Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Epstein : arrestation de deux gardiens de prison qui travaillaient la nuit de son suicide

Après le départ du directeur de l’administration pénitentiaire fédérale américaine, deux agents fédéraux sont visés par la justice pour avoir failli dans leur mission de surveillance du milliardaire. Une enquête pour entreprise criminelle a par ailleurs été ouverte par le FBI.

 

Arrêté le 7 juillet dernier pour trafic sexuel de mineures, Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule le 10 août. Plus de trois mois après son suicide, deux gardiens de la paix qui étaient en service cette nuit-là ont été inculpés ce mardi pour avoir failli dans leur mission de surveillance, rapporte le New York Times.

Ces deux employés fédéraux, chargés de surveiller l’unité de haute sécurité dans laquelle l’homme d’affaires était incarcéré, avaient été suspendus peu après le décès de Jeffrey Epstein. Le procureur fédéral de Manhattan a révélé qu’au lieu d’effectuer des rondes toutes les 30 minutes, comme le prévoyait la procédure, les agents « sont restés à leur bureau, ont surfé sur le net, et se sont promenés dans les parties communes de leur unité » avant de falsifier les registres de présence afin de dissimuler leur inadvertance.

Aucune surveillance des détenus n’a ainsi été réalisée entre 22h30 et 6h30, heure à laquelle le corps de Jeffrey Epstein a été découvert. Les deux gardiens encourent une peine de prison de 5 ans maximum, a annoncé le bureau du procureur.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants