Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

Note de la rédaction

Thierry Noirtault est poursuivi pour avoir brandi une pancarte « Je suis Charlie - Je suis humain - Je suis Kouachi - Je suis la vie » le 11 janvier 2015.

Sur renvoi de la Cour de cassation, qui avait annulé l’arrêt de Poitiers qui relaxait Thierry Noirtault, la cour de Bordeaux l’a condamné pour apologie de terrorisme.

 

 

L’affaire Noirtault, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

Retrouvez Damien Viguier chez Kontre Kulture :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1953107
    Le 26 avril à 20:51 par MontjoieStDenis
    Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

    Toujours très instructif (et formateur !) d’écouter Maitre Viguier sur l’analyse de fond du Droit. La question d’un citoyen Lambda (tel que je le suis) est, je le confirme celle de la neutralité de certains magistrats en ces années troubles. Quels enseignements laisseront-ils aux prochaines générations de magistrats et citoyens sur la question du droit.. ? Soutien à Mr Noirtault pour son action courageuse en faveur de la paix.

     

    Répondre à ce message

    • #1954030
      Le 28 avril à 11:18 par Georges 4bitbol
      Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

      L’image de la magistrature pour les générations à venir est le cadet de leurs soucis.
      Les mêmes qui ont prêté serment au maréchal Philippe Petain ( quasi totalité) se sont empressés de voter sa mort en 45 et de regarder ailleurs lors de " l’épuration" qui a été un carnage digne de la republique contre les Vendéens.

       
  • #1953164

    L’indépendance des magistrats c’était il y a bien longtemps.

     

    Répondre à ce message

    • #1953363

      Effectivement. L’originalité de cet homme, en période de charlots, il fit de la poésie, rimant vie à charlie / kouachi qui les deux sont en opposition. En revanche, les juges se décrédibilisent davantage à chaque jugement inique rendu. On se retrouve en période inquisitoriale décrite par Marion Sigaut où les jansénismes juges rendaient des jugements à l’emporte-pièce sans raison valable mais pour se positionner et montrer leurs pouvoirs au réseau auquel ils appartenaient. On en est là. Les juges ne servent plus la justice mais l’injustice au nom du peuple au nom du cosmopolitisme puisque les intérêts des juges politiques se trouvent dans la franc-maçonnerie obéissant au crif + licra accompagnés ses associations commanditaires et, enfin, à l’Etat qui, lui, applique les feuilles de route des lois cosmopolites (USA, UE, israhell et banques internationales privées).

      Les gueux, les sans-dents, les juges s’en moquent puisqu’ils ne représentent RIEN « dixit macreux à St Lazare » alors l’humanisme innocent au bon cœur de Noirtault, ils s’en balancent pas mal puisque qu’une minorité mondiale l’a décidée autrement. En ce moment s’affrontent deux blocs : les mondialistes / les sous-hommes (c’est-à-dire le citoyen lambda).

       
    • #1955093

      Le grand remplacement des juges approche celui des elites suivra.

       
  • #1953192

    En Espagne sous Franco, mais cela date de la seconde république en 1933, il y avait la loi de vagos et maleantes, "fainéants et délinquants", elle permettait de poursuivre quiconque était dans le collimateur des caciques, particulièrement des personnes sans ressources et/ou marginales.

    Ici, aujourd’hui, ce serait la loi (implicite) des pas charlie !

     

    Répondre à ce message

  • #1953205

    Quand on relâche des Bendaoud, qu’on invite les princes salafistes saoudiens en grande pompe à Paris et qu’on donne des armes et du ciment a Daesh pour qu’ils contruisent des bunkers c’est quand même gonflé d’accuser les autres d’apologie du terrorisme. Si la justice et la magistrature française n’étaient pas pourries jusqu’à la moelle et la loi était appliquée correctement et justement alors les 3/4 du gouvernement seraient écroués pour apologie du terrorisme.
    Mais bon, le monde tourne a l’envers donc....

     

    Répondre à ce message

  • #1953230

    Le bon sens voudrait que l’ on considère cet homme comme un original portant un message de paix, il est clair qu’il y a une volonté de faire taire.

     

    Répondre à ce message

    • #1953310

      Oui mais on dirait qu’il y une volonté chez nos “élites” de détruire ce qui est juste, honnête, beau, vrai, logique, saint etc.... Alors que les voyous (en haut et en bas), les détraqués, les va-t-en guerre enfin le mal en général est récompensés.
      Comme s’ils étaient tous devenus psychiatrique et diabolique. C’est inquiétant et curieux à la fois.

