérités historiques. Qu’il faut apprendre par coeur à l’école... Et puis on parlera pas des épisodes gênants. Sinon, ça servirait à quoi d’être le vainqueur ?
    Curieusement, les Japonais, qui ont été victimes de ces saloperies, ne font pas chier le monde entier avec ça. Pourtant ils pourraient : mourir, en tant que civil, parce qu’on s’est pris une bombe atomique sur la gueule, c’est pas banal. Ils sont les seuls. D’autant plus que le nombre de morts réelles est autrement plus grand, "grâce" aux radiations, que le nombre de morts au moment même du largage des bombes. Chaque année qui a suivi les événements a apporté son lot de malformations ignobles et autres joyeusetés liées à la décision des Américains de "voir ce que ça fait". Pourtant, on ne les entend pas, les Japonais. Chaque année, ils commémorent leurs morts, avec la plus grande dignité du monde. En silence. Visiblement, c’est pas le genre de la maison de faire chier le monde avec ton malheur. Ils avaient qu’à gagner ! Malheur au vaincu !
    Pourquoi je dis ça ? Demandez à Cukierman, Jakubowicz, Reichstadt ou Clavreul. Ils savent de quoi je veux parler... Mais, euh, on n’avait pas gagné, nous aussi ? En théorie, oui. Mais, selon les personnes citées plus haut, il y a vainqueur et vainqueur... Ne pas confondre...

     

    Répondre à ce message

    • Je peux t’affirmer que des japonais (nationalistes) manifestent tous les jour contre les occidentaux qui les ont agressé et qui continuent de contrôler leur pays,... mais évidemment, les médias occidentaux n’en parlent pas.

      Si des organisations ont pignon sur rue chez vous pour légitimer Israël, c’est simplement parce que ça sert les intérêts de la France au Proche-Orient... tout en s’en lavant les mains très "courageusement" !

      Il suffit de regarder une carte de la région 2 secondes et de connaître un peu l’histoire de son propre pays, pour comprendre le rôle géostratégique.

       
    • @ed

      "Je peux t’affirmer que des japonais (nationalistes) manifestent tous les jour contre les occidentaux qui les ont agressé et qui continuent de contrôler leur pays,... mais évidemment, les médias occidentaux n’en parlent pas"

      Sauf erreur de ma part, et comme tu le dis toi-même, ce ne sont pas quelques manifestants nationalistes qui imposent leurs vues au pays. Alors qu’en France, on connaît une toute petite communauté ( plus exactement, les élites de cette petite communauté ) qui décide d’un tas de choses pour des raisons dont il vaut mieux ne pas parler...

      "Si des organisations ont pignon sur rue chez vous pour légitimer Israël, c’est simplement parce que ça sert les intérêts de la France au Proche-Orient... tout en s’en lavant les mains très "courageusement" !"

      Je pense que l’intérêt de la France dans la région serait la politique de De Gaulle. La France était respectée en ce temps-là du fait de sa doctrine équilibrée dans ce domaine. Aujourd’hui, elle est haïe.

       
    • @H.M.

      Oui, je sais qu’il ne faut pas en parler... du Royaume de Jérusalem, de l’arsenal atomique français en Israël sans lequel il ne serait rien géo-stratégiquement, ou de l’idéologie nationaliste bricolée en moins d’un siècle, notamment par la France post-coloniale...

      Qu’il s’agisse du nationalisme français, japonais, américain ou allemand (par exemple), il a été conçu pour être ciblé et détruit, ni plus, ni moins.

      On appelle ça la Mondialisation, elle est 100% européenne, et sont logiciel à toujours impliqué des pare-feux, des menaces artificielles, et ça s’est toujours vérifié, de Rome à New-York, en passant par Paris.

      De pire Empire..

       
  • #1780495

    C’est vrai qu’après cette boucherie, les japonnais avaient de quoi se faire du sushi.
    Ok, je sors...

     

    Répondre à ce message

  • Je suis étonné que ces deux villes ont été reconstruites au même endroit.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents