Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Zecler : recours de SOS Racisme contre l’aide financière apportée aux policiers

L’association SOS Racisme a déposé un recours pour demander l’annulation de la prise en charge par l’État des frais de justice accordée aux policiers poursuivis pour avoir violemment frappé le producteur de musique Michel Zecler, en novembre 2020, à Paris.

 

L’association annonce ce mardi 26 janvier, dans un communiqué, avoir déposé ce recours devant le tribunal administratif de Paris afin que la justice annule cette « protection fonctionnelle » qui relève d’une « décision aberrante » du préfet de police de Paris Didier Lallement.

[…]

« Si l’État doit protéger son agent lorsque ce dernier fait l’objet de poursuites pénales pour une faute de service commise dans l’exercice de ses fonctions, cette protection ne peut pas jouer si l’agent a commis une faute personnelle », détaille l’association. « Faut-il comprendre que […] le préfet de police considère une agression raciste comme une faute de service ? », questionne-t-elle.

« Le préfet de police de Paris envoie un signal de nature à banaliser le racisme et son expression au sein de la police et plus généralement dans la société », dénonce SOS racisme.

L’association reproche au ministère de l’Intérieur de ne pas avoir désapprouvé la décision du préfet de police.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

 

L’affaire Michel Zecler, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’état soutient ses milices ,pourquoi s’en offusquer ?


  • Les gens d’SOS racisme vont vite comprendre que quand on veut garder sa cagnotte, mieux vaut être un boxeur flic qu’un boxeur civil.


  • Une annulation de cagnotte de soutien ... mais à l’envers.

    Observons, observons la réaction du juge de l’État (et souvent d’autres choses).


  • Cette démarche ne me paraît pour une fois pas absurde. Je ne vois pas pourquoi ce flic ne devrait pas assumer les frais financiers qui découlent de sa faute professionnelle. Pas besoin de mentionner le racisme. Je m’en fous de l’ethnicité de la personne. Le flic était clairement en faute. On voit que ça ces derniers temps des flics semblant jouir d’une impunité absolue abuser de leur pouvoir comme si ils avaient reçu l’aval de haut lieu de se défouler un peu pour maintenir la population soumise et terrifiée. En Angleterre où ma famille habite, les flics se déplacent plus vite suite à une délation d’ une fête qui aurait lieu dans un appartement ou pour un tweet pas politiquement correcte que pour un crime grave. Demandez à Aldo Sterone, il pourra vous le confirmer.

     

    • C’est vrai. Comme le scandale des flics qui, victimes d’un outrage insignifiant genre "mort aux vaches" lors d’une contravention routière, se voit assistés d’un avocat aux frais du contribuable et ont de plus un juge ignominieusement partial qui estime leurs immense souffrances de se faire "traiter" en fixant des dommages et intérêts énormes !

      Je crois même que le "défenseur des droit" s’est saisi de ce problème qui était devenu gênant.


    • @ anonyme : ne vous réjouissez pas trop de la démarche de SOS Rats-cisme. Si Zecler avait été de race blanche, vous n’auriez pas eu à vous féliciter de leur action...


    • C’est justement le sujet, si c’est une faute professionelle, les frais judiciaires doivent être pris en charge.
      Si c’est une faute "personelle", mais dans ce cas à plusieurs et en uniformes (ce que soutient SOS racisme).
      Alors ca ne rentre pas dans la prise en charge.

      En fait ils jouent sur les mots, car si c’est une faute professionelle, alors le raçisme est institutionnel.
      Mais on peut aussi faire remarquer que si ce fond ne sert qu’à défendre des innocents, alors il ne sert à rien.

      Tant que les gens ne sont pas jugés on ne peut préjuger de leur culpabilité.
      Si les pouvoirs publics se désistent, et qu’un pareil cas se reproduit et accouche d’innocents, alors ils auront manqués à leur obligation (morale) de soutient.

      Bref les associations jouent encore un jeu malsain, entre les lignes, alors que la culpabilité à déjà été actée politiquement.
      Ou alors ils pensent que les dommages et interets seront moindre si ce sont les pouvoirs publics qui sont condamnés plutot que des particuliers.


  • Depuis les confinements, couvre feux je les vois verbaliser à tour de bras, dès lors plus rien à foutre de tous leurs problèmes, si c’est tolérance zéro pour nous qu’ils se démerdent avec ce pouvoir qui les utilisent et les niquent. Qu’ils aillent voir lallement nous verrons bien s’il a la même paire de couilles devant SOS racailles que devant les gilets jaunes, sinon le petit Gérald-Moussa lui qui les aiment tant les policiers ou bien en dernier recours leurs syndicats républicains ceux qui deux fois par mois crient à s’en faire péter les poumons liberté égalité fraternité... .


  • Pour moi flics racailles syndicats justice, c’est la même merde, au service de ceux qui mous oppressent, L’ÉTAT


  • Au passage, on attend la réaction d’SOS sionisme sur l’agression du jeune yuri, ce sale blanc privilégié agressé par des militants antiracistes du parti socialiste...
    Ah oui c’est vrai, le racisme n’existe que dans un sens...

     

    • Arrêtez de voir du racisme partout... Ces bandes s’attaquent quasiment à tout le monde, c’est la fonction du prédateur.. Surtout à ceux qui ne connaissent pas les codes ou se laissent facilement bolosser. C’est un mélange entre se faire respecter et savoir faire le dos rond. En général lorsqu’il y a une pluie de coups c’est l’inconscience de celui qui ne sait pas ou se trouvent les limites.. ou un règlement de compte entre jeunes qui se connaissent. Et là ça va des bandes rivales, à l’appartenance au mauvais quartier ou des histoires de hachich...


    • youry n’est pas si innocent que ça. selon Bassem Braiki, vidéo à l’appui, ce petit Youry aurait fait partie d’une bande qui aurait deboité un petit noir, un règlement de compte entre quartier.


    • A l’heure où l’Amérique se réveil, pourtant réputer très endormie, la France tombe toujours dans le piège du diviser pour mieux régner.
      Pub Kontre Kulture Lucien Cerise.


  • Arrêtez de dire "producteur de musique", ce naze enregistre du rap, de l’informatique donc, et en plus de la m... Aucune empathie pour ce genre de branleur. A vrai dire, le rap, c’est de la sous culture de glandu, oui de glandu, car pour faire du rap, nul besoin de savoir jouer d’un instrument ou chanter, je ne parle même pas des textes qui sont schouiné. Et pour ceux qui veulent me convaincre de l’inverse, achetez vous un cerveau et cultivez vous.
    Au fait, y a t’il un rapeur qui défend Dieudo ou Soral ou Ryssen ? Eh non... trop risqué pour leur petite carrière de m...
    Arrêtez de blâmer la police, pour une fois ils ont fait du bon boulot...

     

  • Pour Zecler on arrive à identifier
    le ou les policiers qui l’on agressé.
    Pour les gilets jaunes mutilés, pas un
    n’a été identifié et pas une plainte n’a abouti.
    Bizarre non.

     

  • Lorsqu’on est flic et que l’on se trouve de l’autre côté de la barrière, eh bien on assume .
    Lorsque Christophe Déttinger a boxé le flic, il a assumé et le tribunal a ordonné la restitution des fonds à ses contributeurs, jugeant l’objet de cette collecte contraire à l’ordre public.
    Pourquoi cela marcherait dans un sens, et pas dans l’autre ? Parce que lorsqu’on est flic on a des passe-droits ? on peut énucléer, mutiler un membre, tabasser ? et puis après, circulez, il n’y a rien à voir .Donc le gouvernement se rend complice de tels agissements en prenant en charge l’aide financière, payée par le contribuable, bien sûr .C’est tellement plus facile de payer avec l’argent des autres, sur des agissements qui ne sont pas contraires à l’ordre public , évidemment, ça va de soi .


  • Je ne prends parti ni pour des voyous cow boys en uniforme au service de voyous en costume cravate, ni pour un voyou rappeur ancien détenu, présenté comme un saint par les merdias . C’est la même logique en matière de procédure administrative à l’encontre d’un maire,beaucoup moins expéditive évidemment. Vous devrez assumer personnellement vos frais d’avocat, tandis que la partie adverse le seigneur local tout puissant, aura sa défense payé par le trésor public.


  • Bravo. Enfin une réaction face à la toute puissance financière des policiers


  • Y’a beaucoup de merde dans le rap, mais ce n’est qu’un support, vous prenez pas trop la tête dessus, ce producteur est juste un peu plus dindon de la farce que les autres il a pas dûe le demander non plus comme la majorité d’entre nous. Il y a une farce, il y a une dinde, et il y a les convives. Comme on ne sait pas toujours si les convives sont plutot anges ou plutôt démon, il faut toujours s’offrir sous son meilleur jour. L’humain est bon, comme le dindon, et la farce faite à l’humain, elle est vraiment grandiose. Si on s’efforce de toujours garder à l’ésprit que c’est pour la bonne cause.
    Bonne soirée sérénité

     

  • Mr Michel Zecler ne serait il pas entrain de faire une white face, sur la photo ?


  • "cette protection ne peut pas jouer si l’agent a commis une faute personnelle"

    Qui est sos racisme pour juger quelqu’un coupable avant son jugement ?


Commentaires suivants