       
  • #1953257

    Le manichéisme de ce système prouve qu’il baigne dans l’idéologie, on est loin du pardon et de la charité chrétienne d’en temps.

     

    Répondre à ce message

  • #1953260

    Je pèche peut être par excès d’optimisme mais j’ai la faiblesse de penser que quelque soit la peine infligée il est improbable qu’on le fasse croupir dans les geôles de la République des années entières pour un fait aussi trivial honteusement qualifié d’apologie du terrorisme afin de se conformer à une feuille de route purement politique et hors la loi. La situation est certes gravissime au regard de ce qu’était et devrait être la France, mais nous ne sommes pas encore au niveau d’une dictature à la Augusto Pinochet, presque, mais pas encore. Je ne suis pas expert en droit mais d’une manière où d’une autre on le fera libérer rapidement ou il sera condamné d’une peine "symbolique". Alors certes quelques mois de prison pour un être humain normal c’est difficile, mais il sera probablement mis dans un quartier spécial de la prison à l’abri des dangereux...mais qu’il se rassure quoiqu’il arrive il ne sera pas abandonné tout seul, dehors il y a des gens qui veilleront sur lui et qu’il fasse de nécessité vertu en se réjouissant d’entrer de l’histoire ! Car l’histoire de France n’oubliera pas cette infamie qui dépasse l’entendement !

     

    Répondre à ce message

  • #1953502
    Le 27 avril à 14:00 par James Fortitude
    Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

    mouai "apologie de terrorisme" ? quelle débilité de brandir un panneau avec écrit "je suis la vie, je suis Kouachi" ca ne veut rien dire, c’est du n’importe quoi ! Ce type s’est tiré une balle dans le pied en ces temps de tension !

     

    Répondre à ce message

    • #1953762
      Le 27 avril à 19:46 par Silence Radio
      Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

      D’accord, même si cela s’est produit dans la manifestation pour la liberté d’expression totale ’’Je suis Charlie’’, mais en quoi est-ce condamnable par la Justice ?

      Plus débile qu’un commentaire de mauvaise foi et en plus, sans intérêt (à moins que vous ne défendiez le système judiciaire français actuel) ?

       
    • #1954121
      Le 28 avril à 13:16 par James Fortitude
      Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

      @ Silence Radio
      N’importe quoi, il faudrait être d’accord avec le moindre avis contradictoire par rapport à un fait divers, pour en accepter la connerie, y a des limites du vivre ensemble, et bien non, ca n’a rien d’anti système que de brandir "je suis la vie, je suis Kouachi", c’est juste très débile, surtout pour les gens le plus éveillés que nous sommes ici, loin d’être des moutons. Et n’être pas un mouton c’est aussi ne pas suivre une quelconque norme débile même venant même de la dissidence, humains trop humain !
      Attention : Maître Viguier défend son client mais n’est pas pour autant partisan de ce pourquoi il est accusé !

       
      • #1954269
        Le 28 avril à 16:45 par Silence Radio
        Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

        Vous répondez à coté, l’obsession vous domine. J’entre dans votre jeu :

        La vie, c’est aussi Kouachi, c’est indéniable et ça n’a rien d’incompréhensible mais pour y comprendre quelque chose il faut faire appel à l’intellect. Tout le contraire de "débile" donc.

        Mr. Noirtault n’a certainement pas cherché à faire un geste anti-système, vous ne comprenez rien ; c’est un geste que son cœur lui a dicté sur l’instant. Une immense manifestation de bienveillance humaine devrait pouvoir dans sa puissance absorber même les éléments contradictoire, comme un kamikaze et un pacifiste.

        Et je prends votre dernière phrase comme ma propre défense, si j’ai à me défendre de quoique ce soit.

         
    • #1954316
      Le 28 avril à 17:49 par James Fortitude
      Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

      "bienveillance" ? ben voyons, le mot magique "bienveillance", utilisé partout en ce moment, à tire-larigot, qui justifie tout et son contraire, de la bienveillance par « un geste du cœur » envers un terroriste ??? Non mais ca va pas la tête ? ... c’est exactement comme son antonyme la "haine", l’idée de combattre la haine en propageant la haine, non franchement à d’autres : "aimez votre prochain islamiste radical terroriste, aimez le, oui par la bienveillance, aimez le, par un simple geste du coeur !!!"

       
    • #1954850
      Le 29 avril à 16:20 par Perspective 360°
      Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

      la haine, non franchement à d’autres : "aimez votre prochain islamiste radical terroriste, aimez le, oui par la bienveillance, aimez le, par un simple geste du coeur !!!"



      @James Fortitude, tu n’as rien compris à la réaction de cet homme, au sens profond de cet acte.
      Nier "l’Humanité" des jeunes (abrutis) qui se sont fait manipuler par les agents du système, c’est en fait, supporter le système en soit, c’est-à-dire :

      - supporter les faux drapeaux, les manipulations mentales, l’ingérence, le mensonge, le faux, le laid. Toute cette merde dans laquelle nous pataugeons depuis cette date charnière de 1947.

      Cracher à la gueule de Kouachi, c’est soutenir le 2 poids deux mesures de l’esprit (propagande) Charlie, c’est s’avilir au dictat de la morale marchande.

      Réfléchi un peu ;

      ne pas être Charlie, mais participer "quand même" au lynchage Kouachi (bouc émissaire) c’est être inconsistant sur les points clés de cette manipulation.

      Charlie et Kouachi sont les revers de la même médaille.

      Pardonner, signifie comprendre "au-delà des émotions". C’est un acte supérieur (noble) que seuls les êtres éclairés peuvent appréhender.

       
  • #1953808

    Il faut publier les noms de ces magistrats et autre juges qui ont totalement perdu la tête et qui représentent désormais un véritable danger pour le peuple Français. Ils ont leurs liste, faisons notre liste des traîtres a la nation. ça risque d’être long...

     

    Répondre à ce message

    • #1953824

      @JPGrillon Faisons notre propre mur des cons et placardons leurs photos dessus.

       
    • #1955097

      Publier les videos des audiences des tribunaux sur youtube.

       
    • #1955240
      Le 30 avril à 08:19 par 3ème Observatoire
      Affaire Noirtault : la cour de renvoi suit la Cour de cassation

      @DDT

      Des vidéos des procès, même sans post-productions, nous garantiraient des heures de performances humoristiques ! Et bien au-delà ! Un monde s’effondrerait devant les yeux d’un public de croyant laïcs (laïcisés...)

      Trop gros, trop de mauvaises fois, de contre-sens grossiers. L’absence de dialectique si chère aux Français ! Le CRIF pourrait plier bagages dans les 48h ! (Où se faire très très discret... Des chèques, certes, mais sans les dîners officiels)

      Je ne pense pas que les procès seront autorisés d’être filmés pour le grand public. Trop dangereux pour un système comme celui de la France. Dans 10 ans peut-être, mais pour l’instant, il y a encore trop de lucidité dans les cerveaux des contribuables...

      La majorité est Charlie, mais il y a encore trop de réflexions malsaines qui pourraient les mener dans quelques recoins hideux des heures les plus sombres... Ses nids infâmes de paradoxes et de perversions Faurrissonique... Inacceptable pour un consommateur agréé du monde nouveau Super-Gentil !

      Les procès sont filmés aux USA ? Indeed... Les Etats-Unis d’Israël ? Eux ? Ils ont déjà passé le cap, tout peut être télévisé, puisque l’esprit critique est profondément anéanti par le Shopping-Mall’s Spirit et la soumission absolue au prédeterminisme kosher... Doctrine du peuple élu, le tout ficelé historiquement par la théorie du dispensationalisme, la religion d’Etat Tex-Mex, avatar du sionisme pour goys, et une bonne dose de fluor dans l’eau potable, pour lier la sauce, quand même !

      La France, c’est le Bo Pays des Jolis mensonge, Classiques, bien déguisé, propre sur lui (elle)

      Si cette mascarade serrait publiquement mis a nu, c’est la France post-révolution qui viendrait à s’effondrer (et ses ramifications maçonniques internationales, via effet domino) les bobos redeviendraient ce qu’ils ont toujours été, des petits clodos à la solde des marchants de chiffons dorés !

      Oh bonheur ! J’imagine Me.Viguier, tourner en bourrique les chiens de garde de la communauté Céleste (toute cette administration corrompue et soumise au devoir de Mémoire), ce serait une mise a mort de la République Laïque version rires, pop-corn et quenelles... Un rire dévastateur, qui commence déjà a se faire entendre...

      - Le ridicule de tue pas, mais il casse violemment !

      En effet, les procès d’E&R sur petits et grands écrans, seraient exceptionnels !

       
  • #1959849

    Juridiquement la chambre de l’instruction n’a pas le choix . Elle est liée par l’arrêt de la cour de cassation . Théoriquement ,elle pourrait résister mais cela serait en vain . un nouveau pourvoi la remettrait en ligne .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents