Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

À la question : Alain Soral

Note de la rédaction

Entretien paru dans la revue "Réfléchir & Agir", n°66 – Été 2020.

Il est bien inutile de présenter Alain Soral, essayiste, président d’Égalité & Réconciliation. Même notre chèvre et notre bourreau le connaissaient. Ils l’ont quand même cuisiné...

 

Votre première adresse ?

Alain Soral : 5, rue de la Roseraie, Meudon-la-Forêt. Cité-dortoir conçue par Fernand Pouillon pour y loger les ouvriers de l’île Seguin Renault Billancourt.

 

Votre ville (ou lieu) préférée ?

Paris, Quartier latin, c’est là où j’ai passé le plus de temps de ma vie et sans doute le lieu que je connais le mieux.

 

Le pays (hormis la France) où vous pourriez vivre ?

La Suisse, forcément, c’est mon second pays. Sinon l’Espagne, mais Madrid pas Barcelone ou l’Italie, mais Rome pas Milan.

 

Croyez-vous à Dieu ou au Diable ?

Je vois le Diable agir à travers les agents du Nouvel Ordre mondial et pour moi les combattre c’est cela croire en Dieu. Tout le reste c’est du baratin.

 

Vos héros dans la fiction ?

D’Artagnan, D’Arthez (dans la Comédie humaine de Balzac), Zorro, la Chose des 4 Fantastiques.

 

Vos héros dans la vraie vie et l’histoire ?

Ulysse, Jésus, Bertrand du Guesclin, Léon Degrelle !

 

Quel personnage célèbre aujourd’hui mort auriez-vous aimé rencontrer ?

Fidel Castro, je l’ai croisé devant Notre-Dame de Paris en 1996, mais je n’ai pas pu lui parler.

 

Les écrivains que vous aimez ?

Balzac, Bloy, Céline, John Kennedy Toole et Iceberg Slim pour les Américains, et aussi un plus petit maître, mais qui me touche personnellement, comme Georges Darien.

 

Le supposé chef-d’œuvre qui vous tombe des mains ?

Proust, La Recherche… j’ai essayé, mais je trouve ça lent et trop lourdement fin !

 

La boisson qui vous rend meilleur ?

L’eau, je ne bois presque rien d’autre, sauf bien sûr du vin à table, je suis français.

 

Un plat qui ne tombe pas à plat ?

L’entrecôte frites, bleu, sauce béarnaise, rien de meilleur et de plus français.

 

Le disque que vous voudriez écouter à cet instant ?

Rock bottom de Robert Wyatt, c’est pour moi un sommet et, depuis 1974, année ou je l’ai découvert, je ne m’en lasse pas.

 

Le musicien, le chanteur ou le groupe que vous auriez aimé voir ?

Miles Davis, j’ai vu à peu près tous les grands des années 70-80, mais pas lui.

 

Quelques films qui vous touchent particulièrement ?

Le jour se lève de Carné, La dolce vita de Fellini, Taxi Driver de Scorcese et Runaway Train de Konchalovski.

 

Un tableau que vous verriez bien chez vous (méthode Goering) ?

L’Étrangleur à la casquette rose d’Alfred Courmes, je l’ai pris en photo dans son atelier et j’en ai une reproduction chez moi, mais j’aimerais bien avoir l’original. Je ne sais pas du tout combien ça peut valoir, sans doute beaucoup moins cher que la plupart des merdes contemporaines…

 

Un poète pour vous accompagner ?

Nerval.

 

Le dernier livre que vous avez acheté ?

Azizah de Niamkoko de Henri Crouzat, malheureusement presque introuvable et pas réédité, trop politiquement incorrect, sans doute !

 

Disponible chez Kontre Kulture !

 

Que diriez-vous à Anne Hidalgo si vous restiez coincé seul avec elle dans un ascenseur ?

Rien. J’aurais plutôt envie de l’étrangler.

 

À revoir : Alain Soral face à Anne Hidalgo en 2007

 

Si je vous dis Marine Le Pen...

Objectivement décevante, définitivement pas à la hauteur et dépassée. On est loin de Jeanne d’Arc et Eva Perón.

Ne manquez pas les dernières analyses d’Alain Soral sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2546655
    Le 14 septembre à 21:41 par Bachar
    À la question : Alain Soral

    Haha sur Hidalgo la réponse est géniale et on sent qu’elle vient du plus profond des tripes. Sinon notre cher président avait eu l’occasion de croiser le fer sur un plateau télé avec Hidalgo il y a quelques années. Voici le lien pour ceux qui n’auraient pas vu ce débat :

    https://www.dailymotion.com/video/x...

     

    Répondre à ce message

  • #2546660
    Le 14 septembre à 21:47 par Adalbert - Prince Electeur de Saxe
    À la question : Alain Soral

    L’Étrangleur à la casquette rose d’Alfred Courmes.
    Peint en Octobre 1925.

    Vendu le 19 Mai 2019, chez Sotheby’s à Paris
    pour 56’250.- Euros (frais de commissaire priseur compris).

     

    Répondre à ce message

  • #2546673
    Le 14 septembre à 22:00 par Gilles
    À la question : Alain Soral

    Le belge Léon Degrelle est héros, écrivain, méconnu même dans la dissidence, et contemporain ! Sa décoration de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chênes, seul 3 ont été données, n’aide pas à sa médiatisation. Le belge Bricmont doit être plus connu.

    Pourtant, après avoir vu ses vidéos ; lu Hitler pour 1000 ans, La Cohue de 1940, La Campagne de Russie, et Tintin mon copain, le cerveau doit se remettre à fonctionner correctement, le vaccin contre le gauchisme est inoculé à vie. Une bonne bio de Saint-Loup circule. Tout est en pdf.

    Son parcours et sa survie entre 1940 et 1945 relèvent du fantastique, mais tout est réel.

     

    Répondre à ce message

    • #2547359
      Le 15 septembre à 16:33 par marcaugier
      À la question : Alain Soral

      En effet. Mais quand même bien connu dans la belle droite. Voir aussi ses vidéos quand il habite en Espagne. Il restera jusqu’au boût fidèle à ses idées sans aucun compromis.

      Pourquoi ce personnage est aussi important à mon avis. Au début les nationaux-socialistes allemands voulaient faire cavalier seul et Hitler détestait les français. Lorsque l’Allemagne commence à avoir de nombreuses pertes, elle "ouvre ses porte" aux volontaires étrangers.
      Qui auraient pu être seulement de la chair à canon. Mais une personnalité comme Degrelle fait de cette arrivée de volontaires une véritable croisade chrétienne pour ce qui le concerne contre le bolchevisme. A ce moment là de l’histoire, il y a une union des fascismes européens qui se fondent dans un creuset unique. C’est cet espoir qu’il a fallu salir définitivement avec les chambres à air.

       
  • #2546823
    Le 15 septembre à 03:35 par lLérins
    À la question : Alain Soral

    Questionnaire court, aux réponses brèves, j’adore, c’est super-stimulant, j’ai noté plein de trucs. Seule divergence avec le Patron : le divin Marcel, dont j’ai lu La Recherche sans discontinuer, pratiquement nuit et jour....ah ! La jeunesse ! mais bon, c’est pas grave, Paul Morand non plus (de mémoire, je me trompe peut-être) n’aime pas, pourtant l’un des plus grands écrivains de son temps.

     

    Répondre à ce message

  • #2546827
    Le 15 septembre à 04:42 par dav
    À la question : Alain Soral

    Un plat qui ne tombe pas à plat ?
    L’entrecôte frites, bleu, sauce béarnaise, rien de meilleur et de plus français.

    Dans ce cas la Alain je te conseille l’Entrecote a Toulouse, je connais la patronne, c’est delicieux...le seul resto de la ville ou les gens font la queue

     

    Répondre à ce message

    • #2547171
      Le 15 septembre à 12:42 par Lion
      À la question : Alain Soral

      @dav
      L’os à moelle... ! rue roquelaine...du cassoulet fait maison en veux tu en voilà,foie gras au torchon,Bourgogne rouge et j’en passe...vous en sortirez repu. ! Et ému...bon ap !

       
    • #2547896
      Le 16 septembre à 12:30 par Jeunesse éclairée
      À la question : Alain Soral

      Jai travaillé a l’entrecôte, la qualité de la viande laissé à désirer , ils misent tous sur la sauce, les clients sont des portes monnaies sur pâte, tu englouti ton repas devant des serveuses qui te pressent pour que tu laisse ta place a ceux qui attendent et ils te jettent l’addition sur la table genre dégage. Super resto oui !

       
  • #2547071
    Le 15 septembre à 11:26 par Tarko
    À la question : Alain Soral

    Je suis étonné de voir Nerval comme un poète qui l’accompagne. Non que je ne l’aime pas, il me suit aussi, mais il a influencé Proust et je voyais plus un Rimbaud ou un autre plus énervé du stylo.

     

    Répondre à ce message

    • #2550449
      Le 20 septembre à 02:01 par FG
      À la question : Alain Soral

      Pas plus étonnant de voir Nerval qui a influencé Proust, que Céline qui est adulé par Nabe et Sollers. On ne peut pas empêcher les cons de nous aimer.

      Alain Soral citait autrefois plus volontiers des poètes qu’il avait lus à la fin de l’adolescence, comme Baudelaire, Rimbaud ou Musset. Je subodore, mais peut-être me trompé-je, que cette découverte ou redécouverte de Nerval résulte de la lecture du commentaire, d’ailleurs excellent, que lui a consacré Robert Faurisson.

      Je conseille aussi l’édition des Chimères annotée par Bertrand Marchal, qui complète le livre du Professeur en apportant souvent un éclairage différent.

       
  • #2547264
    Le 15 septembre à 14:16 par bobo
    À la question : Alain Soral

    Petit commentaire qui n’a rien à voir ? (réf à Iceberg Slim) 16 août1920, naissance de Bukowski. On a loupé le centenaire de sa naissance...

     

    Répondre à ce message

    • #2547713
      Le 16 septembre à 02:20 par Gilles
      À la question : Alain Soral

      Marrant cetre référence à Iceberg Slim - un proxo qui vit des femmes grâce à son cerveau et ses traumas -, au milieu des géants. Quoique si on lit cela à Sociologie du dragueur, ça nous fait un parfait dyptique sur l’utilisation de la femme comme objet sexuel et économique ; Iceberg Slim disant dans son intro qu’il faut sacrément être intelligent et con pour mettre 3 filles sur le trottoir et finir en prison et pas utiliser son cerveau pour autre chose... à relier avec les propos d’AS sur la connerie de vouloir posséder physiquement la bourgeoise, les gens vraiment intelligents usant leur force sur de l’économique et du politique.
      Les femmes sont définitivement mieux à la cuisine avec des enfants. Et longues vies aux hetaires.

       
  • #2547402
    Le 15 septembre à 17:50 par Paul82
    À la question : Alain Soral

    "Objectivement décevante, définitivement pas à la hauteur et dépassée. On est loin de Jeanne d’Arc et Eva Perón."

    Des gens très différents comme Ryssen ou le Gallou arrivent à la même conclusion. Depuis 2017, nous n’avons plus rien à attendre de MLP et de "son" RN (vu les purges....)

     

    Répondre à ce message

  • #2547962
    Le 16 septembre à 14:20 par Sedevacantiste
    À la question : Alain Soral

    E.R. c’est gauche du travail droite des valeurs, avec une référence chrétienne revendiquée. Au nom de cette aile droite, impossible de ne pas tiquer à la lecture de :



    Je vois le Diable agir à travers les agents du Nouvel Ordre mondial et pour moi les combattre c’est cela croire en Dieu. Tout le reste c’est du baratin.



    On pourrait tout aussi bien rétorquer :
    « Je vois le diable agir à travers cette opinion avec laquelle croire en Dieu est incompatible... »

    Un chrétien ne se définit pas par le combat qu’il mène contre l’oligarchie mondialiste ! Ce n’est que l’opinion personnelle d’Alain Soral, et d’un certain nombre de militants...

    La foi chrétienne est définie par l’Eglise, elle est mise en pratique dans la charité envers le prochain et le devoir d’état, qui peut effectivement prendre une forme de résistance le cas échéant.

    N’y voyez pas une critique univoque, on n’attend pas du chef de la Résistance qu’il parle de Théologie - il s’en garde bien habituellement - et la question n’amenait pas non plus un grand développement, mais cette réponse, qu’elle soit une maladresse mal interprétée ou le fond de sa pensée, qu’il reste libre d’avoir et qu’on ne peut lui reprocher d’exprimer sur son propre site, ne pouvait pas être tenue pour catholique, ce qu’il ne prétend pas d’ailleurs.

     

    Répondre à ce message

    • #2548313
      Le 17 septembre à 01:37 par Alain SORAL
      À la question : Alain Soral

      Ça voulait dire exactement : les catholiques comme toi m’emmerdent !
      Ce sont des grandes gueules et pas très chrétiens.
      Quant à l’Eglise ? Elle tapine comme Marine...
      Amen.
      AS.

       
    • #2548415
      Le 17 septembre à 10:33 par Effai
      À la question : Alain Soral

      En effet, que Soral soit libre d’expression sur son site, encore heureux !, et qu’il laisse les "catho emmerdeurs" s’exprimer aussi sur son site, c’est bien la preuve qu’il y a moyen de s’exprimer même sans être d’accord avec lui, mais qu’une confusion entre patriotes mériterait un débat viril sans peur et sans reproche dans un but de réconciliation, non ?

       
    • #2548595
      Le 17 septembre à 15:14 par Sedevacantiste
      À la question : Alain Soral

      Ça j’avais bien compris que les catholiques vous emmerdaient, merci de la précision, au moins les choses sont claires ! C’était le but de mon « baratin »...

      @Effai, ER n’est pas un mouvement religieux me semble-t-il. Sur ce plan là, nous sommes absolument irréconciliables ! Mr. Soral insulte l’Eglise, Corps mystique du Christ qu’il met pourtant dans sa liste de "héros" ! Confondant sciemment l’Eglise et la prostituée (l’influence FFSPX sans doute)...

      Ce sont les circonstances qui nous rassemblent. Les mêmes types de persécutions nous rapprochent. Je suis un soutien de Soral de longue date (pas un idôlatre inconditionnel) et le suis toujours resté malgré tout. Je ne me suis jamais intéressé à ses histoires de moeurs (l’affaire Binti par exemple, je n’ai rien cherché à savoir, ça ne me regarde pas, il n’avait pas à ses rabaisser à se justifier, justifications que je n’ai pas écoutées d’ailleurs).

      C’est évidemment lui que les G.J. devraient appeller à leur tête pour les choses sérieuses, seul à même de rassembler avec Dieudonné (y compris les "emmerdeurs cathos" qui de toutes façons ne pèsent rien politiquement), il n’y en à pas d’autres.

      Les querelles religieuses se règleront après la guerre, on n’en est pas là de toutes façons, les véritables cathos pratiquants sont très minoritaires, divisés eux-même, et la situation est urgente.

       
    • #2548667
      Le 17 septembre à 17:33 par Lérins
      À la question : Alain Soral

      @ et continuer à le soutenir vous honorera, Sedevacantiste... car si personne ne vous reproche de placer le Christ au dessus de tout, il n’y en a pas deux comme lui pour être à la tête du combat de notre pure et simple survie, en tant que civilisation.

      Savez-vous cher Sedevacantiste, la nostalgie d’une France catholique et royale ravive nos anciennes blessures mais à hauteur d’une vie d’homme, nous avons bien peu de chances de La voir renaître - si Elle revient jamais mais c’est un autre débat - nous pouvons par contre assister à la fin de notre pauvre pays, pour lequel aucune querelle ne doit nous diviser.

       
    • #2548741
      Le 17 septembre à 19:36 par Amitiés
      À la question : Alain Soral

      Pardon mais je crois que ce n’est pas à vous de définir ce qu’est un chrétien, ni à moi ailleurs...
      Voyons plutôt l’étymologie de ce mot :

      Le mot « chrétien » provient du mot « Christ » qui est la traduction du grec Khristos, lui-même traduisant le mot hébreu Massiah désignant le « Messie », c’est-à-dire l’« Oint du Seigneur[1] », celui qui est consacré par une onction divine d’huile sacrée.

      Autrement dit, être chrétien c’est suivre le Christ, le Messie plus précisément (Jésus ne s’exprimait pas en grec). C’est donc le cas de tous les chrétiens en principe (catholiques, orthodoxes et autres) mais aussi des musulmans. Vous ne pouvez donc pas baser votre argumentation sur le fait de suivre l’église, qui aujourd’hui ne veut plus dire grand chose.

