Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Bourarach : pression médiatique en Israël contre l’extradition de Dan Lampel

Le 30 mars 2010 à 19h05, Dan Lampel se pointe à l’heure de la fermeture devant le magasin Batkor pour y acheter un pot de peinture. Saïd Bourarach, l’agent de sécurité, lui refuse l’entrée.

S’ensuit une violente altercation : coups, jets de gaz lacrymogène. L’affaire aurait pu en rester là, mais Dan Lampel appelle ses frères, son cousin et un ami à la rescousse. En attendant, il ôte son t-shirt et s’arme de la manivelle du cric rangé dans le coffre de la voiture.

À l’arrivée des renforts, la bagarre reprend et les coups redoublent – on retrouvera sur le corps noyé de Saïd Bourarach des marques d’ecchymoses et d’hématomes dans le dos, sur les bras, sur le torse et au visage. Le vigile renvoie des jets de lacrymo, mais la bande finit par prendre le dessus et le vigile, poursuivi par 4 hommes, se jette à l’eau avec son chien dans le canal de l’Ourcq tandis que les jeunes jettent des pierres dans sa direction puis quittent les lieux.

Au dernier jour de son procès, alors qu’il est sous contrôle judiciaire, Dan Lampel ne se présente pas devant le tribunal devant lequel il a comparu 7 jours durant.

Le début d’une folle cavale.

Pas de scénario à la James Bond pour Dan Lampel, lorsqu’il fuit l’Hexagone malgré son interdiction de quitter le territoire. La police cherche un Français. Né avec la double nationalité franco-israélienne, à l’aéroport, il lui suffit de présenter son passeport israélien pour passer entre les mailles du filet. Il pose ensuite ses valises à Netanya, où il a de la famille. La ville israélienne sur la côte méditerranéenne, est très prisée par les francophones qui y représentent un tiers des habitants.

[...]

La justice française mettra tout de même plus d’un an à adresser sa demande d’extradition. Mais lorsqu’en décembre dernier la Cour de district de Jérusalem se voit confier l’examen de la demande d’extradition, les autorités locales n’ont pas de mal à localiser Dan Lampel, puisqu’il est… à la prison de Hadarim. Le jeune Franco-israélien est mis en cause pour un trafic de stupéfiants.

[...]

Sur le papier, tout plaide pour suivre la demande du procureur de l’Etat israélien d’extrader Dan Lampel. Car depuis 1999, Israël extrade ses ressortissants nationaux (link is external). Le Figaro rapporte (link is external) ainsi un cas similaire à celui de Lampel ou un binational condamné en France a été extradé en 2015 pour purger sa peine dans l’Hexagone.

Sauf que l’arrivée du sujet dans le débat médiatique israélien pourrait changer totalement la donne. [...] L’avocate de Lampel – et c’est aussi la thèse du documentaire de la télévision israélienne sur « l’affaire Lampel » – assure que des menaces pèsent sur la vie de Dan Lampel si ce « juif israélien condamné pour avoir tué un marocain musulman » était incarcéré dans une prison française où « la majorité des détenus sont musulmans », assure Samuel, son frère. Pour la mère de Dan Lampel, c’est clair : « Ils vont le tuer, ils vont l’égorger ! Hors d’Israël, il est mort », déclare-t-elle devant la caméra de la 2e chaîne.

Lire l’intégralité de l’article sur streepress.com

La morale et la justice vues d’Israël, chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’ai eu comme un doute durant la 1ère partie de l’article.
    Bourarach étant bien présenté comme la victime et Lampel comme agresseur, on est à deux doigts de se demander si StreetPress dont on connait les travers (et pourquoi...) ne serait pas entrain d’essayer de se "racheter" un minimum de crédibilité avec un article un tant soit peu sérieux.

    Avec la 2ème partie j’ai compris.... tout ça pour nous transformer l’assassin en victime assurée de l’antisémitisme islamo-terroriste, puisque désormais avec tout le travail "mèrdiatique" effectué ces dernières années, il y a quasi "copyright" sur l’égorgement....
    Ce qui au passage permet également de ne toujours pas sortir du climat dans lequel le système nous a lui-même plongé.
    Ils sont vraiment d’une perversion sans pareil, c’est sidérant....

    Il est d’ailleurs révélateur je trouve de reparler du petit Marin, tabassé quasi à mort en Novembre 2016, et pour lequel il aura fallu attendre plusieurs mois pour un semblant de couverture médiatique, qui ne recevra jamais le soutiens d’un élu, et dont les séquelles qu’il gardera à vie ne semblent pas émouvoir grand monde.... alors que lui a juste voulu défendre des inconnus dans la rue.
    Ah ça.... vaut mieux s’appeler Théo ou Dan .... et être racaille ou "avoir la carte du club".

    Vive la "Fronce" !!!!

     

    Répondre à ce message

  • Il est évident qu’Israël étant le pays le plus démocratique du monde, une demande d’extradition induit la possibilité que ce pays cacherait et/ou protégerait des assassins ce qui, il faut bien l’avouer, ne peut être que la énième expression d’un antisémitisme carabiné. J’ai bon là ?

     

    Répondre à ce message

  • Il ne faut pas dire une majorité de musulman, mais des personnes de types nord-africaines.
    Car ces personnes ne sont pas des musulmans au sens littéral du Coran.

     

    Répondre à ce message

    • Ca t’en sais rien. T’es pas agréé pour dire qui est musulman ou pas, je présume ?
      Donc ils sont musulmans à partir du moment où ils se déclarent comme tels. Puisque être musulman ce n’est pas faire partie d’un club dont on pourrait se faire virer.

      Moi je peux me déclarer musulman si je veux. Mais pas membre de l’association des anciens de l’ENA, par exemple.

      Je suis d’accord que ça entache du coup toute la communauté musulmane, mais il y a autant d’Islam que de musulmans.

      C’est beaucoup moins vrai chez les catholiques qui ont un dogme précis et une institution et même un droit canon.

       
    • À Seb,
      Tout à fait d’accord avec ton commentaires Seb mais du coup dirais- tu de la même manière que la majorité de la population carcérale des EU par exemple est chrétienne car c’est comme ça qu’ils se définissent ?

       
  • Il est évident qu’Israël étant le pays le plus démocratique du monde, une demande d’extradition induit la possibilité que ce pays cacherait et/ou protégerait des assassins ce qui, il faut bien l’avouer, ne peut être que la énième expression d’un antisémitisme carabiné. J’ai bon là ?

     

    Répondre à ce message

  • #1794971
    Le 4 septembre à 12:42 par Un français pauvre...pauvre français
    Affaire Bourarach : pression médiatique en Israël contre l’extradition de Dan (...)

    Ils sont forts !!. De quoi s’agit-il ici ? D’un criminel qui doit être extradé. Et au final, on parle de méchants égorgeurs musulmans !. Et hop on retombe sur ses pieds...

     

    Répondre à ce message

    • C’est en effet un véritable sketch et dont la chute pourrait être la suivante : il y a une solution fort simple à ce qui semble être un affreux dilemme pour ces malheureux. Il suffit de sortir de prison ces populations qui leur veulent du mal afin de mettre des individus comme ce si sympathique Dan à la place. Et hop ! Le tour est joué. Et de rien, c’est cadeau.

       
  • La france est un pays antisémite où un meurtrier juif ne peux ratonner tranquille avec ses amis sans en subir les conséquences... Ca me rappel les années 30 en Allemagne...

    Mais t’inquiètes donc pas dan, la justice à vous passera et tu écopera d’une peine de travaux d’intérêt généraux (guichetier au mémorial de la shoah dans le 4ème arrondissement de Paris par exemple)

     

    Répondre à ce message

  • Hahaha, j’ai lâché une larme à la vue du documentaire, suis-je donc humain malgré tout ? Le pauvre a perdu son papa, faut le comprendre. C’est pour ça qu’il est devenu raciste et membre de la LDJ... Et puis y’a la drogue depuis que le souvenir des événements le hante. Je vous parle même pas de cette France antiseptique qui lui veut du mal !

    Tout ça pour refaire un procès "à domicile", requalifier les faits et gratter 6 ans. Et si l’avocate parle de trois ans max, c’est qu’il doit plutôt s’agir d’un an ou deux. Avec une teshouva : 6 mois et hop, retour à Netanya...

    Après c’est sûr que vu la faune pas très catholique qui peuple nos prisons dans l’Hexagone, cette danseuse risque quelques taquets (et ne devrait surtout pas faire tomber son savon) en régime normal. Mais si elle en avait dans le pantalon (allumer des faibles, dans le dos ou à plusieurs, c’est pas en avoir, hein...) elle assumerai et demanderait à subir sa peine en isolement total. Comme une grande !

     

    Répondre à ce message

  • Et l’ancien comptable d’auschwitz, agé de 94 ans, ne risque t’il pas de se faire violenter par un antifa lors de son incarcération ???

    Qu’en pense la mère du gentil dan ???

     

    Répondre à ce message

  • Pour la mère de Dan Lampel, c’est clair : « ils vont le tuer, ils vont l’égorger ! Hors d’Israël, il est mort », déclare-t-elle

    Argument qui ferait rire le parlement syrien. Ces égorgeurs ne sont pas plutôt en Israël pour s’y faire soigner ?

     

    Répondre à ce message

  • La position de Tzipy livni est surprenante pour une femme politique israélienne, ancienne du mossad. Elle considére que tuer un arabe est un crime qui doit être puni même pour un juif.
    Mon explication c’est que les relations intimes qu’elle a eu avec des personnalités arabes en service commandé pour le ompte du mossad lui ont permis de réaliser que nous partageons tous la même humanité

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents