Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

À la volée #2 – L’Iran lance un mandat d’arrêt contre Trump

Intervenant du jour : Youssef Hindi

À la volée est un nouveau format court proposé par ERTV. L’objectif ? L’information reprise de volée et expurgée de sa propagande, en quelques minutes !

 

Au sommaire de ce second numéro :

- L’Iran lance un mandat d’arrêt contre Trump

- Intervenant : Youssef Hindi

 

Écouter À la volée #2 :

Soutenez E&R avec lbry.tv

Retrouvez Youssef Hindi sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Moi qui suis depuis de longues années la politique de la République islamique d’Iran et celle du Hezbollah et connais la pensée Chiite,je pense que Youssef Hindi a totalement raison, c’est plus un acte symbolique qu’autre chose et ils n’attendent rien des instances internationales.

     

    • Je n’y connais pas grand chose sur l’Iran mais je m’y connais un peu en manipulation, le fait d’être désigné par l’Iran comme l’homme qui essentialise la haine iranienne, ne conférerai pas à Trump l’appui des indécis partageant la haine de L’Iran, même voir le vote de ceux acquis aux clinton qui rêve d’une guerre.


    • Oui, et je pense également qu’ils ont compris que Trump n’avait pas le choix. Il a été contraint de donner un gage qui a sidéré le monde entier pour renforcer sa crédibilité. Dans l’état actuel des choses Trump ne peut pas se mettre à dos à la fois la gauche et l’extrême-droite sionistes. Les gens qui font du cyber-militantisme en dehors des rapports de force du monde réel de la politique ne comprennent pas que pour survivre il faille composer avec les différents réseaux de pouvoir. Un président ne peut pas arriver et dire "Allez tous vous faire enculer !" Tout l’enjeu c’est de pouvoir maintenir le cap tout en étant contraint de céder sur certains points, en faisant des gestes d’apaisement...au bénéfice de groupes qui ont des intérêts divergents. C’est la stratégie consistant à reculer d’un pas pour mieux pouvoir avancer par la suite...Comprendre cela donne des éléments de réponse à certaines choses qui a priori nous semblent être contradictoires voire des trahisons...de toute manière seul l’avenir et le recul historique pourra apporter des réponses définitives à certaines interrogations en nous donnant la possibilité d’observer le bilan global des individus au pouvoir.


    • On pourrait même penser que c’est un moyen de permettre à Trump de donner des gages à l’état-profond US pour essayer de se faire réélire. "Vous voyez que je suis un ennemi de l’Iran ! Je fais le Job ! Permettez-moi de continuer !"
      Sachant que Trump a multiplié les actes d’hostilité pendant son mandat contre l’Iran ... mais qu’il n’en est pas allé jusqu’à la guerre atomique comme le proposait Hilary.


    • #2497058

      @Bayoung. Parceque tu crois qu’on peut décider comme ça d’une guerre atomique ? Tu oublies la Chine et la Russie, raisons pour lesquelles trump s est bien gardé de se lancer dans des guerres contre la Syrie et l’Iran ! En Corée du nord il est rentré à la niche ! Par contre les US continuent le terrorisme par les embargos contre les populations, les attentats sous faux drapeau et les assassinats ciblés !


  • plein de généraux israéliens dans les couloirs du pentagone, tous les systèmes de contrôle passagers des aéroports du monde entier sont basés et interconnectés par un logiciel israélien, Bain & co gère le déconfinement en occident...etc, etc...vous attendez quoi de ce monde, commencez déjà par retirer vos masques, trop révolutionnaire pour vous ?...


  • Sauf si ce mandat d’arrêt - qui restera en effet sans effet, et cela parfaitement su par l’Iran même - est, pour l’Iran, plus tard et par ruse :
    1/ justifier des représailles à venir contre l’armée américaine au Moyen-Orient,
    2/ et/ou retourner contre les Etats-Unis ses propres alliés (dont la France) attachés à la coopération internationale en matière de poursuite contre les criminels de guerre. On peut même imaginer que l’Iran accepte délibérément de devenir une terre d’accueil pour tous les criminels de guerre ; de quoi, d’une part, handicaper sérieusement toute action de la Cour Pénale Internationale par exemple. Mais aussi, d’autre part, pousser les ong : soit à légitimer l’Iran dans sa décision radicale. Soit poser les bases d’une réflexion mondiale en contestation de la toute-puissance du rôle de gendarme international à géométrie variable des USA.
    Personnellement je pense que Trump s’est tiré une balle dans le pieds en exécutant le Général Soleimani et que l’Iran, à défaut d’avoir une puissance militaire suffisante pour tenir la dragée haute à l’Amérique, commence à jouer sa, voire ses cartes consistant à désorganiser l’entente entre occidentaux. Méfions-nous !


  • Hors sujet, mais pas tant que cela !
    " Des citoyens de toute l’Arabie saoudite ont envahi les magasins une fois que les restrictions de verrouillage des coronavirus ont été levées en juin, dans l’espoir d’économiser de l’argent sur les produits non périssables, de la nourriture et des vêtements à l’électronique et aux voitures, avant que le royaume ne triple sa taxe sur la valeur ajoutée, ou TVA....


  • Dans le cas de la réélection de Donald Trump, ses adversaires du pouvoir profond américain, pour se débarrasser de lui, pourraient être tenté de refaire le coup de JFK en le faisant assassiner par quelque idiot utile iranien fanatique et manipulés par la CIA et/ou le mossad. Le prétexte pour déclencher une guerre contre l’Iran serait tout trouvé. Aux services de renseignements de différents pays de bien surveiller cela (Russie, Chine, Syrie, Iran, Irak, Liban, Algérie etc) et surtout, aux citoyens iraniens de ne pas se faire avoir et de se laisser aveugler par la vengeance.


  • L’assassinat du général Soleimani est l’action la plus absurde du régime washingtonien depuis le mandat Trump. Chacun y va de son analyse pour tenter de l’expliquer mais ca ressemble simplement à une erreur de jugement de Trump, comme à chaque fois qu’il se confronte à l’Iran et à ses alliés irakiens, syriens ou libanais, voir yéménites.

    Je crois bien que c’est la première fois depuis le Vietnam qu’un État envoi officiellement et "aux yeux du monde" des missiles sur des bases militaires états-unienne, puisque l’Iran à répondu en bombardant deux bases militaires pleines de yankee en Irak.
    Les iraniens ont même abattu un avion civile par erreurs, ce qui en d’autre temps leurs aurait été lourdement reprocher, mais la rien.
    Trump à ensuite minimiser le nombre de victime du bombardement iranien.
    Donc, il n’a rien gagner et il à perdu beaucoup de crédibilité à court terme. Mais à moyen et long terme tout cela ne fait que renforcer l’axe de la résistance et augmenter le soutien populaire pour les Hachd al-Chaabi en Irak.
    Au final seul Israèl en sort gagnant, ayant réussi à attraper le coq Trump par sa flamboyante tignasse pour le jeter contre l’Iran.

     

  • Même si cette action n’aboutit pas, il est bon de la banaliser. Ça participe à la désacralisation de cet état voyou que sont les États-Unis.


  • Ben oui, Trump a certainement fait assassiner Soleimani et déplacé son ambassade à Jérusalem "à l’insu de son plein gré" mdr

    Bref, un peu comme la France avec le royaume de jérusalem (1099), l’alliance franco-ottomane (1536-2020), la révolution iranienne (1889), les jeunes turcs (1889) , l’armée bleue (1918), dimona (1958), al-nosra (2012) etc ;)