      Revenons simplement à Jésus (as) qui n’aimait pas les religieux stricts dans leurs jugements avec un cœur de pierre. Le coeur pur, c’est l’unique accès à la Vérité Suprême, sans quoi aucun jugement n’est complet.

      Lorsqu’ Alain Soral se bat pour la Vérité, il est sur le sentier de Dieu, peut-être sans le savoir...

      Jouer le moralisateur en titillant sur des choses qui sont de l’ordre de l’intimité (en l’occurrence la foi), donc auxquelles seul Dieu a accès, c’est prendre le risque d’altérer votre relation avec Lui...

      J’espère que vous retiendrez de mon message ma bonne intention fraternelle. Amicalement.

       
    • #2548989
      Le 18 septembre à 07:24 par Eric
      À la question : Alain Soral

      Comme quoi on peut dire que l’on croit en Dieu et ne rien comprendre. C’est vrai que ce serait bien si c’était une garantie mais ça se saurait !

       
    • #2549259
      Le 18 septembre à 15:42 par Eric
      À la question : Alain Soral

      @Amitiés a parfaitement raison sur son avant-dernier paragraphe.
      C’est tout de même dingue. Transformer dans un premier temps « les catholiques comme toi m’emmerdent ! » en « j’avais bien compris que les catholiques vous emmerdaient », faut déjà l’oser !
      Et de pousser ensuite le n’importe quoi et l’insulte (la vraie celle-là) jusqu’à dire que « Mr Soral insulte(rait) l’Eglise » !!!
      Malhonnêteté ou bêtise ? Si les choses sont claires en effet, elles ne le sont malheureusement pas pour vous. Quand c’est comme ça, que l’on ne comprend rien à ce point et que que l’on se prétend en plus catholique (je passe le reste), la seule chose à faire est de se laver les dents et d’aller à confesse !

       
    • #2552263
      Le 22 septembre à 17:49 par Sedevacantiste
      À la question : Alain Soral

      @Lérins : nous sommes d’accord. Soutien à Alain Soral, spécialement dans les persécutions qu’il subit, au bénéfice du peuple français.

      @Amitiés : votre cordialité est appréciable. Je ne porte pas de jugement personnel, contrairement à la remarque de Mr. Soral me concernant qui elle en revanche est subjective. Ma remarque est celle d’un catholique. A ma connaissance, Alain Soral se dit lui-même proche du catholicisme. N’importe quel fidèle catholique aurait pu faire la même remarque à la lecture de sa définition fantaisiste de la foi. C’est à l’Eglise qu’il revient de définir la foi catholique, d’où le fait que je me réfère à elle pour éviter une trop grande discussion théologique (pas le sujet, pas le niveau, pas mon rôle, pas le lieu, pas facile non plus de développer en profondeur avec un petit smartphone).

      Simplement, en deux mots, la vie du chrétien (catholique) est d’abord normée par la pratique de la charité dans le cadre du devoir d’état, pour résumer. L’opposition éventuelle au pouvoir et les persécusions qui en découlent (et Dieu sait qu’il y en a...) se produisent dans cette optique là (refus d’optempérer à une injonction contraire au devoir par exemple, tout dépend de notre état), mais elles ne définissent pas la foi, elles ne sont pas centrales, elles ne sont certainement pas recherchées et sont même évitées autant que possible, et le reste ne peut pas être réduit à un "baratin". Je ne sais pas si je me fais comprendre.

      Concernant la situation de l’Eglise, ma remarque sur la "prostituée", à rapprocher avec mon pseudo, devrait vous donner une idée de ma position vis-à-vis des autorités romaines actuelles, qui sont la même imposture sur le plan religieux que la République française sur le plan politique, avec les mêmes à l’œuvre.

      @Effai : les insultes envers l’Eglise concernent "l’église qui tapine" ou encore "tout le baratin", citations approximatives. Merci pour votre exhortation à la confession, même si ma bêtise m’empêche de comprendre de quel péché exactement vous m’accusez ici publiquement, sauf à être un peu scrupuleux. Imprécision de ma réponse ? Jugement téméraire ? Mais ne vous inquiétez pas, il y a toujours de quoi se confesser devant le tribunal de Dieu - pour tout le monde.

       
  • #2548264
    Le 16 septembre à 23:05 par koutolevrai
    À la question : Alain Soral

    la chose des 4 fantastiques ????
    faut m’expliquer là !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents