Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

À la volée #4 – Le 11 Septembre et le grand jeu israélien : Laurent Guyénot présente le projet de documentaire ERTV

À la volée est un nouveau format court proposé par ERTV. L’objectif ? L’information reprise de volée et expurgée de sa propagande, en quelques minutes !

 

Au sommaire de ce quatrième numéro :

- Le 11 Septembre et le grand jeu israélien : présentation du projet de documentaire ERTV

- Intervenant : Laurent Guyénot

 

Écouter À la volée #4 :

Soutenez E&R avec lbry.tv

 

Le projet a déjà débuté.
Exemple avec cette traduction E&R
d’une intervention de Donald Trump le 11 septembre 2001 :

Soutenez E&R avec lbry.tv

 

La réalisation de ce documentaire est possible grâce aux revenus générés
par le précédent documentaire :
Israël et le double assassinat des frères Kennedy.
N’hésitez pas à le diffuser au maximum autour de vous !

À revoir, sur E&R :

 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2544679

    Magistral doc sur JFK et qui piquait fort à voir absolument
    j’imagine celui sur le 9 11 dans l’attente veuillez agréé mes sincères et respectueuses salutations

     

    Répondre à ce message

  • Ce sera le premier documentaire interdit sur YouTube avant même d’avoir été réalisé !

     

    Répondre à ce message

  • J’avais posé la question il y a quelques mois mais aucune réponse : à propos d’une action en justice par l’association pour la vérité sur le 11/09 (des pilotes et ingénieurs, je crois), qui avait fait réaliser un monumental rapport contredisant les conclusions de "l’enquête" officielle, et ce par des spécialistes incontestés, notamment sur les analyses de l’effondrement des tours. Ils avaient trouvé un moyen d’exiger en justice, une réponse officielle, à ce rapport, fruit de quatre années de travail ; ça devait être fin 2019, début 2020, juste avant le cirque du coronavirus.

    Quelqu’un en a-t-il entendu parler ? Ils fondaient beaucoup d’espoirs là-dessus, pour relancer une enquête officielle.

     

    Répondre à ce message

  • Il faudra a minima se mettre au niveau pour ce qui est de la question palestinienne et de ses liens cachés avec le 11 septembre. Écouter par exemple Robbie Martin de Media Roots Radio (sur soundcloud), son émission spéciale d’il y a 4 ans sur le racisme post-11 septembre en lien avec les reportages du matin du 11 septembre sur la prétendue revendication par un groupe politique palestinien, ou encore montrant des Palestiniens en train de célébrer, soi-disant, la nouvelle des attaques... Rappelons aussi les reportages faisant le lien entre le vol 93 et sa cible présumée à ce moment là : Camp David, le lieu des accords entre l’Égypte et Israel.

     

    Répondre à ce message

  • La thermite est un mélange d’aluminium métallique et d’oxyde d’un autre métal, généralement l’oxyde de fer.
    Cette réaction chimique génère une chaleur intense permettant d’atteindre une température de 2 204,4 °C. La thermite est utilisée le plus souvent pour souder ou faire fondre de l’acier.
    Un dérivé beaucoup plus réactif de la thermite appelé nanothermite ou superthermite est notamment utilisé comme carburant pour les fusées. La nanothermite peut aussi être utilisée sous la forme d’explosif extrêmement puissant mais son utilisation est limitée par son coût élevé.Une nanothermite ou superthermite est un composite intermoléculaire métastable . Les nanothermites se distinguent par la très grande quantité de chaleur produite lorsqu’elles sont enflammées. Les MIC sont des substances dangereuses explosives qui peuvent être utilisées dans un but militaire.
    Ce qui distingue les MIC des aluminothermiques courants est que l’oxydant et le réducteur, oxyde de fer et aluminium en général, ne sont pas à l’état de fine poudre micrométrique mais plutôt de nanoparticules, ce qui augmente considérablement « le degré de mélange des réactifs », autrement dit leur « surface de contact » et donc leur vitesse de réaction.

     

    Répondre à ce message

  • Il faudra bien un jour qu’on ose aborder la question du nucléaire dans cette affaire. L’attentat de Beyrouth a clairement démontré des compétences élevées en cette matière. Qui d’autre qu’Israël ? (bis repetita). Comment vaporiser en dix secondes les 2/3 d’une tour de 400 m de haut tout en laissant un "ground zéro" vitrifié à plus de 800 °C durant six mois avec un explosif classique ? La quantité d’énergie requise est tout simplement hors de portée d’une attaque avec des explosifs classiques ! Leur volume prendrait près de 10’000 m3, soit l’équivalent d’une piscine de C4 de 100m x 25m x 4m. Ce serait certainement un point majeur à aborder dans ce film.

    Note à l’attention des modérateurs : pouvez-vous faire remonter cette info à l’auteur du futur documentaire ?

     

    Répondre à ce message

  • J’ai hâte de voir le résultat de ce documentaire, Laurent Guyénot et toute l’équipe font un travail engagé de qualité et méritent bien qu’on s’attarde sur un sujet tel que le 11/9.

    Je ne suis pas incollable mais, en ce qui concerne la théorie des avions fantômes (à laquelle je ne souscris pas, à titre personnel), que serait devenu les passagers disparus des 2 "avions" ?
    Les familles sont quand même mieux placées pour nous confirmer la disparition de leurs proches.
    Cette question (des passagers) va-t-elle être abordée pour étayer le chapitre des avions fantômes ?

     

    Répondre à ce message

    • Dans les discussions téléphoniques une hôtesse a dit que l’un des preneurs d’otage était situé sur les escaliers (sous entendu : dans l’avion). Or il n’y avait pas d’étages dans les appareils détournés. C’est ce qui aurait mis la puce à l’oreille de professionnels de l’aviation américaine, qui pensent qu’il s’agit justement d’un indice de l’hôtesse n’ayant pas été filtré. Elle voulait sûrement dire que les passagers étaient retenus captifs dans un hangar ou quelque chose du genre. Je crois que ça faisait parti de l’excellent docu de Massimo Mazzucco.

       
    • Les passagers n’existeraient pas (voir opération Northwoods) ...
      Les avions (New York) étaient probablement vides et télécommandés à distance, technologie qui est employée aujourd’hui par les drones. Le premier vol télécommandé a été effectué en 1984 ...
      Quant aux deux autres crash (Pentagone et Pennsylvanie), rien ne prouve qu’il s’agissait d’avions ...

       
  • Ce qui m’étonne le plus, c’est l’avion qui s’est écrasé sur le Pentagone.

    Car pour suivre sa trajectoire selon les radars, les pilotes ont dû encaisser des accélérations équivalentes à 2 fois leur poids, tout en prenant les meilleures décisions à chaque seconde, y compris les décisions concernant l’altitude car le Pentagone est un bâtiment bas contrairement aux gratte-ciels.

    Notez que tout changement d’altitude a un effet immédiat et puissant sur la vitesse des avions. Et la vitesse engendrée, sur les diamètres des courbes de trajectoire.

    Attention je ne soutiens pas qu’il n’y avait pas d’avion, il y a trop de preuve du contraire, mais ce n’était pas trois pilotes en simulateur avec 20 heures de cours qui ont fait ça.

    Mais à la fin des années 1990, une nouvelle technologie venait d’arriver : le missile de croisière guidé GPS.

    Alors pourquoi pas une petite modif dans l’avion pour y brancher l’ordinateur d’un missile de croisière, voire juste de changer le logiciel ...

    Et pendant ce temps-là, à New York, deux avions détruisaient trois tours (version officielle).

