Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

À Téhéran, un concours de la meilleure caricature de Donald Trump

Du point Godwin, mais avec un peu plus de talent que Charlie Hebdo

Donald Trump en couche-culotte, avec une moustache à la Hitler, ou encore en tête de brique creuse : Téhéran a organisé un concours de dessins pour se moquer du président américain, symbole « du capitalisme et de l’hégémonie américaine ».

Un institut iranien a sponsorisé un concours nommé « Trumpism » à Téhéran, dont le but était de caricaturer le président américain.

 

 

Le sujet a inspiré des artistes en provenance de 75 pays, qui ont envoyé près de 1 600 dessins. Le vainqueur, un artiste iranien, a présenté le milliardaire vêtu d’un costume fait de billets alors que ses cheveux sont en flamme.

D’autres artistes avaient opté pour croquer le président américain avec une moustache à la Hitler sur la statue de la liberté, ou en « bébé Trump » portant des couches et gribouillant sur les murs d’une Maison Blanche faite en Lego.

Un autre avait choisi de montrer Donald Trump au milieu d’un mur de briques en forme de swastika.

« Ce concours part du principe que Donald Trump est un symbole du capitalisme et de l’hégémonie américaine, que de nombreux intellectuels comparent au nazisme », a déclaré la président du concours Shojaei-Tabatabai dans les colonnes du Teheran Times.

Le directeur de l’organisation qui a sponsorisé l’événement, Ali-Asghar Jafari, a expliqué que le choix du thème s’était porté sur Donald Trump parce qu’il représentait « la véritable image de l’Amérique ». « Le comportement de Donald Trump montre clairement les raisons qu’a l’Iran de se méfier de l’Amérique », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse le 1er juillet, ajoutant avoir eu l’intention de dénoncer son attitude grâce à des œuvres d’art.

« En dehors de ses traits de caractère personnels, Donald Trump pose différents défis au monde, et traite en particulier l’Iran et le monde islamique de manière non conventionnelle », a-t-il conclu.

Une sélection des meilleurs dessins sera présentée dans des expositions en Iran et dans 11 autres pays, dont les Pays-Bas, la Belgique, l’Indonésie, le Brésil et la Turquie.

 

Le lauréat :

Les Iraniens aiment le dessin, voir sur E&R :

 

Des dessinateurs de talent, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article