     

    Répondre à ce message

    • Si on peut avoir des doutes sur la présence ou non d’avions à New-York, il est absolument certain que le Pentagone a été frappé par un missile.
      Meyssan le démontre clairement dans son livre "L’effroyable imposture".
      Car, entre autres, et contrairement à ce que vous dites, il n’y a aucune preuve ou une image d’avion percutant le Pentagone, vu que les 80 caméras qui filment en permanence le site le plus surveillé au monde étaient en panne ce jour-là ! Plus c’est gros, plus ça passe, qu’il disait...
      2 autres preuves tout aussi énôôôrmes :
      1. Aucune trace de l’impact des ailes dans la façade. Juste un gros trou.
      Explication officielle : les ailes se sont désintégrées, ont fondu,...bref ont disparu (hulaup barbatruc !)
      2. Le trou de l’impact a traversé 3 bâtiments, donc 6 épaisses parois (le Pentagone c’est en fait 3 bâtiments emboîtés les uns dans les autres), pour ressortir à l’autre bout en créant un trou d’ 1 mètre de diamètre.
      Explication officielle : heu.....ah bon....vous êtes sûr ?

       
    • Encore plus étonnant : à part un petit bout de film où l’on ne voit rien, aucun qui montrât le Pentagone frappé par un aéronef, alors que l’ensemble des bâtiments est truffé de caméras....et pas la moindre riposte de la Défense anti-aérienne....on veut nous faire gober que le plus grand Quartier Général du Monde, était posé là, sans la moindre protection, tel le château de Chambord....C’est dérisoire !
      (@et merci à rectificateur, de sa réponse, un peu plus haut).

       
    • Onelga et lerins : je prends la peine de répondre parce que je suis er depuis longtemps et j’admire son travail d’éveil politique. Mais quand c’est trop faut le dire aussi, il n’y a rien à gagner à passer pour des crétins qui affirment des faits de la version officielles en les deformants par ignorance. Et c’est ça le pbm des complotistes de bases, ils discreditent ceux qui severtuent à dénoncer les réels complots.
      Un missile au pentagone, sur et certain ! Mais on est où là, c’est une blague ? Après tout les travaux publiés, tout les debunks, sur le 1er site politique de France, on peut lire sûr et certain que c’est un missile ?
      Lisez, de façon honnête ( le vrai, le beau, le juste tout ça ça doit inclure l’honnêteté intellectuelle non ?), le rapport des commissions d’enquête. Et vous arrêterez tout seul, par honnêteté, de decredibiliser er.
      Si cette démarche venait du patron ça serait encore mieux. Mais commençons à la base.
      Courage camarade, nous ne risquons rien à être honnête.

       
    • @ cher camarade Yo, moi aussi je "prends la peîne" de répondre à votre commentaire, ainsi qu’au précédent un peu plus haut : vous n’avez visiblement pas pris la peîne de lire correctement ce que j’ai écrit (et dont je ne retire pas une virgule)....moi "décrédibiliser E&R" !?...en posant une question sur une notable action en Justice (d’il y a quelques mois, et non "des années") en cours à laquelle rectificateur a parfaitement répondu d ’ailleurs, ou en soulignant l’absence aberrante de vidéo, rendue publique, sauf quelques dérisoires images, de la frappe sur le Pentagone (sans affirmer quoique ce fût d’ailleurs)....vos remarques tombent à côté, je crois.

       
  • M. Guyenot , vous devriez échanger avec François Roby... Vos travaux combinés peuvent avoir l’effet d’une bombe. Cordialement.

     

    Répondre à ce message

  • Les Palestiniens blâmés dès les premières heures après les attentats, par des néocons, par exemple les Kagan. Cela vaut la peine d’être examiné sur youtube, voir cet extrait du documentaire de Robbie Martin sur les néocons (A Very Heavy Agenda) : "Palestinians blamed for 9/11 - [ from A Very Heavy Agenda Part 3 : Maintaining the World Order ]". Pour rappel, Robert Kagan est l’époux de Victoria Nuland.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents